.evous
> > >

La Nuit des Musées 2020 : Le programme à Paris

La Nuit des Musées 2020 devait avoir lieu le samedi 14 novembre. À la suite de l’annonce, du fait de la situation sanitaire, d’un confinement sur tout le territoire national, et de la fermeture des lieux culturels jusqu’au 1er décembre, le ministère de la Culture a décidé d’annuler la 16ème édition de la Nuit européenne des musées, prévue le samedi 14 novembre 2020.

Ne manquez pas la Nuit des Musées 2020 ! Devenue un rendez-vous incontournable du printemps, cette grande manifestation offre l’occasion de découvrir autrement les collections et les expositions temporaires. De nombreux musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France de la tombée de la nuit jusqu’à minuit. Visites commentées et éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivants, animations exceptionnelles donneront à vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et ludique.

Pour sa 16ème édition, la Nuit des Musées aura lieu samedi 14 novembre 2020. Au programme : l’ouverture gratuite de plus de 1200 musées en France et des animations originales organisées à cette occasion pour ravir les noctambules, de 7 à 77 ans. Et cette année encore, le projet pédagogique "La classe, l’œuvre !" invitera les établissements scolaires et les musées à se rapprocher autour d’une œuvre. Les élèves l’étudieront en classe et se l’approprieront en réalisant des productions écrites, plastiques, théâtrales ou audiovisuelles.

A LIRE AUSSI :
Nuit des Musées à Paris : Les lieux en un coup d’œil
La Nuit des Musées pour les enfants à Paris
La Nuit des Musées : Le programme en Ile-de-France
Les musées les plus visités lors de la Nuit des Musées
Métro et bus : Se déplacer à Paris pendant la Nuit des Musées


PROGRAMME 2020

De nombreux musées de la capitale seront ouverts cette nuit-là pour permettre aux noctambules de découvrir autrement les collections et les expositions temporaires. C’est l’occasion de profiter d’animations inédites et spectaculaires : visites théâtralisées, illuminations, jeux de piste, ateliers créatifs, démonstrations de savoir-faire, dégustations… sans oublier les événements spécialement conçus pour le jeune public.

3ÈME ARRONDISSEMENT


Archives nationales
Hôtel de Soubise - 60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
01 40 27 60 96

- Exposition "Les lettres ordinaires" d’Adrianna Wallis
Présentation de l’installation "Les lettres ordinaires" d’Adrianna Wallis dans les salons de l’hôtel de Soubise aux Archives nationales
Au centre de tri de La Poste à Libourne arrivent toutes les lettres qui n’ont pas atteint leur destinataire, faute d’adresse ou d’expéditeur correctement libellé. Depuis 2017, ces courriers sont expédiés à l’atelier d’Adrianna Wallis, où ils échappent au recyclage et trouvent attention et considération. Ce sont plusieurs milliers de lettres qu’elle a reçues depuis trois ans à partir desquelles elle a produit une série de travaux regroupés sous le titre Les lettres ordinaires, qui plongent le spectateur au cœur de l’intimité de leurs auteurs anonymes.
Pour Adrianna Wallis, « exposer ces œuvres est l’occasion de déployer les mots à la fois intimes et universels recueillis et inviter le spectateur à les faire résonner avec sa propre intériorité. »
Entrée limitée à 100 personnes, masque obligatoire et gel hydroalcoolique
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Visite libre de l’hôtel de Soubise
En mars 1700, François de Rohan-Soubise et sa femme, Anne de Rohan-Chabot, achètent l’hôtel et confient à leur architecte, le jeune Pierre-Alexis Delamair, le soin de le remettre au goût du jour. Ce dernier décide de changer l’orientation de la façade principale et organise une Cour d’honneur ornée d’une colonnade ouvrant par une demi-lune sur la rue des Francs-Bourgeois. À la Révolution, l’hôtel de Soubise devient propriété de l’État et, par le décret impérial du 6 mars 1808, est officiellement affecté aux Archives de l’Empire. Aujourd’hui, il présente de manière permanente des documents remarquables des Archives nationales, ainsi que des expositions en alternance.
Entrée limitée à 100 personnes, masques obligatoires et gel hydroalcoolique
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Visite de l’exposition permanente des Archives nationales : une sélection d’archives montrant la diversité des supports et des formes de documents
Le parcours permanent des Archives nationales, situé au rez-de-chaussée de l’hôtel de Soubise, présente une sélection d’archives reflétant la diversité des supports et des formes de documents : feuillets, rouleaux, registres, documents iconographiques...
Entrée limitée à 100 personnes à l’hôtel de Soubise, masque obligatoire et gel hydroalcoolique
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Exposition "La police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au XVIIIe siècle"
Cette exposition explore le caractère exceptionnel de la police parisienne avant 1789 qui s’est traduit par la production d’une masse considérable d’archives. Présentés pour la première fois, 200 documents exceptionnels conservés aux Archives nationales nous plongent dans le quotidien du travail policier au XVIIIe siècle. On y voit Rousseau déclarer un vol de chemises, Sade protester contre son enfermement et les prostituées sous contrôle ! Mais l’on découvre aussi des lettres de cachet, des rapports d’espions, des projets qui dessinent une autre police, fille du siècle des Lumières.
Entrée limitée à 100 personnes, masque obligatoire et gel hydroalcoolique
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Concert de clôture de la résidence pédagogique de l’ensemble "double face"
L’ensemble double face donnera un concert autour de Sophie Gail (1775-1819) rappelant l’émergence des femmes compositrices au 19e siècle.
L’ensemble double face a été créé en 2017 par la cornettiste Marie Garnier-Marzullo. Il propose une conversation entre soprano et cornet à bouquin puis cornet à pistons, offrant des couleurs remarquables et glissant des passerelles entre Renaissance et Romantisme : le théorbe devient une guitare romantique, le violon une contrebasse, avec l’appui d’un pianoforte authentique de 1814.
Le rôle historique du cornet à bouquin – soutenir et imiter la voix humaine – est ici repris avec naturel au cornet à pistons : de vieilles recettes, délicieuses chez Monteverdi et ses contemporains, séduisent par leur surprenante pertinence chez ceux de Mendelssohn !
Entrée libre dans la limite des places disponibles (40 personnes assises), masque obligatoire et gel hydroalcoolique
samedi 14 novembre - 21h00 à 22h00

Musée Cognacq-Jay
8 rue Elzévir 75003 Paris
01 40 27 07 21

- Visite-conférence - L’art de vivre au siècle des Lumières
Cette visite évoque l’art de vivre au XVIIIe siècle à travers les peintures, les sculptures, le mobilier et les objets d’art de la collection.
Constituée d’objets de petites dimensions, aux typologies variées et dont les sujets touchent souvent à l’intime, de la scène d’intérieur au portrait, la collection du musée Cognacq-Jay permet une rencontre privilégiée avec l’esprit du XVIIIe siècle français : un siècle incarné par les sociabilités, les échanges et un art de vivre raffiné. Sans réservation, dans la limite des places disponibles
samedi 14 novembre - 19h30 à 20h15
samedi 14 novembre - 20h30 à 21h15

- Le temps d’un bal - Par la Compagnie du Bal de Saint-Bonnet
Bienvenue à la cour : la compagnie de Saint Bonnet vous convie à un bal joyeux et convivial évoquant les fastes du XVIIIe siècle.
Ballet allégorique et menus pas de danse, échange de quelques vers poétiques, en partageant de doux moments avec un musicien et un maître à danser, devenez marquis ou marquises, dames de la noblesse, favorites ou gentilshommes le temps d’une soirée.
Sans réservation, dans la limite des places disponibles.
samedi 14 novembre - 20h00 à 20h30
samedi 14 novembre - 21h00 à 21h30

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71 rue du Temple 75003 Paris
01 53 01 86 53

- Des livres en live
Spectacle jeunesse associant théâtre, vidéo et musique
Le collectif I am a bird now est invité par le mahJ à ouvrir les pages d’albums jeunesse sur le thème du textile. Une narratrice s’empare des mots tandis qu’une vidéaste projette les images... Petits et grands s’immergent dans l’ambiance du livre, suivent le méandre de lignes et de couleurs qui font naître les personnages, conduisent aux rebondissements de l’histoire... et laissent les spectateurs rêveurs.
Dans la limite des places disponibles.
http://mahJ.org
samedi 14 novembre - 17h00 à 17h45
samedi 14 novembre - 18h30 à 19h15

- Ikats, splendeur des costumes des juifs de Boukhara
La splendeur des costumes des juifs de Boukhara, tissés en ikat, était connue et comparée à celle des costumes de ­l’émir et de ses courtisans. Dès le XIXe­ siècle, la ville de Boukhara, en Ouzbékistan, est devenue un centre important de fabrication des ikats et la communauté juive de la ville y jouait un rôle déterminant. Appartenant à la classe marchande et urbaine de ­la société ouzbèque, les juifs s’occupaient essentiellement de la teinture, puis du tissage et du commerce des produits finis.
Gratuit dans la limite des places disponibles.
http://mahj.org
samedi 14 novembre - 20h00 à 21h00

- Visite « De l’étoffe au schmattès »
Trois visites de 45 minutes éclairent des œuvres phares de la collection de textiles du mahJ à 21h30, 22h15 et 23h
Qu’il cache ou révèle, qu’il protège ou magnifie, qu’il vienne d’Orient ou d’Occident, qu’il soit facteur d’intégration ou de discrimination, le textile joue un rôle majeur dans le Judaïsme.
En attestent les références fréquentes dans la Bible, la présence des étoffes dans les rituels, le rôle clé des vêtements portés à certaines époques, l’art consommé de la confection et cet univers du schmattès – ce petit bout de chiffon – jusqu’au choix du tissu comme matériau pour créer.
Gratuit, dans la limite des places disponibles.
http://mahj.org
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h15
samedi 14 novembre - 22h15 à 23h00
samedi 14 novembre - 23h00 à 23h45

