.evous
  

La Nuit des Musées 2022 : Le programme à Paris

La Nuit des Musées 2022 aura lieu le samedi 14 mai. Au programme à Paris : visites éclairées, parcours ludiques, projections, animations exceptionnelles...

Dernière mise à jour : lundi 16 mai 2022,    par: Jean

Ne manquez pas la Nuit des Musées 2022 ! Devenue un rendez-vous incontournable du printemps, cette grande manifestation offre l’occasion de découvrir autrement les collections et les expositions temporaires. De nombreux musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France de la tombée de la nuit jusqu’à minuit. Visites commentées et éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivants, animations exceptionnelles donneront à vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et ludique.

Pour sa 18ème édition, la Nuit des Musées aura lieu samedi 14 mai 2022. Dès la tombée de la nuit et jusqu’à minuit, 3 000 musées, partout en France et en Europe, proposeront une programmation spéciale pour faire découvrir ou redécouvrir leurs riches collections.

Nuit des Musées 2022 : Le programme à Paris

Cette édition 2022 permettra de retrouver gratuitement le chemin des musées et de découvrir de magnifiques collections comme celle du Musée de l’Ordre de la Libération, à Paris, en suivant des comédiens incarnant des grandes figures de la Seconde Guerre mondiale, du Musée de l’ancien évêché, à Grenoble, en enquêtant sur les traces d’un fantôme, échappant aux gardiens et semant la terreur, ou encore du Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord, à Périgueux, à travers une chasse au trésor à mener en famille pour retrouver un coffre rempli de pièces d’or.
Et cette année encore, dans le cadre de l’opération "La classe, l’œuvre !" les élèves présenteront leurs créations autour d’une œuvre ou d’un objet conservé dans les collections des musées participant à l’opération.

Cliquez sur un arrondissement pour accéder directement au programme :
1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 16e, 17e, 18e, 19e et 20e

Musée des Arts Décoratifs
107 rue de Rivoli 75001 Paris
01 44 55 57 50

- Histoires naturelles. Dation François-Xavier et Claude Lalanne au musée des Arts Décoratifs : Avec la dation de 16 œuvres majeures et 38 dessins du couple d’artistes Claude et François-Xavier Lalanne, le musée des Arts décoratifs se penche sur 50 années de leur création, des années 1960 à 2010
S’inscrire pour participer : https://billetterie.madparis.fr/catalogue_activites
Samedi 14 mai, 20h30, 21h30, 22h30
Entrée libre, sur inscription

Musée national de l’Orangerie
Jardin des Tuileries 75001 Paris
01 44 50 43 00

- Découverte des collections permanentes avec des conférenciers : Découvrez les collections permanentes du musée de l’Orangerie en posant vos questions à nos conférenciers présents en salles de façon continue de 19h30 à 22h. Le marchand et collectionneur Paul Guillaume fonde en 1918 la revue Les Arts à Paris, témoin de l’art moderne dans la capitale durant l’entre-deux guerres. Sa collection, caractérisée par une tension entre modernité et figuration et par une ouverture vers les arts extra-occidentaux, reflète son goût et celui du poète Apollinaire, qui oriente ses choix.
La programmation régulière d’expositions temporaires et de « focus » sur la collection permet une lecture renouvelée de ce prestigieux ensemble.
Samedi 14 mai, 18h30
Pré-réservation du billet d’entrée obligatoire en ligne. Dernière entrée 23:15, évacuation des salles à 23:45. Accès Place de la Concorde, côté Seine.

Bourse de Commerce
2 rue Viarmes 75002 Paris
01 55 04 60 60

- Visite libre "Protest Sounds" : Pour sa première participation à la Nuit européenne des Musées, la Bourse de Commerce - Pinault Collection, accueille les visiteurs pour une nocturne gratuite exceptionnelle de 19h à 00h. Pour sa première participation à la Nuit européenne des Musées, la Bourse de Commerce - Pinault Collection inaugurée en mai 2021, accueille les visiteurs pour une nocturne gratuite exceptionnelle de 19h à 00h. En famille, entre amis, ce samedi 14 mai sera l’occasion de découvrir l’architecture du monument et les expositions Charles Ray, Roni Horn et Felix Gonzalez-Torres, Dominique Gonzalez-Foerster ainsi que la sélection de films d’artistes Protest Sounds autour d’un programme de visites guidées thématiques spécialement proposé pour l’évènement.
Samedi 14 mai, 19h00
Gratuit, entrée sur réservation

Archives nationales
Hôtel de Soubise - 60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
01 40 27 60 96

- Visite du musée des Archives nationales et de l’hôtel de Soubise : Visite libre du parcours permanent du musée des Archives nationales. L’exposition permanente présente une sélection d’archives montrant la diversité des supports et des formes de documents (feuillet, rouleau, registre, documents iconographiques).
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

- Accrochage "Le quadrilatère des Archives nationales en 15 plans : 17e siècle - 20e siècle" : Visite libre de la présentation des plans du quadrilatère des Archives nationales
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

- Exposition "L’abolition de l’esclavage de 1848" : Visite libre de la présentation de l’Abolition de l’esclavage de 1848, dans le cadre du cycle "Les Essentiels". Promulgué le 27 avril 1848, le décret portant abolition de l’esclavage dans les colonies met fin à l’esclavage considéré comme « un attentat contre la dignité humaine » et à la traite d’êtres humains, pratiqués depuis le début du XVIIe siècle dans les colonies françaises au nom d’intérêts commerciaux et encadrés notamment par le « Code noir ». Second décret de l’histoire française à mettre fin à l’esclavage, il est l’aboutissement d’un processus complexe et mouvementé ouvert par la Révolution française, né des valeurs portées par les Lumières et des combats des esclaves et des libres de couleur pour l’émancipation, aux prises avec l’ambition coloniale européenne. Acte essentiel dans le mouvement pour la liberté et l’égalité civique, il ne provoque pas pour autant le renversement de l’ordre colonial.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71 rue du Temple 75003 Paris
01 53 01 86 53

- Visite sonore de 5 œuvres emblématiques "La classe, l’œuvre" : Visite sonore avec les élèves de 4e du collège Victor Hugo (Paris 3e) dans le cadre de l’édition 2022 de « La classe, l’œuvre ! » Cinq œuvres emblématiques prennent vie grâce à une mise en scène sonore élaborée par les élèves dans le cade de « La classe, l’œuvre ! »
Samedi 14 mai, 18h30, 20h00

- La musique de Chagall : Accueil continu des enfants dans la cour du musée
Samedi 14 mai, 18h00

- Jeu de piste dans la collection « Les papillons brodeurs » : Un jeu de piste, les « Papillons brodeurs », permettra aux jeunes visiteurs de découvrir la collection du musée (accueil de 18h à 20h). En commençant par jouer des couleurs, le jeune public partira sur la piste des « Papillons brodeurs »... les œuvres textiles du musée s’animent le temps d’une nuit. Costumes brodés au fil d’or, bandelettes et manteaux de Torah ornés de fils de soie, le musée déploie toutes ses lumières.
Samedi 14 mai, 18h00

- Visite en musique : Visite nocturne insolite où des morceaux musicaux sont associés aux œuvres de la collection permanente
Samedi 14 mai, 21h15, 22h30

- Pèlerinage à Djerba. Photographies de Jacques Pérez, 1980 : Jacques Pérez a photographié en 1979-1980, les traditions ancestrales des juifs de l’île de Djerba en Tunisie. L’île de Djerba, au sud de la Tunisie, abrite une des synagogues les plus anciennes et les plus célèbres au monde, la Ghriba. La communauté autour de cette synagogue, dont l’existence est attestée depuis le Moyen Âge, a été documentée par Jacques Pérez en 1979-1980, dans une série de photographies hautes en couleur qui illustre leurs traditions ancestrales.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit de 18h à 23h. Payant aux tarifs habituels jusqu’à 18h.

