eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 14e > Guide Paris 14e > Se promener, Paris 14e > L’ Observatoire de Paris et ses 3 sites

L’ Observatoire de Paris et ses 3 sites

Dernière mise à jour : vendredi 18 novembre 2011, par Franck Beaumont

L’ Observatoire de Paris est un pôle de recherche en astronomie qui, sous son nom, cache en fait 3 sites : Paris, Meudon et Nancay. 30 % des astronomes français y poursuivent leurs recherches au sein de sept laboratoires.

Le 1er site, le plus ancien, est celui de Paris. Fondé par Colbert, il fut bâti de 1667 à 1672 et accueillit les plus grands astronomes français et européens : 4 générations de Cassini y travaillèrent. Le savant suédois Olaus Römer y découvrit la vitesse de la lumière.

Le bâtiment que l’on peut admirer aujourd’hui avenue de l’Observatoire ne manque pas d’allure, et est une oeuvre de Perrault (auteur de la colonnade du Louvre). Côté sud, une travée centrale est encadrée par deux pavillons octogonaux. Dessus sont représentés les instruments scientifiques en bas-relief. Côté nord, un avant-corps central à deux étages domine la façade ; ses larges baies en plein cintre lui confèrent beaucoup d’élégance. Les 4 façades de l’Observatoire sont orientées face aux quatre points cardinaux.

Dans le parc subsiste un étonnant bâtiment de Jean Prouvé, datant de 1940.

Actuellement en travaux jusqu’en mars 2011, l’Observatoire de Paris se visite par groupe, guidé par un astronome ou un chercheur de l’établissement : on y découvre la "salle des horloges", la grande galerie où l’on peut admirer quelques-unes des pièces maîtresses des collections instrumentales de l’Observatoire, la salle du conseil et la salle Cassini (traversée sur un axe nord-sud par le méridien de Paris matérialisé au moyen d’une tige en laiton). Renseignements sur la réservation... dès réouverture en mars !

Le 2e site est celui de Meudon et il reste tout aussi prestigieux. En effet, implanté sur la colline de Meudon, cet observatoire a été bâti sur les vestiges du château qui appartenait au XVIIe siècle à "Monseigneur", dit le Grand Dauphin de France, fils de Louis XIV. Il était constitué du "château vieux" (datant du XVIe siècle) et du "château neuf" (construit sous Louis XIV par l’architecte Jules Hardouin-Mansart) . Le "chateau vieux" brûla pendant la Révolution en 1795, tandis que le "château neuf" fut incendié par les Prussiens en 1871. C’est l’astronome Jules Janssen qui, entre 1880 et 1885, construisit, avec l’aide de l’architecte Constant Moyaux, un observatoire réutilisant une partie du "château neuf" en ruine, qui bénéficiait d’un site exceptionnel agrémenté de jardins. Il était essentiellement destiné à l’observation du soleil. L’Observatoire de Meudon se visite également, accompagné par un astronome ou chercheur qui vous fait découvrir sur un parcours de deux kilomètres divers instruments comme le spectro-héliographe. Réservation préalable pour les groupes en écrivant à : visite.meudon@obspm.fr.

Le 3e site est celui de Nançay dans le Cher. Appelé "Pôle des étoiles", il est dédié à l’observation de l’espace et des étoiles. Il se visite également : exposition permanente, expositions temporaires, planétarium, visite de la station de radioastronomie... C’est un vaste lieu dédié à la découverte de l’univers. Renseignements au 02.48.51.18.18 ou courriel à cielouvert@obs-nancay.fr

Franck Beaumont

Adresse

61 avenue de l’Observatoire

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.