Musée national Picasso
5 rue de Thorigny 75003 Paris
01 42 71 25 21

- Apparitions/Disparitions - Performance poétique
Munis des mots de Picasso et de longues cannes creuses, les Souffleurs commandos poétiques chuchotent à l’oreille des visiteurs des secrets poétiques, philosophiques et littéraires.
Les Souffleurs commandos poétiques viennent transformer l’hôtel Salé. Munis des mots de Picasso et de longues cannes creuses, ces artistes-poètes chuchotent à l’oreille des visiteurs des secrets poétiques, philosophiques et littéraires. Une irruption poétique intime et tendre au cœur de l’exposition « Picasso poète ».
A l’occasion de la Nuit européenne des musées, le Musée national Picasso-Paris ouvre gratuitement l’ensemble de ses expositions.
Les Souffleurs commandos poétiques proposent une métaphore poétique du flux informatif anonyme en chuchotant dans les oreilles des hommes à l’aide de cannes creuses (les Rossignols) des secrets poétiques, philosophiques et littéraires, et opposent ainsi à l’incertitude générale du signalement la posture provocante de la tendresse.
Chaque intervention est une re-création, le répertoire des textes choisis étant chaque fois renouvelé. Les Souffleurs ont fait depuis 2001 des centaines d’apparitions publiques en France et à l’international, travaillant régulièrement avec les lieux de spectacle, les festivals, les bibliothèques et médiathèques, les salons du livre, les musées ; également de nombreuses interventions « hors-pistes » dans des bureaux, dans des écoles, dans les terrains vagues, en prison, sur les marchés ou encore dans les parcs.
Les Souffleurs travaillent les textes en langue originale. Ils ont ainsi soufflé en espagnol au Mexique et en Espagne, en italien en Italie, en arabe en Syrie, en Jordanie et dans les Territoires palestiniens, en hébreu en Israël, en portugais au Brésil, en roumain en Roumanie, en anglais aux États-Unis, en allemand en Allemagne, en turc en Turquie, en innu au Québec et en japonais au Japon.
Entrée gratuite
Toutes les informations sur les modalités d’accès sur le site du Musée national Picasso-Paris
https://www.museepicassoparis.fr/fr
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Expositions thématiques au musée Picasso
Munis des mots de Picasso et de longues cannes creuses, les Souffleurs commandos poétiques chuchotent à l’oreille des visiteurs des secrets poétiques, philosophiques et littéraires.
À l’occasion de la Nuit européenne des musées, le Musée national Picasso-Paris ouvre gratuitement l’ensemble de ses expositions.
Entrée gratuite
https://www.museepicassoparis.fr/fr
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

4ÈME ARRONDISSEMENT


Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
127 rue Saint-Martin 75004 Paris
01 53 01 96 92

- Visite libre de l’exposition collective « Des choses vraies qui font semblant d’être des faux-semblants »
Visite nocturne
Exposition collective au CWB de 8 plasticiens contemporains
Gratuit sur inscription
https://www.weezevent.com/nuit-des-musees-cwb
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

- Visite libre de l’installation numérique Solar Sensor
Visite nocturne | Installation numérique
À la fois sculpture et objet performatif, Solar Sensor canalise sur une journée la puissance du soleil et la dirige vers un capteur numérique. En programmant le logiciel qui contrôle celui-ci, sa surface est devenue malléable, instable et réellement inscriptible. Pendant que le capteur est marqué par le soleil, l’image qu’il produit est enregistrée sur un micro-ordinateur. Cette image est une véritable empreinte de la lumière, une sensation “physique” qui n’est donc plus une image figurative. Elle est également l’unique capture qu’aura pu effectuer ce capteur digital, maintenant écrit durablement. Cette pièce invite à reconsidérer à la fois la rapidité à laquelle sont produites les images dans notre société tout en faisant écho aux rites ancestraux liés au soleil, mais aussi à la naissance de la photographie. À côté de la sculpture sont présentés trois tirages : ce sont trois images extraites du capteur, baignées de pourpre et de rose, et qui dégagent une certaine sensation physique, non sans rappeler une explosion.
Julien Sales aime faire coaguler les pixels et placer des tirages argentiques dans des phases infinies de développement. Diplômé de La Cambre où il enseigne aujourd’hui la photographie studio, il est fasciné par l’objet « caméra » et la manière dont les images envahissent et s’immiscent dans nos vies. Il crée des sculptures hybridant analogique et digital, procédés ancestraux et technologies de pointe. Julien Sales revendique une énergie à toute épreuve et multiplie les projets, il développe en 2019 des séries d’effets photographiques pour l’application Infltr sur iOS, co-lance en 2016 la plateforme belge de livres d’artistes bulk, co-produit des combinaisons anti-abrasion de haute technicité pour Bowtex et travaille actuellement en partenariat avec un scientifique du CEA à Grenoble sur la construction de sa propre caméra."
Gratuit sur inscription
https://www.weezevent.com/nuit-des-musees-cwb
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

Lafayette Anticipations - Fondation d’entreprise Galeries Lafayette
9 rue du Plâtre 75004 Paris
01 57 40 64 17

- Visite inédite de l’exposition Wu Tsang
À l’occasion de la Nuit des Musées 2020, venez découvrir l’étonnante première exposition de Wu Tsang en France.
L’artiste américaine transforme le bâtiment de Lafayette Anticipations en un lieu hybride qui convoque les mondes de la nuit et du sacré.
Lors de cette nocturne exceptionnelle, la Fondation invite des jeunes de différents horizons, à partager leurs visions singulières de l’exposition.
Venez les rencontrer en face à face et écouter leurs récits singuliers.
Cette expérience enrichie de l’exposition est proposée en respect des conditions sanitaires, en petits groupes.
Entrée gratuite sur réservation sur la billetterie à partir de début novembre
https://billetterie.lafayetteanticipations.com/index-css5-lafayetteanticipationsweb-pg1.html
samedi 14 novembre - 18h00 à 21h30

Maison de Victor Hugo
6 place des Vosges 75004 Paris
01 42 72 10 16

- Visite de l’appartement dans lequel Victor Hugo a vécu avec sa famille de 1832 à 1848
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h59

- Visite de l’exposition François-Auguste Biard, peintre voyageur
Mari de Léonie Biard avec laquelle Victor Hugo eut une liaison jusqu’à son départ en exil, Biard est surtout un peintre passioné par l’exploration et part au Spitzberg en 1839 et au Brésil en 1860. Cette exposition rétrospective est la première à être consacrée à l’œuvre de François-Auguste Biard (1799-1882). Contemporain de Victor Hugo, Biard échappe aux définitions et aux genres : artiste « fantaisiste », peintre explorateur, témoin de son temps...
Mari de Léonie Biard avec laquelle Victor Hugo eut une liaison jusqu’à son départ en exil, Biard est surtout un peintre passionné par l’exploration et part au Spitzberg en 1839 et au Brésil en 1860.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h59

5ÈME ARRONDISSEMENT


Centre Culturel Irlandais
5 rue des Irlandais 75005 Paris

- Visite libre de l’exposition "Echos toujours plus sourds", de l’artiste irlandais Alan Phelan
Le CCI présente cette exposition de l’artiste Alan Phelan, rassemblant une œuvre vidéo et musicale ainsi qu’une sélection de photographies inédites créées à partir de la technique "Joly Screen".
Le Centre Culturel Irlandais est ravi de présenter cette exposition de l’artiste Alan Phelan, rassemblant une sélection de photographies inédites ainsi qu’une œuvre vidéo et musicale. Au cours des trois dernières années, Alan Phelan a ressuscité une technique de photographie couleur inventée dans les années 1890 par le physicien dublinois John Joly. Aujourd’hui oublié, ce processus appelé « Joly Screen » employait des écrans filtrants composés de lignes rouges, vertes et bleues, utilisés en association avec un négatif noir et blanc. A travers cette exposition, Phelan retrace une Histoire visuelle imaginaire de cette invention, en mobilisant des références historiques et artistiques sur plus de cinq cents ans. Ses œuvres présentent une « temporalité contrefactuelle » : l’artiste contextualise son Histoire éventuelle de la photographie en remontant avant même ses débuts techniques. La pratique d’Alan Phelan est imprégnée par la re-narrativisation et l’écho de l’Histoire ; ici, les tropes familiers mêlant motifs floraux, autoportraits et objets sont magistralement réemployés pour nous raconter un récit d’invention, d’échec et d’amour.
Exposition visible du vendredi 13 novembre au dimanche 20 décembre 2020 (vernissage jeudi 12 novembre de 18h30 à 20h)
Entrée libre
samedi 14 novembre - 14h00 à 23h59

Grande Galerie de l’Évolution
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris

- Visite de la Grande Galerie de l’Évolution
La Grande Galerie de l’Évolution vous ouvre ses portes pour une soirée d’exception !
"La Grande Galerie de l’Évolution vous ouvre ses portes pour une soirée d’exception !
De la faune aquatique à la grande caravane des animaux de la savane africaine, en passant par les forêts tropicales et les animaux disparus, profitez de la Nuit européenne des musées pour (re)découvrir les collections permanentes de ce lieu magique. Dans un écrin architectural exceptionnel, les milliers de spécimens exposés en font un lieu unique pour s’émerveiller et explorer les origines de la vie, la diversité des espèces et la place de l’Homme dans la nature." Entrée libre - Dernière entrée à 23h15 / L’exposition "Pierres précieuses", le cabinet de réalité virtuelle et la galerie des enfants ne sont pas ouverts durant la Nuit européenne des musées.
samedi 14 novembre - 18h00 à 22h59

Musée Curie
1 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris
01 56 24 55 33

- Visite du Musée Curie
Situé dans l’ancien laboratoire de physique chimie dirigé par Marie Curie, le musée retrace les différentes étapes des découvertes des Curie et des Joliot-Curie, la "famille aux 5 prix Nobel".
Entrée libre régulée, limitée à 20 personnes en même temps dans le musée, respect des mesures sanitaires
samedi 14 novembre - 17h00 à 23h00