- Lumières sur la collection : Venez découvrir ou redécouvrir la collection du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme la nuit tombée… C’est l’occasion rêvée d’arpenter librement la collection entre amis ou en famille et d’admirer les oeuvres sous un nouvel angle !
Visites, ateliers accompagnent votre découverte.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée gratuite dans la collection à partir de 18h. Payant aux tarifs habituels avant

- Marcel Proust. Du côté de la mère : L’exposition appuiera son propos sur des chefs-d’œuvre pour explorer la judéité, facette moins connue de la biographie de l’immense écrivain. L’exposition « Marcel Proust, du côté de la mère » est la première manifestation en France présentant l’écrivain à travers le prisme de sa judéité. Organisée à l’occasion du centenaire de sa mort, cette exploration met en avant un axe important de la construction de sa personnalité et de son œuvre, de ses liens familiaux, de ses sociabilités, de ses engagements. Vous retrouverez parmi les 150 œuvres exposées, un des peintres préférés de Proust, Claude Monet, aux côtés d’Edouard Vuillard, Gustave Caillebotte, Antoine Coypel et Gentile Bellini ou Robert Mapplethorpe.
Samedi 14 mai, 10h00
Tarif plein : 10 €
Tarifs réduits : 7 € (18-25 ans non résidents européens, familles nombreuses) ; 5 € (résidents européens de 18 à 25 ans)
Gratuit pour les Amis du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, les moins de 18 ans. Voir toutes les gratuités sur mahj.org

Musée de la chasse et de la nature
62 rue des Archives 75003 Paris
01 53 01 92 40

- Performance de street art : Performance de street art par Ruben Carrasco. A l’occasion de la Nuit des Musées, l’artiste Ruben Carrasco réalisera un mur à proximité du musée figurant un animal dont il nous réserve la surprise. Une incursion sauvage et éphémère d’un artiste urbain dans la ville au regard de celle des animaux.
Samedi 14 mai, 20h00
Entrée libre sans réservation

Musée des arts et métiers
60 rue Réaumur 75003 Paris
01 53 01 82 00

- Les trésors de l’église : Temple des inventions. Les trésors de l’église
L’emblématique église Saint-Martin-des-Champs regorge de nombreux trésors techniques. Laissez-vous surprendre par cette visite flash mystère, au gré des coups de coeur du médiateur.
Rendez-vous : église Saint-Martin-des-Champs
Samedi 14 mai, 18h30, 20h30, 23h30
Entrée libre

- Réalisez un thaumatrope : Atelier en famille. Après avoir découvert différents jouets optiques, les familles réalisent un thaumatrope sur le thème de la nuit. Après avoir découvert différents jouets optiques, les familles réalisent un thaumatrope sur le thème de la nuit.
Public : enfants de 7 à 12 ans obligatoirement accompagnés d’un adulte.
Réservation le jour même à l’accueil du musée (à partir de 18h).
Horaires : 18h30, 19h, 19h30, 20h, 20h30, 21h, 21h30, 22h (durée : 20 min)
Rendez-vous : salle d’actualité, 1er étage
Samedi 14 mai, 18h30, 19h00, 19h30, 20h00, 20h30, 21h00, 21h30, 22h00
Gratuit. Inscription le jour même à l’accueil du musée (à partir de 18h).

- Le pendule de Foucault : Voir tourner la Terre. Cette nuit, « vous êtes invités à venir voir tourner la Terre ». A travers cette expérience mythique, nous vous proposons d’assister à la démonstration du Pendule de Foucault qui, réalisée en 1851 pour la première fois, oscille entre science et émerveillement.
Rendez-vous : église Saint-Martin-des-Champs
Samedi 14 mai, 19h00, 20h00, 21h00, 22h00, 23h00
Entrée libre

- Le laboratoire de Lavoisier : Les instruments du père de la chimie moderne. Devant les instruments et objets utilisés par le célèbre scientifique, découvrez les fabuleuses expériences et les théories qu’il a développées. Cette visite sera aussi l’occasion de mieux connaître le parcours hors du commun de celui que l’on considère comme le père de la chimie moderne.
Rendez-vous : Collection Instruments scientifiques, 2e étage
Samedi 14 mai, 19h00, 21h30
Entrée libre

- Le fardier de Cugnot : Première automobile à vapeur. En 1769, L’ingénieur militaire Nicolas Cugnot construit le premier véhicule capable de s’affranchir de la traction animale. Venez découvrir l’histoire de cet audacieux projet qui déchaîna les passions.
Rendez-vous : Collection Transports, rez-de-chaussée
Samedi 14 mai, 19h30, 22h30
Entrée libre

- Le phonographe : Graver et lire le son. Une membrane, une pointe d’acier et un support....tout est là pour graver puis écouter le son d’une musique chère ou les inflexions mélodieuses d’une voix ! Magiques, les premiers phonographes le sont car même dans leur plus simple expression, toute la complexité des sons se fait entendre.
Rendez-vous : Collection Communication, 1er étage
Samedi 14 mai, 19h30, 21h00
Entrée libre

- Le télégraphe de Chappe : Tour à tour, les messages passent. 1793 : les paysages de la France révolutionnaire en guerre voient fleurir d’étranges tours coiffées de poteaux articulés. Claude Chappe vient d’inaugurer la première « ligne » de son télégraphe optique, ancêtre des télécommunications.
Rendez-vous : Collection Communication, 1er étage
Samedi 14 mai, 20h00
Entrée libre

- Le pianola : Un piano automatique : Avec ce piano, ce n’est pas des mouvements fluides ni de la dextérité des doigts de nos mains que naîtra la mélodie. Tout se joue à la force du mollet…
Rendez-vous : Collection Mécanique, 1er étage
Samedi 14 mai, 20h30, 22h30
Entrée libre

- L’avion d’Ader : Une étrange machine volante. Le défi que Clément Ader relève en concevant le premier avion est colossal : construire une machine à vapeur assez légère et puissante pour s’affranchir de la pesanteur. En 1890, une étrange chauve-souris mécanique s’apprête à franchir une étape décisive de la conquête de l’air.
Rendez-vous : Collection Transports, 1er étage
Samedi 14 mai, 22h00, 23h00
Entrée libre

- Mission Inventions : L’app qui vous fera flasher sur nos collections. Téléchargez l’application Mission Inventions et partez en exploration dans les salles du musée des Arts et Métiers. Cherchez les macarons bleus et jaunes, flashez-les et entrez dans le monde étonnant des inventions. Guidées par des grands esprits comme Ada Lovelace ou Clément Ader, il vous faudra déployer astuce et observation pour mener à bien votre mission.
Collectionnez les objets bonus, dotés d’une étoile, en suivant les indices parfois cachés et n’oubliez pas de passer à la boutique, un petit souvenir de votre exploration vous y attend.
Une aventure inédite à expérimenter seul ou entre amis, pour tous ceux qui aiment se lancer des défis !
Gratuit. Disponible sur l’AppStore et Google Play
Samedi 14 mai, 10h00
Entrée libre

Musée national Picasso
5 rue de Thorigny 75003 Paris
01 42 71 25 21

- Nocturne exceptionnelle au Musée national Picasso-Paris - Exposition "Picasso à l’image" : Le Musée national Picasso-Paris ouvre exceptionnellement ses portes pour une nocturne gratuite à l’occasion de la Nuit européenne des musées 2022. Le Musée national Picasso-Paris ouvre exceptionnellement ses portes pour une nocturne gratuite à l’occasion de la Nuit européenne des musées 2022. Au programme, de nombreuses expositions dans tous les étages du musée :
Niveau 0 : « Nouveaux Chefs-d’œuvre. La dation Maya Ruiz-Picasso »
Niveau 1 : « Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo »
Niveaux 2 et 3 : « Picasso à l’image »
“Picasso à l’image” présente, aux deuxième et troisième étages, un parcours thématique inédit parmi les collections du musée autour des apparitions de Pablo Picasso devant la caméra. A partir de films d’art et d’archives, de documentaires tournés du vivant de l’artiste, de reportages et de documents sonores, l’artiste apparaît en mouvement, présentant les différentes facettes de sa vie et de son œuvre : père de famille et créateur de génie, hédoniste méditerranéen et infatigable travailleur, personnalité enjouée et ami fidèle… C’est l’artiste lui-même, à travers ces films, qui est ainsi mis au cœur du parcours, rythmé par le fil rouge des extraits audiovisuels. En regard de ces images animées sont présentées des œuvres de la collection faisant écho à chacune des projections.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

