evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Calendrier Paris > La Nuit des Musées 2017 > La Nuit des Musées 2017 : Le programme à Paris

La Nuit des Musées 2017 : Le programme à Paris

dimanche 21 mai 2017, par Adele, Jean

La Nuit des Musées est devenue un rendez-vous incontournable du printemps. La prochaine édition aura lieu le samedi 20 mai 2017 ! Presque tous les musées de la capitale seront ouverts cette nuit-là pour permettre aux noctambules de découvrir autrement les collections et les expositions temporaires.

Pour sa 13ème édition, la Nuit des Musées propose cette année l’ouverture gratuite de plus de 1300 musées en France, et près de 3400 en Europe. Elle aura lieu samedi 20 mai 2017. Des animations originales seront organisées à cette occasion pour ravir les noctambules, de 7 à 77 ans.
Cette édition réservera de belles surprises aux visiteurs : des commémorations, notamment le centenaire de la disparition d’Auguste Rodin et le bicentenaire de la naissance du peintre et graveur Charles-François Daubigny ; de nombreuses animations inédites, parmi lesquelles des concerts, des ateliers ainsi que des visites à la bougie ; sans oublier l’ouverture de nombreux centres culturels étrangers et de lieux exceptionnellement accessibles au public.

Chaque année, la Nuit européenne des musées est l’occasion de profiter d’animations inédites et spectaculaires : visites théâtralisées, illuminations, jeux de piste, ateliers créatifs, démonstrations de savoir-faire, dégustations… sans oublier les événements spécialement conçus pour le jeune public.
Et cette année encore, le projet pédagogique "La classe, l’œuvre !" invitera les établissements scolaires et les musées à se rapprocher autour d’une œuvre. Les élèves l’étudieront en classe et se l’approprieront en réalisant des productions écrites, plastiques, théâtrales ou audiovisuelles.
Retrouvez également notre article sur la Nuit des Musées pour les enfants.

A LIRE AUSSI :
Nuit des Musées à Paris : Les lieux en un coup d’œil
La Nuit des Musées pour les enfants à Paris
La Nuit des Musées : Le programme en Ile-de-France
Les musées les plus visités lors de la Nuit des Musées
Métro et bus : Se déplacer à Paris pendant la Nuit des Musées

En 2016, pour la 12e édition, près de 3000 musées se sont mobilisés dans 30 pays de la grande Europe de la culture pour présenter de nombreuses animations lors de cette Nuit magique : concerts, théâtres, ateliers, spectacles, visites guidées, jeu, illuminations, danse et dégustations, chaque visiteur a pu trouver une animation à son goût.


PROGRAMME 2017

Le programme par arrondissement : 1er - 2e - 3e - 4e - 5e - 6e - 7e - 8e - 9e - 12e - 13e - 14e - 15e - 16e - 17e - 18e - 19e

1ER ARRONDISSEMENT

MUSEE DU LOUVRE
- La classe, l’oeuvre ! Trois projets seront présentés lors de cette soirée.
La danse s’affiche : C’est un projet qui s’articule autour de la notion de mouvement traduite sur un support de communication visuelle. Ce projet a fait du musée du Louvre sa principale ressource grâce à l’exposition "le corps en mouvement", point de départ du projet. Les élèves de terminale SDT2A (design et arts appliqués) ont visité cette exposition et ont dû s’interroger sur la/les manière(s) de représenter le mouvement selon les époques et les supports (sculpture, vidéo, dessin...). Dans un deuxième temps, et après avoir poursuivi l’exploration du mouvement au musée du Louvre par l’étude de statuaire de la cour Marly, les élèves se sont confrontés au mouvement et à la matière par divers exercices de pratiques plastiques.
Regarder autrement la Victoire : À partir de photos de détails de la sculpture montrer autrement cette oeuvre.
La liberté mise en scène : Présenter l’oeuvre en mettant en scène certains personnages emblématiques du tableau, leurs caractéristiques, leurs caractères, les couleurs du tableau par des élèves de primaire.
samedi 20 mai - 17h00 à 21h00
Place du Carrousel, 75001 Paris

- Visite libre. Fermeture des salles à partir de 23h30
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
Place du Carrousel, 75001 Paris

HOTEL DE LA PORTE - MUSEE DU BARREAU DE PARIS
"Les femmes et la Justice" s’invitent au Musée ! Visite commentée de l’exposition. Dans une salle d’audience, il n’y a pas de sexe faible, mais des femmes qui sont passées du rôle d’accusées à celui d’acteurs majeurs de la justice. Le genre féminin a longtemps été représenté du côté des accusées : Marie-Antoinette, Thérèse Humbert, Henriette Caillaux ou encore Jeanne Weber surnommée l’Ogresse de Belleville. De l’autre côté du box, avocats et juges sont aujourd’hui dans une très grande majorité des femmes. Si les places les plus en vues sont toujours occupées par une poignée d’hommes qui portent la robe, plusieurs « femmes de loi » ont déjà marqué l’histoire de leur empreinte. Les premières avocates de France (Jeanne Chauvin, Sophie Balachowski Petit) et les premières magistrates (Simone Rozès) qui ont dû et su se battre pour accéder à leur profession ; certaines ont défendu des causes retentissantes (Gisèle Halimi, Isabelle Coutant-Peyre, …), d’autres sont devenues Bâtonniers (Dominique de la Garanderie, Christiane Feral-Schuhl…), et d’autres encore ministres (Elisabeth Guigou).Le Musée du Barreau, à travers plusieurs documents inédits, a voulu rendre hommage à toutes ces femmes qui ont fait notre histoire. Visite commentée d’1h30 environ.
Tarif unique : 8 euros (sur place) ; limitée à 25 personnes. Réservation obligatoire.
samedi 20 mai - 17h30 à 19h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h30
25 rue du Jour, 75001 Paris

LES ARTS DECORATIFS
- Design graphique : acquisitions récentes. Exposition du 30 mars au 27 août 2017. La collection de design graphique du musée des Arts décoratifs est l’une des plus riches et des plus anciennes collections françaises consacrées à cette pratique artistique. Mais depuis 2009 et l’invitation du musée au duo Antoine et Manuel, les collections s’enrichissent d’ensembles constitués principalement de fonds monographiques issus pour la plupart de donations faites par les graphistes eux-mêmes. Plus de 700 nouvelles pièces entrent ainsi chaque année au musée. Ces ensembles permettent aujourd’hui, à partir d’une sélection de 300 pièces, de dresser le portrait d’univers graphiques aussi différents que ceux de Frédéric Teschner, Pierre Di Sciulo, Les Graphiquants, Jocelyn Cottencin, M/M Paris, deValence, Fanette Mellier, Change is good, Irma Boom, H5, Yorgo Tloupas… Ils permettent de mesurer la diversité des champs investis par le design graphique et de comprendre comment ces travaux faits d’expérimentation, d’hybridation se nourrissent de la contrainte et de réflexions liées aux commanditaires.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
107 rue de Rivoli, 75001 Paris

- Or virtuose à la cour de France. Pierre Gouthière (1732-1813). Exposition du 16 mars au 25 juin 2017. Le musée des Arts décoratifs présente l’œuvre de celui qui fut l’un des plus célèbres artisans d’art du XVIIIe siècle, Pierre Gouthière, doreur et ciseleur des rois Louis XV et Louis XVI. 104 objets d’art et 85 dessins et estampes, replacent l’œuvre de Gouthière au cœur de la création ornementale du dernier tiers du XVIIIe siècle. Cette exposition est le fruit d’une collaboration du musée avec la Frick Collection de New York. Le projet parisien présente une version enrichie de l’exposition new yorkaise et offre l’occasion de faire le point sur l’œuvre et la carrière du bronzier, sur les attributions souvent généreuses dont il fit l’objet autant que sur le rôle joué par ses principaux commanditaires tel que le duc d’Aumont. L’exposition met également le travail de Gouthière en perspective avec celui de ses concurrents d’alors, tout en rappelant les liens unissant les bronziers aux architectes, aux ornemanistes, tous protagonistes de l’évolution du décor intérieur.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
107 rue de Rivoli, 75001 Paris

- Travaux de Dames ? Exposition du 8 mars au 17 septembre 2017. À l’occasion de la journée de la femme, le musée des Arts décoratifs inaugure l’exposition « Travaux de Dames ? ». Cette présentation interroge le rôle des femmes dans les arts appliqués : le textile, la mode, la céramique, le design mais aussi, la photographie, le dessin... Ce projet se pose en miroir de l’histoire du musée et de l’institution, pionnière sur la question de la place des femmes. Il tente de définir l’ampleur des champs investis et de suivre l’évolution du statut de la créatrice, depuis la maîtrise d’une technique à laquelle on l’a souvent cantonnée jusqu’à la femme artiste s’autorisant toutes les pratiques et tous les mediums.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
107 rue de Rivoli, 75001 Paris

- Visite libre du musée des Arts décoratifs. Accès libre aux collections permanentes du Moyen Âge à nos jours, à l’exception du département Moderne & Contemporain fermé temporairement pour travaux. La collection du musée des Arts décoratifs, une des plus importantes au monde, présente, du Moyen Âge à nos jours, un panorama inégalé de l’histoire du meuble, du verre, de la céramique, de l’orfèvrerie, du bijou, du textile et de la mode, du graphisme et de la publicité. Cette collection a été rassemblée il y a plus de 150 ans, par des des collectionneurs, des industriels et des artisans soucieux de la qualité des objets de la vie quotidienne. La présentation d’objets dans des « periods rooms » témoigne avec authenticité de la vie sociale et quotidienne des siècles passés.
Accès gratuit
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
107 rue de Rivoli, 75001 Paris

MUSEE DE L’ORANGERIE
- Sonorités japonaises. Accès libre aux collections permanentes et à l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation. De 18h30 à minuit Dernier accès à 23h15 (à partir de 20h30 accès par la poterne de l’Orangerie, place de la Concorde côté Seine) Accès libre aux collections permanentes et à l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation Café ouvert de 18h30 à 23h30 Librairie-boutique ouverte de 18h30 à 23h45 Dans le cadre de l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation présentée du 5 avril au 21 août 2017, la nuit sera aux couleurs du Pays du Soleil Levant. Les visiteurs pourront découvrir librement la prestigieuse collection d’œuvres impressionnistes jusqu’à l’abstraction occidentale et orientale d’après-guerre avec Monet, Renoir, Caillebotte, Cézanne, Matisse, Picasso, Pollock, Shiraga. La musique rythmera la soirée par des concerts : luth et flûte japonaises dialogueront avec les Nymphéas de Monet. Puis à la tombée de la nuit, le son puissant des tambours japonais résonnera sous la verrière du musée.Détail du programme : 21h, salle 2 des _Nymphéas_ Shamisen (luth) et Shakuhachi (flûte) Durée : 30 mn Meikyo de Seiko Kineya Zangetsu de Minezaki kohtoh Kurokami de Ichijuro KoidePar Mieko Miyazaki, luth et Suizan Lagrost, flûte22h et 23h, sous la verrière au rez-de-chaussée du musée Wadaïko, tambours japonais par 3 musiciens de l’association Wadaïko MAKOTO Durée : 15 mn
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
Jardin des Tuileries, 75001 Paris

- Sonorités japonaises. La musique rythmera la soirée : luth et flûte japonaises dialogueront avec les Nymphéas de Monet. De 18h30 à minuit Dernier accès à 23h15 (à partir de 20h30 accès par la poterne de l’Orangerie, place de la Concorde côté Seine) Accès libre aux collections permanentes et à l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation Café ouvert de 18h30 à 23h30 Librairie-boutique ouverte de 18h30 à 23h45Dans le cadre de l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation présentée du 5 avril au 21 août 2017, la nuit sera aux couleurs du Pays du Soleil Levant. Les visiteurs pourront découvrir librement la prestigieuse collection d’œuvres impressionnistes jusqu’à l’abstraction occidentale et orientale d’après-guerre avec Monet, Renoir, Caillebotte, Cézanne, Matisse, Picasso, Pollock, Shiraga. La musique rythmera la soirée par des concerts : luth et flûte japonaises dialogueront avec les Nymphéas de Monet. Puis à la tombée de la nuit, le son puissant des tambours japonais résonnera sous la verrière du musée. Détail du programme : 21h, salle 2 des Nymphéas Shamisen (luth) et Shakuhachi (flûte) Durée : 30 mn Meikyo de Seiko Kineya Zangetsu de Minezaki kohtoh Kurokami de Ichijuro Koide Par Mieko Miyazaki, luth et Suizan Lagrost, flûte.
samedi 20 mai - 21h00 à 21h30
Jardin des Tuileries, 75001 Paris

- Sonorités japonaises. La musique rythmera la soirée : à la tombée de la nuit, le son puissant des tambours japonais résonnera sous la verrière du musée. De 18h30 à minuit Dernier accès à 23h15 (à partir de 20h30 accès par la poterne de l’Orangerie, place de la Concorde côté Seine)Accès libre aux collections permanentes et à l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation Café ouvert de 18h30 à 23h30 Librairie-boutique ouverte de 18h30 à 23h45Dans le cadre de l’exposition Tokyo Paris Chefs d’œuvre du Bridgestone Museum of art- Collection Ishibashi Foundation présentée du 5 avril au 21 août 2017, la nuit sera aux couleurs du Pays du Soleil Levant. Les visiteurs pourront découvrir librement la prestigieuse collection d’œuvres impressionnistes jusqu’à l’abstraction occidentale et orientale d’après-guerre avec Monet, Renoir, Caillebotte, Cézanne, Matisse, Picasso, Pollock, Shiraga. La musique rythmera la soirée par des concerts : luth et flûte japonaises dialogueront avec les Nymphéas de Monet. Puis à la tombée de la nuit, le son puissant des tambours japonais résonnera sous la verrière du musée. Détail du programme : 22h sous la verrière au rez-de-chaussée du musée Wadaïko, tambours japonais par 3 musiciens de l’association Wadaïko MAKOTO Durée : 15 mn
samedi 20 mai - 22h00 à 22h15
Jardin des Tuileries, 75001

MUSEE EN HERBE
Hello my game is. Une exposition d’Invader pour les 3 à 103 ans ! Avec l’exposition « Hello my game is... », le Musée en Herbe devient le nouveau terrain de jeu d’Invader. Les jeunes visiteurs et leurs parents sont invités à s’immerger dans l’univers de l’artiste à travers un parcours thématique dévoilant plus d’une centaine d’œuvres inédites. Des bornes d’arcade, une grande carte du monde interactive, des tableaux en Rubik’s cubes, un mur de magnets et bien d’autres installations leur permettront de jouer avec l’œuvre d’Invader. Une occasion unique de marcher dans les pas d’un des pionniers du street art dont l’œuvre a maintes fois fait référence à l’univers de l’enfance. Nous proposons des visites animées jeune public pour les 5-12 ans à 19h et 20h sur _réservation au 01 40 67 97 66 ou sur resa.meh@gmail.com
visite animée sur réservation
samedi 20 mai - 19h00 à 21h00
23 rue de l’Arbre-Sec, 75001 Paris


3EME ARRONDISSEMENT

CENTRE CULTUREL SUISSE
Silvia Bächli Eric Hattan "Situer la différence". Le CCS présente "Situer la différence" expositions de Silvia Bächli et Eric Hattan. Silvia Bächli pratique principalement le dessin. Eric Hattan réalise des vidéos, des sculptures et des installations. Parfois, ils conçoivent des œuvres en commun. Le CCS leur a proposé d’imaginer ensemble les trois expositions de ce printemps réunies sous le titre de Situer la différence. Silvia Bächli considère ses dessins comme des mots, des notes, avec lesquels elle compose des « phrases musicales » au mur. Eric Hattan récolte dans la rue divers objets et matériaux avec lesquels il construit ses sculptures et installations. Pour l’un comme pour l’autre, l’espace dans lequel s’inscrivent leurs œuvres tient une place fondamentale.
Entrée libre et gratuite
samedi 20 mai - 13h00 à 22h00
38 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris

