eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Guide, Paris 7e > Vie Pratique, Paris 7e > Services Publics, Paris 7e > L’Hôtel Matignon - Résidence du Premier Ministre

L’Hôtel Matignon - Résidence du Premier Ministre

Dernière mise à jour : mardi 18 novembre 2014, par Expositions, Flavien

L’hôtel Matignon est la résidence officielle du Premier ministre français, dans le faubourg Saint-Germain. Les espaces de travail et les appartements privés du Premier ministre se trouvent à l’étage, les salons sont au rez-de-chaussée.
L’hôtel Matignon dispose du plus grand jardin privé de Paris, perspective à la française et plantation à l’anglaise.

Aspects pratiques

Situé au numéro 57 de la rue de Varenne, dans le 7e arrondissement de Paris, il est possible de contacter le ministère par téléphone au 01 42 75 80 00 ou bien par courrier à l’adresse suivante : M. Le Premier ministre - Hôtel de Matignon - 57, rue de Varenne - 75700 Paris

Un peu d’histoire

Il a été bâti par l’architecte Jean Courtonne en 1722 sur l’ordre de de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry, mais celui-ci le revendit dès 1723 au Comte de Goyon-Matignon car les travaux devenaient trop coûteux.

Courtonne réalisa la décoration extérieure puis Mazin, nouvel architecte construit le porche. La porte cochère d’ordre ionique ouvre sur une cour d’honneur en hémicycle. L’intérieur est décoré en style rocaille, avec notamment des panneaux peints par Fragonard. Une importante partie de ce décor est d’origine.

Il a appartenu à la famille de Monaco (le prince actuel est notamment sire de Matignon). Puis il fut à une danseuse, Anne Éléonore Franchi, dont le riche amant était le banquier Quentin Crawford. Il a été, peu de temps mais ce fut somptueux, également la propriété de Talleyrand qui y tenait de grandes fêtes, mais ce dernier dut le revendre en 1811 à Napoléon Ier.

En 1816, Louis XVIII l’échange contre le palais de l’Élysée à Bathilde d’Orléans, duchesse de Bourbon.

Sous le Second Empire, il s’appellera l’Hôtel Galliera ! Ensuite, il fut un temps l’ambassade de l’Autriche-Hongrie.

La France le rachète en 1935, mais il n’est devenu la résidence du Premier ministre qu’en 1958.


Retrouvez également l’ensemble des Ministères de Paris.

Adresse

57 rue de Varenne, 75007 Paris


Messages

  • Monsieur le Premier Ministre,

    Monsieur le Président Macron a déclaré le 11 décembre 2018 devant 23 millions de citoyens qu’il souhaite récompenser le travail et les citoyens qui sont volontaires pour travailler plus pour gagner plus. Dans ce but, il a affirmé que pour les heures supplémentaires il n y aurait ni charge ni imposition. Or, votre gouvernement, a tout détricoté et désavoue l’engagement du Président devant la nation. Pourtant, cette mesure appliquée en respectant l’engagement de notre président, aurait eu une portée considérable pour tous les travailleurs et notamment le personnel para médical dans certaines zones déshéritées.
    La désocialisation des heures supplémentaires :
    Les cotisations CSG et CRDS demeurent alors que les cotisations retraites sont exonérées et le calcul du taux de la retraite va automatiquement en pâtir. Au pire, le contraire aurait été plus avantageux pour les citoyens. Ce montage fait perdre toute sa substance à cette mesure phare plébiscitée par plus de 80% de la population et qui aurait pu contribuer à atténuer les manifestations. Aucune motivation et incitation devant ces conditions d’accepter de faire des heures supplémentaires pour généralement rendre service à l’établissement employeur devant le manque de main d’œuvre qualifiée ?
    La défiscalisation des heures supplémentaires :
    "Travailler plus pour gagner plus". Ce slogan devient restrictif. Celui ou celle qui aime son travail et souhaite améliorer son quotidien sur la base du mérite pourrait faire des heures supplémentaires jusqu’à concurrence de 5000€/an. Toutes les heures au-delà ne seront pas défiscalisées. C’est complètement absurde et contradictoire avec l’engagement de monsieur le Président. Les citoyens volontaires pour répondre aux besoins de l’employeur vont être fiscalement punis au delà d’un certain volume horaire.
    Monsieur le Président a dit :
    « Pas de charges et pas d’imposition pour les heures supplémentaires ». Le gouvernement ne respecte pas l’engagement du Président et apporte encore son lot de nuisances à la méfiance grandissante de la population envers la classe gouvernante. Nous n’avons certainement pas besoin de cette énième contradiction d’autant plus que nous sommes en tête de peloton de la pression fiscale. C’est bien dommage car la mesure appliquée comme elle aurait du l’être serait très porteuse.
    Respectueusement.
    Dr Diani