- Nocturne exceptionnelle au Musée national Picasso-Paris - Exposition "Maya Ruiz-Picasso, Fille de Pablo" : Le Musée national Picasso-Paris ouvre exceptionnellement ses portes pour une nocturne gratuite à l’occasion de la Nuit européenne des musées 2022.
María de la Concepción, surnommée Maya, naît le 5 septembre 1935. Elle est la première fille de Pablo Picasso, et le fruit de son amour passionnel pour Marie-Thérèse Walter rencontrée en 1927. L’arrivée de cette enfant est un bouleversement dans la vie de Picasso. L’exposition « Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo » propose de relire une partie de la production de l’artiste sous le prisme de ce rapport filial. Un ensemble exceptionnel de portraits peints consacrés à la fillette, mais aussi une importante sélection de sculptures, d’œuvres graphiques, de photographies et de documents d’archives raconte ce volet intime de l’histoire familiale de Picasso. Il met en évidence la complicité unissant le père et sa fille, et souligne la manière dont la présence de Maya a nourri et amplifié la fascination de l’artiste pour l’enfance.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

- Nocturne exceptionnelle au Musée national Picasso-Paris - Exposition "Nouveaux Chefs-d’oeuvres. La Dation Maya Ruiz-Picasso" : L’exposition célèbre l’entrée dans les collections nationales de neuf chefs-d’œuvre - six peintures, deux sculptures et un carnet de dessins - par le dispositif de la dation en paiement qui permet le règlement en nature des droits de succession. Cette modalité d’acquisition exceptionnelle est au cœur de l’identité même du Musée Picasso, spécifiquement créé pour abriter la dation Pablo Picasso de 1979 consentie par ses héritiers après sa mort en 1973. Acceptée par l’Etat en 2021, la dation Maya Ruiz-Picasso s’inscrit dans cette histoire fondatrice du musée et en prolonge l’esprit. Organisé chronologiquement, le parcours s’articule autour de ces neuf chefs-d’œuvre conservés par la fille de l’artiste depuis la succession. Il propose un dialogue fécond entre art extra-occidental, art ancien et art moderne à travers un ensemble d’œuvres de Picasso, de pièces issues de sa collection et une sélection de prêts remarquables.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou 75004 Paris

- La Nuit européenne des musées au Centre Pompidou : À l’occasion de la 18ème édition de la Nuit européenne des musées, le Centre Pompidou vous invite à une exploration nocturne, festive et rêveuse. De nombreuses propositions seront à découvrir : DJ set, performances, surprises et visites des collections, pour vivre le Centre Pompidou en famille, entre amis ou en solo.
14 et 15 mai
Gratuit, dans la mesure des places disponibles

Lafayette Anticipations - Fondation d’entreprise Galeries Lafayette
9 rue du Plâtre 75004 Paris
01 57 40 64 17

- Visite Flash - exposition Xinyi Cheng : Une visite de 30 min pour plonger dans l’univers énigmatique de la jeune peintre chinoise. Pour la première grande exposition de Xinyi Cheng en France, découvrez une trentaine d’œuvres de 2016 à 2021 déployées dans l’ensemble du bâtiment. L’accrochage, original, invite à des rapprochements et des interprétations encore inédits entre les œuvres.
Samedi 14 mai, 19h00, 19h30, 20h00, 20h30, 21h00, 21h30
Entrée libre

Maison de Victor Hugo
6 place des Vosges 75004 Paris
01 42 72 10 16

- Visite de l’exposition Regards : Regards n’est pas une exposition comme les autres. Imaginée par une commissaire non-spécialiste, elle propose des chemins de traverse mêlant des époques, des artistes et des styles.
Surprenante l’exposition propose des rapprochements inédits et des mises en abyme, elle tend un miroir inattendu aux œuvres d’art qui témoignent de ce que les artistes, hier comme aujourd’hui, ont su voir, et transmettre.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée Libre

- Visite de l’appartement de Victor Hugo : Entrez dans l’intimité de Victor Hugo. Devenez familier de l’homme, de l’artiste visionnaire, du penseur engagé et bien sûr de l’écrivain de génie.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

Musée du service de santé des armées
1 place Alphonse Laveran 75005 Paris
01 40 51 51 92

- Découverte du musée du Service de santé des armées : Situé au Val-de-Grâce, le musée du Service de santé des armées a pour mission de conserver, d’exposer et de transmettre au grand public les composantes diverses de la médecine aux armées. Découverte du musée du Service de santé des armées. Fondé en 1916 dans les bâtiments historiques du Val-de-Grâce, le musée du Service de santé des armées a pour mission de conserver, d’exposer et de transmettre au grand public les composantes diverses de la médecine aux armées. Pendant trois siècles, le Service de santé des armées s’est distingué par sa capacité d’adaptation, son esprit d’innovation et le dévouement de ses personnels. Au fil du parcours muséographique, cette mission essentielle de soutien sanitaire des forces armées, depuis la relève du combattant jusqu’aux soins de suite et de réhabilitation, est présentée à travers des collections d’une grande variété : instruments de chirurgie, uniformes, maquettes, peintures… Différents conflits sont ainsi abordés, des batailles napoléoniennes aux opérations extérieures contemporaines, permettant d’appréhender l’évolution de la médecine militaire jusqu’à nos jours.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

Musée Curie
1 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris
01 56 24 55 33

- Marie Curie, "magicienne" du radium. Conte biographique véridique et pédagogique ! Un conte sur Marie Curie pour les enfants et leurs parents. Une façon poétique et pédagogique de (re)découvrir la vie de Marie Curie et de comprendre (enfin !) la découverte de la radioactivité. Pionnière de génie, scientifique connue dans le monde entier, première femme à avoir reçu le Prix Nobel, et seule à ce jour à en avoir eu deux, la vie de Maria Sklodowska devenue Marie Curie peut être contée comme une légende. Pour découvrir son destin hors du commun et l’histoire de la radioactivité, plongez-vous dans son histoire racontée par la conteuse, Elisa Bou. Un récit pédagogique aux accents poétiques. Un spectacle qui transporte petits et grands dans un univers captivant de savoir et de progrès scientifique, celui de la physique à l’aube du XXe siècle.
Samedi 14 mai, 15h00
Sur réservation

- Lumière sur les portraits de la famille Curie faits par C215 : Visites à la lampe torche dans le jardin et les alentours du musée à la découverte des portraits de la famille Curie signés de C215. Visite commentée par un(e) étudiant(e) de l’Ecole du Louvre. C215, street artiste connu pour ses portraits de personnalités réalisés aux pochoirs et à la bombe aérosol sur des supports urbains, a agrémenté les abords du Musée Curie d’œuvres dans la même veine. Pour cette série intitulée « Radium215 », il s’est emparé de l’histoire scientifique à travers la famille Curie et des pionniers de la radioactivité. Cette balade à la lampe torche emmène le.la visiteur.se sur les traces de ces 15 créations disséminées sur les façades du musée et à d’autres endroits - presque cachés parfois ! - dans le jardin Marie Curie.
Visite réalisée en collaboration avec École du Louvre Junior Conseil et les élèves de l’École du Louvre.
Samedi 14 mai, 20h00, 21h30
Entrée libre, sur inscription obligatoire

- Visite libre du Musée Curie : Visitez le Musée Curie, situé dans les lieux-mêmes où Marie Curie a travaillé, et son jardin. Partez sur les traces de Pierre et Marie Curie et Irène et Frédéric Joliot-Curie, la famille aux Cinq Prix Nobel : l’histoire de leur laboratoire dans l’ancien Institut du Radium, l’histoire de leurs découvertes, de la radioactivité, du radium, de la radiothérapie... Découvrez le bureau et le laboratoire de chimie personnel de Marie Curie, et promenez-vous dans le jardin qu’elle a créé, sous la frondaison des tilleuls spécialement éclairés...
Samedi 14 mai, 17h00
Entrée libre régulée

Maison d’Auguste Comte
10 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris
01 43 26 08 56

- Visite libre de l’appartement d’Auguste Comte : Visite libre de l’appartement du philosophe Auguste Comte, fondateur du positivisme, resté intact depuis sa mort en 1857. La Maison d’Auguste Comte est un appartement-musée dans lequel vécut le philosophe français Auguste Comte (1798-1857). Situé au 10 rue Monsieur le Prince, dans le 6e arrondissement de Paris, il s’agit du dernier domicile qu’il occupa, de 1841 jusqu’à sa mort en 1857. Par la suite, ses disciples veillèrent à conserver la demeure qui avait vu naître sa philosophie, respectant par-là les dernières volontés de leur maître.
Devenu musée, l’appartement, désormais propriété d’une association internationale consacrée à Auguste Comte, est ouvert à la visite. Une fois passé le seuil de la porte, le visiteur découvre le domicile du philosophe qui est resté tel qu’il l’a connu - véritable capsule temporelle - avec son mobilier d’origine et les objets lui ayant appartenu. Le parcours thématique récemment mis en place, par le biais d’un dispositif muséographique qui préserve l’authenticité du lieu, renseigne le visiteur sur la philosophie d’Auguste Comte.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Musée de minéralogie MINES ParisTech
60 boulevard Saint-Michel 75006 Paris
01 40 51 91 39