MUSEE DES ARTS ET METIERS
- Immersion sonore 3D. Plongez dans le maillage géométrique à cinquante hauts-parleurs de cette sphère d’immersion sonore 3D et laissez-vous emporter par des sons spatialisés plus vrais que nature. Plongez dans le maillage géométrique à cinquante hauts-parleurs de cette sphère d’immersion sonore 3D et laissez-vous emporter par des sons spatialisés plus vrais que nature. Venez re-écouter des concerts Live comme si vous y étiez et découvrir aussi tout ce qui se dit On the record !
Rendez-vous : Salle Madame de Genlis (1er étage)
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- À chacun son outil ! Parcours-jeu en autonomie (sans réservation) pour les familles avec enfants de 7 à 12 ans Pagaille au Musée des arts et métiers ! Après avoir fêté l’arrivée d’un nouvel objet énigmatique, tous les invités - inventeurs, savants et personnalités du musée - sous le coup de l’émotion, sont repartis en oubliant leurs instruments préférés. Retrouve-les dans les collections et aide nos invités à reconstituer leurs mallettes d’outils. Cette enquête-jeu te permettra de découvrir quelle est l’invention dont l’arrivée a été célébrée au Musée des arts et métiers au tout début du XXe siècle. Départ toutes les demi-heures à partir de 18h30. Dernier départ à 21h30. Durée : 1 heure.
Rendez-vous : Accueil du musée – Fin de l’enquête : Centre de documentation (1er étage)
samedi 20 mai - 18h30 à 21h30
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- L’avion III de Clément Ader. Voler, voilà un rêve, une préoccupation qui agite les neurones de Clément Ader depuis son adolescence... Voler, voilà un rêve, une préoccupation qui agite les neurones de Clément Ader depuis son adolescence. Cet ingénieur français a saisi une chose essentielle : pour décoller, voler, il ne s’agit pas de copier le mouvement du battement des ailes des oiseaux. Au contraire, une partie de la solution réside dans l’imitation de leur vol plané.
Rendez-vous : Devant l’Eole, collection Transport (1er étage)
samedi 20 mai - 18h30 à 18h50
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Quand les contes s’invitent aux arts et métiers. Pour les enfants de 4 à 7 ans accompagnés d’un adulte. Venez découvrir à travers deux contes poétiques, l’histoire fabuleuse de deux locataires du musée. Ces histoires courtes et entrainantes vous feront découvrir la naissance d’un automate lunaire ou celle d’un couple d’animaux figés à jamais dans le verre.
samedi 20 mai - 18h30 à 18h50
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Les mystères de l’électricité. Longtemps restée statique, c’est grâce au mouvement que l’électricité est devenue la fée qui a pu exaucer tous nos souhaits. Longtemps restée statique, c’est grâce au mouvement que l’électricité est devenue la fée qui a pu exaucer tous nos souhaits. Venez découvrir les expériences qui ont rendu possible cette révolution technique.
Rendez-vous : Collection Energie (1er étage)
samedi 20 mai - 19h00 à 19h20
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Modèles géométriques, modules poétiques. Ulysse Lacoste anime et raconte à l’occasion de la nuit des musées, ses créations situées à la croisée des sciences et de la poésie. Rulpidon, Module Alpha, Rampants, Houle, Infini… Consonances dansantes pour des œuvres d’art mouvantes. Ulysse Lacoste anime et raconte à l’occasion de la nuit des musées, ses créations situées à la croisée des sciences et de la poésie. Par leurs formes éminemment géométriques, on les pense extraites d’une collection de modèles mathématiques ; par leur facture métallique, elles nous rappellent les outils de mesure du XVIIIe siècle visibles dans les vitrines du musée…Trajectoires chaotiques et histoires émouvantes, démonstration à deux voix par l’artiste et une médiatrice au musée. Présence de l’artiste toute au long de la soirée.
Rendez-vous : Collection Instruments scientifiques (2e étage)
samedi 20 mai - 19h30 à 20h00
samedi 20 mai - 21h00 à 21h30
samedi 20 mai - 22h30 à 23h00
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Le pendule de Foucault. Ne vous laissez pas hypnotiser par les oscillations du pendule ! Derrière les mouvements réguliers de cet instrument se cache l’un des secrets le plus longtemps conservé de notre planète.
Rendez-vous : Eglise Saint-Martin des Champs (Rez-de-chaussée)
samedi 20 mai - 19h30 à 19h50
samedi 20 mai - 20h30 à 20h50
samedi 20 mai - 22h00 à 22h20
samedi 20 mai - 23h30 à 23h50
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- La lanterne magique. Dès le milieu du XVIIe siècle, la lanterne magique et ses vues peintes sur plaques de verre vont tour à tour émerveiller, émouvoir, effrayer ou instruire le peuple. Dès le milieu du XVIIe siècle, la lanterne magique et ses vues peintes sur plaques de verre vont tour à tour émerveiller, émouvoir, effrayer ou instruire le peuple. Le temps d’une nuit, venez revivre ces veillées fantastiques qu’affectionnaient tant nos ancêtres…
Rendez-vous : Collection Communication (1er étage)
samedi 20 mai - 20h00 à 20h20
samedi 20 mai - 22h00 à 22h20
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Le pianola. Avec ce piano, ce n’est pas des mouvements fluides ni de la dextérité des doigts de nos mains que naîtra la mélodie. Tout se joue à la force du mollet… Rendez-vous : Collection mécanique (1er étage)
samedi 20 mai - 21h00 à 21h20
samedi 20 mai - 22h30 à 22h50
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- Le phonographe. Un tour de manivelle, une aiguille qui suit un sillon, et c’est l’air du musée qui s’emplit de mélodies issues du passé. Un tour de manivelle, une aiguille qui suit un sillon, et c’est l’air du musée qui s’emplit de mélodies issues du passé. Vibrez à votre tour à l’unisson de cette invention qui a annoncé le début de l’industrie des loisirs.
Rendez-vous : Collection Communication (1er étage)
samedi 20 mai - 21h30 à 21h50
60 rue Réaumur, 75003 Paris

- La machine à vapeur. À la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles débute une révolution qui se révéla tout aussi essentielle pour la civilisation humaine que l’invention de l’agriculture, l’apparition des premières villes. À la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles débute une révolution qui se révéla tout aussi essentielle pour la civilisation humaine que l’invention de l’agriculture, l’apparition des premières villes. En associant la machine à vapeur au mouvement rotatif, le monde entrait dans son ère industrielle.
Rendez-vous : Collection Energie (1er étage)
samedi 20 mai - 23h00 à 23h20
60 rue Réaumur, 75003 Paris

ARCHIVES NATIONALES (Musée de l’histoire de France)
- Visite de l’exposition "Une expérience du chaos. Destructions, spoliations, sauvetages d’archives (1789-1945)". Visite de l’exposition "Une expérience du chaos. Destructions, spoliations, sauvetages d’archives (1789-1945)" Dès l’époque moderne, les guerres, y compris les guerres civiles, ont provoqué des destructions patrimoniales, mais l’époque contemporaine, depuis la Révolution française, a vu le phénomène prendre de l’ampleur. Durant ces périodes de chaos, les documents d’archives ont constitué un butin convoité, un symbole honni, une cible d’information stratégique.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Visite libre du parcours permanent des Archives nationales. Présentation de documents tirés des fonds des Archives nationales. Le parcours permanent du musée des Archives nationales, présente une variété de documents de différentes typologies tirés des fonds des Archives nationales. Ces documents permettent d’évoquer l’évolution des supports et de l’écrit tant pour les archives publiques que pour celles relevant du for privé. Est aussi présenté un ensemble de documents emblématiques de l’histoire de France.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Démonstration des ateliers de conservation préventive et restauration dans la cour d’honneur de l’hôtel de Soubise. Les restaurateurs vous présentent les arcanes des métiers de la conservation et de la restauration
samedi 20 mai - 18h00 à 22h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Ateliers pour le jeune public dans la cour d’honneur de l’hôtel de Soubise.
Gratuit dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 18h00 à 21h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Visite libre des salons de l’hôtel de Soubise
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Exposition « En avion au-dessus de … », dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE. Le visiteur est accueilli dans la magnifique Cour à colonnades de l’Hôtel de Soubise par de mystérieux baigneurs saluant l’aviateur... Au musée des Archives nationales, une sélection de documents originaux issus du fonds LAPIE est exposée dans une vitrine du parcours permanent tandis que dans la salle audiovisuelle un diaporama de photographies et de cartes postales extraites du fonds permettra d’en découvrir la richesse et l’originalité.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

- Visite commentée des grands dépôts. Les visites guidées des dépôts d’archives sont accessibles sur présentation d’un ticket gratuit à réserver à l’accueil du public, dans la cour d’honneur. Les visites guidées des dépôts d’archives sont accessibles sur présentation d’un ticket gratuit à réserver à l’accueil du public, dans la cour d’honneur. Dans des bâtiments prestigieux, accueillant les archives médiévales et d’Ancien régime, antérieures à 1789, les dépôts Louis-Philippe et Napoléon III ne sont ouverts que lors de rares événements. C’est l’occasion de découvrir l’armoire de Fer et ses documents prestigieux.
Horaires : 18h30, 19h00, 19h30, 20h00, 21h00, 22h00, 22h30 et 23h00.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h00
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

MUSEE PICASSO
Performance "SUBTERFUGE" au musée Picasso par Nicolas Fenouillat, batteur, artiste plasticien et performer, et Ola Maciejewska, danseuse et chorégraphe. Dans le cadre de la Nuit européenne des musées 2017 et de l’exposition "Olga Picasso" (21 mars - 3 septembre 2017), le musée national Picasso-Paris ouvre ses portes de 18h à minuit et accueille la performance "SUBTERFUGE" de Nicolas Fenouillat et Ola Maciejewska."Picasso n’est pas seulement un grand artiste, il est aussi un mythe. Il agit sur nous comme un trou noir culturel qui engloutit tout. Lui rendre hommage, mettre en valeur son œuvre ne peut se faire qu’en ayant recours à un subterfuge. Dans cette pièce, la danse et la musique seront utilisées comme des outils détournés pour dire ce qu’est pour nous Picasso. Duo complice mais non fusionnel, traversant un espace de percussion et de pulsations, Ola Maciejewska et Nicolas Fenouillat déplacent le regard fasciné qu’on porte sur l’œuvre de cet illustre artiste pour nous le rendre familier. Entre concert live et chorégraphie, ce subterfuge qui se saisit d’une période précise de la vie de Picasso (du cubisme au surréalisme) laisse la part belle à sa sensibilité exacerbée et à sa passion pour la vie au travers de son histoire d’amour avec Olga."
Entrée libre dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
5 rue de Thorigny, 75003 Paris

MUSEE COGNACQ-JAY, musée du XVIIIe siècle de la Ville de Paris
"Récits vénitiens". Lecture en musique. Au XVIIIe siècle Venise est une fête. La littérature des Lumières lui offre un écrin : des Mémoires de Giacomo Casanova ou de Lorenzo da Ponte à la Commedia dell’Arte de Carlo Goldoni, Venise dévoile sa splendeur et son quotidien. [
Gratuit. Sans inscription, dans la limite des places disponibles.
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
8 rue Elzévir, 75003 Paris

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE
- Concours vidéo "Qui sont les animaux ?" Vidéos sélectionnées pour concourir à la 9e édition du Prix de la Nuit des Musées du musée de la Chasse et de la Nature. Les étudiants des écoles d’arts et des filières de cinéma et arts plastiques des universités sont invités à se pencher que la question : Qui sont les animaux ?
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
62 rue des Archives, 75003 Paris

- L’âne d’or ou les métamorphoses. La proposition de Frédérique Lecerf pour la Nuit des musées, à l’occasion du 50e anniversaire du musée de la Chasse et de la Nature, rend compte des destins aventureux de « L’âne d’or ou les métamorphoses » inspiré d’Apulée (Lucius Apuleus). Le héros Lucius (du même nom que l’auteur) est transformé malencontreusement en âne par sa maîtresse Photis. Il lui arrive de nombreuses aventures comiques et ésotériques. C’est ce mélange des genres, sidérant, hilarant et piquant par endroits, qui fait tout le charme de cette histoire. Les spectateurs curieux y découvriront en particulier le mythe d’Éros et Psyché et une initiation aux mystères d’Eleusis à travers six performances. Jeanne Susplugas abordera avec humour, absurdité et cynisme, la question de l’animalité qui se trouve en chacun de nous. Chez Chloé Silbano la plume devient un élément commun à la bête et à l’homme, d’un côté naturellement implantée dans la peau de l’oiseau et, de l’autre, effleurant la peau du modèle. David Noir en singe habile parleur ou en tortue échouée fera état, devant les badauds, de leurs triomphes et défaites à travers projections de films, mutations en tous genres, moments de music-hall et entretiens particuliers avec les participant. Les hôtesses du Laboratoire de la contre-performance accompagneront les visiteurs jusqu’au bout de la nuit à la découverte des dessous performatifs du mythe et de l’irrésistible réification du corps féminin entre métamorphoses et animalisations. Rachel Marks utilisera la répétition du geste pour générer le rythme d’une danse-création, se métamorphosant sous les yeux des spectateurs de cocon en chrysalide en papillon. Roberto Martinez accompagné de Frédérique Lecerf créeront quant à eux un espace sonOR pour les métamORphoses du cerf, du loup et de l’âne. Tous à leur façon éblouiront cette nuit festive et muséale.
samedi 20 mai - 19h00 à 23h30
62 rue des Archives, 75003 Paris

MUSEE D’ART ET D’HISTOIRE DU JUDAÏSME
- Expositions et collection permanente. Visite libre des expositions "Golem ! Avatars d’une légende d’argile", "Lux dessine Albert Cohen", "Charlemagne Palestine" ainsi que de la collection permanente
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
71 rue du Temple, 75003 Paris

- Coup de projecteur sur cinq golems. Visite non exhaustive qui explore cinq œuvres choisies parmi celles qui sont présentées dans l’exposition « Golem ! Avatars d’une légende d’argile ».
Rendez-vous en billetterie 10 minutes avant le début de la visite
samedi 20 mai - 20h15 à 21h00
71 rue du Temple, 75003 Paris


4EME ARRONDISSEMENT

BIBLIOTHEQUE POLONAISE DE PARIS
- Ladislas Mickiewicz (1838-1926) - Intellectuel parisien. À l’occasion du 90e anniversaire de la mort de Ladislas Mickiewicz et afin de le sortir de l’ombre de son père, le grand poète Adam Mickiewicz, la SHLP lui consacre une exposition. À partir d’archives abritées à la SHLP/BPP, nous présenterons la vie, l’activité de cette personnalité parisienne – fondateur et gestionnaire du musée Adam Mickiewicz, directeur de la BPP de 1899 à 1926, libraire, éditeur, journaliste, chroniqueur, traducteur – ainsi que son influence sur les relations franco-polonaises dans un contexte historique, politique et littéraire de la fin du XIXe et du début du XXe siècles. Né et mort à Paris, Ladislas Mickiewicz était considéré par les Français comme le doyen de l’émigration polonaise et par les Polonais comme leur ambassadeur spirituel.
samedi 20 mai - 14h00 à 21h00
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

- Visite des trois musées de la Bibliothèque Polonaise de Paris. Visite libre du musée Adam-Mickiewicz, du salon Chopin et du musée Boleslas-Biegas. Le Musée Adam Mickiewicz présente la vie et l’œuvre d’Adam Mickiewicz (1798-1855), le plus grand poète romantique polonais. Il a été créé par son fils Władysław en 1903\. Mickiewicz est aux Polonais ce que Goethe est aux Allemands : symbole de l’identité nationale et de l’unité culturelle. Émigré politique, pèlerin de la liberté, il a passé une grande partie de sa vie à Paris où il noua d’illustres amitiés et professa avec éclat au Collège de France. Pour les Européens d’aujourd’hui, Mickiewicz est parmi les premiers visionnaires de l’Europe unie.
Le Salon Chopin est le seul lieu en France consacré au plus grand compositeur polonais, Frédéric Chopin (1810 – 1849). Exilé à Paris en 1831, Chopin y résidera jusqu’à sa mort. Il y sera le pianiste légendaire du Salon Pleyel, le compositeur des célèbres polonaises, mazurkas, ballades et valses, et aussi le pédagogue le plus admiré de Paris, capitale européenne du romantisme.
Le Musée Boleslas Biegas, inauguré par la SHLP avec le soutien de MM. Guido Biazzi et Claude Kechichian, présente un choix des collections provenant du legs Boleslas Biegas (1877 – 1954), artiste sculpteur, peintre et auteur dramatique d’origine polonaise, lié au mouvement de la Sécession viennoise, qui depuis 1901 vécût à Paris entouré par des amis du milieu symboliste du cercle de « La Plume ». Dans ce musée sont présentées les œuvres de Biegas, dont les sculptures furent plus cotées que celles de Rodin, aussi celles d’autres artistes polonais du XIXe et XXe siècles.
samedi 20 mai - 14h00 à 21h00
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

- Thomas Gleb : J’ai mis le jour dans la nuit. Exposition présentant les œuvres de Thomas Gleb. Yehouda Chaim Kalman, qui deviendra Thomas Gleb en 1932, naît à Łódź d’une famille juive de tisserands. Entre la Pologne et la France, son œuvre - qui est d’une extraordinaire diversité de styles, de matières, de formes - traverse tout le XXe siècle avec ses tragédies mais aussi ses élans, ses fraternités et ses émerveillements. C’est dans son art, dans la magie spirituelle de sa création qu’il puise la force de transformer toute blessure en source.Cette exposition propose un aperçu de son itinéraire artistique, de cette quête insatiable du signe qui l’amène à se mettre à l’écoute du monde, du chant de ses matières innombrables : bois, toile, papier, plâtre ou laine...En coopération avec l’association Centre Thomas Gleb.
samedi 20 mai - 14h00 à 21h00
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

- Thomas Gleb ou l’appel du signe. Conférence présentée par Anne Zali, Conservateur honoraire de la Bibliothèque Nationale de France. En association avec le Centre Thomas Gleb. Durée : 40 min, Maximum : 90 places, Inscription recommandée
samedi 20 mai - 18h30 à 19h10
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

- Marcellin Caillou, d’après Sempé. Spectacle familial présenté par la compagnie Les Ateliers du Capricorne. Théâtre de papier. Caillou, quel drôle de nom pour ce petit personnage. Marcellin Caillou, ce n’est pas du granit, non. Plutôt du Kaolin ; il est friable, ce petit être, il porte en lui la fêlure de la porcelaine. Il rosit, il rougit quand il ne faut pas et ne rougit pas quand il le faudrait. Et voilà qu’il rencontre René Rateau... Le spectacle : C’est l’adaptation du célèbre album de Jean-Jacques Sempé. Une grande page blanche se convertit en castelet d’où vont surgir les dessins de Sempé. Un théâtre de papier original et inventif, éclairé par des images vidéo. On y retrouve toute la tendresse, l’humour et la poésie de Sempé. Séance tout public à partir de 5 ans
Durée : env. 40 min, Maximum : 90 places, Inscription recommandée
samedi 20 mai - 17h00 à 17h40
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

- Je marchais dans la nuit qui enfanta la lumière - Thomas Gleb. Projection du film « Je marchais dans la nuit qui enfanta la lumière - Thomas Gleb » de Kyoko Sato. En association avec l’association Centre Thomas Gleb. Portrait d’un artiste d’origine juive-polonaise Thomas Gleb (né à Łódź en 1912 – mort à Angers 1991). Le film retrace la vie d’un homme qui a traversé les grands bouleversements du XXe siècle européen, notamment en Pologne et en France. Il montre comment cet artiste, perpétuel exilé, a su constituer sa propre identité et trouver sa place à travers l’art et les rencontres. Partir à la recherche de cet homme fut aussi le voyage de réalisatrice dans le passé et le présent pour dessiner le visage d’une certaine Europe qui, depuis le Japon l’a tant inspirée et nourrie avant de venir s’installer en France.
Durée : 48 min, Maximum : 90 places, Inscription recommandée
samedi 20 mai - 19h00 à 19h50
6 quai d’Orléans, 75004 Paris