- Lumière sur les portraits de la famille Curie faits par C215
Visites à la lampe torche dans le jardin et les alentours du musée à la découverte des oeuvres du street artiste C215. Visite commentée par un(e) étudiant(e) de l’Ecole du Louvre
Au crépuscule, cette balade à la lampe torche dans le jardin du musée et ses alentours vous emmène sur les traces des portraits muraux de la famille Curie signés de C215. Réanimés par la virtuosité de l’artiste contemporain, ces portraits urbains, colorés, réalisés au pochoir, n’attendent plus que vos yeux pour les contempler et permettent de découvrir l’histoire de la famille aux cinq Prix Nobel.
Visite réalisée en collaboration avec École du Louvre Junior Conseil et les élèves de l’École du Louvre.
Entrée libre, sur inscription obligatoire (possible dès le 12 octobre), limitée à 20 personnes, respecter les mesures sanitaires
https://musee.curie.fr/reservation
samedi 14 novembre - 21h00 à 22h00
samedi 14 novembre - 22h00 à 23h00

Musée de la préfecture de police
4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève 75005 Paris
01 44 41 52 50

- Conférence Les experts d’aujourd’hui"... la police technique et scientifique, un métier qui depuis les séries telles que les experts suscitent des vocations et beaucoup de fascination
Conférence présentée par M. Norbert Fleury et M. Machecler, tous 2 techniciens de la police technique et scientifique. Avec la série les experts dans les années 2000, cette dernière a été propulsée au devant de la scène médiatique.
Nos deux techniciens vont nous expliquer leur métier qui suscite beaucoup de curiosité et de fascination....
50 places par conférences - Inscription obligatoire par mail
pp-cabinet-smac-accueil-musee@interieur.gouv.fr
samedi 14 novembre - 16h30 à 18h00
samedi 14 novembre - 19h45 à 21h15

- Visite libre du musée de la préfecture de police
Dernière entrée à 23h
samedi 14 novembre - 16h30 à 22h30

- Conférence itinerante "La tournée des grands Ducs" par Mme Anne France Seraglini
Conférence "La tournée des grands ducs dans le quartier Maubert". Découverte des anciens lieux de perdition, des sites d’exécution et des fantômes de l’histoire criminelle.
Visite itinérante par Mme Anne France Seraglini "La tournée des grands ducs" dans le quartier Maubert. Découverte des anciens lieux de perdition, des sites d’exécution, des fantômes de l’histoire criminelle.
Visite gratuite 25 personnes maximum- inscription obligatoire par mail
pp-cabinet-smac-accueil-musee@interieur.gouv.fr
samedi 14 novembre - 17h00 à 18h30

- Rencontre exceptionnelle sur le thème "Crime et experts du crime" avec chercheurs, journalistes, policiers, etc.
Rencontre exceptionnelle sur le thème "Crimes et experts du crime" avec plusieurs auteurs (chercheurs, journalistes, policiers, etc..) qui présenteront leurs derniers ouvrages et les feront dédicacer Rencontre exceptionnelle sur le thème "crimes et experts du crime" avec plusieurs auteurs qui présenteront leurs derniers ouvrages et engageront une discussion sur de célèbres affaires criminelles, sur l évolution
Entrée libre et gratuite
samedi 14 novembre - 18h30 à 22h00

Musée du service de santé des armées
1 place Alphonse Laveran 75005 Paris
01 40 51 51 92

- Visite libre et gratuite du musée du Service de santé des armées
Une découverte nocturne des collections exceptionnelles du musée retraçant l’histoire du Service de santé des armées, exposées dans l’ancienne abbaye royale du Val-de-Grâce
Le musée du Service de santé des armées vous propose une visite nocture de ses collections ! Découvrez l’histoire du Service de santé des armées, à travers les riches collections du musée exposées dans les bâtiments historiques de l’abbaye royale du Val-de-Grâce : cloître, église...
Dernière entrée des visiteurs à 23h30. Boutique et vestiaire fermés. Des mesures sanitaires spécifiques pourront être prises si nécessaire.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Visite libre de l’exposition "Paludisme. L’engagement du Service de santé des armées"
Exposition - Avant-choeur de l’église du Val-de-Grâce - du 29 septembre 2020 au 6 juin 2021
Première endémie mondiale, le paludisme constitue encore aujourd’hui un enjeu sanitaire majeur à l’échelle internationale. Cette maladie parasitaire, attestée dès l’Antiquité, a souvent pu influencer le cours de l’Histoire. Engagé contre ce fléau, le personnel du Service de santé des armées a joué un rôle considérable et continue d’œuvrer pour soigner ses victimes, militaires et civiles, limiter sa propagation et parvenir à son élimination.
Dernière entrée des visiteurs à 23h30. Boutique et vestiaires fermés. Des mesures sanitaires spécifiques pourront être prises si nécessaire.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- Visite libre de l’exposition "Alphonse Laveran. Portrait d’un prix Nobel"
Exposition photographique - Cloître du Val-de-Grâce – du mardi 1er septembre 2020 au dimanche 28 février 2021
Médecin du Service de santé des armées, Alphonse Laveran (1845-1922) est le premier Français à recevoir le prix Nobel de médecine et de physiologie en 1907 pour ses recherches sur le paludisme. Un parcours photographique rappelle la vie et l’œuvre de cet ancien professeur du Val-de-Grâce, membre de l’Institut Pasteur et de l’Académie de médecine.
Dernière entrée des visiteurs à 23h30. Boutique et vestiaire fermés. Des mesures sanitaires spécifiques pourront être prises si nécessaire.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

6ÈME ARRONDISSEMENT


11 Conti - Monnaie de Paris
11 quai de Conti 75006 Paris
01 40 46 57 57

- Visite libre de l’exposition « Akan, les valeurs de l’échange »
L’or pour monnaie, le poids pour prix
Les peuples akan (Afrique de l’Ouest), ashanti en particulier, usèrent de l’or comme moyen de paiement jusqu’à ce que s’imposent les monnaies coloniales au début du XXe siècle. Conservé en poudre dans de petites boîtes, cet or était pesé au moyen de balances et de poids dont l’innombrable variété ne cesse de surprendre. Plus de 2 000 de ces poids sont conservés dans la collection de la Monnaie de Paris, grâce à divers legs et dons, dont le dernier est survenu en 2018.
L’exposition, à travers une sélection méticuleuse, explique les origines et les originalités insoupçonnées de ces petites figures de bronze qui nous plongent dans le quotidien de cette région d’Afrique. Le visiteur découvrira qu’au-delà de l’or pesé pour échanger, les poids disent bien autre chose qu’un simple prix !
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

- Visite libre du Musée de la Monnaie de Paris
Visite libre d’un musée qui frappe... les esprits ! Ne cherchez pas à forcer le coffre-fort de la Monnaie de Paris, ses trésors vous sont offerts... Découvrez la dernière usine parisienne en activité, qui associe collections patrimoniales et savoir-faire techniques.
Le musée vous plonge dans une expérience inédite, une véritable expérience multisensorielle innovante et didactique. Des vues sur les ateliers, des démonstrations, des vidéos pédagogiques, des dispositifs ludiques ainsi que des ambiances olfactives rythment un ensemble de près de 2 000 œuvres, accompagnées de nombreux objets à toucher et à manipuler qui évoquent l’histoire de la monnaie, l’histoire de France, des techniques et des sciences...
La Nuit européenne des musées est l’occasion de découvrir pleinement ce lieu vivant et dynamique en plein cœur de Paris !
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

- Venez observer une démonstration de gravure ! Partez à la rencontre d’un artisan qui vous fera partager sa passion du geste maîtrisé de la gravure en taille directe. Profitez de l’ensemble des espaces en accès libre de la Monnaie de Paris, et partez à la découverte du savoir-faire et de l’excellence de nos métiers d’art qui se dévoilent au cœur du Palais néo-classique abritant toujours une activité industrielle.
Un artisan réalisera ainsi une démonstration de gravure en taille directe dans le musée, partageant sa maîtrise des gestes traditionnels héritiers des siècles passés.
samedi 14 novembre - 19h00 à 22h30

- Visites guidées : Par ici la Monnaie ! Les médiateurs de la Monnaie de Paris sont là pour vous guider et vous émerveiller ! Vous voulez connaître l’origine des expressions : "Riche comme Crésus", "Toucher le Pactole" ou "Payer en monnaie de singe" ?
Vous voulez comprendre de quoi sont faites les monnaies d’hier et d’aujourd’hui ? Comment elles sont fabriquées ? Quels sont les métiers d’art qui perpétuent des gestes et traditions séculaires ?
Accompagnés par des médiateurs qui se tiendront à votre disposition dans le parcours du musée, venez découvrir les richesses patrimoniales qui se cachent dans la Monnaie de Paris !
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

- Visite à la lampe torche d’un palais-usine néo-classique
Éclairez-nous ! À la lumière d’une lampe torche, partez à la découverte de la Monnaie de Paris, dernière manufacture en fonctionnement au centre de Paris. Une visite dans la pénombre qui vous permet de découvrir les lignes architecturales, le style, le décor, les détails surprenants et… parlants de l’Hôtel de la Monnaie !
samedi 14 novembre - 20h00 à 22h00

Maison d’Auguste Comte
10 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris
01 43 26 08 56

- Visite libre de l’appartement d’Auguste Comte, dernier domicile du philosophe (de 1841 à sa mort en 1857). Celui-ci est resté intact depuis sa mort en 1857. La Maison d’Auguste Comte est un appartement-musée dans lequel vécut le philosophe français Auguste Comte (1798-1857). Situé au 10 rue Monsieur le Prince, dans le 6e arrondissement de Paris, il s’agit du dernier domicile qu’il occupa, de 1841 jusqu’à sa mort en 1857. Par la suite, ses disciples veillèrent à conserver la demeure qui avait vu naître sa philosophie, respectant par-là les dernières volontés de leur maître. Devenu musée, l’appartement, désormais propriété d’une Association internationale consacrée à Auguste Comte, est ouvert à la visite. Une fois passé le seuil de la porte, le visiteur découvre le domicile du philosophe qui est resté tel qu’il l’a connu, avec son mobilier d’origine et les objets lui ayant appartenu. Le parcours thématique mis en place, par le biais d’un dispositif muséographique qui préserve l’authenticité du lieu, renseigne le visiteur sur la philosophie d’Auguste Comte.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h00 à 22h00