- Visites des collections de minéralogie, de météorites et pierres précieuses : Découverte de l’une des plus belles collections mondiales de minéraux dans l’hôtel de Vendôme ou se trouve l’Ecole des Mines de Paris. Situé au cœur du Quartier latin (hôtel Vendôme), au 1er étage des locaux de MINES ParisTech, dans un décor du milieu du XIXe siècle, le musée de Minéralogie représente l’une des plus belles collections mondiales de minéralogie et constitue une ressource indispensable pour des recherches fondamentales et appliquées. Sa vocation d’inventaire scientifique des ressources minérales de la terre, alliée à la frappante beauté des pièces exposées réveille immanquablement notre capacité d’émerveillement. Il renferme quelques 100 000 échantillons, 300 météorites et matériaux artificiels, 700 gemmes dont 4 500 objets en expositions.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit sur inscription

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard 75006 Paris
01 40 13 62 00

- Découverte de l’exposition Pionnières avec des médiateurs de l’Université Paris-Dauphine : Visite de l’exposition avec médiation postée et concert d’œuvres de compositrices par l’ensemble Hélios. Pionnières, les compositrices des Années folles l’étaient aussi ! Pour la Nuit européenne des musées, l’ensemble Hélios interprète des oeuvres de Mel Bonis, Germaine Tailleferre, Marguerite Béclard d’Harcourt, Charlotte Sohy ainsi qu’une création originale de la jeune compositrice Lisa Heute autour de la figure de Marie Laurencin. Dans les salles, de jeunes médiateurs de l’Université Paris-Dauphine vous proposent leur éclairage sur les oeuvres et vous font partager leurs coups de coeur.
Samedi 14 mai, 19h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles. Dernière entrée 23h30

Musée national Eugène-Delacroix
6 rue Fürstenberg 75006 Paris
01 44 41 86 50
- Visite de l’exposition "Delacroix et la nature" : Venez découvrir l’exposition "Delacroix et la nature". Nos médiateurs vous donnent aussi rendez-vous dans le jardin du peintre pour vous partager l’histoire et les secrets de cet écrin de verdure. Tigres, bouquets de fleurs, chevaux… La nature est un élément déjà bien connu de l’œuvre de Delacroix. Mais au-delà d’une simple thématique artistique, la nature occupe chez ce peintre d’histoire une place bien plus complexe, entre observation, étude et réinvention. L’exposition "Delacroix et la nature" vous ouvre les portes du dernier appartement et atelier du peintre, pour vous faire découvrir ce lien qui l’unit à la nature.
Au sein d’un musée intime et de son charmant jardin, c’est une parenthèse de calme et d’évasion qui s’offre aux visiteurs à l’occasion de la Nuit des Musées 2022. Venez à la rencontre de Delacroix et de son oeuvre, guidés par les agents d’accueil et de médiation du musée. Tout au long de la soirée, Ils vous parleront, dans une ambiance conviviale, de l’amour du peintre pour la faune et la flore, et vous feront découvrir son magnifique jardin chargé d’histoire.
Samedi 14 mai, 17h30
Réservation en ligne fortement recommandée

Musée Zadkine
100 bis rue d’Assas 75006 Paris
01 55 42 77 20

- Laterna Magica, Concert par l’accordéoniste Théo Ould : En résonance avec l’œuvre de Zadkine - de l’Accordéoniste à Orphée - dont la musique fut l’une des sources d’inspiration, Théo Ould invite à un voyage musical nocturne, avec Mozart,Tchaïkovski, Campo. « Dans mes compositions, il m’arrive souvent d’introduire des instruments de musique. Leur tonalité, leur bruissement m’attirent par des forces obscures. J’éprouve un besoin psychique de les posséder. La musicalité qu’ils exhalent et leur forme originale s’harmonisent avec le corps humain que je considère comme un instrument » Ossip Zadkine
En résonance avec l’œuvre du sculpteur Ossip Zadkine dont la musique fut l’une des sources d’inspiration, l’accordéoniste Théo Ould invite le public à un voyage musical à travers la nuit.
Le programme qu’il a conçu pour le musée convoque des transcriptions de pièces de grands compositeurs tels que Mozart ou Tchaïkovski ainsi qu’une pièce originale pour accordéon de Régis Campo. En miroir des figures de l’Accordéoniste, de la Musicienne et d’Orphée, le talentueux soliste semble faire corps avec son instrument.
Renseignements auprès du service des publics : 01 84 82 14 55 ; eppm-zadkine.reservations@paris.fr
Samedi 14 mai, 19h30, 21h00, 22h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

- Redécouvrir Zadkine à la faveur de la nuit : Redécouvrir Zadkine, maître de la taille directe, figure majeure de l’École de Paris de l’atelier au jardin à la faveur de la nuit.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre dans la limite de la jauge autorisée. Dernière entrée autour de 22h30

Musée d’Orsay
1 rue de la Légion d’Honneur 75007 Paris
01 40 49 48 14

- Médiation face aux œuvres et croquis d’après modèle vivant ! Des médiateurs, des conférenciers, des plasticiens et même des modèles vivants sont-là pour vous faire vivre cette découverte de la sculpture à l’occasion de la Nuit européenne des musées. La sculpture, quelle histoire ! Des médiateurs, des conférenciers, des plasticiens et même des modèles vivants sont-là pour vous faire vivre cette découverte de la sculpture à l’occasion de la Nuit européenne des musées.
Présentation d’œuvres par les étudiants en médiation de l’Inspé de l’Académie de Versailles et les conférenciers de la Réunion des musées nationaux.
Samedi 14 mai, 19h00
Accès libre aux collections permanentes et aux expositions temporaires (sous réserve de la fermeture de certaines salles)
Musée ouvert de 18h à minuit
Dernier accès à 23h
Évacuation des salles à 23h30

- Accès libre aux collections permanentes du musée d’Orsay : Venez découvrir le musée d’Orsay en soirée
Samedi 14 mai, 18h00
Dernier accès à 23:00

Musée de l’Ordre de la Libération
129 rue de grenelle 75007 Paris
01 80 05 90 81

- Visite théâtralisée : Les comédiens vous conduisent à travers le musée. Ils incarnent tour à tour de grandes figures de la Résistance, connues et inconnues. Laissez-vous conduire dans le musée par cinq grandes figures de la Seconde Guerre mondiale. Vous serez plongés dans la clandestinité de la Résistance intérieure et le poids du système concentrationnaire mais aussi dans l’aventure incroyable des combats en Afrique et de la libération de la France. Ces exemples de courage et de bravoure sont à découvrir en famille, à partir de 8 ans.
Ce spectacle est co-écrit par Xavier Depoix et Ambre Kuropatwa de la compagnie Ankréation.
Samedi 14 mai, 21h30
gratuit, sur inscription

Musée des Plans-Reliefs
Hôtel national des Invalides 75007 Paris
01 45 51 92 45

- Jeu chrono-défi « Au fil des plans-reliefs » : Venez jouer au musée et tentez de remettre en ordre les grandes dates de l’histoire de France et de la collection. Le fil du temps a été chamboulé et les siècles se sont mélangés ! Venez jouer au musée, seul ou à plusieurs, et tentez de remettre en ordre les grandes dates de l’histoire de France et des plans-reliefs. Des récompenses sont à gagner si vous réussissez…
Samedi 14 mai, 19h00
Enfants à partir de 8 ans. Gratuit et sans inscription, rendez-vous directement au 4e étage de l’Hôtel des Invalides

- Points paroles : "Parlons reliefs" : Entrez dans l’intimité de villes fortifiées miniatures grâce à une courte présentation de certaines maquettes de la collection. Les médiateurs du musée vous attendent pour vous présenter, tout au long de la soirée, l’histoire de certains plans-reliefs. Répartis le long de votre parcours dans le musée, ils vous donneront les clés pour comprendre ces maquettes. Anecdotes, méthodes de fabrication, urbanisme, architecture, paysage, stratégie militaire et bien d’autres thèmes sont au programme de ces petits exposés. Médiateurs postés devant certaines maquettes dans la galerie d’exposition des plans-reliefs. Chaque exposé dure environ 15 minutes.
Samedi 14 mai, 19h00
Durée : 15 minutes environ. Sans inscription et gratuit, rendez-vous directement à l’accueil du musée, 4e étage de l’Hôtel des Invalides (accès entrée Orient).