CENTRE WALLONIE-BRUXELLES A PARIS
Henri Michaux. Face à face. Un regard inédit sur l’oeuvre picturale et littéraire de l’artiste, entre écriture et peinture, à travers une sélection de livres, dessins et d’huiles sur toile. L’exposition présente plus de 130 œuvres et fait apparaître ce que disent les textes de Michaux tant de sa peinture que de celle des autres mais également d’autres artistes (Magritte, Zao Wou, Klee).Elle dévoile également une série de portraits tracés, dans le geste nerveux ou la lenteur, et qui sont peut-être un immense et fascinant autoportrait…Derrière l’artiste qui a choisi de se retirer et refusé qu’on fixe son image, il s’agit de montrer paradoxalement tous les visages qu’il fait surgir sous nos yeux, par le texte et les images. C’est cette confrontation à laquelle fait référence le titre de l’exposition Face à face. Trois étapes marquent l’exposition. Henri Michaux face à ce qu’il crée (des mots pour se dire, des images pour se trouver), face à d’autres œuvres (évocations, invocations), face aux autres et à lui-même (portraits). Guidé par un texte de liaison permettant un parcours aisé, le visiteur découvre également des extraits emblématiques de sa correspondance et des exemplaires rares d’ouvrages de l’auteur où écriture et peinture se lient de la manière la plus subtile. L’aquarelle, l’encre, l’acrylique, la gouache, l’huile et le crayon révèlent un grand nombre de visages qui prennent le spectateur à partie…
samedi 20 mai - 18h00 à 23h00
127 rue Saint-Martin, 75004 Paris

MAISON DE VICTOR HUGO
Hernani by night. Spectacle déambulatoire nocturne d’après H de Victor Hugo sous les arcades de la place des Vosges. Depuis 2007, la compagnie Tout le monde dehors ! met les textes classiques dans la rue. Après Racine, Corneille et Shakespeare : Victor Hugo avec Hernani. Avec cette création, la compagnie souhaite donner une nouvelle dimension à son investissement de l’espace public en proposant un spectacle déambulatoire nocturne. La volonté de la compagnie de s’inscrire davantage dans la ville et ses quartiers l’amène à explorer la forme déambulatoire visant à surprendre les habitants dans leur cadre quotidien. Le mouvement apporte au projet une autre visibilité et de nouveaux possibles : occupation de différents endroits au cours d’une même représentation. Selon les lieux et les partenariats possibles, la compagnie envisage d’investir des habitations privées par le biais d’interventions aux fenêtres et aux balcons, des espaces incongrus (bar, cour, hall d’immeuble…) et d’intégrer au maximum à son esthétique le mobilier urbain.
samedi 20 mai - 21h00 à 22h00
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
6 place des Vosges, 75004 Paris

CENTRE POMPIDOU
Pétrichor. Installation conçue par l’anthropologue Germain Meulemans et l’artiste Anaïs Tondeur. Cette installation présente les éléments d’une enquête sur les traces du pétrichor - l’odeur si particulière du sol après la pluie. Conçue par l’anthropologue Germain Meulemans et l’artiste Anaïs Tondeur, cette recherche a été réalisée avec les élèves du Collège Honoré de Balzac (5ème E) dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle "Culture et Art au Collège". Les élèves ont prélevé des échantillons des sols de Neuilly-sur-Marne, et les ont distillés pour en extraire l’essence, faisant appel aux méthodes des alchimistes. Entremêlant fiction et recherches de terrain, l’installation réalisée par les élèves et Anaïs Tondeur ouvre un espace de réflexions et d’échanges sur nos façons de percevoir la ville.
samedi 20 mai - 20h00 à 01h00
Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

CRYPTES ARCHEOLOGIQUES DU PARVIS NOTRE-DAME
Découvrez la Crypte archéologique de l’île de la Cité. Des vestiges cachés sous le parvis de Notre-Dame depuis des millénaires, des pièces en or, des personnages historiques ou symboliques... Partez sur les traces d’une histoire de Paris bien singulière !
samedi 20 mai - 10h30 à 22h00
Visite libre
Gratuit
7 parvis Notre-Dame Place Jean-Paul II, 75004 Paris


5EME ARRONDISSEMENT

MUSEE CURIE
- Sur les traces de la famille aux cinq Prix Nobel : Visite libre du Musée Curie et du jardin de Marie Curie ouverts exceptionnellement jusqu’à 23h
samedi 20 mai - 13h00 à 23h00
Visite libre
Gratuit
1 rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris

- Marie Curie, "magicienne" du radium. La vie de Marie Curie racontée par une conteuse. Un spectacle vivant dès 8 ans, à partager en famille. Pionnière de génie, scientifique connue dans le monde entier, première femme à avoir reçu le Prix Nobel, et seule à ce jour à en avoir eu deux, la vie de Maria Sklodowska devenue Marie Curie peut être contée comme une légende. Pour découvrir son destin exceptionnel et l’histoire de la radioactivité, plongez-vous dans son histoire racontée par la conteuse, Elisa Bou. Un récit pédagogique aux accents poétiques. Un spectacle qui transporte petits et grands dans un univers captivant de savoir et de progrès scientifique, celui de la physique à l’aube du XXe siècle.
samedi 20 mai - 15h00 à 16h00
1 rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris

MUSEE DE LA PREFECTURE DE POLICE
- La tournée des grands Ducs à Maubert. Parcours commenté. Découverte de l’évolution du quartier du Moyen Âge au XIXe siècle, liée à l’évolution de la criminalité, de la prostitution et de la répression politique et judiciaire. Partez à la découverte de ses anciens lieux de perditions, de ses sites d’exécution, de ses fantômes de l’histoire criminelle... Réservation nécessaire.
samedi 20 mai - 15h00 à 16h30
4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

- Visite libre du Musée de la Préfecture de police de Paris. Ouverture de 17h30 à 23h (dernière entrée à 22h45)
contrôle de securité à l’entrée (le musée se trouve dans un commissariat)
samedi 20 mai - 17h30 à 23h00
4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

- Initiation à l’intervention sur scène de crime : la vérité sur les experts de la police parisienne.
contrôle de securité à l’entrée (le musée se trouve dans un commissariat)
samedi 20 mai - 17h30 à 19h30
4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

- Conférence au Musée de la Préfecture de police de Paris. Conférence sur l’identité judiciaire -20h30 : conférence sur l’identité judiciaire (histoire de la police technique et scientifique de Bertillon à nos jours)
contrôle de securité à l’entrée (le musée se trouve dans un commissariat)samedi 20 mai - 20h30 à 23h00
4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

MUSEE DE CLUNY
- Ouverture d’une nuit musicale au musée de Cluny. Le trio Alta fait sonner ses "hauts instruments" ! Spécialiste des « hauts instruments » médiévaux, ancêtres des cuivres, le trio alta ouvrira en fanfare cette nuit musicale depuis la cour de l’hôtel des abbés de Cluny.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
6 place Paul-Painlevé, 75005 Paris

- Des étudiants-médiateurs et musiciens vous proposent une autre manière de regarder les oeuvres médivales ! Les chefs-d’oeuvre du musée de Cluny sur le thème de la musique Des étudiants du Conservatoire national supérieur de musique de paris, du master pratique de la musique médiévale de l’université paris IV (paris-Sorbonne) et de l’école du Louvre proposent un parcours dans les salles autour des oeuvres du musée.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h00
6 place Paul-Painlevé, 75005 Paris

- Concert au musée de Cluny. Quand le Festival de Jazz croise la Nuit des musées au musée de Cluny ! Le Festival Jazz a Saint-Germain-des-Prés paris fera résonner le frigidarium des thermes de Cluny : soliste hors-pair, réclamé par de nombreux artistes (Charles Aznavour, Kyle Eastwood, Manuel rocheman…), David Sauzay fait revivre les standards du jazz américain des années 60 avec une finesse de jeu incomparable.
samedi 20 mai - 18h45 à 23h30
6 place Paul-Painlevé, 75005 Paris

MUSEE DU SERVICE DE SANTE DES ARMEES
- Visite commentée au Val-de-Grâce. Visite commentée de l’ancienne abbaye (cloître, salle capitulaire, église) et du Musée du Service de Santé des Armées. Le Musée du Service de Santé des Armées est installé dans le cloître de l’ancienne abbaye royale du Val-de-Grâce, construite à la demande d’Anne d’Autriche pour abriter une communauté de religieuses bénédictines. L’abbaye est transformée en hôpital militaire en 1793. On y adjoint en 1848 une école de formation des médecins, chirurgiens et pharmaciens militaires. Aujourd’hui, le site du Val-de-Grâce regroupe principalement l’École du Val-de-Grâce, la Bibliothèque centrale du Service de Santé des Armées, le Musée du Service de Santé des Armées et l’inspection du Service de Santé des Armées. Depuis les années 1820, des collections destinées à l’instruction des élèves sont rassemblées. Elles sont largement complétées durant la Grande Guerre. Restructuré en 1998, le musée présente aujourd’hui les fondements et les vocations multiples de la médecine aux armées. L’exposition permanente évoque les personnels du Service de santé (enseignement, uniformes) et leur mission principale : le soutien sanitaire des forces armées depuis le ramassage du blessé sur les lieux du combat jusqu’à son évacuation vers les hôpitaux de l’arrière. La recherche en chirurgie de guerre (notamment la chirurgie maxillo-faciale), en psychiatrie de guerre, en médecine subaquatique et aérospatiale et la lutte contre les gaz toxiques de guerre sont également présentées. Enfin, la participation du Service de santé au monde civil est développée à travers ses actions humanitaires, ses soins aux populations, la création d’écoles de médecine ou d’instituts Pasteur, la lutte contre les grandes endémies et les maladies infectieuses (typhoïde, peste, paludisme) et les progrès en matière d’hygiène. Installée dans les anciennes cuisines des religieuses bénédictines, la collection exceptionnelle des docteurs Débat présente mortiers, majoliques italiennes pharmacies portatives et instrumentation scientifique. Six œuvres de Philippe de Champaigne (1602-1674) sont également exposées dans la salle capitulaire et dans l’église, véritable ex-voto, élevé en remerciement de la naissance du futur Louis XIV. 6 départs de visite : 19h00, 19h30, 20h00, 20h30, 21h00, 21h30. Inscription obligatoire. La sensibilité des plus jeunes pourrait être atteinte par la présentation de quelques moulages de "Gueules Cassées"
Inscription obligatoire (30 personnes max/groupe), Pièce d’identité obligatoire pour l’accès au site - Accessibilité difficile pour les personnes à mobilité réduite (pavés, nombreuses marches, sanitaires non adaptés)
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
1 place Alphonse Laveran, 75005 Paris

- Ateliers Association pour la Promotion du Patrimoine et de l’Histoire Militaires (APPHM) Découvrez de manière ludique et pédagogique des matériels anciens en lien avec l’histoire de la médecine militaire. Dernières entrées à 23h00La sensibilité des plus jeunes pourrait être atteinte par la présentation de quelques moulages de "Gueules Cassées"
Pièce d’identité obligatoire pour accéder au site - Accessibilité difficile pour les personnes à mobilité réduite (pavés, nombreuses marches, sanitaires non adaptés)
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
1 place Alphonse Laveran, 75005 Paris

- Visite libre au Val-de-Grâce. Accès libre au Musée du Service de Santé des Armées qui occupe le cloître de l’ancienne abbaye royale (collections permanentes et exposition temporaire) et à l’église du Val-de-Grâce. Le Musée du Service de Santé des Armées est installé dans le cloître de l’ancienne abbaye royale du Val-de-Grâce, construite à la demande d’Anne d’Autriche pour abriter une communauté de religieuses bénédictines. L’abbaye est transformée en hôpital militaire en 1793. On y adjoint en 1848 une école de formation des médecins, chirurgiens et pharmaciens militaires. Aujourd’hui, le site du Val-de-Grâce regroupe principalement l’École du Val-de-Grâce, la Bibliothèque centrale du Service de Santé des Armées, le Musée du Service de Santé des Armées et l’inspection du Service de Santé des Armées. Depuis les années 1820, des collections destinées à l’instruction des élèves sont rassemblées. Elles sont largement complétées durant la Grande Guerre. Restructuré en 1998, le musée présente aujourd’hui les fondements et les vocations multiples de la médecine aux armées. L’exposition permanente évoque les personnels du Service de santé (enseignement, uniformes) et leur mission principale : le soutien sanitaire des forces armées depuis le ramassage du blessé sur les lieux du combat jusqu’à son évacuation vers les hôpitaux de l’arrière. La recherche en chirurgie de guerre (notamment la chirurgie maxillo-faciale), en psychiatrie de guerre, en médecine subaquatique et aérospatiale et la lutte contre les gaz toxiques de guerre sont également présentées. Enfin, la participation du Service de santé au monde civil est développée à travers ses actions humanitaires, ses soins aux populations, la création d’écoles de médecine ou d’instituts Pasteur, la lutte contre les grandes endémies et les maladies infectieuses (typhoïde, peste, paludisme) et les progrès en matière d’hygiène. Installée dans les anciennes cuisines des religieuses bénédictines, la collection exceptionnelle des docteurs Debat présente mortiers, majoliques italiennes pharmacies portatives et instrumentation scientifique. Six œuvres de Philippe de Champaigne (1602-1674) sont également exposées dans la salle capitulaire et dans l’église, véritable ex-voto, élevé en remerciement de la naissance du futur Louis XIV. Dernières entrées à 23h. La sensibilité des plus jeunes pourrait être atteinte par la présentation de quelques moulages de "Gueules Cassées"
Pièce d’identité obligatoire pour accéder au site - Accessibilité difficile pour les personnes à mobilité réduite (pavés, nombreuses marches, sanitaires non adaptés)
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
1 place Alphonse Laveran, 75005 Paris

- Carte blanche à l’organiste. Animation musicale dans l’église. Profitez de la sonorité de l’orgue Cavaillé-Coll de l’église du Val-de-Grâce à travers une programmation variée... Il ne s’agit pas d’un concert à proprement parler : le public pourra s’asseoir et écouter l’orgue mais également déambuler dans l’église pour en découvrir la beauté architecturale ou encore profiter des explications des conférenciers présents. Le public qui souhaiterait venir pour cette "audition" uniquement ne pourra pas accéder directement à l’église. Il devra emprunter le circuit de visite qui se termine par l’église. Il faut donc prévoir environ 10 mn pour effectuer le parcours qui mène à l’église. Horaires sous réserve de légères modifications.
Pièce d’identité obligatoire pour accéder au site - Accessibilité difficile pour les personnes à mobilité réduite (pavés, nombreuses marches, sanitaires non adaptés)
samedi 20 mai - 20h00 à 22h00
1 place Alphonse Laveran, 75005 Paris

MUSEE DE L’INSTITUT DU MONDE ARABE
- Trésors de l’islam en Afrique. De Dakar à Zanzibar, de Tombouctou à Harar, l’Institut du monde arabe met à l’honneur des sociétés fortes de treize siècles d’échanges culturels et spirituels avec le Maghreb et le Moyen- Orient. Le premier temps du parcours entraîne le visiteur à travers les âges. Car l’islam se diffuse en Afrique subsaharienne dès le VIIIe siècle. Le Sahara devient un espace important d’échanges et de circulation. Grâce à des réseaux commerciaux et de communication, se dessinent trois espaces distincts à l’histoire et aux formes artistiques communes : la Corne de l’Afrique et la vallée du Nil, l’aire swahilie, et l’Afrique de l’Ouest. Comment cette foi s’est-elle exprimée et s’exprime-t-elle encore ? Le deuxième temps de l’exposition nous immerge dans l’architecture religieuse, les pratiques cultuelles et la magie. Des vidéos immersives de cérémonies nous plongent au cœur de la spiritualité soufie en Afrique. La transmission de la culture arabo-musulmane se manifeste aussi dans l’art et l’artisanat. Trésors de l’islam en Afrique s’achève ainsi par une confrontation avec des œuvres fortes, tout en soulignant la circulation des formes et des savoir-faire à travers le continent et leur contribution au rayonnement des cultures musulmanes en Afrique. Boubous brodés, bijoux en argent, amulettes et cuirs touaregs témoignent de la foisonnante créativité des artisans musulmans. L’écriture, fil rouge de l’exposition, permet la diffusion des textes sacrés. Elle fait aussi l’objet d’un usage magique et atteste des singularités régionales propres à la calligraphie en Afrique. Tout au long de l’exposition, l’art contemporain est mis à l’honneur pour interroger l’histoire de ces échanges. Des artistes majeurs parmi lesquels Rachid Koraïchi, Hassan Musa, Abdoulaye Konaté, Youssef Limoud et Aïda Muluneh témoignent de l’effervescence actuelle de la scène artistique africaine.
Accès à l’exposition à tarif réduit
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

- Musée de l’IMA. Visites commentées jusqu’à 22h. Dans son projet initial, le musée de l’Institut du monde arabe a été pensé comme un musée d’art et de civilisation arabo-musulman et son parcours s’articulait en trois séquences, avec pour point de départ la naissance de l’islam. Une présentation de l’art islamique, considéré dans sa plus vaste extension territoriale, c’est-à-dire de l’Espagne à l’Inde, se prolongeait par une approche plus ethnographique de la vie en société dans le monde arabe et s’achevait sur la création arabe contemporaine. Cette organisation présida à la constitution des collections dès 1982. Les fonds d’ethnographie et d’art contemporain arabe étaient à créer, tandis que pour l’art islamique le corpus se composait principalement, à l’inauguration du musée en novembre 1987, de dépôts d’œuvres appartenant aux collections nationales françaises. Des acquisitions dans ce domaine étaient néanmoins entreprises dès la création du musée, afin de compléter ces dépôts et anticiper leur restitution, intervenue en 1991.
Entrée libre
samedi 20 mai - 19h00 à 22h00
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

