evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Social, crise, chômage et conflits > La Maison de l’Histoire de France fait sa 1re victime à Paris (...)

La Maison de l’Histoire de France fait sa 1re victime à Paris !

Dernière mise à jour : vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo

Le « Journal officiel » publiera très prochainement un arrêté mettant fin aux fonctions d’Isabelle Neuschwander, directrice du centre historique des Archives nationales.

Elle s’était opposée à la décision du ministère de la Culture d’installer la future Maison de l’Histoire de France dans le quadrilatère des Archives nationales, dans le quartier du Marais à Paris, et aurait exprimé des sympathies envers les occupants du centre.

Nommée en 2007, Isabelle Neuschwander « dissimulait mal son refus de voir débarquer le nouveau musée dans son pré carré », selon le journal Libération.

Selon l’intersyndicale CFDT-CFTC-CGC-CGT des Archives, elle aurait été limogée pour cette raison par le pas si gentil ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui en aurait pris la décision le 18 février, voulant prévenir tout risque de blocage dans l’équipe en place.

Quelques bons connaisseurs des mondes de l’histoire et de la culture se demandent dorénavant si ce durcissement et l’absence d’explications d’accompagnement d’une telle mesure de la part du ministre ne risqueraient pas, a contrario, de relancer voire d’amplifier le conflit.

André Balbo

sources : Les Échos, intersyndicale CFDT-CFTC-CGC-CGT des Archives, Libération

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.