Musée de minéralogie MINES ParisTech
60 boulevard Saint-Michel 75006 Paris
01 40 51 91 39

- Découverte du monde des minéraux
Découverte de l’une des plus belles collections mondiales dans un cadre préservé du second empire.
Situé dans l’Ecole des Mines, le musée de minéralogie abrite une collection de 100.000 échantillons de minéraux, roches et météorites dans un décor du milieu du XIXe siècle. Il s’agit d’une des plus grande collection mondiale dont la création remonte à 1794.
Accès : Lignes de bus : 21, 27, 38, 82, 84, 85, 89. RER B Station : Luxembourg
entrée libre
samedi 14 novembre - 18h00 à 22h30

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard 75006 Paris
01 40 13 62 00

- Création du collectif La Ville en feu
Les danseurs du collectif La Ville en feu présentent une création originale, confrontant leurs corps et leurs chants aux photos de Man Ray et aux modèles de haute couture exposés.
Visitez l’exposition dans des conditions exceptionnelles : dans les salles, les étudiants de l’Université Paris-Dauphine vous font découvrir leurs œuvres préférées tandis que les danseurs du collectif La Ville en feu présentent une création originale, confrontant leurs corps et leurs chants aux photos de Man Ray et aux modèles de haute couture exposés.
Réservation obligatoire. Gratuit. Dernière entrée 23h30.
http://museeduluxembourg.fr
samedi 14 novembre - 19h30 à 23h59

- Jeunes médiateurs de l’exposition Man Ray et la mode
Visitez l’exposition dans des conditions exceptionnelles : dans les salles, les étudiants de l’Université Paris-Dauphine vous font découvrir leurs œuvres préférées tandis que les danseurs du collectif La Ville en feu présentent une création originale, confrontant leurs corps et leurs chants aux œuvres exposées.
Réservation obligatoire. Dernière entrée 23h30
http://museeduluxembourg.fr
samedi 14 novembre - 19h30 à 23h59

Musée national Eugène-Delacroix
6 rue Fürstenberg 75006 Paris
01 44 41 86 50

- Bienvenue chez Eugène Delacroix
Partez à la découverte du dernier lieu de vie et de création du peintre Eugène Delacroix.
Tout au long de la soirée, l’équipe du musée Delacroix vous attend pour vous faire découvrir le dernier appartement et le dernier atelier du peintre Eugène Delacroix.
Installé au cœur de Paris, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, le musée national Eugène-Delacroix est un lieu unique. Transformé en musée dans les années 1920 par un groupe d’artiste réunis autour du peintre Maurice Denis, ce « musée-atelier » propose à ses visiteurs de se plonger au cœur de l’œuvre intime de l’artiste, à travers une collection réunissant un florilège d’œuvres de Delacroix : tableaux, fresques, lithographies, dessins, ainsi que des objets ramenés par l’artiste de son voyage en Orient et des œuvres d’artistes contemporains de Delacroix.
Entrée gratuite, réservation d’un créneau horaire obligatoire
samedi 14 novembre - 17h30 à 22h00

Musée Zadkine
100 bis rue d’Assas 75006 Paris
01 55 42 77 20

- Redécouvrir Zadkine à la faveur de la nuit
Redécouvrir Zadkine, maître de la taille directe, figure majeure de l’École de Paris de l’atelier au jardin à la faveur de la nuit.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 19h00 à 22h00

Palais des Beaux-Arts - École nationale supérieure des beaux-arts
13 Quai Malaquais et 14 rue Bonaparte 75006 Paris
01 47 03 50 00

- Le Théâtre des expositions
Les chefs-d’œuvre des Beaux-Arts de Paris et les créations des jeunes artistes de l’École et de leurs professeurs sont réunis dans une succession ininterrompue d’expositions écrites par les étudiants.
Les chefs-d’œuvre du patrimoine des Beaux-Arts de Paris et les créations des jeunes artistes de l’École et de leurs professeurs sont réunis dans une succession ininterrompue d’expositions. Cette pièce composite, désordonnée et expérimentale est écrite par les étudiants de la filière « Métiers de l’exposition », accompagnés par les cinq jeunes commissaires en résidence et guidés par les conservateurs, théoriciens, professeurs et équipes de l’École.
Exposition ouverte à tous en entrée libre
samedi 14 novembre - 13h00 à 23h59

7ÈME ARRONDISSEMENT


Musée de l’armée
Hôtel National des Invalides, 129 rue de Grenelle 75007 Paris
01 44 42 38 77

- Exposition "Comme en 40..."
"Comme en 40...", une exposition « à hauteur d’homme » qui reconstitue l’atmosphère de cette année terrible, de la « drôle de guerre » à la fin de l’année 1940.
L’année 1940 est un épisode décisif de l’histoire de France. Pour que le visiteur en saisisse les enjeux, de la « drôle de guerre » à la fin de l’année 1940, en passant par la campagne de France, l’Appel du 18 juin et la mise en place du gouvernement de Vichy, le musée de l’Armée présente une exposition « à hauteur d’homme » qui reconstitue l’atmosphère de cette année terrible.
Une immersion totale expliquée et commentée grâce à plus de 240 objets et archives, photographies, cartes animées et dispositifs multimédias.
Et vous… Qu’auriez-vous réellement fait en 1940 ?
Cette exposition s’inscrit en 2020 dans un cycle de commémorations nationales avec le 80e anniversaire des combats de la campagne de France, de l’Appel du 18 juin, de la création de la France Libre, ainsi que les dates anniversaires de naissance et de mort du général de Gaulle (1890-1970).
Accès libre et gratuit. Port du masque obligatoire.
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h59

Musée de l’Ordre de la Libération
129 rue de grenelle 75007 Paris
01 80 05 90 81

- Visite serious game "Au temps des Héros"
"Au temps des héros" est un voyage à remonter dans le temps à vivre en famille grâce à un jeu d’enquète sur tablettes tactile.
En famille, à partir de 8 ans
réservation obligatoire : 01 80 05 90 81
Ce dispositif numérique est une application originale et sur mesure qui s’inscrit dans le parcours de l’exposition permanente du musée.
En famille, venez vivre une aventure tout en recevant du contenu informatif sur l’engagement des Compagnons de la Libération.
Gratuit, sur inscription / Début de l’activité à 19H30 / Prêt des tablettes sur présentation de votre carte d’idendité.
mediation@ordredelaliberation.fr, 0180059081
samedi 14 novembre - 19h30 à 21h00

- Visite théâtralisée "Des femmes et des hommes d’exception"
Avec : Ambre Kuropatwa, Nicolas Dereatti et Xavier Depoix
Textes : Ambre Kuropatwa et Xavier Depoix
Costumes : Jérôme Ragon
Une Production de la Compagnie Ankréation pour le Musée de l’Ordre de la Libération
Suite au succès des visites théâtralisées de l’année 2019, le musée a décidé de renouveler cette programmation en 2020 avec de nouveaux Compagnons et médaillé de la Résistance.
Laissez-vous conduire dans le musée par cinq grandes figures de la Seconde Guerre mondiale. Vous serez plongés dans la clandestinité de la Résistance intérieure et le poids du système concentrationnaire mais aussi dans l’aventure incroyable des combats en Afrique et de la libération de la France. Ces exemples de courage et de bravoure sont à découvrir en famille, à partir de 8 ans.
Réservation obligatoire : 01 80 05 90 81
Gratuit, réservation obligatoire (nombre de participants limités).
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h30

Musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie
2 rue de la Légion d’honneur 75007 Paris
01 40 62 84 25

- Mille ans d’histoire à travers les décorations du monde entier
Mille ans d’histoire de France et un tour du monde à découvrir au musée de la Légion d’honneur à travers des décorations, tableaux et objets d’art.
Le musée de la Légion d’honneur accueille ses visiteurs avec 5000 insignes et objets d’art, intégrés dans leur contexte géopolitique et retraçant l’histoire des distinctions françaises et étrangères, du Moyen Âge au XXIe siècle.
Rénovées ces dernières années, ses salles sont enrichies de nouvelles œuvres et repensées dans une muséographie à la fois solennelle et pédagogique. Des écrans interactifs permettent aux visiteurs de comprendre l’histoire des distinctions françaises et le fonctionnement actuel de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite.
Par sa triple dimension historique, sociologique et artistique, le musée de la Légion d’honneur est destiné à séduire un large public : amoureux de beaux objets, amateurs d’histoire, passionnés de la Légion d’honneur et du Premier Empire, spécialistes des décorations, ou bien touristes curieux de découvrir les trésors d’une institution française.
samedi 14 novembre - 20h00 à 23h59

- Ça brille ! Les mille feux des décorations
Les décorations sont parfois de véritables bijoux, chefs-d’oeuvre de joaillerie et d’orfèvrerie. Cette visite thématique du musée, animée par un spécialiste, vous emmènera de trésor en trésor. De la Toison d’or à la Légion d’honneur, en passant par l’ordre du Chardon et l’ordre du Saint-Esprit, tous resplendissent de mille feux et de mille histoires !
La visite est proposée dans le cadre de la participation du musée de la Légion d’honneur à l’exposition "Pierres précieuses" au Muséum d’histoire naturelle de Paris.
Visite d’environ une heure, début à 20h30, 21h30 et 22h30
samedi 14 novembre - 20h00 à 23h59

Musée des Plans-Reliefs
Hôtel national des Invalides, 75007 Paris
01 45 51 92 45

- Visite libre du musée des Plans-Reliefs
À l’aide du guide de visite disponible à l’entrée du musée, découvrez la collection des plans-reliefs, maquettes historiques réalisées entre les règnes de Louis XIV et de Napoléon III.
Entrée libre, port du masque obligatoire pour les visiteurs de plus de 11 ans
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h45