- 100 chefs-d’œuvre de l’art moderne et contemporain arabe. Constituée dès 2010, la collection de Sultan Al Qassemi réunit les grands noms de l’art moderne et contemporain arabe. Gérée par la Fondation Barjeel, une fondation privée à Sharjah aux Emirats arabes unis, elle est présentée pour la première fois en France à l’Institut du monde arabe. A travers une sélection de 90 chefs-d’œuvre, la collection Barjeel retrace l’histoire de la création arabe depuis la seconde moitié du XXe siècle. Installations, photos et peintures, figuration et abstraction, les artistes ont exploré tous les champs d’expression.
Entrée libre
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

- Chorégraphie hip-hop par les élèves de CP de l’école Jean Moulin de Villeneuve-la-Garenne dans le cadre de « La classe, l’œuvre ».
Entrée libre
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

- Exposition : L’Histoire ne se soucie ni des arbres ni des morts. Mahmoud Darwich, Le Lanceur de dés, 2008. Ce vers du poète palestinien, qui dit la désillusion d’une vie passée à espérer la reconnaissance et la liberté de sa terre natale, introduit la question de la mise en image de l’Histoire dans le monde arabe : du combat singulier aux affrontements entre armées, de la résistance à l’occupant aux luttes intestines, du terrorisme aux révolutions des sociétés civiles. Une sélection d’œuvres anciennes, modernes et contemporaines des collections du musée montre comment cette mise en image a évolué et s’est diffusée. Contrairement à la peinture d’histoire qui s’est développée en Europe à compter de la fin du Moyen Âge, il faut dans le monde arabe et musulman attendre le XVIe siècle, avec l’extension de l’Empire ottoman et le règne des empereurs moghols en Inde, pour rencontrer des représentations d’évènements contemporains. Auparavant, la peinture se cantonne dans les copies manuscrites d’épopées mettant en scène des héros chevaleresques. Ces images demeurent seulement accessibles à la cour des souverains qui commanditent des manuscrits à la gloire de leur règne. Dans le 2e tiers du XXe siècle, les artistes du monde arabe, confrontés à l’art moderne de l’Occident, recourent à des techniques jusque-là ignorées par les arts traditionnels : peinture de chevalet, sculpture, estampe, photographie, caricature… Il ne s’agit dès lors plus de chanter les héros mais de témoigner des ravages des conflits. Les artistes donnent de l’Histoire la vision des victimes avec le dessein que ces images, plus largement diffusées, réveillent les consciences. L’une des raisons d’être des arts n’est-elle pas de rappeler à l’Homme la meilleure part de lui-même et son rôle dans la construction d’un monde harmonieux ?
Visite guidée dans la limite des places disponible. Exposition en visite libre de 19h à minuit.
samedi 20 mai - 20h30 à 22h00
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

GRANDE GALERIE DE L’EVOLUTION
- Visite libre de l’exposition permanente. Une soirée exceptionnelle pour (re)découvrir la Grande Galerie de l’Évolution qui présente la diversité du monde vivant dans une scénographie époustouflante. Spectaculaire exemple d’architecture métallique du 19e siècle, la galerie a été réhabilitée en 1994. Ici, un seul mot d’ordre : évolution ! Une scénographie grandiose expose la diversité du vivant sur 4 niveaux. Squelettes de baleine suspendus dans les airs, animaux naturalisés avec une précision telle qu’on jurerait les avoir vu bouger...petits et grands en prennent plein les yeux. Sur 6000m2, ils découvrent la diversité des animaux qui peuplent les océans ainsi que celle des habitants des milieux terrestres illustrés par la savane africaine, la forêt guyanaise, les pôles, les déserts et les espaces aériens. Un son et lumière immersif recrée un cycle jour/nuit et le ciel étoilé reproduit les constellations du 21 juin 1994, jour de l’inauguration. Le parcours de visite invite le visiteur à comprendre le rôle de la biodiversité et la responsabilité de l’Homme envers la nature. Au 2e étage, la Salle des espèces menacées et disparues regroupe les spécimens, parfois uniques, d’espèces disparues ou en péril sous l’action des civilisations humaines. Au 3e étage, l’exposition Evolution(s) d’une Galerie retrace l’histoire de la transformation de la Galerie de Zoologie en Grand Galerie de l’Evolution il y a 20 ans.
Dernier accès à 23h
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris

- Visite libre de l’exposition temporaire "Espèces d’Ours ! " Espèces d’Ours ! permet d’approcher d’un peu plus près ces animaux sauvages tout en bousculant son imaginaire sur les huit espèces d’ours qui peuplent actuellement la Terre. L’exposition Espèces d’Ours ! est une véritable plongée dans le monde des ours. A travers cinq parties, le public peut approcher d’un peu plus près ces animaux sauvages tout en bousculant son imaginaire sur les huit espèces d’ours actuelles. Quelles sont leurs caractéristiques biologiques, leurs ancêtres, leurs relations avec les hommes, les mythes et légendes qui leur sont associés ? Et comment parler de ces animaux, références tantôt féroces, tantôt enfantines, sans évoquer les enjeux liés à leur conservation ? Pour répondre à ces questions, plus d’une centaine d’objets sont présentés dans l’exposition. Parmi eux, 25 spécimens d’ours naturalisés et trois squelettes complets. Le visiteur déambule entre ces objets d’une incroyable richesse et des dispositifs interactifs variés : borne multimédia, projections, manipulations.
Dernier accès à 23h
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris

- Insomnie animale. Performances de Jade et Cyril, Compagnie du Singe Debout. De l’exposition Espèce d’Ours à la Grande Galerie de l’Evolution, Jade et Cyril, Compagnie du Singe Debout vous accompagnent dans une insomnie animale. Jade Duviquet et des guides chuchoteurs vous conduiront dans tout le Muséum des bras de l’ours au combat de cerfs, jusqu’à la danse des singes. Performances en métamorphoses animales, chants, lectures et vidéo de 20h à 23h.Conception et Mise en scène : Jade Duviquet avec Sandra Abouav – danseuse, Théo Bluteau – comédien zoomorphe, Jennifer Cabassu – comédienne, Matthieu Lemeunier - comédien zoomorphe, Nathalie Milon – chanteuse, Vincent Tudoce – éclairagiste, comédien et des étudiants de Paris Diderot, de l’EHESS et Extraits de Dans la peau de l’ours de Joy Sorman et du conte Valentin et Orson
samedi 20 mai - 20h00 à 23h00
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris

CENTRE CULTUREL IRLANDAIS
- "Mechanism", d’Andrew Kearney. L’artiste multimédia Andrew Kearney explore la façon dont les bâtiments - le Centre Culturel Irlandais en particulier - peuvent (r)aviver souvenirs, envies ou rêves, réels comme imaginaires. Andrew Kearney est fasciné par la façon dont les bâtiments peuvent (r)aviver des souvenirs, des envies ou des rêves, réels comme imaginaires. Durant sa résidence au Centre Culturel Irlandais en 2015, l’artiste multimédia a été frappé par "la relation cyclique entre les parties communes historiques et l’espace central, le cœur du lieu" ; l’installation "Mechanism" est née de là. Traversant un voile de fils argentés, les visiteurs pénètrent au sein de la scène naturelle que constitue la cour du CCI : un globe argenté prend mystérieusement vie devant eux et leurs pas animent alors une installation lumineuse et sonore présentée dans la salle d’exposition. Ils deviennent ainsi les chefs d’orchestre d’un dialogue continu entre ce que l’artiste considère comme les organes internes et externes du bâtiment, entre le public et le privé, entre l’ordinaire et l’extraordinaire.
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
5 rue des Irlandais, 75005 Paris

- "L’Irlande des poètes". À la fois ouvrage et exposition présentée dans la cour du Centre Culturel Irlandais, "L’Irlande des poètes" est un véritable hommage en mots et en images à un pays et un peuple de poètes. En collaboration avec les éditions MUSEO et l’Ambassade d’Irlande, le Centre Culturel Irlandais présente le lancement de "L’Irlande des poètes", à la fois ouvrage et exposition composée d’une vingtaine de panneaux installés dans la belle cour du CCI. Au fil de ses nombreux voyages en Irlande entre 1976 et 2016, l’éditeur Jean-Pierre Duval a lui-même photographié l’île, ses merveilleux paysages, tant naturels qu’architecturaux, ses habitants et leur quotidien. Ces photographies sont accompagnées de poèmes - en version originale et traduction française - d’auteurs irlandais majeurs comme William Butler Yeats, Patrick Kavanagh, Seamus Heaney, Eavan Boland ou Nuala Ní Dhomhnaill… Un véritable hommage en mots et en images à un pays et un peuple de poètes.
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
5 rue des Irlandais, 75005 Paris


6EME ARRONDISSEMENT

PALAIS DES BEAUX ARTS
- Felicità17 : Exposition des diplômés félicités et avec mention des Beaux-Arts de Paris. Du 20 mai au 14 juillet 2017 Les Beaux-Arts de Paris présentent l’exposition annuelle des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d’arts plastiques (Dnsap) avec les félicitations ou une mention du jury.À l’occasion de la Nuit des Musées 2017, l’exposition sera ouverte jusqu’à minuitAvec : Dorian Bauer, Sarah Belhadjali, Jean-Charles Bureau, Côme Clérino, Célia Coëtte, Claudio Coltorti, Paul Descoings, Marie Dupuis, Clara Fontaine, Matthieu Haberard, Qin Han et Yuyan Wang, Nathanaëlle Herbelin, Vladimir Hermand, Mahalia Köhnke-Jehl, Alexandre Lenoir, Estrid Lutz & Émile Mold, Adrien Maes, Johanna Monnier, Chloé Mossessian, Pierre Pauze, Lucie Planty, Alicia Renaudin, Sophie Rézard de Wouves, Caroline Reveillaud, Blaise Schwartz, Lucile Sénéchal-Parfait, Alexander Sebag, Cécile Serres, Nefeli Papadimouli, Tatiana Pozzo di Borgo, Raphaël Sitbon, Arthur Tiar, Laure Tiberghien et Radouan Zeghidour.Commissaire : Joan Ayrton
samedi 20 mai - 13h00 à 00h00
Exposition
Gratuit
13 Quai Malaquais et 14 rue Bonaparte, 75006 Paris

- Felicità17. Performances dans l’espace d’exposition des diplômés félicités et avec mention des Beaux-Arts de Paris. Du 20 mai au 14 juillet 2017. Les Beaux-Arts de Paris présentent l’exposition annuelle des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d’arts plastiques (Dnsap) avec les félicitations ou une mention du jury.Avec : Dorian Bauer, Sarah Belhadjali, Jean-Charles Bureau, Côme Clérino, Célia Coëtte, Claudio Coltorti, Paul Descoings, Marie Dupuis, Clara Fontaine, Matthieu Haberard, Qin Han et Yuyan Wang, Nathanaëlle Herbelin, Vladimir Hermand, Mahalia Köhnke-Jehl, Alexandre Lenoir, Estrid Lutz & Émile Mold, Adrien Maes, Johanna Monnier, Chloé Mossessian, Pierre Pauze, Lucie Planty, Alicia Renaudin, Sophie Rézard de Wouves, Caroline Reveillaud, Blaise Schwartz, Lucile Sénéchal-Parfait, Alexander Sebag, Cécile Serres, Nefeli Papadimouli, Tatiana Pozzo di Borgo, Raphaël Sitbon, Arthur Tiar, Laure Tiberghien et Radouan Zeghidour. De 21h à minuit, les artistes exposés seront à disposition du public pour présenter leur travail. Un certain nombre d’entre eux proposeront des performances dans l’espace d’exposition.
samedi 20 mai - 21h00 à 00h00
13 Quai Malaquais et 14 rue Bonaparte, 75006 Paris

- Felicità17. Visite commentée de l’exposition des diplômés félicités et avec mention des Beaux-Arts de Paris. Du 20 mai au 14 juillet 2017. Les Beaux-Arts de Paris présentent l’exposition annuelle des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d’arts plastiques (Dnsap) avec les félicitations ou une mention du jury. Avec : Dorian Bauer, Sarah Belhadjali, Jean-Charles Bureau, Côme Clérino, Célia Coëtte, Claudio Coltorti, Paul Descoings, Marie Dupuis, Clara Fontaine, Matthieu Haberard, Qin Han et Yuyan Wang, Nathanaëlle Herbelin, Vladimir Hermand, Mahalia Köhnke-Jehl, Alexandre Lenoir, Estrid Lutz & Émile Mold, Adrien Maes, Johanna Monnier, Chloé Mossessian, Pierre Pauze, Lucie Planty, Alicia Renaudin, Sophie Rézard de Wouves, Caroline Reveillaud, Blaise Schwartz, Lucile Sénéchal-Parfait, Alexander Sebag, Cécile Serres, Nefeli Papadimouli, Tatiana Pozzo di Borgo, Raphaël Sitbon, Arthur Tiar, Laure Tiberghien et Radouan Zeghidour. Joan Ayrton est artiste et fut présidente du jury du diplôme national supérieur d’arts plastiques (DNSAP) attribué aux jeunes artistes exposés. En qualité de commissaire de l’exposition, elle se livrera à une visite commentée pour le public.
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
13 Quai Malaquais et 14 rue Bonaparte, 75006 Paris

INSTITUT HONGROIS
Ceux qui ont construit Budapest : visite de l’exposition, Marché aux gâteaux hongrois traditionnels, vente de livres neufs et d’occasion. Budapest devient une métropole pendant la période de la Monarchie austro-hongroise. Elle acquiert son aspect architectural actuel, entre historicisme et art nouveau, dans le dernier tiers du 19e siècle et au tournant du 20e, dans le sillage d’autres capitales européennes telles que Vienne et Paris. Notre exposition présente cette période de l’histoire de Budapest du point de vue de ses constructeurs à travers des documents d’époque : photogravures des célèbres bâtiments publics et privés de la capitale, photos documentant la construction du train souterrain du Millénaire (1894–1896), dessins architecturaux d’artisans, maquettes de plâtre, patrons de conception allemands et français, livres d’architecture. Exposition de la Collection d’art Schola Graphidis (Université de Beaux-Arts – Lycée spécialisé Beaux-Arts et Arts appliqués, Budapest)À l’occasion du dernier jour de l’exposition, Júlia Katona, historienne de l’art, commissaire de l’exposition, vous propose des visites guidées en anglais et français.20h visite en anglais22h visite en français« Gâteaux avec Kati »Marché aux gâteaux hongrois traditionnels de 13h à 18hA la carte, des strudels salés, sucrés, le fameux dobostorta, les gâteaux au pavot, aux pommes, au fromage blanc et bien d’autres délices qui sauront ravir vos papilles ! Précommande de gâteaux : +33 6 64 27 51 68Vente de livres neufs et d’occasion de 14h à 21hPour le temps d’un après-midi, l’Institut hongrois se transforme en librairie en vous proposant une sélection de titres neufs et d’occasion ayant trait à la Hongrie. Traductions récentes d’œuvres littéraires hongroises, ouvrages d’histoire, albums d’art et livres (d’occasion) en langue hongroise constitueront l’offre de notre stand.
samedi 20 mai - 13h00 à 01h00
Exposition
Gratuit
92 rue Bonaparte, 75006 Paris

MUSEE ZADKINE
- Redécouvrir Zadkine, maître de la taille directe, figure majeure de l’Ecole de Paris de l’atelier au jardin à la faveur de la nuit. Visite libre du musée de 18h à 23h- gratuit Visite libre de l’ensemble du musée de 18h à 23h.
Gratuit-sans réservation dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 18h00 à 23h00
100 bis rue d’Assas, 75006 Paris

- La création et le mouvement. Dans l’atelier du jardin du musée seront proposés deux courts ateliers de prise de conscience par le mouvement, issus de la méthode Feldenkrais, par Elisabeth Jacquet auteur contemporaine. La méthode Feldenkrais est une méthode d’apprentissage ou réapprentissage du mouvement à travers une exploration subtile de notre organisation. "Nous bougeons en fonction de l’image que nous avons de nous-mêmes et non en fonction de notre structure", écrit Moshe Feldenkrais. Il s’agit alors d’apprendre à mieux sentir son corps pour mieux bouger, retrouver souplesse, détente et liberté, évoluer avec davantage de facilité. En lien avec sa façon de contempler les œuvres, chaque participant sera invité à une courte exploration sensorielle de ses mouvements pour expérimenter, peut-être, des amplitudes nouvelles. Ouverts à tous publics, ces deux courts ateliers seront menés par Elisabeth Jacquet, auteure de littérature contemporaine et praticienne de la méthode Feldenkrais.
Ouverture du musée de 19h à 23h. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Deux ateliers durée environ 20mn l’un à 20h l’autre à 21h. Sans réservation dans la limite des places disponibles. Gratuit. Renseignements : 01 84 82 14 55
samedi 20 mai - 20h00 à 20h30
samedi 20 mai - 21h00 à 21h30
100 bis rue d’Assas, 75006 Paris

MAISON D’AUGUSTE COMTE
Visite de la Maison d’Auguste Comte. Visite libre de l’appartement où a vécu le philosophe français Auguste Comte, fondateur du positivisme, de 1841 jusqu’à sa mort en 1857.
samedi 20 mai - 18h00 à 22h00
10 rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris

MUSEE NATIONAL EUGENE-DELACROIX
- Visites-découverte de l’exposition "Maurice Denis-Eugène Delacroix, de l’atelier au musée". Venez découvrir le rôle que joua Maurice Denis, accompagné de peintres comme Cézanne, Bonnard, Gauguin, dans la sauvegarde du dernier atelier de Delacroix et dans sa transformation en musée. Le musée Delacroix vous invite à découvrir l’exposition. Maurice Denis-Eugène Delacroix, de l’atelier au musée, grâce aux commentaires des agents de médiation du musée Delacroix. Une visite de l’exposition débutera toutes les heures et vous entrainera à la découverte de l’histoire de la création du musée par Maurice Denis dans l’ancien appartement et l’ancien atelier du peintre Eugène Delacroix.
visites découvertes toutes les heures. Accès gratuit sans réservation
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 rue Fürstenberg, 75006 Paris