- Livrets-jeux : Des livrets-jeux seront disponibles à l’accueil du musée pour découvrir en famille la collection des plans-reliefs. Une série de défis, de jeux d’observation et de devinettes amènera les enfants et leurs familles à découvrir la collection unique au monde du musée des Plans-Reliefs.
Samedi 14 mai, 19h00
Enfants à partir de 8 ans. Gratuit et sans inscription, rendez-vous directement au 4e étage de l’Hôtel des Invalides (accès entrée Orient)

- Visites guidées « Découverte » : Découverte des plans-reliefs au cours d’une visite du musée avec une conférencière. La visite "découverte" permet une première approche des plans-reliefs. Elle explique leurs raisons d’être, leur mode de construction. Certaines maquettes font l’objet d’explications plus détaillées afin de développer des thèmes que les plans-reliefs permettent d’aborder : la fortification, l’urbanisme, le paysage, la cartographie, les régions, etc.
Durée : 45 min
Samedi 14 mai, 19h30
Visites guidées tout public sans inscription, dans la limite des places disponibles (15 personnes maximum par visite). Rendez-vous directement à l’accueil du musée, 4e étage de l’Hôtel des Invalides (accès entrée Orient), 5-10 minutes avant la visite.

- Visite libre du musée des Plans-Reliefs : Venez découvrir une collection unique au monde de maquettes militaires datant du règne de Louis XIV au Second Empire. Le musée des Plans-Reliefs est riche d’une collection rare de maquettes anciennes initialement destinées à préparer les guerres du Royaume de France. Le musée présente 28 exemples de plans-reliefs de villes fortifiées réalisées entre 1668 et 1875. Certaines de ces maquettes mesurent jusqu’à 50 mètres carrés ! À l’aide du guide de visite disponible à l’entrée du musée, découvrez cette collection qui n’a pas son pareil.
Samedi 14 mai, 19h00
Tout public. Sans inscription. Rendez-vous directement au 4e étage de l’Hôtel des Invalides (accès entrée Orient).

Musée Rodin
Hôtel Biron 79 rue de Varenne 75007 Paris
01 44 18 61 10

- Visite du musée Rodin de Paris et de ses jardins : Connaissez-vous tous les secrets du musée Rodin ? Révélé par une mise en lumière exceptionnelle, venez de nuit redécouvrir le musée Rodin, ses œuvres et ses jardins. « Il fait un peu sombre. Mais ça ne fait rien à cette sculpture ; les ombres y séjournent avec plaisir » A. Rodin, Les Cathédrales de France, 1914
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Centre culturel canadien
130 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

- Rencontre avec les artistes Jude Abu Zaineh, Soheila Esfahani et Xiaojing Yan autour de l’exposition « De l’art de vivre » (en anglais). Rencontre (en anglais) avec les artistes Jude Abu Zaineh, Soheila Esfahani, Xiaojing Yan autour de l’exposition "De l’art de vivre" sur la communauté, l’immigration et la migration des symboles. "Inconnues l’une de l’autre, venues de pays lointains, ces trois artistes sont réunies pour la première fois. Elles ont en commun ce sentiment toujours étrange de vivre dans un entre-deux, pas tout à fait ancrées, voire même suspendues entre deux mondes, attachées à des symboles d’appartenance à leur culture originaire qu’elles détournent néanmoins. La nourriture, le désir, la religion, la protection sont des enjeux de leur art, tout comme la technologie, la globalisation, la consommation. À la fois orientales et occidentales, ces femmes immigrées de Chine, de Palestine et d’Iran tissent des liens qui transforment, déforment et démultiplient des images symboliques fortes : un escalier, un pont, un mot, un poème, des motifs ornementaux, des mythes et légendes. Elles donnent une autre dimension à la notion d’identité culturelle, en présentant au spectateur des objets hybrides et industrialisés, dénaturés, loin de toute idéalisation de l’ailleurs et du passé. Une déesse filamenteuse rouge sang ; des motifs ornementaux grouillant d’une vie biologique ; les reproductions commerciales d’un oiseau traditionnel provenant d’impressions 3D, entre autres œuvres faisant librement migrer les symboles, proposent ici, dans cet ensemble inédit, une réflexion à la fois puissante et intime sur un art du déplacement et de la diaspora.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

- Visite guidée de l’exposition « De l’art de vivre » : Visite guidée de l’exposition "De l’art de vivre" par la commissaire d’exposition Catherine Bédard. Inconnues l’une de l’autre, venues de pays lointains, ces trois artistes sont réunies pour la première fois. Elles ont en commun ce sentiment toujours étrange de vivre dans un entre-deux, pas tout à fait ancrées, voire même suspendues entre deux mondes, attachées à des symboles d’appartenance à leur culture originaire qu’elles détournent néanmoins. La nourriture, le désir, la religion, la protection sont des enjeux de leur art, tout comme la technologie, la globalisation, la consommation.
À la fois orientales et occidentales, ces femmes immigrées de Chine, de Palestine et d’Iran tissent des liens qui transforment, déforment et démultiplient des images symboliques fortes : un escalier, un pont, un mot, un poème, des motifs ornementaux, des mythes et légendes. Elles donnent une autre dimension à la notion d’identité culturelle, en présentant au spectateur des objets hybrides et industrialisés, dénaturés, loin de toute idéalisation de l’ailleurs et du passé. Une déesse filamenteuse rouge sang ; des motifs ornementaux grouillant d’une vie biologique ; les reproductions commerciales d’un oiseau traditionnel provenant d’impressions 3D, entre autres œuvres faisant librement migrer les symboles, proposent ici, dans cet ensemble inédit, une réflexion à la fois puissante et intime sur un art du déplacement et de la diaspora.
Samedi 14 mai, 20h30, 21h30
Entrée libre

- Exposition « De l’art de vivre » : Ouverture de l’exposition "De l’art de vivre" des artistes canadiennes Jude Abu Zaineh, Soheila Esfahani, Xiaojing Yan sur la communauté, l’immigration et la migration des symboles. Inconnues l’une de l’autre, venues de pays lointains, ces trois artistes sont réunies pour la première fois. Elles ont en commun ce sentiment toujours étrange de vivre dans un entre-deux, pas tout à fait ancrées, voire même suspendues entre deux mondes, attachées à des symboles d’appartenance à leur culture originaire qu’elles détournent néanmoins. La nourriture, le désir, la religion, la protection sont des enjeux de leur art, tout comme la technologie, la globalisation, la consommation. À la fois orientales et occidentales, ces femmes immigrées de Chine, de Palestine et d’Iran tissent des liens qui transforment, déforment et démultiplient des images symboliques fortes : un escalier, un pont, un mot, un poème, des motifs ornementaux, des mythes et légendes. Elles donnent une autre dimension à la notion d’identité culturelle, en présentant au spectateur des objets hybrides et industrialisés, dénaturés, loin de toute idéalisation de l’ailleurs et du passé. Une déesse filamenteuse rouge sang ; des motifs ornementaux grouillant d’une vie biologique ; les reproductions commerciales d’un oiseau traditionnel provenant d’impressions 3D, entre autres œuvres faisant librement migrer les symboles, proposent ici, dans cet ensemble inédit, une réflexion à la fois puissante et intime sur un art du déplacement et de la diaspora.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower 75008 Paris
01 44 13 17 17

- Le Grand Palais Révélé : une visite en ligne des coulisses du monument par un guide conférencier. Découvrez, installé dans votre canapé, l’histoire, l’architecture et tous les secrets du Grand Palais au cours d’une promenade intercative avec un conférencier de la Rmn-GP. Découvrez l’histoire et l’architecture du Grand Palais au cours d’une promenade en vidéo immersive accompagnée en direct par les guides conférencier(e)s de la Rmn-Grand Palais.
Installez-vous confortablement et embarquez dans une déambulation en vidéo dans ce lieu emblématique du XIXe siècle, fermé au public pour travaux jusqu’en 2024. Plongez dans une visite interactive des coulisses du monument, à la découverte de plus d’un siècle de salons, de concours hippiques et d’expositions, en immersion sous l’atmosphère lumineuse et grandiose de sa Grande Nef et jusque sur son toit. Pendant ce rendez-vous exceptionnel d’une heure, votre conférencier(ère) expert(e) partagera avec vous les secrets du bâtiment et répondra à toutes vos questions en direct.
Samedi 14 mai, 19h30, 20h30, 21h30, 22h30
Gratuit sur inscription. Il faut disposer d’une connexion à internet, d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette récents, avec enceintes et micro, ainsi que d’un navigateur compatible (version à jour du navigateur Chrome, Safari ou Firefox)

