.evous
> > > >

L : Raphaëlle Lanadère en interview

L, c’est une chanteuse qui a réalisé une entrée majuscule auprès du grand public avec son album Initiale. Une adepte de la chanson à texte qui séduit avec son univers poétique. Entretien.

Alors Raphaëlle Lanadère : pourquoi L comme nom de scène ? Et, surtout, qui se cache derrière ?
L, c’est l’initiale de mon nom et celle de mes grands-parents. J’ai commencé à prendre des cours de chant à 20 ans et tout de suite cette vocation est devenue évidente. On a commencé dans un petit label de copains avec la chance de pouvoir utiliser le studio Pigalle. L’EP sorti en 2008 m’a permis de me faire connaître et de taper dans l’œil de certains professionnels dont la radio Fip. Des gens m’ont beaucoup aidée ensuite.

On vous voit quasiment partout ces temps-ci. Le changement n’est-il pas un peu brutal ?
Non, je vis très bien cette nouvelle notoriété, j’en suis très heureuse et j’avais de toute manière l’espoir que ça se passerait bien avec cet album. Je suis ravie que le public ait adhéré à ce que je fais : je fais de la chanson à textes, dans cette tradition de la chanson française avec des titres épurés (piano-voix) mais j’ai aussi cherché d’autres influences car j’ai toujours écouté beaucoup de musique américaine, anglaise. J’ai tenté de m’éloigner de l’aspect traditionnel de la chanson et du coup on retrouve également des sonorités rock mais aussi un peu électro. J’écris sur ce qui me touche dans la vie.

Pouvez-vous nous parler un peu de la chanson Initiale qui a aussi donné son nom à l’album ?
Le titre Initale a été un des derniers écrits, c’est une sorte de clin d’œil à mon nom de scène que j’ai tenu à garder, même si ma maison de disques n’y était pas très favorable au début, car j’y étais déjà très attachée. Cette chanson sert aussi à faire les présentations. Maintenant, en ce qui concerne les singles, le prochain extrait devrait être Jalouse pour faire suite à Petite. J’ai également un coup de cœur pour Pareil car elle est encore toute neuve. Scénariser la musique est également très important pour moi donc j’aime beaucoup être sur scène. Il faut respecter la direction du disque évidemment mais cela reste un moment particulier, hors du temps. Pour ma tournée, qui partira pour trois mois à la rentrée, on sera cinq sur scène avec notamment un pianiste et un guitariste ainsi que quelqu’un au synthé.

On sait que Barbara a eu beaucoup d’influence sur vous. Etait-ce une idole ?
Je n’ai pas vraiment eu d’idoles, mais des inspirations comme Barbara qui m’a effectivement bouleversée et inspirée. Je m’inscris dans cette tradition populaire mais j’aime mélanger les époques un peu comme Alain Bashung et Brigitte Fontaine, c’est un pouvoir que nous donne la musique. J’ai voulu partager des émotions avant tout sur cet album, comme la colère, le manque, la mélancolie ou encore la tristesse. C’est un album dense, qui s’écoute d’un bout à l’autre comme une histoire en plusieurs chapitres.

Propos recueillis par Carole Bouchard

L, album Initale
Retrouvez les dates de sa tournée ici

Achetez ici l’album