eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Pour les enfants > Livres pour enfants > Histoires, Contes, Fables > Le Terrible six heures du soir, par Christophe Honoré et Gwen Le (...)

Le Terrible six heures du soir, par Christophe Honoré et Gwen Le Gac

Dernière mise à jour : vendredi 6 avril 2012, par Pauline

Les éditions Actes Sud Junior ont publié en mars 2008 Le Terrible six heures du soir, écrit par Christophe Honoré et illustré par Gwen Le Gac. Ce bel album raconte l’histoire du roi Stéphane, père de famille prédateur qui fait trembler même ses enfants.

" "Pour vivre heureux, vivons cachés". Proverbe douteux", annonce Christophe Honoré en exergue de son nouveau livre pour enfants. C’est que pour échapper à son tyran de père, Madeleine, la princesse-narratrice, décide de ne plus se cacher et de lui faire face. Ainsi seulement elle réussit à renverser le prédateur de sa propre famille, le roi Stéphane, représenté par Gwen Le Gac sous les traits d’un crocodile monstrueux. Le livre est une galerie de portraits : chaque page de texte présente un personnage et fait face à sa version dessinée. Les membres terrorisés de la famille du Roi Stéphane sont ainsi évoqués un par un, chacun exprimant sa peur à sa manière.

Voici un livre pour enfants qui choisit de ne pas fuir les tournures ou les dessins énigmatiques pour mieux installer une atmosphère inquiétante, notamment parce que le narrateur reste inconnu pendant toute la première partie du récit et parce que les personnages sont dessinés masqués, ce qui rend étrangers et parfois effrayants même les plus gentils. Gwen Le Gac, l’illustratrice, s’est inspirée pour les dessiner de masques traditionnels argentins. Les personnages deviennent des animaux au visage impassible et leur déguisement est parfois dénoncé par la présence du cordon du masque. Ainsi, ils sont tous susceptibles d’être les gentils ou les méchants, le texte et les masques pouvant se révéler trompeurs à chaque instant. Dès lors, Le Terrible six heures du soir apparaît comme un album réellement fascinant, qui terrorise gentiment puisque tout se termine bien, mais qui peut-être lu et relu en provoquant chez le lecteur des réactions ou des réflexions toujours différentes.

Les angoisses enfantines y sont exprimées sous diverses formes, peur du noir ou de l’abandon, incompréhension du monde des adultes. Des éléments plus légers renvoient à la vie quotidienne de l’enfance, celle des relations entre frères et sœurs, de l’heure du bain, du repas et des jeux. Le Roi Stéphane est alors une figure du père certes autoritaire mais pas bien méchante. Il peut cependant devenir un vrai Minotaure, celui, mi homme- mi taureau, qui réclamait sept jeunes gens et sept jeunes filles à dévorer tous les neuf ans. Le Terrible six heures du soir pourrait alors être lu comme une parabole politique évoquant les terreurs nées de dictatures et la nécessité de les surmonter pour ne pas donner raison au tyran. La fin elle même est ouverte car si le texte annonce un retour à la paix, la fillette qui a renversé son père en a adopté le masque de crocodile aux dents pointues et rien n’affirme qu’elle n’imposera pas un jour à sa famille un "terrible six heures du soir"...

Si Le Terrible six heures du soir permet aux adultes d’élaborer des interprétations diverses, il reste un livre pour enfants, précisément parce qu’il ne tranche pas, et qu’il réussit à créer une atmosphère propre à l’enfance, entre angoisse et jubilation.

Informations :

L’auteur : Si Christophe Honoré est surtout connu comme cinéaste ( Dans Paris, Les chansons d’amour ), il n’en n’est pas à son premier essai d’auteur pour enfants puisqu’il a commencé dès 1995 à publier plusieurs ouvrages à L’Ecole des loisirs ou chez Thierry Magnier.

L’illustratrice : Gwen Le Gac est bretonne et elle réalise des créations textiles et des livres pour enfants.

Pour les enfants dès 7 ans. Sorti en mars 2008. 25 x 32 cm. 32 pages en couleurs. Couverture reliée. 16 €.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.