eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Le Louvre > Les oeuvres au Louvre > "Le Serment des Horaces" de Jacques-Louis David au Louvre

"Le Serment des Horaces" de Jacques-Louis David au Louvre

Dernière mise à jour : mercredi 21 décembre 2011, par Franck Beaumont

« Le Serment des Horaces » de David au musée du Louvre.

Nous voici en présence d’ une des oeuvres les plus célèbres de la peinture française, exécutée en 1784 par le peintre français Jacques-Louis David (1748-1825). David est considéré comme le chef de file de l’école néoclassique française et ce tableau en est le manifeste.

Formé à l’Académie royale de peinture et de sculpture, il obtient une véritable consécration en 1785 avec « Le Serment des Horaces ». Pour sa première commande royale, il délaisse les sujets libertins ou mythologiques en vogue au XVIIIe siècle pour s’intéresser à l’histoire de Rome et à une pièce de Corneille, Horace (1640). Pour mettre fin à une guerre sanglante entre deux cités, Rome et Albe, chacune choisit le représentant d’une famille, l’une les Horaces, l’autre les Curiaces. Le tableau se situe avant le début du combat et présente les Horaces en train de prêter serment de vaincre ou de mourir pour leur patrie. Mais la situation s’annonce plus complexe qu’un simple combat puisque les deux familles sont liées par des alliances : sur le côté droit du tableau, on reconnaît Sabine, sœur des Curiaces et femme d’un Horace, Camille, sœur des Horaces et fiancée à un Curiace, ainsi que la mère des Horaces.

Par son style, ce tableau est un véritable manifeste, celui du néo-classicisme qui s’annonce à la fin du XVIIIe siècle : la construction de la composition est régie par une rigoureuse géométrie (la règle des tiers) tandis que l’architecture du décor s’inspire manifestement d’une villa d’un dignitaire romain. Par son décor d’arcades et de colonnes doriques, ce tableau est le fondement pictural de l’architecture néo-classique qui s’annonce en France et durera jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Du point de vue du sujet, ce tableau de David annonce le renouveau d’une peinture morale : il est hautement question ici de patriotisme. Autant dire que quelques années après son exécution, ce tableau va devenir le symbole de la Révolution française. On y reconnaît d’ailleurs trois couleurs dominantes : le rouge, le bleu, et le blanc, couleurs chargées de symboles, et qui formeront les trois couleurs du futur drapeau de la république française.

- « Le Serment des Horaces » est situé dans l’aile Denon, 1er étage, Daru, salle 75.

Informations pratiques sur le musée du Louvre.

Bonne visite !

Source : musée du Louvre

Adresse

cour napoléon

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.