- Points parole : "Parlons reliefs"
Entrez dans l’intimité de villes fortifiées miniatures grâce à une courte présentation de certaines maquettes de la collection.
Les médiateurs du musée vous attendent pour vous présenter, tout au long de la soirée, l’histoire de certains plans-reliefs. Répartis le long de votre parcours dans le musée, ils vous donneront les clés pour comprendre ces maquettes. Anecdotes, méthodes de fabrication, urbanisme, architecture, paysage, stratégie militaire et bien d’autres thèmes sont au programme de ces petits exposés.
Médiateurs postés devant certaines maquettes dans la galerie d’exposition des plans-reliefs. Chaque exposé dure environ 15 minutes.
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h30

- Venez jouer au musée et tentez de remettre en ordre les grandes dates de l’histoire de France et de la collection.
Le fil du temps a été chamboulé et les siècles se sont mélangés ! Venez jouer au musée, seul ou à plusieurs, et tentez de remettre en ordre les grandes dates de l’histoire de France et des plans-reliefs. Des récompenses sont à gagner si vous réussissez…
Jeu pour adultes et enfants dès 8 ans.
Durée du jeu : 15 minutes environ.
Sans inscription (dans la limite des places disponibles).
Rendez-vous, après votre visite, à la sortie du musée, au 4e étage de l’Hôtel des Invalides (accès entrée Orient).
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h30

- Livret-jeu en famille
Dans le musée, les enfants et leurs accompagnateurs peuvent découvrir, de manière autonome, les paysages représentés sur les plans-reliefs grâce à un livret-jeu fourni à l’accueil.
Livret-jeu disponible sur demande à l’accueil. Munissez-vous d’un crayon ou un stylo pour l’écriture.
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h30

- Atelier familles "Châteaux forts"
Une activité en autonomie pour apprendre à construire un château fort.
Durant cet atelier, les familles découvrent la fortification médiévale sur le plan-relief du Mont-Saint-Michel ; puis fabriquent une maquette de châtelet inspirée par le plan-relief.
Durée : 45 minutes environ.
Inscription obligatoire par mail (9 enfants maximum par créneau) - Activité pour les enfants de 7 à 10 ans (accompagnés)
pedagogie.plans-reliefs@culture.gouv.fr
samedi 14 novembre - 19h30 à 20h15
samedi 14 novembre - 20h30 à 21h15

- Visite découverte du musée des Plans-Reliefs
Découvrez l’histoire et l’utilité des plans-reliefs : des maquettes historiques de villes fortifiées.
La visite découverte, conçue autour d’une sélection de maquettes, permet une première approche de cette collection unique au monde, de la Manche à la Méditerranée, en passant par les Pyrénées.
Durée : 45 minutes.
Dans la limite des places disponibles (15 personnes maximum par visite). Rendez-vous directement au 4e étage des Invalides (entrée Orient), 10 minutes avant la visite.
samedi 14 novembre - 19h30 à 20h15
samedi 14 novembre - 20h30 à 21h15
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h15
samedi 14 novembre - 22h30 à 23h15

Musée du quai Branly - Jacques Chirac
37 quai Branly 75007 Paris
01 56 61 70 00

- Vaudou. L’Homme, la nature et les dieux
Présentation du dernier ouvrage de Philippe Charlier intitulé "Vaudou. L’Homme, la nature et les dieux"
Dans le cadre de la Nuit européenne des musées 2020, le salon de lecture J. Kerchache vous propose une rencontre avec Philippe Charlier autour de son dernier ouvrage publié chez Plon dans la collection Terre Humaine.
Que peut apporter un regard triple (le médecin, l’archéologue, l’anthropologue) au vaudou ? Depuis presque 15 ans, Philippe Charlier sillonne les pistes du Bénin. Il y a acquis suffisamment de matière, de données, d’expériences pour proposer le récit d’une immersion et d’une analyse du vaudou. Au-delà de montrer et d’expliciter que le vaudou est une religion à part entière, avec ses codes, ses clergés, ses mythes et ses rituels domestiques et collectifs, on portera un regard nouveau, incisif, pragmatique et original sur cette croyance dans son territoire d’origine (Afrique sub-saharienne).
samedi 14 novembre - 17h00 à 18h30

- Anthropologie de la nuit
Rencontre autour de la collection "Anthropologie de la nuit"
Dans le cadre de la Nuit européenne des musées 2020, le salon de lecture J. Kerchache vous propose une rencontre sur le thème de la nuit.
Rencontre autour de la collection Anthropologie de la nuit, publications de la Société d’Ethnologie avec Michel Adam, président de la Société d’Ethnologie et Aurore Monod Becquelin, directrice de la collection "Anthropologie de la nuit".
La nuit, support d’imaginaire, se nourrit de sommeil et enfante les rêves. Moment qui instaure une communication singulière, elle transforme le temps et l’espace, et permet la rencontre d’êtres qu’unissent des relations complexes.
samedi 14 novembre - 19h00 à 20h30

- Masques de la lune de Bereba
Projection "Masques de la lune de Bereba"
Le spectacle Masques de la lune de Bereba fut enregistré au Théâtre Claude Lévi-Strauss en 2008. C’est lors des nuits claires de pleine lune que les Bwaba du Burkina Faso apprécient particulièrement de faire sortir leurs masques blancs. Ces masques griots, faits de tissus de cotonnade blanche, luisent alors sous la lumière sélénique. Leur sortie, synonyme de paix et de joie, donne lieu à des danses acrobatiques qui réjouissent les humains, mais aussi les génies. Si en temps ordinaire les génies sont invisibles aux humains, ces deux types d’êtres entretiennent pourtant des relations quasi quotidiennes. Des multiples aspects que prennent les relations entre humains et génies, la performance dansée des masques blancs en est un particulièrement intense.
Rencontre avec Camille Devineau, ethnomusicologue et anthropologue de la danse.
samedi 14 novembre - 21h30 à 23h00

8ÈME ARRONDISSEMENT


Centre culturel canadien
130 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

- Visite libre de l’exposition "Edward Burtynsky – Mounds and Voids : From Human to Global Scale" au Centre culturel canadien
Dans le cadre de sa participation à la Nuit européenne des musées, le Centre culturel canadien vous propose de découvrir sa nouvelle exposition, consacrée au photographe canadien Edward Burtynsky.
Photographe canadien renommé, parcourant la planète depuis des décennies en explorant les paysages résiduels issus de notre existence moderne, Edward Burtynsky aura mis en images d’une beauté paradoxale l’abondance et le manque, les enjeux locaux et globaux de l’eau et du pétrole, l’exploitation des ressources, et l’impact en résultant sur les mains-d’œuvre et les populations. Burtynsky a livré récemment un projet ambitieux et panoramique de toutes les composantes d’un cheminement aussi cohérent qu’engagé, Anthropocène.
L’exposition du Centre culturel canadien propose une traversée inédite et subjective des corpus de cette œuvre colossale. Mounds and Voids se concentre sur les moyens industriels et humains convoqués dans l’exploitation rentable des sols, sur l’équilibre global des pleins et des vides engendrés par nos déséquilibres locaux, sur des sous-terrains et des reliefs qui n’ont rien de naturel. A l’écart des grands centres urbains et du quotidien des privilégiés, quelles empreintes les opérations de creusage et d’accumulations laissent-elles sur notre planète ? Que voit-on et que sait-on de ceux qui creusent, extraient, ramassent, sélectionnent à main nue, là où la machinerie industrielle ne peut agir ?
A partir d’un face-à-face immersif et contrasté entre un chantier industriel et un chantier artisanal en Afrique, l’exposition propose un regard percutant mais également paradoxal sur les coulisses de notre monde, nous invitant à prendre la mesure des enjeux locaux et globaux de l’exploitation des ressources. Mounds and Voids : from Human to Global Scale est également une réflexion sur la construction de l’image et sa puissance propre, sur une forme tout à fait singulière de maîtrise de la représentation de l’espace et de l’échelle des choses, ainsi que sur une exploitation assumée de la technologie au service d’un regard explorateur déjouant et défiant les limites de la perception.
L’exposition réunit deux œuvres monumentales réalisées à Johannesburg et Madagascar et issues du plus récent projet d’Edward Burtynsky, Africa ; un ensemble d’expériences de réalité augmentée constituant une méditation sur la mémoire des reliques industrielles ; une sélection condensée de quatorze photographies abordant les ressorts de l’élaboration visuelle de l’exploitation des sols et du recyclage.
Commissaire : Catherine Bédard
Samedi 14 novembre 2020 de 18h à 23h : ouverture spéciale du Centre culturel canadien pour la Nuit européenne des musées.
Attention, dernières entrées à 22h30.
Entrée libre, dans le respect des règles sanitaires mises en place par le Centre culturel canadien
https://canada-culture.org/event/edward-burtynsky-mounds-and-voids/
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h00

Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower 75008 Paris
01 44 13 17 17

- Visite de l’exposition "Noir & Blanc" et déambulation en musique avec Sonorium Noir & Blanc : une esthétique de la photographie. Découvrez les collections exceptionnelles de la Bibliothèque nationale de France
Ancré dans l’histoire de la photographie, le noir et blanc incarne l’essence de la discipline par sa force esthétique et plastique. A travers ce thème transversal, le Grand Palais vous invite à découvrir 300 tirages emblématiques des collections exceptionnelles de la BnF.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
samedi 14 novembre - 20h00 à 23h59

Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Avenue Winston Churchill 75008 Paris
01 53 43 40 00

- La Nuit du Dessin
Le Petit Palais invite petits et grands à fêter l’art du dessin sous toutes ces formes.
Le Petit Palais invite petits et grands à fêter l’art du dessin sous toutes ses formes autour de ses collections permanentes et de son exposition "l’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)". Durant toure la soirée, chacun pourra découvrir les artistes de l’association _Soirées dessinées_ en pleine création, s’initier à l’art du croquis sur modèle vivant, esquisser une composition au moyen d’une fenêtre perspective, griffonner en musique, crayonner et colorier de jolis motifs inspirés des oeuvres... Bref redécouvrir cet art primordial que chacun cultive dès la plus tendre enfance et que les artistes élèvent au plus haut niveau.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