Musée Nissim de Camondo
63 rue de Monceau 75008 Paris
01 53 89 06 50

- Venez découvrir le musée Nissim de Camondo ! Le musée Nissim de Camondo est entièrement consacré à l’art décoratif français de la seconde moitié du XVIIIe siècle.
Samedi 14 mai, 18h00
Réservation obligatoire

Musée de la franc-maçonnerie
16 rue Cadet 75009 Paris
01 45 23 74 09

- Les francs-maçons dans la lumière : Visites commentées des temples maçonniques et du musée. Les francs-maçons vous ouvrent leur porte. Vous partirez à la découverte des temples maçonniques : leur huis clos abritant à la fois les échos des idées nouvelles et les éléments de tradition séculaires.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

Musée de la Vie romantique
Hôtel Scheffer-Renan - 16 rue Chaptal, 75009 Paris
01 55 31 95 67

- Spectacle d’art dramatique : Théâtre. Spectacle d’art dramatique créé par les étudiants de la classe d’Anne-Frédérique Bourget du Conservatoire à rayonnement régional de Paris. Les comédiens investissent les espaces du musée et proposent un spectacle en résonance avec le thème de l’exposition « Héroïnes romantiques ». Anne-Frédérique Bourget, metteure en scène de la compagnie Maskantête, est issue d’une double culture : elle a suivi des études de lettres en khâgne tout en pratiquant le théâtre de rue. Elle décide de se tenir là où « ça joue » entre les corps et les mots, au bord du plateau, endroit de la mise en scène.
Samedi 14 mai, 18h30

- Concert lecture "Désirs et mythologie féminine", de Chloé Mons et Hélène Singer. Concert Lecture par Chloé Mons et Hélène Singer. Les artistes Chloé Mons et Hélène Singer s’associent pour la première fois dans ce projet spécialement conçu pour le musée de la Vie romantique. Amoureuses de la littérature française, elles cherchent à réunir de manière libre des poèmes célébrant le désir féminin au travers de figures mythologiques féminines. Elles choisissent de mettre en lumière la création littéraire de femmes, en récitant et chantant des textes de poétesses françaises telles Louise Labé, George Sand ou Catherine Pozzi. Cette promenade sonore ne suit aucun ordre chronologique, et c’est par un jeu d’associations d’idées, de relations amoureuses et récits mythologiques que d’autres hommes écrivains et musiciens apparaissent, dont Claude Debussy, Paul Valery et Pierre Louÿs.
Samedi 14 mai, 19h30, 21h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Musée Gustave Moreau
14 rue de la Rochefoucauld 75009 Paris
01 83 62 78 72

- Visite libre des collections permanentes : De 19h à 23h, visitez la maison-atelier de Gustave Moreau et découvrez les chefs d’œuvres de l’artiste à travers les ateliers et les appartements privés du peintre. Une maison-atelier unique à Paris. Installé dans la maison familiale de l’artiste, le musée fut entièrement aménagé par Gustave Moreau (1826-1898). En témoignent au premier étage les appartements du peintre, présentés comme un petit musée sentimental où sont accrochés portraits de famille et œuvres offertes par ses amis Théodore Chassériau, Eugène Fromentin et Edgar Degas. Le rez-de-chaussée ainsi que les deuxième et troisième étages occupés par d’immenses ateliers, présentent plusieurs centaines de peintures, d’aquarelles, et plus de quatre mille dessins, donnant un large aperçu des techniques et sujets de celui qui fut le maître incontesté du Symbolisme français. Maison-atelier unique à Paris, le Musée Gustave Moreau a su conserver toute la magie de son atmosphère originelle.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

Cinémathèque française - musée du cinéma
51 rue de Bercy 75012 Paris
01 71 19 33 33

- Une soirée au rythme de la valse viennoise : Leçon de valse viennoise. Une soirée au rythme de la valse viennoise : Venez découvrir l’exposition Romy Schneider à la Cinémathèque et, pour réveiller la Sissi qui sommeille en vous, une grande leçon de valse viennoise sur le parc vous attend ! Démonstration, suivie d’une leçon de danse sur la Valse de l’Empereur. A 18h30 et 20h30, sur le parvis. Gratuit sans réservation.
Samedi 14 mai, 19h00, 20h30
A 18h30 et 20h30, sur le parvis de la Cinémathèque. Gratuit sans réservation

- Exposition Musée Méliès : Musée Méliès, exposition permanente de la Cinémathèque française. Découvrez le nouveau Musée Méliès. Embarquez dans l’univers fantasmagorique de Georges Méliès au fil d’une collection unique au monde de machines, costumes, dessins, maquettes et photos, et parcourez en compagnie de ce génial magicien du 7e art, l’histoire du cinéma de son invention à nos jours.
Samedi 14 mai, 18h00
Accès gratuit au Musée Méliès de 18h à minuit, réservation en ligne obligatoire

- Exposition Romy Schneider : L’exposition consacrée à Romy Schneider montre comment la petite fiancée autrichienne est devenue une icône du cinéma français, à la fois solaire et proche, bien décidée à s’émanciper de Sissi, multipliant choix audacieux et collaborations avec les plus grands : Luchino Visconti, Orson Welles, Otto Preminger, Alain Cavalier, Henri-Georges Clouzot, Joseph Losey, Claude Sautet, Costa-Gavras, Claude Chabrol… Costumes, affiches, photographies, rares archives, interviews et extraits de films racontent cette quête de travail et de liberté qui a fait de Romy Schneider une actrice en majesté, en qui toutes et tous aiment se projeter et se reconnaître.
Samedi 14 mai, 18h00
Accès gratuit à l’exposition Romy Schneider de 18h à minuit, réservation en ligne obligatoire

Palais de la porte dorée – Musée de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris
01 53 59 58 60

- Soirée ciné-électro : Participez une soirée ciné-électro inédite ! En écho à l’exposition « Juifs et musulmans, de la France coloniale à nos jours », des DJs de la scène électro-orientale viendront mixer sur des images d’archives nous plongeant dans des fêtes familiales et cérémonies emblématiques de ces communautés.
Samedi 14 mai, 20h00
Entrée libre

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
73 avenue des Gobelins 75013 Paris
01 83 79 18 96

- Exposition Cinéma en Campagne : A la fin des années 1920, Pathé lance le Pathé-Rural. Cet appareil mis au point par Victor Continsouza et les ingénieurs de Pathé permet de projeter des copies de format 17,5 mm. Facile à transporter, il est destiné aux petites exploitations. Les films sont diffusés dans les villages, dans des villes moyennes, dans des salles fixes ou dans des lieux exploités par des itinérants. Au début du parlant, plus de 5 500 petites villes et communes sont concernées. Le Pathé-Rural s’implante dans des régions encore peu électrifiées. De Fanfan la tulipe à Poil de Carotte, il diffuse des films de tous genres et fait connaître à des milliers de spectateurs le cow-boy Jim, Charlot, Mickey et Rintintin. Les films, qui sont diffusés quelques mois après leur sortie dans les salles d’exclusivité, sont remontés, parfois censurés et leur longueur est réduite à quelques bobines. Jusqu’au milieu des années 1940, plus de 500 programmes différents seront proposés.
Samedi 14 mai, 16h00
entrée libre

- projection en ciné-concert du chef d’oeuvre d’Abel Gance : La Roue (1923) est une fresque monumentale, restaurée en 2020 par la Fondation Jérôme Seydoux – Pathé, présentée en ciné-concert avec un accompagnent au piano. Saluée par ses contemporains qui en reconnaissent d’emblée la modernité et le lyrisme, ce chef-d’oeuvre composé d’un prologue et de quatre parties, saga familiale et passionnelle, s’impose comme une tragédie moderne inspirée du mythe de Sisyphe. Son style et son ampleur est un modèle pour le cinéma d’avant-garde des années 1920. Le film est depuis entré dans la légende.
Les séances sont accompagnées par les pianistes issus de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).
Samedi 14 mai, 16h00
Sur inscription, salle de 66 places