- "Chroma " de Constance Guisset. Le jardin du musée Delacroix accueille une création de Constance Guisset Studio, mêlant design et écrits du peintre. Profitez de la Nuit Européenne des Musées pour découvrir l’œuvre de Constance Guisset installée dans le jardin du musée Delacroix. Un grand mât se dresse au coeur du jardin. Repère attirant l’oeil, il invite les curieux à s’approcher. Tout en haut, un fil relie l’oeuvre à l’atelier du peintre. A son pied se trouve une assise miroitante, comme une oasis. Un endroit où s’asseoir, observer et écouter. L’assise est elle-même un grand miroir. Imprimés dessus, des volutes d’aquarelle se mêlent au reflet des nuages. Les couleurs se mélangent et se diffusent subtilement, en écho aux écrits de Delacroix. Confortablement installé, le visiteur est entouré des textes du peintre, diffusés par des hauts parleurs. Il est invité à s’abandonner à l’écoute et à la contemplation.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 rue Fürstenberg, 75006 Paris

- Remise du prix à 19h30 dans l’atelier d’Eugène Delacroix. Le Musée Delacroix et le Prix littéraire des grandes Ecoles vous invitent à la remise du Prix de la Nouvelle Delacroix. Pour participer au Prix de la Nouvelle Delacroix : Les étudiants et jeunes de 17 à 30 ans sont invités à s’inspirer des tableaux d’Eugène Delacroix pour rédiger une nouvelle (6 000 à 13 000 signes). La nouvelle est a envoyer à l’adresse suivante avant le 30 avril : prixlitterairedesgrandesecoles@gmail.com
samedi 20 mai - 19h30 à 20h30
6 rue Fürstenberg, 75006 Paris

MUSÉE DE MINÉRALOGIE MINES PARISTECH
Collections du Musée de Minéralogie. Au sein de l’École MINES Paristech un merveilleux musée de minéralogie, plus de 4000 minéraux d’exposés dans un décor du XIXe siècle. Le musée de Minéralogie de l’École des Mines est le 4ème mondial en la matière. Sur près de 600 m2 vous pourrez admirez des minéraux plus beaux les uns que les autres venant de toutes les partie de la planète. Il y a aussi une très belle collection de météorites. La collection de gemmes retiendra votre attention avec notamment la présentation des gemmes de Joyaux de la couronne de France déposés en 1887 et aujourd’hui exposés. L’escalier monumental, les peintures de décoration, les vitrines et l’aménagement en général datent du milieu du XIXe siècle et ont été intégralement préservés. Les grandes fenêtres ouvrent sur le jardin du Luxembourg. Un lieu magique à découvrir.
Entrée libre
samedi 20 mai - 19h00 à 23h30
60 boulevard Saint-Michel, 75006 Paris

MUSEE DU LUXEMBOURG
Pissarro à Éragny. La nature retrouvée. Intervention de design végétal dans le parcours de l’exposition "Pissarro à Éragny. La nature retrouvée." Venez visiter l’exposition Pissarro à Eragny. La nature retrouvée et profitez-en pour découvrir un travail de design exclusivement réalisé pour l’événement. S’inspirant de la liberté de pensée de Camille Pissarro et de son intérêt pour les travaux des champs, les étudiants de la section design végétal de l’École supérieure d’art et de design de Reims proposent une réflexion sur l’agriculture urbaine contemporaine.
Entrée libre et gratuite. Dernière entrée : 23h30
samedi 20 mai - 19h30 à 00h00
19 rue de Vaugirard, 75006 Paris


7EME ARRONDISSEMENT

MUSEE D’ORSAY
- Visite libre des collections et de l’exposition "Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky". Collections de peintures, de sculptures, d’arts décoratifs, de photographies, de dessins, d’architecture de la période 1848-1914
Musée ouvert de 18h à minuit. Dernier accès visiteur : 23h00. Début de l’évacuation des salles : 23h30
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
1 rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

- Présentations d’œuvres. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky. Sur le thème du paysage mystique, des oeuvres de Claude Monet, de Vincent van Gogh, d’Emile Bernard, d’Edvard Munch, entre autres, sont à découvrir lors des présentations assurées tout au long de la soirée par les conférenciers dans l’exposition "Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsy" et dans les collections. La célèbre oeuvre de Vincent van Gogh, La nuit étoilée, fera l’objet d’une présentation particulièrement adaptée aux petits noctambules (enfants à partir de 5 ans).
samedi 20 mai - 19h30 à 19h45
samedi 20 mai - 20h30 à 20h45
samedi 20 mai - 21h30 à 21h45
samedi 20 mai - 22h30 à 22h45
1 rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

- Astrophonie. Spectacle musical et visuel dans la nef du musée, avec l’astrophysicien Hubert Reeves et six musiciens de l’Ensemble Calliopée. « Exprimer l’espérance par quelque étoile. L’ardeur d’un être par un rayonnement de soleil couchant », ainsi s’exprime Vincent van Gogh dans une lettre à son frère Théo en 1888.Comme lui, à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle, de nombreux artistes français, européens, canadiens traduisent le refus d’un monde trop matérialiste et leur quête d’une nature porteuse de sens par la création de paysages qui interrogent la place de l’homme dans le monde et « au-delà des étoiles », dans l’univers, lieu de l’imaginaire par excellence. À l’occasion de l’exposition « Paysages Mystiques. De Monet à Kandinsky », le musée d’Orsay invite ses visiteurs à un voyage artistique, poétique et astronomique, des vastes plaines du Canada jusqu’aux confins du cosmos où galaxies, étoiles et planètes tournent dans une nuit d’un bleu intense. Après la découverte d’une sélection d’œuvres dans l’exposition et dans les collections, le grand récit de l’univers sera conté dans la nef par l’astrophysicien Hubert Reeves accompagné en musique par l’Ensemble Calliopée (direction artistique Karine Lethiec). Conjuguant musique et astronomie, art et science, le spectacle "Astrophonie" est conçu à « double voix » par l’astrophysicien Hubert Reeves et la musicienne Karine Lethiec comme un dialogue mettant en parallèle la création de l’univers et la création musicale, sous forme d’un hymne à la nature. Au fil des thèmes abordés par Hubert Reeves, les spectateurs voyageront de l’infiniment grand à l’infiniment petit. Le programme musical reflètera le questionnement de l’artiste face au mystère de l’existence. En écho, seront projetées des images de l’univers et des photographies macroscopiques originales révélant le secret des pierres et des minéraux.
samedi 20 mai - 20h00 à 20h20
samedi 20 mai - 21h00 à 21h20
samedi 20 mai - 22h00 à 22h20
1 rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

CENTRE CULTUREL CANADIEN
- Dianne Bos. The Sleeping Green. Un no man’s land cent ans après. The Sleeping Green. Un no man’s land cent ans après est un ensemble de remarquables photographies prises dans le ‘no man’s land’ entre les tranchées du Front de l’Ouest de la Première Guerre Mondiale. Dianne Bos a emprunté le titre de cette exposition au célèbre poème "Break of Day in the Trenches" d’Isaac Rosenberg, poète et sol­dat de la Première Guerre mondiale. The Sleeping Green. Un no man’s land cent ans après est un ensemble de remarquables photographies prises dans le ‘no man’s land’ entre les tranchées du Front de l’Ouest. Accompagnant la commémoration du Centenaire des grandes ba­tailles d’Arras et de Vimy, cette exposition cherche à ajouter une voix poétique cruciale aux discours sur la Grande Guerre. Entre 2014 et 2016, Dianne Bos a parcouru les champs de bataille de France et de Belgique où ont combattu les soldats canadiens. Elle emploie différents appareils photos anciens et sténopés, y compris un appareil vieux de cent ans, pour photographier ces terres un siècle après la Grande guerre. De retour au Canada, elle poursuit son tra­vail sur les images en chambre noire, incorporant au cours du tirage argentique des objets issus des sites de combats : pierres, feuilles, une balle de fusil… En les éparpillant sur le papier lors du processus d’impression ainsi qu’en détourant, brunissant et superposant des cartes du ciel, elle produit un palimpseste visuel propre à exprimer la profondeur émotionnelle de ces paysages extraordinaires. The Sleeping Green parle de la guerre indirectement, et tient compte du point de vue, réel et imaginaire, de ceux qui l’ont vé­cue et de ceux que ce vécu interpelle aujourd’hui.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
5 rue de Constantine, 75007 Paris

- Conférence La Première Guerre mondiale et la littérature canadienne. Quand la Première Guerre mondiale a éclaté, en 1914, le Canada était encore une nation naissante et sa littérature se cherchait une voix. Comment l’expérience de la guerre a-t-elle façonné cette voix littéraire émergente, à la fois durant le conflit et pendant les décennies suivantes ? Un siècle après les faits, comment expliquer la persistance du thème de la Grande Guerre chez les écrivains canadiens ? Cette conférence aborde ces questions par l’évocation d’auteurs que ce sujet a diversement inspirés, de John McCrae et Lucy Maud Montgomery à Jane Urquhart et Joseph Boyden. Conférence en anglais donnée par le professeur Harry Vandervlist (Université de Calgary). A l’occasion de la présentation de l’exposition "Sleeping Green. Un no man’s land cent ans après" de Dianne Bos au Centre culturel canadien
sur réservation dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
5 rue de Constantine, 75007 Paris

MUSEE DU QUAI BRANLY
- Contes du monde. Embarquez pour un voyage imaginaire au son des mythes et légendes du monde ! Les récits des conteurs vous accompagnent dans votre découverte des collections, au cœur des quatre continents. Le musée du quai Branly - Jacques Chirac vous ouvre ses portes pour une soirée exceptionnelle ! À l’occasion de la Nuit européenne des musées 2017, parcourez les collections et les expositions en accès libre ! Embarquez pour un voyage imaginaire au son des mythes et légendes du monde ! Les récits des conteurs vous accompagnent dans votre découverte des collections, au cœur des quatre continents.
Plateau des collections, départ en haut de la rampe d’accès
Départs toutes les 15 min
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
37 quai Branly, 75007 Paris

- Visites flash de l’exposition "Picasso Primitif". Carte blanche aux conférenciers : embarquez pour une mini-visite de l’exposition "Picasso Primitif" ! Le musée du quai Branly - Jacques Chirac vous ouvre ses portes pour une soirée exceptionnelle ! À l’occasion de la Nuit européenne des musées 2017, parcourez les collections et les expositions en accès libre !Carte blanche aux conférenciers : embarquez pour une mini-visite de l’exposition "Picasso Primitif" ! Galerie Jardin, départ à l’entrée de l’exposition "Picasso Primitif" Départs toutes les 15 min (dernier départ : 23h)
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
37 quai Branly, 75007 Paris

MUSEE DE LA LEGION D’HONNEUR ET DES ORDRES DE CHEVALERIE
La chasse aux étoiles. À l’aide d’un quiz ludique, partez à la découverte des multiples constellations du musée... Le musée de la Légion d’honneur propose une promenade ludique dans ses collections grâce à un quiz qui conduira les visiteurs à travers mille ans d’histoire et plus de 120 pays du monde entier. La Nuit des musées sera aussi l’occasion de découvrir une table des signes du zodiaque du Premier Empire, exceptionnellement sortie des réserves.
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
2 rue de la Légion d’honneur, 75007 Paris

UNESCO
Portes ouvertes à l’UNESCO. L’UNESCO est heureuse de participer pour la 9ème année consécutive à la Nuit européenne des musées, et d’ouvrir à nouveau à cette occasion ses portes au grand public. La Nuit européenne des musées sera l’occasion de découvrir, ou redécouvrir, l’architecture des bâtiments de l’UNESCO – œuvre de Marcel Breuer, Luigi Nervi et Bernard Zehrfuss – et une partie des œuvres de sa remarquable collection d’œuvres d’art, dont celles de Alexander Calder, Erró, Alberto Giacometti, Joan Miró, Henry Moore, Pablo Picasso, Eduardo Chillida, ou Isamu Noguchi, parmi d’autres. Le public aura également l’opportunité de visiter l’exposition temporaire présentée par la Tunisie, partenaire de l’Organisation pour l’édition 2017 de la Nuit européenne des musées. Celle-ci portera sur le site archéologique tunisien de Dougga, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO il y a 20 ans. Dans un contexte global actuel qui porte atteinte à la diversité culturelle à travers le monde et à la liberté des peuples, il est important de faire prévaloir cet événement de grande portée, en rendant la culture accessible à tous dans le but de partager un message de tolérance, de compréhension mutuelle et de paix. L’accès, en visite libre et sans inscription préalable, se fera de 20h à minuit (dernière entrée). Des guides multilingues seront présents tout au long du parcours pour répondre aux questions et présenter les œuvres d’art.
Accès gratuit et sans inscription préalable. Entrée par 7 place de Fontenoy et sortie par 125 avenue de Suffren.
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
7 place de Fontenoy, 75007 Paris


8EME ARRONDISSEMENT

MUSEE CERNUSCHI - MUSEE DES ARTS DE L’ASIE DE LA VILLE DE PARIS
- Histoire d’oeuvres : Pan Yuliang. Accrochage de peintures, sculptures, dessins, de l’artiste chinoise Pan Yuliang. Le musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, met à l’honneur l’artiste chinoise Pan Yuliang (1895-1977). Sa production artistique révèle une artiste qui mêle techniques de peinture chinoise et des sujets occidentaux.Cette découverte de l’univers de Pan Yuliang pourra être complétée par l’exposition organisée jusqu’au 24 juin par la Villa Vassilieff « « Un portrait de Pan Yuliang ». Pour la nuit européenne des musées 2017, une dégustation du thé « Cernuschi », création par les Thés Georges Cannon, pour le musée sera proposée tout au long de la soirée.
samedi 20 mai - 10h00 à 23h00
Exposition
Gratuit
7 avenue Velasquez, 75008 Paris

- Atelier de dessin. Les enfants seront initiés au dessin accompagnés d’une plasticienne. Les plus jeunes pourront laisser libre court à leur inspiration en composant un dessin à partir des oeuvres du musées.
samedi 20 mai - 18h00 à 22h00
7 avenue Velasquez, 75008 Paris

- Ateliers d’initiation au dessin modèle vivant. Les visiteurs pourront s’initier au dessin devant des modèles vivants sous la conduite d’un professeur des ateliers des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Le temps d’une soirée, des ateliers d’initiation au dessin devant des modèles vivants seront conduits par les ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris. Cette activité se déroulera dans les salles du musée afin d’offrir aux amateurs une immersion dans l’œuvre de cette artiste et de laisser libre court à son inspiration.
samedi 20 mai - 19h00 à 22h00
7 avenue Velasquez, 75008 Paris

MAISON DU DANEMARK
Henrik Vibskov créateur de mode danois hors normes, au style éclectique riche et audacieux, est un artiste aux multiples talents qui excelle dans des champs artistiques tels que la danse, le théâtre, la musique ou l’art plastique toujours d’une manière déjantée. Diplômé en 2001 de la Central Saint Martins à Londres, il a depuis réalisé plus de 30 collections masculines et féminines, il est membre de la Chambre Syndicale de la Mode Masculine et le seul Scandinave au programme de la Paris Mens Fashion Week depuis 2003.De mai à juillet, la Maison du Danemark consacre une exposition personnelle à Henrik Vibskov. L’artiste pluridisciplinaire aura carte blanche pour transformer l’espace d’exposition des Champs-Elysées en un univers qui lui ressemble où la mode et des installations ludiques et étonnantes investiront les lieux.
samedi 20 mai - 13h00 à 22h00
142 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris

MUSEE NISSIM DE CAMONDO
Visite libre du musée Nissim de Camondo. Découverte des collections et de l’hotel particulier du Comte Moïse de Camondo. Collectionneur passionné, Moïse de Camondo a constitué un ensemble étonnant d’œuvres du XVIIIe siècle. Sa demeure, d’une grande modernité, est l’un des rares témoignages de l’art de vivre à Paris pendant l’Entre-deux-guerres.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h00
63 rue de Monceau, 75008 Paris

PETIT PALAIS
- Exposition Le baroque des Lumières. Chefs-d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle. Exposition Le baroque des Lumières. Chefs-d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle. Cette exposition présente un spectaculaire ensemble de 200 peintures religieuses réalisées au XVIIIe siècle pour les églises de paris de la fin du règne de Louis XIV à la Révolution avec des œuvres de Largillière, Restout, Lemoine, Carle Van Loo jusqu’à Vien et David.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Exposition De Watteau à David. La Collection Horvitz. Exposition De Watteau à David. La Collection Horvitz La Collection Horvitz, plus importante collection privée de dessins français du XVIIIe siècle à l’étranger, propose une vue d’ensemble des artistes les plus illustres de la période, de Watteau à Oudry, de Fragonard à Bouchardon, d’Hubert Robert à Boucher.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h30
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Atelier accessoires XVIIIe siècle. Petits et grands, à partir de 6 ans, se parent d’accessoires XVIIIe siècle qu’ils auront customisés avant de commencer la visite des expositions, livret de jeu en main.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h00
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Atelier Dessin. Dans l’exposition Le Baroque des Lumières
samedi 20 mai - 18h30 à 23h00
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Atelier grand décor baroque. Chacun pourra crayonner une partie d’un immense décor caché qui se dévoilera progressivement au fil de la soirée.
samedi 20 mai - 18h30 à 23h00
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Animation dansée. À l’entrée de l’exposition Baroque des Lumières, six danseuses interprètent une chorégraphie baroque sur un Prélude de Jean-Sébastien Bach.
samedi 20 mai - 18h45 à 19h00
samedi 20 mai - 19h15 à 19h30
samedi 20 mai - 19h45 à 20h00
samedi 20 mai - 20h15 à 20h30
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Animation théâtrale. Entre expositions et musée, des comédiens interprètent des scénettes extraites des grandes pages théâtrales et littéraires du XVIIIIe siècle.
samedi 20 mai - 19h00 à 23h30
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Animation musicale baroque. Dans l’exposition Le Baroque des Lumières, avec un ensemble de musique de chambre du Conservatoire du VIIIe arrondissement.
samedi 20 mai - 19h00 à 19h20
samedi 20 mai - 19h30 à 19h50
samedi 20 mai - 20h00 à 20h20
samedi 20 mai - 20h30 à 20h50
samedi 20 mai - 21h00 à 21h20
samedi 20 mai - 21h30 à 21h50
samedi 20 mai - 22h00 à 22h20
samedi 20 mai - 22h30 à 22h50
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Concerts de musique baroque en auditorium. En partenariat avec l’association Jeunes Talents, avec l’Ensemble Léviathan et Le Taylor Consort.
samedi 20 mai - 19h30 à 20h15
samedi 20 mai - 20h30 à 21h15
samedi 20 mai - 21h30 à 22h15
samedi 20 mai - 22h30 à 23h45
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

