.evous
> > > > >

Le cadastre solaire parisien disponible dès l’automne 2012

C’est une initiative originale de la Ville de Paris qui devrait bientôt voir le jour : la création d’un cadastre solaire. Dès cet automne 2012, les Parisiens pourront consulter ce cadastre d’un nouveau genre qui montrera quels sont les immeubles de la capitales susceptibles d’accueillir des panneaux photovoltaïques.

L’Apur (l’Atelier parisien d’urbanisme) en charge du projet, a dans un premier temps créé un plan précis des volumes et élévations de la ville, grâce à un avion muni d’un capteur, puis mélangé ces données à un programme informatique simulant une année d’ensoleillement sur la capitale. Résultat : ce cadastre solaire permettra de déceler les niveaux d’ensoleillement des toits, selon des couleurs allant du rouge (ensoleillement maximal) au bleu (minimum).

La Ville, qui s’est fixé un objectif de 30% d’énergies renouvelables d’ici 2020, pourra utiliser ces données pour facilité le développement de l’installation de panneaux solaires, comme ce sera le cas à la fin de l’année sur les toits de la halle Pajol (XVIIIe). Avec 3.500 m² de panneaux solaires photovoltaïques installés, elle abritera la nouvelle plus grande centrale solaire de la capitale.

Mots-clés