- L’âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)
Le Petit Palais présente une expostion dédiée aux plus belles heures de la peinture danoise, de 1801 à 1864. L’exposition organisée conjointement par le Nationalmuseum de Stockholm, le SMK de Copenhague et le Petit Palais, inclut plus de 200 œuvres d’artistes phares de cette période comme Christopher Eckersberg, Kristen Kobke, Martinus Rorbye ou encore Constantin Hansen. Cette exposition offre l’une des analyses les plus ambitieuses de cette période artistique entreprise depuis de nombreuses années. L’accrochage se concentre sur un certain nombre de thèmes clés ayant trait aux conditions sociales, politiques, économiques et culturelles du danemark au XIXe siècle et offre un panorama de sujets familiers tels que la vie à Copenhague, l’artiste au travail, le voyage, la peinture de paysages ou encore la famille. Peintures précises et délicates, ces œuvres offrent une plongée dans le Danemark du XIXe siècle.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h59

9ÈME ARRONDISSEMENT


Musée de la franc-maçonnerie
16 rue Cadet 75009 Paris
01 45 23 74 09

- La franc-maçonnerie se dévoile. Percez le mystère avec nous !
Entrée libre
samedi 14 novembre - 19h30 à 23h30

Musée de la Vie romantique
Hôtel Scheffer-Renan - 16 rue Chaptal 75009 Paris
01 55 31 95 67

- Découverte des collections du musée de la Vie romantique
Présentation de la maison du peintre Ary Scheffer : le musée et ses collections.
Nos conférenciers vous accueillent dans la cour du musée et vous proposent une présentation de découvrir en 15’ le musée et ses collections avant votre visite libre individuelle.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
samedi 14 novembre - 18h30 à 19h00
samedi 14 novembre - 20h00 à 20h30
samedi 14 novembre - 21h00 à 21h30

- Points parole : "Tempêtes et naufrages" dans la période romantique
Présentation du thème de la prochaine exposition du musée : Les tempêtes et les naufrages
À partir d’œuvres de la collection du musée et de textes littéraires, nos conférenciers vous présentent en 15’ la thématique des tempêtes et naufrages dans le mouvement romantique, sujet de la prochaine exposition du musée présentée en novembre prochain.
sans réservation
samedi 14 novembre - 19h00 à 19h30
samedi 14 novembre - 20h30 à 21h00
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h00

12ÈME ARRONDISSEMENT


Palais de la porte dorée – Musée de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris
01 53 59 58 60

- À mon bel amour
Le Palais invite la chorégraphe Anne Nguyen et ses danseuses et danseurs à investir le forum avec des extraits de leur dernière création, inspirée de l’esthétique des défilés de mode.
Le Palais invite la chorégraphe Anne Nguyen et ses danseuses et danseurs à investir le forum avec des extraits de leur dernière création, inspirée de l’esthétique des défilés de mode.
À mon bel amour interroge notre perception de l’individu, du couple et du collectif en déclinant différentes conceptions de l’identité et de la beauté. Ils sont huit, quatre hommes et quatre femmes, à jouer insolemment des attitudes de leurs corps et de la symbolique de leurs danses pour affirmer leur identité, et questionner les limites de notre regard. De la danse classique au voguing en passant par le krump, le popping, la danse contemporaine ou le waacking, leurs cultures de danse et leurs mouvements font référence au défilé de mode, à la représentation photographique et cinématographique, à l’univers du clubbing, à la tradition théâtrale ou à l’apparat social, seuls, en duo ou en masse, ils s’avancent vers nous, inlassablement.
Gratuit
samedi 14 novembre - 19h00 à 20h00

- Visite libre du musée de l’histroire de l’immigration
À l’occasion de la Nuit européenne des Musées, le Musée de l’histroire de l’immigration sera ouvert en accès libre et gratuit de 19h à 22h.
Des micro-visites de l’exposition permanente "Repères" seront proposées gratuitement aux visiteurs.
Objets-témoins, œuvres d’arts et documents d’archives… Par le bais des thématiques du parcours permanent, découvrez comment l’histoire de l’immigration s’inscrit dans l’histoire de France.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 19h00 à 22h00

13ÈME ARRONDISSEMENT


Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
73 avenue des Gobelins 75013 Paris
01 83 79 18 96

- Visite commentée de la galerie des appareils
150 appareils cinématographiques conçus entre 1896 et le début des années 1980 sont exposés dans la galerie des appareils.
Cette galerie des caméras et projecteurs Pathé raconte presque un siècle d’évolution technique. Destinés tant aux professionnels qu’aux amateurs, ces appareils sont aussi le reflet d’une grande diversité des usages cinématographiques.
Les visites seront commentées par Camille Miranda et Anne Gourdet-Mares (Fondation Jérôme Seydoux-Pathé).
sur inscription, places limitées à 35 personnes.
accueil@fondationpathe.com, 01 83 79 18 96
samedi 14 novembre - 16h00 à 16h30
samedi 14 novembre - 17h30 à 18h00

- Visite libre de l’exposition temporaire "Au royaume des illusions"
"Boireau danseur de cordes", affiche Adrien Barrère, Coll. Fondation Jérôme Seydoux-Pathé © 1913, Pathé Frères.
Magie et cirque sont parmi les premières sources d’inspirations du cinématographe quand, à l’aube du XXe siècle, l’invention passe du statut de curiosité scientifique à celui de divertissement populaire.
Depuis le Second Empire, le cirque a acquis le statut d’un spectacle « pour tous ». S’en inspirer permet au cinéma de dépasser le stade de l’attraction et prétendre au statut de loisir. Quant aux magiciens, installés dans des théâtres ou dans des baraques foraines, ils sont nombreux à s’intéresser au Cinématographe comme une nouvelle machine à illusion. Par ce médium, Gaston Velle et plus tard Harry Houdini prolongent un monde de trucs et d’effets, tout en accroissant leur renommée. Inventeur du spectacle cinématographique, Georges Méliès reste tout au long de sa vie proche des magiciens et des forains, qu’il conseille et auxquels il adresse parfois des clins d’oeil dans ses films.
Ces rencontres, à une période de progrès techniques, favorisent, bien avant sa sédentarisation, l’introduction du cinéma dans les foires, qui sont par ailleurs des lieux de diffusion des attractions nouvelles. Les vues animées trouvent leur place au milieu des étonnants entresorts forains et des installations de magie optique. Certains proposent des spectacles mixtes où s’enchaînent, comme au music-hall, des films et des numéros. Les démonstrations des hommes-phénomènes sont reprises jusque dans les années 1910 dans de courtes vues cinématographiques, qui sont l’exacte réplique d’un numéro de cirque. Des acrobates comme André Deed et les clowns du Châtelet interprètent bientôt des rôles où la performance du groupe est primordiale quand le cinéma reste pour le spectateur une récréation visuelle. L’univers du cirque et de la magie inspire encore les années 1920 et le cinéma parlant. Les évoquer, c’est ouvrir les portes de l’étrange et de l’inconnu.
S’il emporte parfois quelques rêveurs vers une nouvelle vie, le cirque devient surtout le théâtre des amours et des drames, quand la mise en scène du magicien révèle la puissance d’un art invaincu par les trucs du cinéma.
Cette exposition bénéficie du prêt exceptionnel des collections privées de François Voignier, Frédéric Tabet et Pierre Taillefer, ainsi que des prêts de la Cinémathèque française, du Musée des Arts Forains et Roy Export Company Limited (Archives Chaplin)
Au cours de l’exposition, UN QUIZ est proposé aux enfants. Les cinéphiles en herbes entreront sous le chapiteau des grands cirques du siècle dernier, et plongeront dans l’univers déjanté des clowns, des trapézistes et des dompteurs de fauves.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h00 à 22h55

- Projection de "Gossette" de Germaine Dulac (1923) en ciné-concert
La Fondation Jérôme Seydoux - Pathé propose une projection des six épisodes du feuilleton captivant de Germaine Dulac, GOSSETTE (1923), en ciné-concert au piano.
Réalisé par Germaine Dulac, produit pour Pathé Consortium Cinéma par la Société des Cinéromans en 1923. D’après d’un roman de Charles Vayre, publié dans L’Echo de Paris du 23 novembre 1923 au 24 janvier 1924.
Ce feuilleton dramatique et captivant raconte l’histoire d’une jeune orpheline recueillie par un couple dont le fils est faussement accusé d’un meurtre.
Entrée gratuite, sur inscription (salle limitée à 66 places)
accueil@fondationpathe.com, 01 83 79 18 96
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h55

14ÈME ARRONDISSEMENT


Ateliers-musée Chana Orloff
7 bis villa Seurat 75014 Paris
06 60 92 22 17

- Entre ombres et lumières
Les Ateliers-musée Chana Orloff propose des projections de films et de photographies d’œuvres de Chana Orloff.
Un éclairage particulier mettra en valeur : d’une part, les "sculptures lumière" qui évoquent l’espoir comme le portrait de son fils unique "Didi" avec lequel elle eu un lien fusionnel, d’autre part des oeuvres plus sombres comme son auto-portrait en veuve (1919) ou "le Retour" qu’elle réalisa en rentrant de Geneve en 1945.
http://www.chana-orloff.org
samedi 14 novembre - 21h00 à 23h30

Musée d’Art et d’Histoire de l’hôpital Sainte-Anne (MAHHSA)
1 rue Cabanis 75014 Paris

- Exposition Follement drôle / Wahnsinnig Komisch
Le MAHHSA propose de découvrir sous la forme de visites éclaires les oeuvres de la collection Sainte-Anne et de la collection Prinzhorn en Allemagne rassemblées en co-production de manière inédite.
Les collection Sainte-Anne et Prinzhorn peuvent être considérées comme des collections cousines en France et en Allemagne, avant tout de par leur localisation hospitalière, mais aussi de par les productions exceptionnelles qu’on y trouve.
Cette exposition propose un regard singulier sur ces deux collections réunies dans une co-production franco-allemande inédite cet automne à Paris, puis au Printemps prochain à Heidelberg.
Nous interrogerons notamment la notion du "drôle" dans la peinture en croisant les singularités et les spécificités de nos deux cultures quant à cette perception de l’humour dans l’art.
Gratuit
samedi 14 novembre - 19h00 à 22h00