Ateliers-musée Chana Orloff
7 bis villa Seurat 75014 Paris
06 60 92 22 17

- Les fantômes bienveillants de la villa Seurat : Depuis la villa Seurat, la nuit, on peut entrevoir les ombres des sculptures de Chana Orloff. Le 14 mai le contact sera direct avec les fantômes de la villa Seurat. Dans cette maison conçue par Auguste Perret pour Chana Orloff, plus de 200 œuvres de cette artiste de Montparnasse vous attendent. La mise en lumière, en renforçant la perception des contrastes, des pleins et des vides, en créant des jeux d’ombres sur les murs permet de découvrir ou de redécouvrir d’une manière ludique l’oeuvre de cette artiste qui a marqué l’histoire de l’art du XXe siècle.
Samedi 14 mai, 21h00
De préférence sur inscription sur www.chana-orloff.org

Musée d’Art et d’Histoire de l’hôpital Sainte-Anne (MAHHSA)
1 rue Cabanis 75014 Paris

- Visite guidée des espaces extérieurs de l’hôpital Sainte-Anne et de l’exposition « Maisons » : Découvrez l’histoire et l’architecture de l’Hôpital Sainte-Anne et visitez son musée d’art et d’histoire, qui conserve une collection exceptionnelle d’art en milieu hospitalier. Durant 30 minutes, une médiatrice vous guidera à travers les espaces extérieurs de l’hôpital Sainte-Anne, dont les origines remontent au XVIIe siècle. Vous découvrirez les façades de 1867 classées au titre des Monuments Historiques, ainsi que les jardins, typiques de l’architecture hospitalière du XIXe siècle.
Après la présentation des jalons historiques de ce site toujours en activité et pleinement ancré dans la modernité, vous pourrez visiter le Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne, qui rassemble une collection de près de 2000 œuvres d’art essentiellement réalisées en contexte hospitalier, de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours.
Samedi 14 mai, 14h30, 18h00
20 places disponibles

- Accrochage exceptionnel : Exposition "Maisons" et œuvres du concours de dessin pour enfants. Découvrez l’accrochage exceptionnel de l’exposition Maisons et des œuvres des lauréats du concours de dessin pour enfants, organisé en partenariat avec le MUZ, musée des œuvres des enfants. Le Mahhsa s’est associé au MUZ, musée des œuvres des enfants, afin de proposer un concours de dessin pour enfants : "Les maisons : en vrai ou en rêve". A l’occasion de la nuit des musées, nous vous proposons de découvrir, au cœur de l’exposition « Maisons », les œuvres récompensées par le jury.
Samedi 14 mai, 13h00
Entrée libre sur présentation du pass sanitaire

Maison de la culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly 75015 Paris
01 44 37 95 01

- Visite de l’exposition "Les enfants de l’ère Meiji" : À partir d’estampes de l’ère Meiji (1868-1912), cette exposition esquisse un portrait des enfants japonais qui ont grandi à la fin du 19e siècle, quand le Japon se modernise et s’ouvre à l’Occident.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Musée Bourdelle
18 rue Antoine Bourdelle 75015 Paris
01 49 54 73 73

- "L’opale magique et l’anneau doré". Solos et duos harpe et violoncelle avec Julien Marcou et Marie-Paule Milone. Les pièces que la violoncelliste Marie-Paule Milone et le harpiste Julien Marcou ont choisi d’interpréter ouvrent les portes d’une autre écoute. Le lien envoûtant de la musique et de la nuit. Du recueillement de la Suite de Jean-Sébastien Bach aux élégies de Camille Saint-Saëns et de Gabriel Fauré, du rythme berceur de la Méditation de Mel Bonis aux trilles frémissants de l’Alouette de Mikhail Glinka, sous le charme des sortilèges des Elfes d’Henriette Renié : les pièces que la violoncelliste Marie-Paule Milone et le harpiste Julien Marcou ont choisi d’interpréter agissent comme les passes magnétiques de l’hypnotiseur. Elles invitent à une vigilance seconde, ouvrent les portes d’une autre écoute et laissent pressentir le lien envoûtant de la musique et de la nuit.
Samedi 14 mai, 19h00, 20h00, 21h00, 22h00
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

- Visite libre du musée Bourdelle de ses collections : Découvrir le musée Bourdelle, ses ateliers, ses collections, ses jardins dans l’avancée de la nuit.
Samedi 14 mai, 19h00
Entrée libre

Fondation Louis Vuitton
8 avenue du Mahatma Gandhi 75016 Paris
01 40 69 96 00

- Visite de l’exposition "La Couleur en fugue" : Avec l’exposition « La Couleur en fugue », la peinture sort du champ restreint de la toile tendue sur châssis. Couleurs et supports s’inventent une liberté nouvelle en envahissant l’espace.
Samedi 14 mai, 10h00

Maison de Balzac
47 rue Raynouard 75016 Paris
01 55 74 41 80

- Lecture autour de l’exposition "Pierre Buraglio à l’épreuve de Balzac" : La Maison de Balzac présente jusqu’au 4 septembre 2022 l’exposition « Buraglio à l’épreuve de Balzac ». L’artiste, habitué aux va-et-vient entre art et littérature, présente des œuvres pré-existantes et d’autres inédites, réalisées, spécialement pour cette exposition. Pour reprendre ses propres termes, loin d’illustrer l’écrivain, il travaille « avec, d’après, autour »… de Balzac. A l’occasion de la 18ème Nuit européenne des Musées, Pierre Buraglio a demandé au comédien Nicolas Pignon d’offrir au public une lecture qu’ils ont conçue ensemble. La soirée sera émaillée de textes de Balzac mis en regard avec ceux de Buraglio.
Nicolas pignon acteur de théâtre et lecteur assidu pour l’association_ Textes et Voix aime particulièrement partager "l’oralité" des écrivains, nichée dans leurs œuvres, et la partager avec celles et ceux qui viennent écouter.
Samedi 14 mai, 19h00, 21h00
Dans la limite des places disponibles

- Visite libre de l’exposition "Pierre Buraglio à l’épreuve de Balzac" : A l’occasion de la 18ème Nuit européenne des musées, accès libre aux collections de la Maison de Balzac et à l’exposition "Pierre Buraglio à l’épreuve de Balzac", « d’après… autour… de Balzac ». Après Louise Bourgeois, Alkis Boutlis, Eduardo Arroyo, la Maison de Balzac poursuit sa collaboration avec des artistes contemporains. Le musée ouvre cette fois ses portes à Pierre Buraglio pour qu’il y développe sa relation à l’écrivain. L’artiste, habitué à ce type de démarche entre l’art et la littérature, présentera des œuvres existantes ou réalisées pour cette exposition selon des procédures qui lui sont familières : avec, d’après, autour…
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Musée national des arts asiatiques – Guimet
6 place d’Iéna 75016 Paris
01 56 52 53 00

- Seiji, l’apprenti samouraï : Histoire musicale pour le jeune public et les familles. Rendez-vous 2ème étage, salle Japon
Samedi 14 mai, 15h00, 16h30
Gratuit sans réservation, sur présentation du billet d’entrée

- Lectures et anecdotes, rire et sourire en Asie : Parcours brefs dans les collections du musée Tout public
Samedi 14 mai, 20h00, 20h30, 21h00, 21h30, 22h00
Gratuit sans réservation

- Yoga, ascètes, yogis, soufis : Exposition du 2 février au 2 mai 2022, ouverture en nocturne. L’exposition évoque les multiples visages de l’ascétisme indien à travers 70 œuvres du 10e au 19e siècle, issues des collections du MNAAG, du Musée du Louvre, du Musée Rietberg de Zurich, de la Chester Beatty Library de Dublin ou de fondations privées. Le yoga, sagesse indienne née aux alentours de notre ère à partir de pratiques plus anciennes, a irrigué la plupart des mouvements spirituels qui se sont développés dans le sous-continent. Brahmanes, bouddhistes, jaïns, soufis musulmans, groupes tantriques l’ont développé en une multitude de propositions spécifiques. Les contacts entre cultures indiennes et voyageurs, savants ou colons européens en ont également profondément modifié les formes et les finalités.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit dans réservation