  • Mr le premier Ministre ,je fais appel à vous pour savoir si vous vous occuper de la directions des chaines de télévision ,car beaucoup de gens ne sont pas satisfaient .car trop de films en rediffusion le soir sur toutes les chaines ce qui est bien dommage car avant ils y avait de meilleurs films et d’émissions de variétés de la chanson française mais comme il y à plusieurs directions de chaines .Je ne sais pas à qui m’adresser .Pourriez vous me répondre ou intervenir .
    En espérant votre compréhension.
    Je vous prie d’agréer ,Mr le premier ministre ,l’expression de mes salutations distinguées.

    Mme Dumerchez édwige.

  • bonjour je suis tout à fait d accord avec vous que le FN peut arriver au pouvoir Ils ont gagné la bataille des idées sur beaucoup de sujets et depuis l election du Brexit et de Trump , on nous avait prédit des fins du monde Rien ne s est produit Vu la situation économique financière sociale et mentale du pays , les gens peuvent etre tentes par un renversement du systéme Un nouvel attentat , une nouvelle crise financière et ce sera le début de la fin

  • a L’Hôtel Matignon - Résidence du Premier Ministre

    Mesdames et Messieurs et corps diplomatiques de France.

    Objet :
    Reclamation à la
    nationalité française en

    protestation
    contre la
    politique des
    gouvernements Francais

    envers les enfants et familles que leurs
    arriere-grands parents
    et parents ont servis et
    travaillez pour la nation
    francaise pour plusieurs generations.

    DOSSIER no:1202188-6
    Monsieur
    Benjamin BEMBAc/MINISTRE DE L’INTERIEUR
    Référence:WKLB/2012

    naturalisation-M BEMBA.8 PARIS.

    a Monsieur le Président de la
    République Francaise,son excellence Mr Francois Hollande.

    Au peuple Francais partout au monde.

    Des lettres de condoléances et de sympathie sont certains des plus difficile à écrire.
    Les gens qui sont choqués et attristés et qui ne se sentent pas et muet
    sont écrit à des gens qui sont bouleversés et vulnérables et qui se sentent la vie est
    rarement "vaut la peine d’être vécu.
    Cependant douloureux qu’ils sont d’écrire, de lettres de condoléances sont impératives si vous
    avez une relation personnelle ou professionnelle avec la famille du défunt ou d’amis. Il
    ne sera pas facile pour eux d’ignorer votre ignorer quelque chose d’aussi important que
    la mort d’un être cher.
    Condoléances sont offerts uniquement dans le cas d’un décès ; sympathie peut être
    exprimée pour un décès., mais il est également étendue aux personnes qui ont souffert d’un
    incendie, une inondation, une tempête ou une catastrophe naturelle ; cambriolage, vol, ou le crime violent ; une perte d’emploi,
    la faillite, personal inverse, ou d’autres malheurs.