Musée de la Libération de Paris - Musée du général Leclerc - Musée Jean Moulin
4 avenue du colonel Henri Rol-Tanguy 75014 Paris
01 71 28 34 70

- Visite libre du musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin
Rendez-vous avec l’Histoire : découvrez le tout nouveau site et parcours du musée. Au cœur d’un monde en guerre, laissez-vous guider, du Paris occupé au Paris libéré.
Un fil chronologique vous invite à découvrir la vie et le parcours de Jean Moulin et de Philippe de Hauteclocque (futur général Leclerc), la France de l’entre-deux-guerres, la débâcle de juin 1940, l’Occupation, la résistance intérieure et les combats menés par les français libres, jusqu’à la libération du territoire dont Paris est le plus fort symbole.
Ce nouveau parcours vous propose une visite riche de rencontres et de face à face avec plus de 300 objets, documents originaux, photographies, vidéos d’archives ou de témoignages qui évoquent les deux grandes figures du musée, la résistance, les combats, la répression, la clandestinité et la liberté retrouvée.
samedi 14 novembre - 18h00 à 21h15

- Visite de l’exposition "1940 : les Parisiens dans l’exode"
À l’occasion de la nuit des musées, visitez gratuitement l’exposition "1940 : les Parisiens dans l’exode", à partir de 18h
Printemps 1940 en France : huit millions de personnes fuient sur les routes pour échapper à l’avance des armées allemandes. 80 ans après, le musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc – musée Jean Moulin revient sur cette tragédie française et européenne.
Du début du mois de mai à la mi-juin 1940, les populations traversent un moment historique bouleversant : la fuite sur les routes de huit millions de personnes pour échapper à l’avance des armées allemandes.
Les trois quart des Parisiens se jettent sur les routes, entassant comme ils le pouvaient leurs affaires les plus précieuses, dans un chaos inimaginable. Cet effondrement brutal des structures et de l’organisation de la société explique pour partie l’accueil fait à l’armistice demandé par le Maréchal Pétain.
Ce mouvement de masse vers le sud ou l’ouest de la France prend de telles proportions que la référence à la Bible s’impose rapidement pour le nommer : l’exode.
La fuite est chaotique, on cherche à rejoindre les familles en province, une maison de campagne, ou tout simplement à mettre le plus de distance possible avec les Allemands. Au fil du parcours les principales origines de ce mouvement de panique inédit sont expliquées.
Gratuité à partir de 18h
samedi 14 novembre - 18h00 à 21h15

- Lectures de textes littéraires sur l’exode
Bulles de lectures de textes littéraires d’Irène Némirovsky et de Jean Moulin au fil des collections.
Autour de l’exposition "1940 : les parisiens dans l’exode", des comédiens proposeront des bulles de lecture de textes littéraires d’Irène Némirovsky et de Jean Moulin, pour accompagner le public dans sa découverte du musée.
samedi 14 novembre - 19h00 à 21h00

15ÈME ARRONDISSEMENT


Musée Bourdelle
18 rue Antoine Bourdelle 75015 Paris
01 49 54 73 73

- Visite libre du musée Bourdelle de ses collections
Découvrir le musée Bourdelle, ses ateliers, ses collections, ses jardins dans l’avancée de la nuit.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h00

- Récital voix et harpe : Ondines, arabesques et fumée" par Lucie Edel, mezzo-soprano, Julien Marcou, harpiste
En contrepoint de l’inspiration symboliste de Bourdelle, la mezzo-soprano Lucie Edel et le harpiste Julien Marcou invitent à une déambulation musicale dans les divers ateliers du sculpteur. En contrepoint de l’inspiration symboliste de Bourdelle, la mezzo-soprano Lucie Edel et le harpiste Julien Marcou invitent à une déambulation musicale dans les divers ateliers du sculpteur. Le programme qu’ils ont conçu pour le musée s’accorde à la figure mélodique et plastique de l’arabesque, au rythme ondulatoire des femmes végétales et serpentines modelées par le maître, aux tonalités aquatiques et brumeuses de ses grès émaillés... Autant d’appels à céder à « la logique glissante de l’âme ».
Entrée libre, dans la limite des places disponibles
samedi 14 novembre - 19h30 à 21h00

Musée de La Poste
34 boulevard de Vaugirard 75015 Paris
01 42 79 24 24

- Visite de l’exposition temporaire "Réver l’Univers"
Musée entièrement gratuit, exposition permanente et exposition temporaire "Rêver l’Univers". Accès libre au 7e étage avec vue sur Paris.
Durant l’événement, l’exposition temporaire "Rêver l’Univers" est accessible librement.
L’Univers exerce depuis la nuit des temps un pouvoir de fascination sur les artistes.
Treize artistes contemporains nous livrent, au travers d’une cinquantaine d’œuvres, leurs visions de l’Univers et de l’immensité du Cosmos. Souvent poétiques, parfois troublantes, toutes les œuvres exposées gravitent autour de la thématique de l’espace.
En réinterprétant la conquête spatiale, les cosmonautes, les nébuleuses ou les trous noirs, l’imagination des artistes apparaît à la hauteur du sujet : infinie...
Pour des raisons sanitaires, réservation obligatoire en ligne : https://museedelaposte.tickeasy.com/fr-FR/accueil
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h00

- Visite de la collection permanente
Musée entièrement gratuit, exposition permanente et exposition temporaire "Rêver l’Univers". Accès libre au 7e étage avec vue sur Paris.
Durant l’événement, l’exposition permanente est accessible librement, avec des médiateurs postés aux trois étages, pour accompagner les publics dans leur parcours de visite.
L’exposition temporaire "Rêver l’Univers" est également accessible librement.
Le 7e étage est exceptionnellement ouvert au public, avec une vue panoramique sur Paris (et plus particulièrement sur la tour Eiffel).
Pour des raisons sanitaires, réservation obligatoire en ligne : https://museedelaposte.tickeasy.com/fr-FR/accueil
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h00

- Intervention du commando poétique LES SOUFFLEURS - Exposition Rêver l’Univers
Apparitions/Disparitions : Les Souffleurs commandos poétiques proposent de « rêver l’univers » en chuchotant dans les oreilles des visiteurs des secrets poétiques... Musée de La Poste.
Les Souffleurs commandos poétiques sont franco-japonais et rassemblent 60 artistes d’horizons artistiques différents, (30 français, 30 japonais), avec deux lieux de fabrique : Paris/Aubervilliers et Tokyo. Connus dans le monde entier pour leurs commandos furtifs chuchotés dans les langues des pays qui les accueillent, les Souffleurs se définissent en tant qu’artistes poètes et s’autorisent tous les outils de l’art et toutes les surfaces de déploiement, hors les murs comme dans les murs. « Commandos poétiques » est le terme générique qui regroupe les modes d’intervention non spectaculaires des Souffleurs dans des espaces publics.
Pour la Nuit européenne des musées, les Souffleurs proposent de « rêver l’univers » en chuchotant dans les oreilles des visiteurs à l’aide de cannes creuses (les Rossignols) des secrets poétiques, philosophiques et littéraires. Le temps d’un songe d’une nuit d’automne, ils souffleront dans les oreilles des visiteurs de l’exposition Rêver l’Univers.
Pour des raisons sanitaires, réservation obligatoire en ligne : https://museedelaposte.tickeasy.com/fr-FR/accueil
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h00

16ÈME ARRONDISSEMENT


Cité de l’architecture et du patrimoine
1 place du Trocadéro et du 11 novembre 75016 Paris
01 58 51 52 00

- Atelier de photocollage
Un atelier de photocollage conçu par le duo d’artistes ALE+ALE, à partir d’images de l’exposition "Paris 1910-1937"
Une image peut en révéler une autre : à partir d’une sélection documentaire issue de l’exposition "Paris 1910-1937. Promenade dans les collections Albert-Kahn", parents et enfants, découpent, collent et colorent pour créer leur vision de Paris, qu’elle soit onirique, étrange ou humoristique.
L’imaginaire est au rendez-vous de cet atelier créé et animé pour l’occasion par le duo d’illustrateurs ALE + ALE.
Atelier à partir de 6 ans. Présence obligatoire d’un adulte.
Réservation sur place le jour même, dans la limite des places disponibles. Des mesures sanitaires sont mises en place pour assurer la sécurité des visiteurs.
samedi 14 novembre - 18h00 à 19h00
samedi 14 novembre - 19h00 à 20h00
samedi 14 novembre - 20h00 à 21h00
samedi 14 novembre - 21h00 à 22h00

- Atelier-démonstration d’une chambre photographique du début du 20e siècle
A l’occasion de l’exposition Paris 1910-1937, Promenade dans les collections Albert-Kahn, une chambre photographique de l’époque des opérateurs d’Albert Kahn sera présentée dans les collections.
Une médiatrice vous fera découvrir ce fabuleux appareil, du même type que ceux qui ont permis de réaliser les photographies en couleurs du début du XXe siècle présentées dans l’exposition, et en révélera tous les secrets.
Atelier en partenariat avec le Musée-jardin départemental Albert-Kahn.
Réservation sur place le jour même, dans la limite des places disponibles. Des mesures sanitaires sont mises en place pour assurer la sécurité des visiteurs.
samedi 14 novembre - 19h00 à 19h30
samedi 14 novembre - 20h00 à 20h30
samedi 14 novembre - 21h00 à 21h30
samedi 14 novembre - 22h00 à 22h30