- Animation musicale baroque. Dans les salles XVIIIe du musée, avec un ensemble de flûtes du Conservatoire du VIIIe arrondissement.
samedi 20 mai - 19h30 à 19h50
samedi 20 mai - 20h00 à 20h20
samedi 20 mai - 20h30 à 20h50
samedi 20 mai - 21h00 à 21h20
samedi 20 mai - 21h30 à 21h50
samedi 20 mai - 22h00 à 22h20
samedi 20 mai - 22h30 à 22h50
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

PALAIS DE LA DECOUVERTE
- Regards croisés d’artistes sur le Palais, créations inédites de Patrick Everaert à partir de photographies de Robert Doisneau. En 1948 Robert Doisneau réalisa un reportage photographique au Palais de la découverte. Pour ses quatre-vingts ans, l’institution expose ces clichés inédits revisités par l’artiste Patrick Everaert. Entre mai et juillet 1948, Robert Doisneau réalisa un reportage photographique au sein du Palais de la découverte, composé d’environ quarante clichés. Certains clichés sont inédits et n’existent que sous la forme de négatifs et de planches contact. Il est aujourd’hui difficile d’identifier le commanditaire du reportage, mais on peut supposer qu’il s’agissait du magazine Regards ou de l’hebdomadaire Action, avec lesquels le photographe avait l’habitude de collaborer à cette période. À l’occasion de l’anniversaire de ses quatre-vingts ans, le Palais de la découverte souhaite redonner une actualité à ces clichés inédits, en présentant certains d’entre eux pour la première fois au public. La sélection de ces photographies a été confiée au commissaire d’exposition Gaël Charbau et à l’artiste Patrick Everaert, auquel le Palais de la découverte a par ailleurs donné carte blanche pour imaginer un projet présentant de nouvelles œuvres, en étroite relation avec les photographies de Doisneau et l’atmosphère du Palais. En mai 2017, le public pourra découvrir une installation qui présentera le résultat de la rencontre entre ces deux regards portés sur le Palais de la découverte. Patrick Everaert est connu pour son singulier travail photographique, dans lequel il manipule les images en leur faisant subir différentes transformations, différents glissements, jusqu’à produire des œuvres où la fiction s’installe pour créer un étrange effet de familiarité et d’invraisemblance. Construites comme des collages poétiques et surréalistes, elles restitueront une lecture originale et énigmatique de certains espaces du Palais.
Entrée gratuite
samedi 20 mai - 19h00 à 07h00
dimanche 21 mai - 07h00 à 19h00
Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris

- Week-end anniversaire festif des 80 ans du Palais de la découverte dans le cadre de la Nuit européenne des musées. Durant la nuit du 20 au 21 mai 2017, le Palais de la découverte sera le lieu parisien où se prolongera la Nuit européenne des musées. Ouvert sans aucune interruption tout le week-end du 20 au 21 mai 2017, et pour la première fois, le Palais de la découverte sera le lieu parisien où se prolongera la Nuit européenne des musées jusqu’au dimanche 21 mai 19h. À bord d’un véhicule fantasmagorique, un équipage emmène les explorateurs en quête de science et de rencontres. Pour fêter la Nuit européenne des musées et ses 80 ans, dans une ambiance immersive et évolutive pour le public, le Palais de la découverte proposera dans la nuit du 20 au 21 mai 2017, une expédition scientifique de vingt-quatre heures de médiation ininterrompue. Cette animation s’enchainera autour d’une histoire spécialement créée pour les quatre-vingts ans du Palais de la découverte ; une invitation au voyage qui offrira au public la possibilité d’embarquer à tout moment à diverses escales, sur la base d’une narration rythmée, poétique et ludique. Tout autant de physique, astronomie, géoscience, biologie, chimie, informatique et mathématiques vibrant au gré des questionnements, d’expériences étonnantes et spectaculaires. Au final, un voyage original qui présentera au public les sciences d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Roland Lehoucq, astrophysicien et chercheur au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), le samedi 20 mai en soirée, ainsi que Pierre-Henri Gouyon, Chercheur au sein du laboratoire ISYEB (Institut de Systématique, Évolution & Biodiversité) présenteront en début de soirée le dimanche 21 mai, certains exposés. Sept grands tableaux habillés d’une ambiance lumineuse et sonore spécifique ponctueront ce voyage. Pour accompagner les visiteurs dans ce voyage exceptionnel, une équipe orientera le visiteur-voyageur qui pourra prendre part, à sa convenance, à une, plusieurs ou toutes les étapes d’un voyage extraordinaire. Une fois à bord d’un véhicule fantasmagorique, un équipage emmène les explorateurs en quête de science et de rencontres, dans un périple qui ira de l’Alhambra au centre de la Terre, de la tête dans les étoiles à l’infiniment petit en traversant les tempêtes et les âges…
samedi 20 mai - 19h00 à 07h00
dimanche 21 mai - 10h00 à 19h00
Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris

GRAND PALAIS
- Exposition Rodin. À l’occasion du centenaire de la mort de Rodin, le Grand Palais présente une exposition de ses plus grands chefs-d’oeuvre : Le Penseur, Le Baiser… Médiation en salle par les étudiants de Dauphine. Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme le père de la sculpture moderne. Le parcours de l’exposition retrace les rêves et les gloires de ce poète de la passion, maître incontesté et monstre sacré. Entre scandales et coups d’éclat, il révolutionne la création artistique avant Braque, Picasso ou Matisse, et la fait à jamais basculer dans la modernité. L’exposition revient enfin sur son extraordinaire postérité auprès de générations d’artistes, de Carpeaux à Richier, en passant par Bourdelle, Claudel, Brancusi ou Picasso, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

- Exposition Des grands Moghols aux Maharajahs Joyaux de la collection Al Thani. Plus de 270 pièces extraordinaires, issues de la collection Al Thani, racontent l’histoire de la joaillerie indienne, de la période moghole à nos jours. Médiation par les étudiants de Dauphine. L’exposition réunit des pièces historiques inestimables, exceptionnellement présentées en France : diamants, gemmes de renom, joyaux spectaculaires et objets précieux mais également des oeuvres et pièces inédites provenant de collections de maharajahs et d’institutions prestigieuses. Ils sont les témoins de cinq siècles d’histoire indienne, marquée par une richesse culturelle unique au monde.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

- Exposition Jardins. Peintures, photographies, dessins, installations, environnements sonores et olfactifs... faites un beau voyage immersif et poétique. Une promenade « jardiniste » avec les étudiants de Dauphine et d’HEC. Fragonard, Monet, Cézanne, Klimt, Picasso ou encore Matisse. Les plus grands artistes ont célébré le jardin et transformé, grâce à leur talent, cet espace clos en un monde de liberté et d’imagination. Ils ont ainsi donné naissance à certains des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art. Le Grand Palais les réunit dans une exposition hors-norme, qui retrace, de la Renaissance à nos jours, six siècles de création autour du jardin.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 20h00 à 00h00
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

- Musiques aux "Jardins" avec le Jardin Imparfait. Grand blanc et ses amis DJ. Le Jardin Imparfait rend un parfait honneur au jardin du Grand Palais avec un événement « Grand Blanc & friends ». Installés sur le balcon, Grand blanc et ses amis DJ Iñigo Montoya - et autres invités - proposent un prélude festif à la visite de l’exposition « Jardins ».
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 21h00 à 21h30
samedi 20 mai - 22h00 à 22h30
samedi 20 mai - 23h00 à 00h00
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

- Divino Inferno. Danse contemporaine dans l’exposition Rodin. Juliette Gernez, Yan Giraldou, Joachim Lorca et Charlotte Siepora, les danseurs du film de Bruno Aveillan Divino Inferno - Et Rodin créa La Porte de l’Enfer, interprètent les œuvres de Rodin, génial sculpteur du mouvement des corps.
Acces gratuit dans la limite des places diposnibles
samedi 20 mai - 21h00 à 00h00
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris


9EME ARRONDISSEMENT

MUSEE DE LA VIE ROMANTIQUE
Parcours découverte des collections du musée et de la nouvelle exposition ’Le pouvoir des fleurs’. Un parcours contemporain des métiers d’art. Pour cette nouvelle édition 2017, le musée vous propose de découvrir au fil de la nuit la nouvelle exposition ’ Le pouvoir des fleurs, Pierre Joseph Redouté’ à travers un parcours vous menant des ateliers du peintre Ary Scheffer aux collections permanentes du pavillon et au jardin où sont installées. les œuvres contemporaines des 26 créateurs d’Ateliers d’Art de France en dialogue avec l’oeuvre florale de P-J Redouté. Première rétrospective française dédiée à Redouté. Surnommé le "Raphaël des fleurs", il fut graveur, botaniste, jardinier...amis des artistes. Peintre des reines, son œuvre témoigne d’un âge d’or des sciences et de l’art où les motifs floraux se diffusent sur tous les supports (textiles, céramiques, accessoires de mode).Cette exposition est organisée avec le partenariat exceptionnel du Muséum national d’histoire naturelle. Le parcours contemporain est co-organisé avec Ateliers d’Art de France.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h00
Hôtel Scheffer-Renan - 16, rue Chaptal, 75009 Paris

MUSEE GUSTAVE MOREAU
- Visite libre du musée et des collections permanentes
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
14 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris

- Orphée s’invite au musée Gustave Moreau. Grégoire Leprince-Ringuet fait résonner son poème Orphée au Crépuscule dans les salles du musée Gustave Moreau. Cette performance insolite est une relecture moderne du mythe d’Orphée. Mise en espace pour le musée Gustave Moreau, cette performance est une célébration du pouvoir des mots dans une lieu voué aux images symbolistes. Ici, la récitation du texte devient une cérémonie profane, la représentation d’un mystère : Le personnage d’Orphée, poète universel, l’acteur devant les toiles ainsi que l’auteur du texte ne font qu’une seule et même personne qui revit l’épopée au milieu des spectateurs. L’auteur nous dit : « Il a fallu chercher, à la fois en moi-même et dans la matière des mots, une raison de croire à mon idéal poétique. Eurydice pour Orphée incarne cette beauté à laquelle il faut croire au point de la créer. »Né en 1987 à Paris, Grégoire Leprince-Ringuet est acteur, poète, cinéaste et metteur en scène. Membre du Chœur d’enfant de l’Opéra de Paris jusqu’en 2003, il débute en tant qu’acteur au cinéma sous la direction d’André Téchiné dans Les Egarés à l’âge de quatorze ans. Puis il joue notamment dans les films de Pavel Lounguine, Nicole Garia, Christophe Honoré, Gilles Marchand, Bertrand Tavernier, Robert Guédiguian et Amos Gitaï. Autodidacte au théâtre, il a interprété le rôle de Tartuffe dans la mise en scène de Laurent Delvert en 2013. L’année suivante, il met en scène Fernando Krapp de Tankred Dorst au Théâtre de Vanves. En 2015, il écrit et réalise son premier long-métrage La Forêt de Quinconces, présenté en sélection officielle au Festival de Cannes en 2016. Unanimement salué par la critique, l’adaptation théâtrale du film est publiée aux éditions de L’Arche.
samedi 20 mai - 19h15 à 19h45
samedi 20 mai - 20h15 à 20h45
samedi 20 mai - 21h15 à 21h45
samedi 20 mai - 22h15 à 22h45
14 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris

MUSEE DE LA FRANC-MAÇONNERIE
À la rencontre des francs-maçons. Engagements initiatiques et humanistes.
Entrée gratuite de 19h à 23h
samedi 20 mai - 19h30 à 20h30
samedi 20 mai - 20h30 à 21h30
samedi 20 mai - 21h30 à 22h30
samedi 20 mai - 22h30 à 23h30
16 rue Cadet, 75009 Paris


12EME ARRONDISSEMENT

PALAIS DE LA PORTE DORÉE
- La classe, l’oeuvre ! La Nuit des Musée 2017 « La classe, l’œuvre ! » au Musée national d’histoire de l’immigration. Le Musée national de l’histoire de l’immigration participera cette année encore au dispositif « la classe, l’œuvre ! ».À cette occasion, le département éducation du musée propose à une classe de 6ème du collège Paul Valéry de découvrir et de se réapproprier les collections pour concevoir leurs propre médiation autour des œuvres du Musée.Les élèves travailleront sur les œuvres de Bouchra Khalili, The Mapping Journey Project et Constellations. Ils seront invités à créer sur une forme de médiation originale qui entremêle performance dansée et lecture de textes pour le public de la Nuit des Musée.
Gratuité du musée à partir de 18h15
samedi 20 mai - 18h00 à 19h00
293 avenue Daumesnil, 75012 Paris

- Aquarium tropical du Palais de la Porte Dorée. Pour la Nuit européenne des musées, l’Aquarium tropical est gratuit de 18h15 à 21h. Piranhas, hippocampes, raies, poisson licorne, alligators albinos, poissons électriques, poissons clowns, poissons chirurgiens sont quelques unes de nos stars bien connues des visiteurs. Mais elles ne sont pas les seules. Depuis 1931, l’Aquarium tropical présente plus de 500 espèces différentes de poissons d’eau douce et d’eau de mer, de coraux, d’organismes marins, de tortues et crocodiliens. A voir et revoir sans modération.
Gratuité de 18h15 à 21h
samedi 20 mai - 18h00 à 21h00
293, avenue Daumesnil, 75012 Paris

- Ciao. À l’occasion de la Nuit européenne des musées, le Palais accueille l’Académie Fratellini. Mondialement célèbre, la famille Fratellini a donné au cirque plusieurs générations d’artistes tout au long du XXe siècle, parmi lesquels Annie Fratellini qui forma un duo fameux avec Pierre Etaix et créa également la première école de cirque en France (en 2003). En écho direct avec l’exposition « Ciao Italia » – dont une section est consacrée aux Fratellini – les apprentis de l’Académie créent un spectacle qui joue avec l’emblème du voyage et de l’exile, la valise : « Si on regarde une valise, commente la metteur en scène Clémentine Yelnik, on se dit : c’est une valise. Si on la regarde davantage, on se dit : d’où vient-elle ? Et puis on peut se dire : qui la porte ? Ou bien se dire : qui porte-t-elle ? Ou même : que porte-t-elle ? C’est là que tout commence, car la valise a beaucoup à nous dire. La valise ? Non. Elles sont plusieurs. Et pour tout (nous) dire, elles vont bondir, dévaler, sauter, se poser, dormir peut-être, rêver… rêver de quoi ? Écoutons-les… »
Dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 19h00 à 22h00
293 avenue Daumesnil, 75012 Paris

CINEMATHEQUE FRANÇAISE - MUSEE DU CINEMA
Nuit des Musées Spéciale Mômes & Cie. Une exposition spectaculaire et poétique pour toute la famille ! Pendant toute cette soirée retrouvez vos personnages d’enfants de cinéma préférés, de Kirikou à Harry Potter en passant par Alice. La Cinémathèque française propose une soirée festive pour petits et grands autour de son exposition Mômes & Cie. Au programme : visites guidées, ateliers maquillages et ambiance musicale. Joie, colère, rire, tristesse, peur, courage. Dans une scénographie colorée, scintillante et amusante, les émotions de cinéma guident les visiteurs, petits et grands pour dessiner le portrait de l’enfance. Incarnée par des « totems » spectaculaires, tantôt poétiques, tantôt effrayants - de Peau d’Âne et sa robe couleur de lune à King Kong en passant par la chenille d’Alice ou le Nimbus 2000 d’Harry Potter - l’exposition révèle les mondes réels et imaginaires traversés par les personnages d’enfants au cinéma. Grâce à la complicité de Michel Ocelot, auteur de Kirikou et la Sorcière on découvre certains des secrets de fabrication du cinéma. Un parcours à hauteur d’enfant à partager en famille et entre amis !Et aussi projection à 20h de SUPER 8 de J.J. Abrams mettant en scène un groupe d’adolescents témoin d’un étrange accident de train... Visite libre du musée du Cinéma
Entrée libre, dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
51 rue de Bercy, 75012 Paris


14EME ARRONDISSEMENT

MAISON DU PORTUGAL - ANDRE DE GOUVEIA
- Côtoyer la légende, Lisbonne – lectures. Dans le cadre de l’exposition de photographie « Côtoyer la légende, Lisbonne » de Patrick Devresse, lectures sur la ville de Lisbonne par le Théâtre Cá & Lá. Proposition de textes et mise en scène : Graça dos Santos. Costumes : Isabelle Vieira. En partenariat avec le Festival Parfums de Lisbonne, la Chaire Lindley Cintra de l’Université Paris Nanterre, le lectorat de portugais de l’Université Paris 8 et le Centre culturel Camões - Ambassade du Portugal.
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
7P boulevard Jourdan, 75014 Paris

- Côtoyer la légende. Lisbonne. Exposition de photographie de Patrick Devresse. Je déambule, je me laisse imprégner de l’humeur des lieux, du poids de l’histoire… Je caresse les murs des yeux, me glisse dans l’ombre des rencontres… Je me lève tôt et, tel une éponge avide, mon appareil photographique absorbe les ombres et les lumières de la ville et de ceux qui la vivent… Cette série de photographies réalisées à Lisbonne montre les habitants, les lieux et leurs interactions sur le mode du reportage. Le noir et blanc accentue une certaine universalité, et en propose une version graphique empreinte d’une certaine poésie_, Patrick Devresse.
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
7P boulevard Jourdan, 75014 Paris