    Les attentats du 13 novembre 2015 en France, survenus dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015 , et revendiqués par l’organisation terroriste État islamique, sont une série de fusillades et d’attentats-suicidesqui se sont produites en Île-de-France, pour l’essentiel à Paris dans les 10e et 11e arrondissements (rue Bichat, rue de la Fontaine-au-Roi, rue de Charonne, au Bataclan, et boulevard Voltaire), ainsi qu’à Saint-Denis aux abords du stade de France.
    Des coups de feu visant des terrasses de restaurants et cafés font plusieurs dizaines de morts dans les 10e et 11e arrondissements de Paris. Dans le même temps, des terroristes kamikazes se font exploser aux abords du stade de France, où se déroule un match amical de footballFrance-Allemagne. Parmi les six attaques, la plus meurtrière a lieu dans lasalle de spectacle du Bataclan, boulevard Voltaire, où des terroristes tirent sur la foule assistant au concert du groupe de rock américain Eagles of Death Metal.
    À la date du 14 novembre, le bilan provisoire des victimes (donc, sans compter les assassins) dressé par le procureur fait état de 129 morts et de352 blessés (dont 99 en « situation d’urgence absolue . Sur les sept terroristes morts, un a été tué par la police et six se sont suicidés, ce qui fait de ces tueries les premiers attentats-suicides en France4 et les attentats les plus meurtriers perpétrés en France depuis la Seconde Guerre mondiale Jamais un bilan n’a été aussi lourd en Europe depuis les 191 morts des attentats de Madrid du 11 mars 2004
    .
    C’est avec une immense tristesse que j’ai appris ces faits inqualifiables qui sont le point d’orgue sur le territoire français d’une montée des fanatismes et des intolérances partout sur la terre.
    J’adresse mes sinceres condoléances aux familles touchées par ce drame et a toutes la nation francaise en deuil pour un soutien à la défense des libertés, de la laïcité et de la démocratie à travers le monde.

    Article:18

    Modifié par
    Ordonnance n°2005-759 du 4
    juillet 2005 -
    art. 17 JORF 6 juillet 2005 en vigueur le 1er
    juillet 2006

    Est français l’enfant dont l’un des
    parents au moins est
    français.

    Liens
    relatifs à cet article
    Cité par :
    Décret n°93-1362 du 30 décembre 1993 - art.
    22 (M)
    Décret n°93-1362 du 30 décembre
    1993 - art. 22 (M)
    Décret n°93-1362 du 30
    décembre 1993 - art. 22 (V)
    Code civil -
    art. 20 (V)

    Codifié
    par :
    Loi 93-933 1993-07-22

    Anciens textes :
    Code de
    la nationalité française. - art. 17
    (Ab)

    J’ai demander la nationalité française par
    filiation,mes parents étant français.

    Mon père décédé,avait de son vivant
    depuis le 04 Octobre 1948,jusqu’a sa
    mort le 15 Juin1988 au village natale de
    son epouse a Kibossi gare au Pool du
    Congo-Brazzaville
    réintégré par Décret la nationalité française.

    Mon défunt père éte eminent Administrateur
    de 2eme Grain de carrière et haut fonctionaire
    dans lesTresors et Finances française(AEF).

    A son actif, plusieurs décorations de
    mérite dont celle de Grand Chevalier de la Légion
    d’Honneur par decret presidentiel du,04 Octobre 1948
    a Paris par le President de la Republique Francaise.

    Je dois pouvoi bénéficier de la nationalite française
    par filiation.

    Il existe quatre façons
    d’accéder à la nationalité
    française : par filiation, par
    naissance sur le sol français, par
    naturalisation et par déclaration.