Maison de Balzac
47 rue Raynouard 75016 Paris
01 55 74 41 80

- La cité des artistes. 1837. Dans le salon de Delphine Gay de Girardin. Spectacle musical de Robert Bensimon
Delphine Gay de Girardin. Première femme journaliste française ? Poétesse et romancière, elle reçoit dans son salon ses amis, Liszt, Lamartine, Chateaubriand, Musset, Hugo, et Balzac...
Première femme journaliste française ? Née à Aix-la-Chapelle, où elle passe une pârt de son enfance, la poétesse Delphine Gay a épousé Emile de Girardin, homme politique et journaliste, inventeur de la presse à grand tirage et de la parution de grands romans et feuilletons. Amie de Liszt, Lamartine, Chateaubriand, Musset, Marceline Desbordes-Valmore, Hugo et Balzac. Delphine écrit des poèmes publiés dans La muse française, mais aussi des pièces de théâtre, créées entre autres à la Comédie Française par Rachel et des nouvelles, dont La canne de Monsieur de Balzac.
A partir de 1836, elle prend le pseudonyme de vicomte Charles de Launay, écrit son feuilleton hebdomadaire "Le Courrier de Paris", dans le journal de son époux qui lui donne le bas de la première page. Elle réunit ses articles sous le titre "Chroniques parisiennes", où elle décrit l’actualité du Tout-Paris.
Le spectacle la surprend dans son salon, entourée de ses amis. On se rassemble autour du piano, sa chère Juliette Récamier chante des mélodies sur des musiques de Liszt et des poèmes de Delphine, Balzac et Chateaubriand échangent tempétueusement....
50 places
samedi 14 novembre - 19h30 à 20h30
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h30

Musée de l’Homme
17 place du Trocadéro 75016 Paris

- Parcours nocturne à la lampe torche dans la Galerie de l’Homme
Les médiateurs du Musée de l’Homme vous invitent à découvrir de façon inédite et surprenante, certaines œuvres de la Galerie de l’Homme, à la lumière de votre lampe torche !
15 visites sont proposées entre 19h30 et 23h. Rendez-vous sur place au sein de l’atrium Paul Rivet situé au 1° étage du musée 15 minutes avant le début de la visite. Durée de la visite : 40 minutes.
Attention, veuillez apporter votre lampe torche. Pour des raisons sanitaires, le musée ne pourra pas fournir de lampe.
Gratuit, dans la limite des places disponibles. Réservation obligatoire sur billetterie.museedelhomme.fr
La galerie de l’Homme est l’espace permanent du musée. Présenté en trois parties ""Qui sommes-nous, d’où venons-nous, où allons-nous"", le parcours permanent permet de comprendre qui nous sommes en tant qu’humain ; de situer la place que nous occupons dans le vivant à travers ce que nous avons été et d’imaginer ce que nous deviendrons. Accessible à tous, il est ponctué de nombreux dispositifs ludo-éducatifs.
Inscription obligatoire
http://www.billetterie.museedelhomme.fr
samedi 14 novembre - 19h15 à 23h59

Musée national des arts asiatiques – Guimet
6 place d’Iéna 75016 Paris
01 56 52 53 00

- Marc Riboud
Dans le cadre de la 16e Nuit européenne des musées, les collections permanentes et les expositions temporaires du MNAAG resteront ouvertes en nocturne de 18h à 23h30.
Dès son adolescence, Marc Riboud, silencieux, regarde. D’abord à Lyon, sa ville natale, puis en Europe, et bientôt vers l’Orient, l’homme aux semelles de vent traverse sans oeillère et avec un profond intérêt pour l’Homme un siècle tourmenté. Il rejoint l’agence Magnum. Témoin privilégié, humaniste, il frôle les événements cardinaux ou dramatiques à travers le monde et toujours laisse à penser que la lumière peut arriver du coeur de l’homme. Une grande partie de ses voyages ont pour destination l’Asie. À l’occasion du legs de toute son oeuvre au musée, le MNAAG organise la première grande rétrospective Marc Riboud.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h30

- Carte blanche à Daniel Arsham
Dans le cadre de la 16e Nuit européenne des musées, les collections permanentes et les expositions temporaires du MNAAG resteront ouvertes en nocturne de 18h à 23h30.
Artiste américain né en 1980, Daniel Arsham travaille sur les notions d’icônes et d’archéologie du futur. Les œuvres créées spécialement pour sa carte blanche au MNAAG sont notamment le fruit d’une collaboration avec les Ateliers de moulage de la RMN-GP. Outre un jardin zen japonais dans la rotonde du quatrième étage, installation que Daniel Arsham n’a jamais réalisée en Europe, les sculptures en plâtre, icônes de l’histoire de l’art toutes périodes chronologiques et géographiques confondues, seront déployées au rez-de-chaussée et au premier étage du musée.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.
samedi 14 novembre - 18h00 à 23h30

Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris
10 avenue Pierre Ier de Serbie 75016 Paris
01 56 52 86 21

- Point parole des médiateurs culturels
Disponibles dans différents espaces du Palais, les médiateurs culturels vous accompagneront dans la découverte de l’exposition et du musée.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h30 à 20h30

- Visite libre de l’exposition ’Gabrielle Chanel. Manifeste de mode’
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h30 à 20h30

17ÈME ARRONDISSEMENT


Citéco - Cité de l’Économie
1 place du Général Catroux 75017 Paris

- Balades théâtrales avec le collectif Archibald (création originale spécialement pour Citéco)
Citéco est le nouveau lieu culturel et éducatif parisien, unique en Europe, qui a pour but de rendre l’économie accessible à tous.
Le collectif Archibald propose un parcours théâtral à travers le temps qui entremêlera l’histoire et l’Histoire. Deux comédiens vont guideront depuis l’inauguration de l’hôtel Gaillard au XIXe siècle jusqu’à la transformation de l’hôtel en succursale de la Banque de France…
Un voyage temporel qui vous laissera sans voix.
Il y aura trois RDV : 19h30, 20h30 et 21h20.
public@citeco.fr
samedi 14 novembre - 19h30 à 20h30
samedi 14 novembre - 20h30 à 21h30
samedi 14 novembre - 21h30 à 22h30

Musée national Jean-Jacques Henner
43 avenue de Villiers 75017 Paris
01 47 63 42 73

- Visite libre de l’exposition "Un Voyage" d’Adrien Van Melle, artiste en résidence au musée.
Personnage récurrent dans l’œuvre protéiforme d’Adrien van Melle, Gabriel Mayer est ici au coeur d’un récit emboîté. L’exposition, composée de dessins, de photographies, d’installations et de textes s’enchevêtre dans celle, permanente, des toiles de Jean-Jacques Henner.
Visite libre sans réservation dans la limite de la jauge autorisée.
Dernière entrée 21h45.
Entrée libre
samedi 14 novembre - 18h00 à 22h00

- Lecture-performée par Adrien Van Melle
Lecture-performée par Adrien Van Melle, artiste en résidence au musée, dans le cadre de son exposition "Un Voyage"
Personnage récurrent dans l’œuvre protéiforme d’Adrien van Melle, Gabriel Mayer est ici au cœur d’un récit emboîté. L’exposition, composée de dessins, de photographies, d’installations et de textes s’enchevêtre dans celle, permanente, des toiles de Jean-Jacques Henner.
Jauge limitée / Réservation conseillée
reservation@musee-henner.fr, 0147634273
samedi 14 novembre - 18h30 à 19h00
samedi 14 novembre - 20h00 à 20h30

19ÈME ARRONDISSEMENT


Musée de la musique (Cité de la musique-Philharmonie de Paris)
221 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris
01 44 84 44 84

- Nuit de l’accordéon : Visite libre de la collection du musée de la musique
A l’occasion de la Nuit de l’accordéon, venez découvrir la collection du musée de la musique
Visite libre de la collection du Musée qui présente près de 1000 instruments et objets d’art aussi rares et insolites que la guitare tortue, la flûte en cristal, l’octobasse, le violon électrique, ou l’orgue à bouche …. Certains ont appartenu à des personnalités telles que Frédéric Chopin, Franz Liszt, Django Reinhardt, Frank Zappa ou Pierre Schaeffer. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Les modalités d’accueil seront adaptées en fonction des directives sanitaires en vigueur.
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h59

- Nuit de l’accordéon, concerts et démonstrations
En collaboration avec la ville de Tulle et la Manufacture d’accordéons Maugein, le Musée de la musique dévoile un instrument aux richesses multiples tant dans sa facture que dans son répertoire. Pour cette 16e édition, le Musée de la musique s’associe à la ville de Tulle, qui prépare l’ouverture en 2022 de sa Cité de l’accordéon et des patrimoines, et à la Manufacture d’accordéons Maugein, détentrice d’un savoir faire unique et de la plus grande collection d’instruments à anches libres en Europe.
Emblématique des bals populaires, la Nuit de l’accordéon dévoile un instrument aux richesses multiples tant dans sa facture que dans son répertoire.
Concerts d’accordéons (musette, jazz, musiques traditionnelles et contemporaines) et démonstrations de fabrication s’alternent tout au long de la soirée.
Avec Sébastien Farge, Rémi Sallard, accordéons, Gwenola Maheux, chant et accordéon Laurent Leyssenne, Didier Villalba guitares, Jacques Schab, piano, Richard Brandao, président de la manufacture d’accordéons Maugein et le Pôle Accordéons de la ville de Tulle.
Et aussi … De 19h à minuit : visite libre de la collection du Musée qui présente près de 1 000 instruments et objets d’art aussi rares et insolites que la guitare tortue, la flûte en cristal, l’octobasse, le violon électrique, ou l’orgue à bouche …. Certains ont appartenu à des personnalités telles que Frédéric Chopin, Franz Liszt, Django Reinhardt, Frank Zappa ou Pierre Schaeffer.
Entrée libre sur réservation
samedi 14 novembre - 19h00 à 23h59

A LIRE AUSSI :
La Nuit des Musées à Lyon
La Nuit des Musées à Lille
La Nuit des Musées à Nantes
La Nuit des Musées à Marseille
La Nuit des Musées à Toulouse
La Nuit des Musées à Strasbourg
La Nuit des Musées à Bordeaux
La Nuit des Musées à Rouen

Mots-clés