- Côtoyer la légende, Lisbonne. Concert de piano de Diego Franco, à propos de l’exposition de photographie « Côtoyer la légende, Lisbonne ». Concert du pianiste et compositeur Diego Franco, à propos de l’exposition de photographie de Patrick Devresse « Côtoyer la légende, Lisbonne ». Diego Franco présentera son projet Pianomóvil, qui consiste à jouer du piano dans des localisations improbables. Diego fait son piano voyager littéralement au coeur des villes, des villages, de la campagne, dans les endroits les plus improbables. Ayant comme prétexte un voyage à Lisbonne, il jouera et parlera de ce projet.
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
7P boulevard Jourdan, 75014 Paris


15EME ARRONDISSEMENT

MUSEE BOURDELLE
"Avec un peu d’Espagne autour". Un parcours musical à travers le musée. Debussy, Ravel, Albeniz, Granados... En écho à la rencontre entre Balenciaga et Bourdelle, une soirée animée par de jeunes musiciens du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Un parcours musical à travers le musée Bourdelle et ses jardins Debussy, Ravel, Albeniz, Granados, de Falla, Casals, Cassado... A l’occasion de la rencontre entre Cristobal Balenciaga et Antoine Bourdelle, une soirée animée par de jeunes musiciens du département de la Formation à l’enseignement du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, autour des relations musicales entre la France et l’Espagne. Un programme spécialement conçu pour le musée Bourdelle par Martine Kaufmann. Entrée gratuite sans réservation
Première performance musicale à 19h - dernière performance à 22h
Musée ouvert de 18h à 23h.
samedi 20 mai - 19h00 à 23h00
18 rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris

MAISON DE LA CULTURE DU JAPON A PARIS
Junzô Sakakura - Une architecture pour l’homme Architecte et disciple de Le Corbusier, Junzô Sakakura (1901-1969) a été le fer de lance du mouvement moderne au Japon et le premier architecte japonais reconnu sur la scène internationale.
Architecte japonais et disciple de Le Corbusier dans les années 1930, Junzô Sakakura (1901-1969) a été le fer de lance du mouvement moderne au Japon. Concepteur du Pavillon du Japon à l’Exposition internationale de Paris de 1937, il obtient à cette occasion le Grand prix d’architecture et devient ainsi le premier architecte japonais reconnu sur la scène internationale. 80 ans après cette consécration, la MCJP lui rend hommage avec une exposition permettant de redécouvrir son œuvre et sa carrière, à travers le prisme de ses séjours et ses liens parisiens. Cette exposition sera également l’occasion de mesurer le travail des Archives nationales d’architecture moderne du Japon, ainsi que l’histoire des échanges franco-japonais et la contribution des architectes japonais au mouvement moderne. Junzô Sakakura fait partie du cercle d’admirateurs et continuateurs de l’œuvre de Le Corbusier et les cinq années qu’il a passées, de 1931 à 1936, dans son atelier parisien ont été pour lui une étape fondamentale. Il s’y familiarise avec les théories corbuséennes, et aussi avec celles d’autres grands architectes de l’époque, tels Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret. De retour dans son pays natal en 1939, Sakakura ouvre son cabinet d’architecture et est le premier à faire connaître la pensée moderniste, en y insufflant un esprit typiquement japonais. Ses nombreux chefs-d’œuvre - logements individuels, bâtiments publics, meubles et projets d’urbanisme - jettent ainsi pour la première fois des ponts entre la France et le Japon dans le domaine de l’architecture. Réunissant plans, photographies, vidéos, maquettes et quelques pièces de mobilier, le parcours d’exposition présenté à la Maison de la culture du Japon est organisé en 4 sections : Les années 1930 à Paris / L’architecture en temps de guerre / Le musée à croissance illimitée / Œuvres emblématiques du paysage urbain japonais.
Entrée libre
samedi 20 mai - 12h00 à 23h00
Exposition
Gratuit
101 bis quai Branly, 75015 Paris

MUSEE DU GENERAL LECLERC - MUSEE JEAN MOULIN
Lettres d’Oflag. André à Paulette 1940-1945. Lecture théâtrale de lettres d’un prisonnier de guerre à son épouse de septembre 1940 à mai 1945. “Lettres d’Oflag. André à Paulette – 1940-1945” est une lecture théâtralisée d’une vingtaine de lettres écrites en captivité par André Vincenot à son épouse Paulette entre septembre 1940 et mai 1945. André Vincenot épouse Paulette Cabon, le 6 juillet 1939\. Le temps des jours heureux est bien court. Deux mois plus tard, la guerre éclate et le couple est séparé. La « drôle de guerre » n’est drôle pour personne. Le 23 mai 1940, André, sous-lieutenant d’infanterie, est blessé à la tête. Un mois plus tard, avec tant d’autres, il est fait prisonnier par les Allemands victorieux et conduit vers les Sudètes dans un premier Oflag. Commence alors pour André le temps de la captivité. Pouvaient-ils imaginer lui et ses camarades qu’elle durerait cinq ans ? Pendant toutes ces années, André écrit à Paulette aussi souvent que possible. Des lettres d’amour où se reflète et s’exprime son quotidien : ses inquiétudes pour sa jeune épouse, ses manques face à l’absence, au vide des journées qu’il faut vaincre par tous les moyens (lecture, écriture, conférence, gymnastique), ses souffrances liées à la faim, au froid, ses attentes souvent insatisfaites d’une lettre ou d’un colis, uniques moyens d’être reliés à la « vie d’avant » mais aussi ses joies, ses espérances quand il apprend, au détour des mots de Paulette, la naissance, en mars 1941, d’une petite fille, Marie-Françoise, sa fille. Le 25 janvier 1945, quelques jours avant l’évacuation de l’Oflag IV D près de Dresde où il est retenu prisonnier, André écrit une dernière lettre à Paulette. Commence alors pour lui une période d’errance qui le conduit, tout d’abord, de Colditz au camp de Zeithain où, le 23 avril 1945, André est libéré par une unité de cavaliers de l’Armé Rouge, puis, envoyé vers l’Est jusqu’à Bunzlau. Retenu quelques semaines par les Soviétiques avant d’être renvoyé à l’Ouest vers les Américains, il arrive à Paris le 31 mai. Le lendemain, à Rennes, il retrouve Paulette et fait la connaissance de Marie-Françoise... Les lettres sont lues par Éric Cénat (leur petit-fils), comédien et artiste associé de la Compagnie le Théâtre de l’Imprévu. Cette lecture est complétée par une projection de photos, de cartes et de documents d’époque ainsi que par des chansons… réservation conseillée.
samedi 20 mai - 18h00 à 19h30
23 Allée de la 2ème Division Blindée, 75015 Paris


16EME ARRONDISSEMENT

MUSEE DAPPER
- Livret-jeu enfant : mène l’enquête ! Résous l’énigme et gagne un cadeau à la librairie. Un livre-jeu sera proposé à tous les enfants qui visiteront le musée Dapper pour leur faire découvrir l’Afrique et les collections. Pour résoudre l’énigme, il leur faudra enquêter, observer, réfléchir, dessiner, compter et trouver le mot caché. À gagner : un cadeau à la librairie à la fin du parcours. samedi 20 mai - 14h30 à 22h00
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

- Ciné-rencontre autour du film "Half of a yellow sun" de Biyi Bandele. Projection suivie d’une rencontre animée par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue. Venez découvrir ce film adapté du bestseller éponyme de l’auteure Chimamanda Ngozie Adichie, inédit en salles en France et interdit au Nigéria.Histoire d’amour, vaste fresque romanesque sur fond de guerre civile, c’est avant tout une oeuvre personnelle et intimiste qui entend proposer un regard sur l’histoire de l’Afrique et mener des réflexions pertinentes sur les tragédies qui s’y déroulent (Indépendance du Nigéria). Avec : Chiwetel Ejiofor (12 Years a Slave), Thandie Newton (Westworld), Anika Noni Rose (Racines), Joseph Mawle (Game of Thrones)...
samedi 20 mai - 14h30 à 16h30
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

- Visite libre des expositions temporaires. Chefs-d’oeuvre d’Afrique et Les Mutants, de Soly Cissé. A l’occasion de la Nuit Européenne des Musées 2017, venez (re)découvrir gratuitement les _Chefs-d’oeuvres d’Afrique dans les collections du musée Dapper, ainsi que sa nouvelle ouverture en salle 1 : l’exposition Les Mutants, de Soly Cissé. Bonus : téléchargez gratuitement la playlist Dapper sur Spotify, pour expérimenter une nouvelle perception des œuvres grâce à la musique.
samedi 20 mai - 14h30 à 22h00
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

- Dégustation Bissap. Une boisson délicieuse et vertueuse. Biss and Love, start-up française éthique et décalée, vous fera (re)découvrir le bissap, une boisson rouge à base de fleurs d’hibiscus que l’on consomme, chaude ou froide, dans de nombreux pays africains (et pas que, nous aussi on en veut !)
samedi 20 mai - 16h30 à 18h30
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

- À la découverte de l’awalé. Venez apprendre les règles de ce jeu de société africain. L’équipe du musée Dapper proposera au public une initiation à l’awalé, un jeu connu dans toute l’Afrique depuis le VIIe siècle ! Venez apprendre, vous amuser et chercher l’awale (de Côte-d’Ivoire) de la photo dans nos collections.
Entrée libre, sur réservation, places limitées
samedi 20 mai - 17h00 à 18h00
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

- Visite guidée à la bougie. Découvrez les expositions temporaires sous un angle inédit ! Suivez Estelle, notre guide-conférencière, dans les expositions "Chefs-d’oeuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper" et "Les Mutants, de Soly Cissé".
Sur réservation, nombre de places limitées
samedi 20 mai - 19h30 à 21h00
35 bis Rue Paul Valéry, 75116 Paris

MUSEE NATIONAL DES ARTS ASIATIQUES GUIMET
- Exposition Alexandra David-Néel, une aventurière au musée – 22 février / 22 mai. Visite libre. Les oeuvres et ouvrages tibétains, manuscrits, peintures et masques, collectés lors de ses séjours au Sikkim et au Tibet, constituent un riche ensemble du legs que cette exploratrice hors du commun fit au musée qui représentait « toute sa jeunesse et ses aspirations de débutante orientaliste ». samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 place d’Iéna, 75016 Paris

- Exposition Kimono, Au bonheur des dames – 22 février / 22 mai. Visite libre. Pour la première fois hors du Japon, sont présentées des pièces de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya, fondée en 1611, qui joua un rôle fondamental dans la production et la diffusion du kimono. Les kimonos anciens, particulièrement fragiles, ont été intégralement remplacés en cours d’exposition début avril. Quelque 150 pièces des plus prestigieuses retracent le fil de l’évolution de ce vêtement essentiel de la garde-robe au Japon, depuis l’époque d’Edo (1603-1868) jusqu’à l’époque contemporaine. Les couturiers japonais, tels Issey Miyake, Kenzo et Junko Koshino n’ont de cesse de puiser leur inspiration dans ce vêtement emblématique et universel, qui sublime aujourd’hui la haute couture occidentale et ont inspiré les créateurs de mode comme Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier ou Franck Sorbier.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 place d’Iéna, 75016 Paris

- Exposition Holy, Carte blanche à Prune Nourry – 19 avril / 18 septembre. Visite libre. Lieu : Rotonde du 4ème étage et salles de collections permanentes. L’artiste plasticienne Prune Nourry a été choisie par le MNAAG pour la quatrième édition de la Carte blanche confiée à un artiste contemporain. Quinze oeuvres, présentées au sein d’un parcours guidé, offrent analogies visuelles et correspondances de sens, dans une déambulation et un dialogue poétique qui associe quinze pièces historiques de la collection nationale. L’itinéraire culmine sous le regard d’une création monumentale, un Bouddha fragmenté, ruiné, qui se déploie verticalement sur tous les étages du musée jusqu’à la rotonde du 4e étage.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 place d’Iéna, 75016 Paris

- Visite libre du musée
samedi 20 mai - 18h00 à 23h30
6 place d’Iéna, 75016 Paris

- Visite à la lampe torche. Visite commentée. Lieu : 1er étage, salle Dunhuang et rotonde Song. À partir de 19h30, et chaque demi-heure, deux groupes participeront à une visite dans la pénombre de la salle Dunhuang et de la rotonde Song au premier étage, et découvriront tous les mystères de la Chine bouddhique. L’inscription à ces visites se fera sur place à partir de 18h et dans la limite des places disponibles.
Inscription sur place dès 18h
samedi 20 mai - 19h30 à 23h30
6 place d’Iéna, 75016 Paris

MUSEE D’ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS
- La classe, l’œuvre. Médiation autour de l’exposition Karel Appel. Une classe du lycée Colbert sera présente au coeur de l’exposition de Karel Appel "L’Art est une fête". Les lycéens seront les médiateurs de l’exposition le temps de cette soirée, de 18h à 23h45.
samedi 20 mai - 18h00 à 23h45
11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

- Visite guidée de l’exposition "Médusa, bijoux d’artistes", par Benjamin Lignel, Anne Dressen et Michèle Heuzé.
25 personnes maximum. Sans réservation. durée 1h.
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
samedi 20 mai - 21h00 à 22h00
11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

- Médusa en mouvement. Performance du collectif hip hop La Place autour de l’exposition Médusa. La Place, lieu hip hop de Paris, intervient dans le cadre de l’exposition "Médusa, bijoux d’artistes" par des performances dansées. Trois passages de 10min, dont un défilé de bijoux, dans l’escalier Dufy.
samedi 20 mai - 20h30 à 21h00
samedi 20 mai - 21h30 à 22h00
samedi 20 mai - 22h30 à 23h00
11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

MAISON DE BALZAC
- Visite commentée du musée.
samedi 20 mai - 18h30 à 19h30
samedi 20 mai - 19h45 à 20h45
samedi 20 mai - 21h00 à 22h00
samedi 20 mai - 22h00 à 23h00
47 rue Raynouard, 75016 Paris

- Lecture : Une passion dans le désert de Balzac – Le soldat napoléonien. Par Françoise Gillard, comédienne et sociétaire de La Comédie-Française
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
47 rue Raynouard, 75016 Paris

- La Classe, l’oeuvre ! Place aux jeunes, durant la Nuit des musées. Une classe de 6ème du collège Ronsard à Paris accueillera le public dans les salles du musée, sous forme de points paroles. Certains vous liront des extraits de la nouvelle de Balzac, « Une passion dans le désert ». Un moment réjouissant.
samedi 20 mai - 19h30 à 22h00
47 rue Raynouard, 75016 Paris

- Lecture : Une passion dans le désert de Balzac – Entre féminisation de l’animal et animalisation de la femme. Par Françoise Gillard, comédienne et sociétaire de La Comédie-Française.
samedi 20 mai - 21h00 à 22h00
47 rue Raynouard, 75016 Paris

- Balzac points-flashs. Visite commentée de la Maison de Balzac en 30 minutes !
samedi 20 mai - 22h30 à 23h00
47 rue Raynouard, 75016 Paris

PALAIS GALLIERA, MUSEE DE LA MODE DE LA VILLE DE PARIS
Petit rédacteur de mode, pour les 7-11 ans. Les enfants auront pour mission de parcourir l’exposition Dalida, carnet de visite à la main, pour découvrir la carrière de la star et sa garde-robe de la ville à la scène. C’est en s’amusant et en franchissant les différents obstacles-jeux (rébus, devinettes, jeux de mots, etc...) qu’ils deviendront incollables sur Dalida.
gratuit, durée 1 h, 12 participants maximum, sans réservation
samedi 20 mai - 18h30 à 19h30
10 avenue Pierre Ier de Serbie, 75016 Paris

MUSEE DE L’HOMME
- La classe, l’œuvre ! Certaines thématiques de l’exposition temporaire vous intriguent ? Ecoutez les élèves participant à « La classe, l’œuvre » et découvrez comment décrypter les media ! Les élèves de collège et de lycée ayant participé au projet pédagogique « Nous et les Autres » organisé entre mars et mai 2017 et dont l’objectif est de faire découvrir les thématiques de l’exposition temporaire "Nous et les autres - Des préjugés au racisme" dans le cadre de quatre séances organisées dans leurs établissements scolaires ou au musée de l’Homme vous présentent le fruit de leurs réflexions. Ce temps d’échange où les élèves se font « passeurs de culture » s’inscrit dans le cadre du dispositif « la classe, l’œuvre » adossé à la Nuit européenne des musées. Il consiste à inviter les élèves à concevoir une médiation présentée le soir du 20 mai 2017 s’appuyant sur les ressources du musée et notamment celles présentées dans le cadre de l’exposition temporaire.
Accès libre - Salle pédagogique Trocadéro
samedi 20 mai - 19h00 à 20h30
17 place du Trocadéro, 75016 Paris

- Visite libre de la Galerie de l’Homme et de l’exposition temporaire "Nous et les autres - Des préjugés au racisme". Venez découvrir ou redécouvrir la Galerie de l’Homme et la nouvelle exposition temporaire "Nous et les autres - Des préjugés au racisme"
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
17 place du Trocadéro, 75016 Paris

- Quand la psychologie sociale rejoint le cinéma… Expériences collectives. Le musée de l’Homme vous donne rendez-vous à l’auditorium Jean Rouch pour une nuit de projections de courts et longs métrages. 19h30 : La convention de Genève – film de Benoît Martin – 2016. Alors qu’il s’apprête à prendre le bus après sa journée de lycée, Hakim se fait embrigader dans une histoire de règlement de comptes entre adolescents. La perspective d’une bagarre ne l’enchante guère, mais peut-il éviter l’affrontement ? 20h10 : La vague - film de Dennis Gansel – 2008En Allemagne, aujourd’hui, dans le cadre d’un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d’un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s’avérer tragiques.22h30 : Sa majesté des mouches - film de Peter Brook – 1963. Une alerte nucléaire conduit les autorités anglaises à procéder à l’évacuation des écoles. Un avion transportant des enfants et quelques adultes s’écrase sur une île déserte. Seuls les enfants survivent. Livrés à eux-mêmes, ils tentent de s’organiser, dans l’union ou la rivalité entre clans.
Entrée libre dans la limite des places disponibles - Auditorium Jean Rouch
samedi 20 mai - 19h30 à 00h00
17 place du Trocadéro, 75016 Paris