    ATTRIBUTION DE LA
    NATIONALITE FRANCAISE PAR FILIATION
    OU EN RAISON DU LIEU DE NAISSANCE :

    • FILIATION : « Je suis

    né(e) de parent(s) français » (Droit
    du
    sang)

    C’est le cas le plus simple. Le seul fait que
    l’un au moins de vos parents
    soit français vous confère
    automatiquement la nationalité française.
    Attention !Par« parent(s) » il faut
    comprendre les parents directs, soit le père et la mère
    exclusivement. Notez, dans ce cas, que
    la loi française est indifférente au fait que
    vous ou vos parents soyez nés à
    l’autre bout du monde, ou même au fait
    que vous n’y ayez jamais vécu.

    Rendez-nous justice,
    Rendez-nous justice,
    Rendez-nous justice,au nom du pere,du fils et du saint esprit,au nom tres
    puissant de notre seigneur JESUS CHRIST,Alleluia,Amen !!!

    Messieurs et Mesdames les Diplomates de la Republique Francaise,remettez ceux qui est a moi a moi,et personne d’autres !!!
    Hide original message

    Cette reclamation étant néanmoins possible
    juridiquement,car j’entre dans les cas
    légaux et n’ai pas d’autre nationalité qui me permet de quitter
    l’Afrique du Sud

    facilement et venir en France, je sollicite de votre haute
    bienveillance d’être Accorder de la

    Nationalite Francaise,et d’autres droits
    qui nous sont les detenteurs par un décret
    Presidentiel de
    la part de son excellence,Monsieur Francois Hollande :Article 13 et Article 17 de la Constitution de la Republique Francaise de 1958 et amendez
    par referendum au deuxieme mandat Presidentiel de Jacques Chirac.

    Je vous prie de croire,Messieurs et Madames les Diplomates de la République Francaise,
    l’expression de mes sentiments respectueux.

    Vive la France ! Vive la Republique !

    Cordialement,

    Benjamin Barthelemy Bemba.
    Mobile : 0849166573.

  • Conakry, le 16 octobre 2016
    A
    Monsieur le Président de la République Française.

    Objet : Urgence aux secours en Guinée Conakry suite
    au scrutin du 11 octobre 2016 car un génocide et
    Crime de guerre sont imminents.

    Excellence Monsieur le Président,

    Je voudrais attirer votre bienveillante attention sur la situation préoccupante d’intolérance et d’incompréhension devant déboucher sur le génocide et le crime de guerre émanant de propos belliqueux et irresponsables tenus par les leaders d’opposition Guinéens, qui refusent de reconnaitre les résultats prononces par la CENI-Commission Electorale Nationale Indépendante- et puis faire de recours à la nouvelle Cours Constitutionnelle pour le règlement des contestations électorales découlant du scrutin du 11 octobre 2016.

    De surcroit, ils se proposent, des l’annonce des resultats provisoires, de faire appel à leurs supporteurs de descendre dans les rues en vue d’une confrontation sanglantes avec ceux de la mouvance présidentielle du Professeur Alpha Conde, le Franco-Guinéen.

    Excellence, Monsieur le Président, vos concours sont hautement sollicites afin de pallier à un génocide or crime de guerre imminents à Conakry, Guinée, qui n’est même pas sortie de la crise d’épidémie à virus EBOLA avec pour corollaire la morosité économique.

    Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma plus haute considération.

  • à mon avis , il serait souhaitable de supprimer la residence du 1er ministre et de le consacrer aux français. Le palais ne doit pas appartenir aux seuls membres du gouvernement quelqu’il soit ; c’est un patrimoine français. Le 1e ministre ( d’ailleurs inutile ) et les ministres de l’état devraient se contenter d’un immeule ( d’un seul ) de la république. Merci d’y réfléchir.

  • Bonjour à toutes et tous
    Je suis un passionné de notre République et des institutions,je collectionne toutes les enveloppes des Ministéres et il me plairait d’ajouter les enveloppes des Ministéres de la Résidence du Premier Ministre.
    Amitiés et passez de bonnes fêtes en compagnie de ceux que vous aimez.
    José Carles BOURRANT Domaine de la Saye 34 rue des Trinitaires 59122 HONDSCHOOTE