.evous
>

La marche du sel de Gandhi, un 12 mars

Une longue marche de plusieurs centaines de kilomètres, un peu d’eau recueillie au creux de la main... et tout un pays se trouva bouleversé.

Le même jour en 1930, le Mahatma Gandhi entamait sa "marche du sel", une manifestation non violente visant à arracher l’indépendance de l’Inde aux Britanniques. Cet acte fondateur de l’indépendance indienne fait suite à plusieurs autres tentatives non violentes de Gandhi d’obtenir un statut d’autonomie alors que certains membres de son parti s’impatientaient et souhaitaient provoquer cette dernière par la guerre. Quittant son ashram situé dans le nord-ouest du pays, Gandhi, accompagné de fidèles et de journalistes, parcouru près de 400km à pieds jusqu’à l’océan Indien. Sous les flash des journalistes, il recueillit alors entre ses mains du sel de mer, contrevenant ainsi volontairement et symboliquement au monopole d’État sur la distribution du sel obligeant tous les Indiens, pauvres comme riches, à payer un impôt sur le sel, et interdisant à tous de le récolter. Pris en exemple par de très nombreux Indiens qui suivirent son sort, Gandhi est emprisonné neuf mois avant que le vice-roi ne cède et le libère. L’impôt sur le sel sera ensuite levé et même si la Seconde Guerre Mondiale retardera l’échéance, l’indépendance Indienne sera acquise en août 1947.