- Ma science animée. Exploration de la science et de la recherche à travers de courts films d’animations. Petits et grands, venez explorer de façon ludique le sujet de l’exposition « Nous et les autres : des préjugés aux racismes » à partir d’une sélection de courts-métrages d’animation. Cette médiation conviviale et familiale vous apportera un autre regard sur les classiques du dessin animé et de l’animation en papier mâché.
Entrée libre dans la limite des places disponibles - Centre de ressources Germaine Tillion
samedi 20 mai - 19h30 à 20h00
samedi 20 mai - 20h30 à 21h00
17 place du Trocadéro, 75016 Paris

FONDATION LOUIS VUITTON
- « Art/Afrique, le nouvel atelier » réunit deux expositions, pensées comme des focus, adossées à un choix d’œuvres de la Collection de la Fondation Louis Vuitton. À côté d’expositions monographiques, la Fondation présente des expositions collectives de scènes moins connues ou méconnues dans leurs développements les plus actuels : après « Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations » (janvier/mai 2016), « Art/ Afrique, le nouvel atelier » constituera une approche de la création récente de l’Afrique sub-saharienne à l’Afrique du Sud à partir de trois points de vue qui se déploieront dans l’ensemble des galeries :I) L’exposition « Les Initiés » réunit une sélection d’œuvres de quinze artistes emblématiques de la collection d’art contemporain africain de Jean Pigozzi, présentée pour la première fois à Paris. En 1989, l’homme d’affaires Jean Pigozzi fait appel à André Magnin comme conseiller pour constituer sa collection. Défricheur, ce dernier arpente le continent africain à la rencontre d’artistes travaillant et vivant en Afrique subsaharienne, dans les pays francophones, anglophones et lusophones. À une époque qui ne connaît ni téléphone portable, ni internet, ni réseaux sociaux, rencontrer des artistes et rendre compte de l’évidente liberté et originalité de leurs démarches ont été des paramètres décisifs. La détermination et l’engagement qui ont présidé à cette collection ont ainsi permis la constitution d’un fonds unique, aux partis pris affirmés renvoyant dans sa diversité à l’un des visages de la création contemporaine en Afrique de 1989 à 2009.Les artistes de l’exposition, tous héritiers de savoirs spirituels, scientifiques et techniques, développent des mondes qui s’expriment à travers une variété d’expressions et de supports. Éclectique et libre, la collection ne privilégie aucun médium et vise à représenter chaque artiste avec des ensembles conséquents. Elle a ainsi révélé une scène jusqu’alors inconnue, permettant un élargissement de son audience et de son impact international, ce qui lui confère aujourd’hui un rôle prescripteur évident. L’exposition réunit des œuvres de Frédéric Bruly Bouabré, Seni Awa Camara, Calixte Dakpogan, John Goba, Romuald Hazoumé, Seydou Keita, Bodys Isek Kingelez, Abu Bakarr Mansaray, Moké, Rigobert Nimi, J.D. ‘Okhai Ojeikere, Chéri Samba, Malick Sidibé, Pascale Marthine Tayou et Barthélémy Toguo. En complément de l’exposition « Les Initiés », la Fondation présente « Être là », une exposition collective consacrée à l’Afrique du Sud, une des scènes les plus dynamiques du continent africain aujourd’hui. Celle-ci réunit les œuvres de 17 artistes : Des figures de référence de l’art sud-africain, comme Jane Alexander, David Goldblatt, William Kentridge, David Koloane et Sue Williamson qui bénéficient désormais d’une vraie reconnaissance internationale et ont un réel impact sur la scène actuelle. Une seconde génération née dans les années 1970, représentée par des personnalités incontournables telles que Nicholas Hlobo, Moshekwa Langa et Zanele Muholi. Un choix d’artistes nés dans les années 1980 dont les œuvres sont symptomatiques de nouveaux enjeux plus de vingt ans après la fin de l’apartheid tels Jody Brand, Kudzanai Chiurai, Lawrence Lemaoana, Thenjiwe Niki Nkosi, Athi-Patra Ruga, Kemang Wa Lehulere, Dineo Seshee Bopape, Bogosi Sekhukhuni et Buhlebezwe Siwani.Cette sélection s’étaye sur le positionnement des artistes dans la prise en charge d’une situation - économique et sociale - sur laquelle ils ont la conscience et la conviction de pouvoir intervenir et jouer un rôle – « Être là ». Par le biais de différents médiums (installations, photographies, peintures, œuvres textiles, vidéos…), ces artistes revisitent l’histoire et affirment une subjectivité propre. Participant d’un activisme social, la génération la plus récente tire bénéfice d’une ouverture internationale pour affirmer et revendiquer une identité sud-africaine qu’elle contribue à redéfinir. Ces deux expositions s’adossent à la présentation d’œuvres de la Collection de la Fondation Louis Vuitton liées à l’Afrique, selon un propos élargi au-delà du continent africain incluant des artistes qui travaillent hors de leurs pays d’origine ainsi que des artistes afro-américains.
samedi 20 mai - 19h00 à 20h00
samedi 20 mai - 20h00 à 21h00
samedi 20 mai - 21h00 à 22h00
samedi 20 mai - 22h00 à 23h00
samedi 20 mai - 23h00 à 00h00
dimanche 21 mai - 00h00 à 01h00
8 avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris

- Africa Express Presents…Terry Riley’s In C Mali. Africa Express présente la première version africaine de In C, chef d’œuvre de Terry Riley. Africa Express présente la première version africaine de In C, chef d’œuvre de Terry Riley.Créé en 2006, Africa Express est un collectif de musiciens africains et occidentaux qui regroupe des artistes de différentes cultures, répertoires et générations pour des collaborations extraordinaires. Ici objet de deux représentations remarquables, In C Mali est la réinterprétation de In C, pièce incontournable composée en 1964 par le musicien minimaliste Terry Riley. Elle rassemble 18 musiciens jouant sur des instruments africains (koras, balafons, n’goni, guitares, flutes, percussions…) sous la direction du chef d’orchestre André de Ridder et avec le concours exceptionnel de Cheick Diallo (flûte), Hawa Kasse Mady de Trio Da Kali (vocaliste) et des guitaristes Romeo Stodart (The Magic Numbers) et Bryce Dessner (The National).Fidèle aux instructions de Riley, la performance n’est pas planifiée, chaque interprète est libre de choisir le nombre de répétitions qu’il exécute d’une des 53 courtes phrases qui composent la pièce, créant un kaléidoscope musical sans fin. Au sujet d’In C Mali, Terry Riley dit "c’est comme si la musique revenait à la maison".
Accès libre - Répétition générale publique dans le cadre de la Nuit Européenne des Musées.
samedi 20 mai - 22h00 à 23h00
8 avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris

CITE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE
- Visites commentées de l’exposition « L’architecte. Portraits et clichés. » Accès gratuit à l’exposition « L’architecte. Portraits et clichés. » et visites guidées gratuites dans l’exposition. La Nuit européenne des musées est l’occasion d’explorer la Cité de manière unique ! Éclairées par les interventions de ses conservateurs, les trois galeries vous livreront leurs secrets. Vous pourrez aussi découvrir gratuitement l’exposition temporaire "L’architecte. Portraits et clichés", mise en lumière par ses commissaires qui seront vos guides le temps d’une nuit.
L’accès à l’exposition sera exceptionnellement gratuit et les commissaires de l’exposition vous proposent 4 visites guidées : 19h15, 20h, 21h et 21h30. Entrée, visites et parcours libres dans le musée et les expositions de 19h à 23h : dernier accès 22h15. En raison des travaux, l’entrée se fait par le 45 av du Président Wilson. Dernier accès 22h15. Accès gratuit à l’exposition temporaire. Inscriptions aux visites guidées sur place. Jauge par visite : 25 personnes
samedi 20 mai - 19h15 à 21h30
1 place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris

- Visites commentées dans la Galerie des moulages. Points-parole dans les collections. La Nuit européenne des musées est l’occasion d’explorer la Cité de manière unique ! Éclairées par les interventions de ses conservateurs, les trois galeries vous livreront leurs secrets. Vous pourrez aussi découvrir gratuitement l’exposition temporaire "L’architecte. Portraits et clichés", mise en lumière par ses commissaires qui seront vos guides le temps d’une nuit.
En raison des travaux, l’entrée se fait par le 45 av du Président Wilson. Dernier accès 22h15. Accès gratuit à l’exposition temporaire. Inscriptions aux visites guidées sur place. Jauge par visite : 25 personnes
samedi 20 mai - 19h15 à 19h45
samedi 20 mai - 19h45 à 20h15
samedi 20 mai - 20h15 à 20h45
samedi 20 mai - 20h45 à 21h15
1 place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris

- Visite commentée dans la galerie d’architecture moderne et contemporaine. Points-parole dans les collections. La Nuit européenne des musées est l’occasion d’explorer la Cité de manière unique ! Éclairées par les interventions de ses conservateurs, les trois galeries vous livreront leurs secrets. Vous pourrez aussi découvrir gratuitement l’exposition temporaire "L’architecte. Portraits et clichés", mise en lumière par ses commissaires qui seront vos guides le temps d’une nuit.
Dans la Galerie d’architecture moderne et contemporaine Les conservateurs de la Galerie vous proposent 2 visites guidées : 19h30 et 20h30
En raison des travaux, l’entrée se fait par le 45 av du Président Wilson. Dernier accès 22h15. Accès gratuit à l’exposition temporaire. Inscriptions aux visites guidées sur place. Jauge par visite : 25 personnes
samedi 20 mai - 19h30 à 20h30
samedi 20 mai - 20h30 à 21h30
1 place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris

- Visite commentée de la Cité de l’architecture & du patrimoine. Visite guidée gratuite dans les collections La Nuit européenne des musées est l’occasion d’explorer la Cité de manière unique !Éclairées par les interventions de ses conservateurs, les trois galeries vous livreront leurs secrets. Vous pourrez aussi découvrir gratuitement l’exposition temporaire "L’architecte. Portraits et clichés", mise en lumière par ses commissaires qui seront vos guides le temps d’une nuit.
Les incontournables – visite des collections et histoire du palais. Une visite guidée des œuvres incontournables du palais vous est proposée afin de découvrir l’histoire étonnante du palais et de ses collections : 19h30
En raison des travaux, l’entrée se fait par le 45 av du Président Wilson. Dernier accès 22h15. Accès gratuit à l’exposition temporaire. Inscriptions aux visites guidées sur place. Jauge par visite : 25 personnes
samedi 20 mai - 19h30 à 20h30
1 place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris


17EME ARRONDISSEMENT

MUSEE JEAN-JACQUES HENNER
- Création de "Promenade au musée Henner". Oeuvre musicale écrite par Benoit Menut d’après les tableaux de Jean-Jacques Henner interprétée par l’ensemble Paris de Vents. Dans le cadre d’un partenariat avec le Musée national Jean-Jacques Henner et avec le soutien du Ministère de la Culture (fonds d’encouragement aux pratiques artistiques amateurs), l’ensemble Paris de Vents a commandé au compositeur Benoît Menut une oeuvre musicale s’inspirant des oeuvres du peintre. L’ensemble Paris de Vents, créé en 2012, est un ensemble à vents amateur de 11 musiciens, encadré par deux musiciens professionnels reconnus (Fabrice Colas, chef d’orchestre - Didier Costarini, hautbois solo de la Garde Républicaine). La création "Promenade au musée Henner" sera suivie d’oeuvres de Gounot, Bizet et Offenbach.
samedi 20 mai - 15h00 à 18h00
43, avenue de Villiers 75017 Paris

- Exposition "Christelle Téa en résidence d’artiste au musée Jean-Jacques Henner". Rencontre avec Christelle Téa, artiste en résidence au musée, autour d’une séance-dédicace de l’ouvrage regroupant les dessins exposés et produits pendant cette année. Témoignages émouvants d’une jeune artiste du xxie siècle à un musée d’un autre temps, les portraits de Christelle Téa, renouent avec la vocation initiale du lieu, la maison-atelier. Le Musée Jean-Jacques Henner retrouve ainsi sa fonction d’origine de lieu de création.Son travail s’articule essentiellement autour du dessin au stylo à l’encre de Chine et a pour particularité d’être réalisé sur le vif, sans dessin préparatoire. Christelle Téa ne cherche pas le réalisme au sens photographique, bien au contraire. Pour elle, dessiner c’est choisir, choisir dans la complexité du réel les éléments les plus signifiants. Lorsqu’on l’interroge sur ces portraits, c’est Alberto Giacometti, qu’elle convoque, pour définir au mieux son propre travail : « Ce sont les détails même qui font l’ensemble [...] qui font la beauté d’une forme ».Durant trois mois, de septembre à novembre 2016, Christelle Téa a donc observé le quotidien du musée : son personnel, ses activités, ses salles. De ce miroir qu’elle a tendu sont nées trois grandes séries de portraits comprenant une trentaine de dessins sur Canson® – format 65 × 50 et 24 × 30.5 cm.
samedi 20 mai - 18h00 à 22h00
43, avenue de Villiers, 75017 Paris


18EME ARRONDISSEMENT

INSTITUT DES CULTURES D’ISLAM
Visite de l’exposition Rock the Kasbah avec la directrice artistique. À l’occasion de la Nuit des Musées, Rock the Kasbah révèle ses secrets lors d’une visite guidée par Bérénice Saliou, directrice artistique de l’Institut des Cultures d’Islam. Le groupe punk britannique The Clash enregistre Rock the Casbah en 1982, suite à l’interdiction prononcée par l’Ayatollah Khomeini d’écouter du rock en Iran. Aux antipodes de l’instrumentalisation dont ce titre a fait l’objet lors de la guerre du Golf, Rock the Casbah est en réalité un hymne joyeux à la fraternité et à la liberté, dénonçant les dérives de l’autoritarisme. Clin d’oeil à cette chanson devenue culte, reprise en 2004 par le chanteur franco-algérien Rachid Taha, la saison Rock the Kasbah présentée par l’Institut des Cultures d’Islam de mars à juillet 2017 est une déferlante d’expressions artistiques et musicales à découvrir en visitant l’exposition éponyme. L’exposition Rock the Kasbah rassemble des oeuvres contemporaines énergiques et engagées de l’Afrique sub-saharienne à l’Asie du sud-est, en passant par le Maghreb, l’Europe, le Moyen-Orient et les Etats-Unis. Alors que la musique est prohibée par certains discours radicaux, Rock the Kasbah explore son potentiel de contestation, sa dimension spirituelle et sa capacité à mouvoir les corps. L’exposition met en perspective les pratiques de diffusion sonore dans l’espace public, omniprésentes dans le monde musulman, et la façon dont elles influencent les comportements individuels et collectifs. Elle est aussi un hommage à Barbès et au rôle actif joué par ce quartier parisien pour la diffusion du raï dans les années 1990.
Sur inscription
samedi 20 mai - 20h00 à 21h30
19-23 rue Léon, 75018 Paris


19EME ARRONDISSEMENT

CITE DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE
La Cité des sciences et de l’industrie, en accès libre et gratuit jusqu’à minuit. Venez (re)découvrir la Cité des sciences et de l’industrie, son architecture unique et ses expositions variées dans une ambiance nocturne exceptionnelle. À l’occasion de la Nuit européenne des Musées, grand rendez-vous du printemps qui célèbre l’art et la culture, la Cité des sciences et de l’industrie est en accès libre et gratuit jusqu’à minuit ! L’occasion unique de (re)découvrir ce bâtiment à l’architecture spectaculaire et ses expositions passionnantes dans une ambiance nocturne exceptionnelle.
samedi 20 mai - 18h00 à 00h00
30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

PHILHARMONIE / CITE DE LA MUSIQUE
- Visite des espaces de collection d’instruments de musique et objets d’art du XVIIe siècle à nos jours. Visite libre de la collection du Musée qui présente 1000 instruments et objets d’art aussi rares et insolites que la guitare tortue, l’octobasse ou encore la flûte en cristal. Certains ont appartenu à des personnalités telles que Django Reinhardt, Frédéric Chopin ou encore Frank Zappa. Le Musée s’organise autour d’un parcours chronologique du XVIIe siècle à nos jours pour les musiques occidentales et d’un parcours géographique pour les musiques du monde.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 19h00 à 00h00
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

- Un Musée des Mille et Une Nuits. Voyage en conte et en musique vers l’Orient rêvé. Contes et concerts dans les espaces du Musée. Pour cette soirée, le Musée de la musique plonge au cœur des Mille et Une Nuits. Ce recueil de contes d’origines persane et indienne donna lieu à une première traduction par Antoine Galland au XVIIIème siècle. Toute l’Europe fut conquise et fascinée par cet Orient fantasmé. Une vague orientalisante déferla sur les arts : la peinture, la musique, la littérature et par la suite le cinéma. Le temps d’une soirée, le Musée vous transporte en conte et en musique vers cet Orient rêvé.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
samedi 20 mai - 19h30 à 23h00
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

A LIRE AUSSI :
La Nuit des Musées à Lyon
La Nuit des Musées à Lille
La Nuit des Musées à Nantes
La Nuit des Musées à Marseille
La Nuit des Musées à Toulouse
La Nuit des Musées à Strasbourg
La Nuit des Musées à Bordeaux
La Nuit des Musées à Rouen

Messages

  • Nuit des musées à l’UNESCO de 20h à minuit.
    Visite guidée gratuite sans inscription préalable.

    Comme chaque année, l’UNESCO participera à la Nuit des musées en ouvrant ses portes la nuit du 19 mai. A partir de 20h et jusqu’à minuit, le grand public pourra visiter le Siège de l’Organisation et pourra ainsi apprécier l’architecture de ses bâtiments modernes, et découvrir, le temps d’une visite guidée, la richesse et la diversité artistique des collections du Musée de l’UNESCO, à travers le jardin japonais de Noguchi et les œuvres de Calder, Chillida, Erró, Giacometti, Miró, Picasso, Reitzel ou Tàpies, parmi tant d’autres contemporaines et anciennes.
    Les visites seront proposées en français, en anglais et en espagnol.

    Siège de l’UNESCO
    7 Place de Fontenoy
    75007 Paris
    Tel : 01 45 68 10 00
    www.unesco.org/artcollection

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.