- Ouverture en nocturne des collections permanentes : Visite libre des collections permanentes. Le musée national des arts asiatiques – Guimet conserve l’une des plus riches collections d’art asiatique au monde. Fondé en 1889 par l’industriel lyonnais Émile Guimet (1836-1918), il n’a cessé depuis cette date de se développer. Magnifiquement rénové, le Musée Guimet offre à ses visiteurs un voyage initiatique en Asie, à la découverte de ses collections millénaires de l’Inde au Japon, en passant par la Chine et l’Asie du Sud-Est, sans oublier les collections textiles et photographiques, ainsi que l’art contemporain. Le Musée Guimet propose toute l’année une programmation d’expositions temporaires et d’événements culturels où se déclinent, en résonance, toutes les formes d’art, qui contribuent à mettre en valeur la richesse ses collections.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit sans réservation

- L’arc et le sabre, imaginaire guerrier du Japon : Exposition du 16 mars au 29 août 2022, ouverture en nocturne. Organisée autour du personnage du samouraï, l’exposition retrace les facettes multiples de ce guerrier et de son environnement culturel : la culture aristocratique, le goût pour le théâtre nô, la cérémonie du thé ou bien la poésie, ainsi que la manière dont il est perçu, voire fantasmé ou parodié. Constituée d’estampes, d’éléments d’armures, de photographies et d‘objets d’art, la présentation met en avant la reprise de l’image du guerrier japonais par la culture populaire, illustrant la vision du samouraï dans le Japon moderne et en Occident. L’Histoire des 47 rônins, à travers la série d’estampes conservées au MNAAG, vient étayer le propos en montrant les guerriers les plus emblématiques du Japon.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit sans réservation

- Carte blanche à Chiharu Shiota : Exposition du 16 mars au 6 juin 2022, ouverture en nocturne. Pour sa 14e Carte blanche à l’art contemporain, le musée national des arts asiatiques – Guimet invite Chiharu Shiota. L’artiste japonaise, née en 1972, est mondialement reconnue. Elle a représenté le Japon en 2015 à la Biennale de Venise. Le fil est sa matière, onirique, organique et intellectuelle, celle qui donne forme à ses architectures immersives et paradoxales. À partir du fil rouge – qui prédomine dans son œuvre –, elle nous invite à la fois à réfléchir sur les liens qui nous enserrent et les écrans qui nous séparent, sur ce qui défait les sociétés humaines tandis que « toile », « réseaux » et « nuage » nous trompent par leurs promesses de rapprochement.
Samedi 14 mai, 18h00
Gratuit sans réservation

Palais de Tokyo
13 avenue du Président Wilson 75016 Paris
01 81 97 35 88

- Visite éclair Palais Secret : architecture et histoire du Palais de Tokyo. Une plongée dans l’histoire du Palais de Tokyo et dans l’univers architectural de Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal. Une visite de l’architecture du Palais de Tokyo qui met en relation l’intérieur et l’extérieur du bâtiment, son présent et son histoire, l’art et la vie, l’institution et la rue.
Samedi 14 mai, 18h00
Sur réservation – jauge 15 visiteurs

- Visite éclair thématique : l’exposition collective « Réclamer la Terre ». L’exposition rassemble 14 artistes qui développent de nouvelles connexions avec la nature, et permettent de prendre conscience que nous ne sommes pas « sur terre » mais faisons corps avec elle. « Réclamer la terre » est une prise de conscience autant qu’un cri de ralliement. Cette exposition collective s’appuie sur un constat de sa conseillère scientifique, Ariel Salleh : « Rassembler écologie, féminisme, socialisme et politiques autochtones signifie renoncer à la vision eurocentrique pour adopter un regard véritablement global. » Désirant penser le monde au-delà de la division entre nature et culture, l’exposition suit la trace d’artistes qui travaillent autrement les éléments (terre, eau, feu, air, végétaux, minéraux…), irréductibles à leur simple matérialité. Ils sont à la fois médium et outil, des vecteurs culturels, historiques et politiques revitalisés dans un contexte d’urgence écologique.
Samedi 14 mai, 19h00
Sur réservation – jauge 15 visiteurs

- Visite éclair thématique : l’exposition « Couper le vent en trois » d’Hélène Bertin et César Chevalier. Hélène Bertin et l’artiste et futur vigneron César Chevalier composent une exposition à quatre mains et se font les passeurs parmi d’autres de savoir-faire et d’égards portés à la pratique viticole. Couper le vent en trois donne la main à l’expérimentation joyeuse, à l’œuvre commune et aux sensibilités brûlantes pour forger des relations entre l’art et l’agriculture. Hélène Bertin ouvre l’exposition en assemblant différentes typologies d’objets.
Samedi 14 mai, 20h00
Sur réservation – jauge 15 visiteurs

- Visite éclair Palais Secret : Lasco Project. Initié en 2012, le Lasco Project révèle, dans les méandres souterrains du bâtiment du Palais de Tokyo, l’un des plus étonnants parcours d’art urbain dans un lieu culturel. Des artistes internationaux qui inscrivent la rue dans l’histoire de l’art ont ainsi réalisé des interventions, pour certaines monumentales, pour d’autres secrètes, qui se confrontent à l’architecture brute du Palais de Tokyo et qui infiltrent ses espaces interstitiels (couloirs, escaliers, passages).
Samedi 14 mai, 21h00
Sur réservation – jauge 15 visiteurs

- Visite éclair thématique : l’exposition « Sporal » de Mimosa Echard. Le projet « Sporal » poursuit la recherche initiée par Mimosa Echard en 2019 à la Villa Kujoyama (Kyoto) sur l’idée de mémoire chez les myxomycètes, organismes unicellulaires proches des champignons. « Les myxomycètes apparaissent comme des formes de vie robustes, mystérieuses et indifférentes, dont la familiarité avec le passé et le futur leur permet de s’accommoder aussi bien de la décomposition de nos structures sociales que de celle de l’environnement ; et de rêver, dans une forme confuse et gluante, les formes prises par la technologie. » – Mimosa Échard. L’exposition a pour matrice son premier jeu vidéo, réalisé en collaboration avec la développeuse Andréa Sardin et l’artiste Aodhan Madden. Il invite à parcourir les cavités d’un organisme en perpétuelle transformation, inspiré du cycle de vie du myxomycète.
Samedi 14 mai, 22h00
Sur réservation – jauge 15 visiteurs

- Saison d’expositions « Réclamer la terre ». L’exposition rassemble 14 artistes qui développent de nouvelles connexions avec la nature, et permettent de prendre conscience que nous ne sommes pas « sur terre » mais faisons corps avec elle. « Réclamer la terre » est une prise de conscience autant qu’un cri de ralliement. Cette exposition collective s’appuie sur un constat de sa conseillère scientifique, Ariel Salleh : « Rassembler écologie, féminisme, socialisme et politiques autochtones signifie renoncer à la vision eurocentrique pour adopter un regard véritablement global. » Désirant penser le monde au-delà de la division entre nature et culture, l’exposition suit la trace d’artistes qui travaillent autrement les éléments (terre, eau, feu, air, végétaux, minéraux…), irréductibles à leur simple matérialité. Ils sont à la fois médium et outil, des vecteurs culturels, historiques et politiques revitalisés dans un contexte d’urgence écologique.
En contrepoint, des expositions monographiques proposent des regards d’artistes habités par leur environnement immédiat, portés par le travail et la pensée collective, par la sensibilité du végétal et par la transmission de savoirs émancipateurs et expérimentaux.
Samedi 14 mai, 18h00
Entrée libre

Palais Galliera, musée de la mode de la ville de paris
10 avenue Pierre Ier de Serbie 75016 Paris
01 56 52 86 21

- Médiation culturelle dans les espaces du musée et du jardin : Des étudiants de l’Ecole du Louvre vous accueillent en point parole. Tout au long de la soirée, des étudiants en histoire de l’art, de la mode ou de l’architecture accueillent les visiteurs au sein des deux expositions ’Une histoire de la mode au Palais Galliera’ et ’Love Brings Love, Le défilé hommage à Alber Elbaz’, ainsi que dans le jardin du musée. Ils présentent, de manière sensible et singulière, une oeuvre, une section ou une thématique en lien avec chacun de ces univers (point parole de 15 à 20 minutes).
Samedi 14 mai, 18h30
Entrée libre

A LIRE AUSSI :
Nuit des Musées à Paris : Les lieux en un coup d’œil
La Nuit des Musées pour les enfants à Paris
La Nuit des Musées : Le programme en Ile-de-France
Les musées les plus visités lors de la Nuit des Musées
Métro et bus : Se déplacer à Paris pendant la Nuit des Musées

Mots-clés