.evous
Paris
  

L’entrepôt Macdonald : un projet en béton et durable

Dernière mise à jour : jeudi 15 mars 2012,    par: Adele

L’entrepôt Macdonald est situé au coeur du secteur Paris Nord-Est , dans les 18e et 19e, un territoire qui s’étend sur 200 hectares, entre les portes de la Chapelle et de la Villette.

La Ville de Paris souhaite redonner vie à cet espace délaissé de 600 m de long, "la taille de l’île Saint-Louis", précise l’adjointe (PS) à l’Urbanisme, Anne Hidalgo.

Le projet relève du pari architectural puisque les architectes ont décidé de conserver la majorité de la structure en béton, en la surélevant et en la coupant au milieu pour laisser passer, sous une passerelle, la future prolongation du tramway T3.
Ce bâtiment, en 1968, n’a pas été imaginé comme un projet fini. "L’architecte l’avait conçu pour qu’il soit possible d’ajouter des étages, ce qui permet de donner une deuxième vie au site", explique l’architecte coordonnateur néerlandais Floris Alkemade.
Ainsi, 60% de la structure sera rénovée pour y faire entrer la lumière et laisser le passage du tramway, précise le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) Augustin de Romanet, un des investisseurs du projet.

Le sous-sol sera occupé par un parking et le rez-de-chaussée dédié aux commerces avec des baies vitrées. Aux niveaux supérieurs, seront installés les bureaux ou logements, qui auront accès à des cours et jardins intérieurs.

Le pari est aussi humain : d’une vaste friche industrielle grise oubliée le long des boulevards ceinturant la capitale, au coeur des populaires portes d’Aubervilliers et de la Villette, va naître un îlot ouvert sur le quartier.Cisaillée par les voies ferrées des gares du Nord et de l’Est, le Canal Saint-Denis, le boulevard périphérique et celui des Maréchaux, la zone où s’étale l’entrepôt deviendra une ville "traditionelle" selon les concepteurs du projet.

Le nouveau bâtiment accueillera à la fois des habitations, dont une moitié de logements sociaux, des bureaux, des commerces et des équipement publics (école, collège, gymnase, centre social et une pépinière d’entreprises).

"En 2013, la cassure du périphérique ne sera plus qu’un mauvais souvenir" a promis Bertrand Delanoë lors de la conférence de presse du 6 décembre, qui lance officiellement la métamorphose de ce territoire décousu.
"C’est un programme mixte dans tous les sens du terme » a poursuivi Anne Hidalgo.
"Nous persistons et signons à vouloir loger les Parisiens dans toute leur diversité" a répété la première adjointe. Malgré la densité de l’habitat, la construction respectera la charte de développement durable : l’entrepôt fera la part belle à l’exigence environnementale : géothermie, panneaux photovoltaïques, isolation, récupération d’eau de pluie...

Démarrage des travaux : janvier 2010.
Achèvement mi 2013.

Source : Mairie de Paris

Photo : Perspective de nuit
Crédits photo : FAAXDGA