eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Architecture > Architectes au cinéma > Le Rebelle de King Vidor

Le Rebelle de King Vidor

Dernière mise à jour : lundi 6 avril 2009, par Franck Beaumont

"The Foutainhead" (en américain) est une oeuvre majeure réalisée en 1949 par King Vidor. Ce film en noir et blanc est un bonheur à l’état pur pour les amateurs d’architecture et de destin d’architecte. C’est une histoire d’audace. Celle d’Howard Roark (charismatique Gary Cooper), architecte imaginatif, talentueux, et à dire vrai trop audacieux pour son époque. Faute de contrats et obligé d’abandonner son métier, il se retrouve simple ouvrier de chantier quand la fille d’un magnat de la presse (Patricia Neal) le remarque et tombe amoureuse de lui. Elle seule va prendre parti au sein du journal "The Baner" pour défendre le talent de Roark, face au tout puissant éditorialiste qui déteste son travail d’architecte...

Longtemps une polémique a durée pour savoir si la vie de Howard Roark était empruntée à celle de Frank Lloyd Wright. Il n’en est rien, mais le parallèle entre les deux hommes est celui de l’audace, du courage de lutter contre les traditions de leur temps. Bien sûr, les premières esquisses de Roark à l’écran s’inspirent de formes chères à Wright, mais ensuite celui-ci dessine plutôt des gratte-ciels inspirés de Mies van der Rohe.

Gary Cooper trouve ici un rôle magistral à la hauteur de son talent, celle d’un homme individualiste, puissant, incorruptible, défiant la nature... Vidor exploite ici un de ses thèmes favoris : la quête de l’individualisme et le dépassement de soi... ici la véritable naissance d’un géant de l’architecture, mis en scène avec lyrisme.

DVD disponible chez Warner Home Vidéo - 112 minutes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.