eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Pour les enfants > Livres pour enfants > Histoires, Contes, Fables > Le livre des questions, par Pablo Neruda

Le livre des questions, par Pablo Neruda

Dernière mise à jour : vendredi 6 avril 2012, par Pauline

Les éditions Gallimard Jeunesse publient Le livre des questions, dernier texte écrit par Pablo Neruda, série de questions sans réponses qui interrogent la nature, les animaux, la vie ou la mort.

Les enfants et les questions, c’est une grande histoire. Depuis le célèbre " Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? " jusqu’au " Quand est ce qu’on arrive ? ", la parole enfantine est pleine de formules interrogatives déroutantes ou amusantes, et auxquelles il n’est pas toujours facile de répondre. Juste avant sa mort, le poète chilien Pablo Neruda a écrit ce livre singulier, organisé en chapitres sans titres et qui pose une multitude de questions pratiques, drôles, angoissantes ou surréalistes. Le vieil homme de soixante neuf ans qu’il était alors adopte sur la vie et le monde qui l’entoure un regard à la fois enfantin, interrogateur, et sage, méditant. Le livre des questions illustre ainsi la définition du génie par Baudelaire, "l’enfance retrouvée à volonté". Pablo Neruda redevient un enfant en ce qu’il interroge sans cesse ce qu’il voit et entend, mais un vieil enfant, riche de ses expériences.

"Où les a t-on plantés, les yeux du camarade Paul Eluard ? ", " Quand je vois de nouveau la mer, la mer m’a t-elle vu ou non ? ", " Pourquoi les énormes avions ne promènent-ils leurs petits ? ", " Pourquoi se sentant jaunissantes, les feuilles se suicident-elles ? ".

Chaque question fait naître des images, vagabonder l’esprit et donne envie d’imaginer des réponses ou de poser d’autres questions. Si l’on peut penser de prime abord qu’un tel livre n’est pas vraiment fait pour les enfants, parce qu’il évoque des thèmes difficiles ( la mort, la guerre ou l’engagement politique ) et que les formulations "surréalistes" de certaines questions peuvent sembler déroutantes, on aurait tort d’éloigner ce genre d’ouvrage des petites mains. La force évocatrice de chaque question et l’imaginaire qu’elle met en marche conviennent parfaitement à la pensée enfantine, capable d’animer les objets, de faire parler les végétaux et qui ne se laisse pas démonter par les contradictions.

Les illustrations sont d’Isidro Ferrer, designer, illustrateur et graphiste madrilène. A chaque page de texte répond une page d’image, conçue comme un collage de papiers ou d’objets. Les images n’illustrent pas littéralement le texte mais adoptent son aspect inventif en montrant des formes et des objets dont l’assemblage drôle ou étonnant apprend à les regarder autrement.

S’il a souvent été considéré comme le testament littéraire de Pablo Neruda, Le livre des questions n’est pas pour autant un texte nostalgique. Il flotte sur cet ouvrage un vent de liberté, une sage énergie qui en fait un texte unique, à déposer sur les étagères de tous les enfants qui y trouveront si non des réponses à leurs questions, du moins des questions qui les aideront à penser le monde autrement.

Le livre des questions, par Pablo Neruda et Isidro Ferrer, traduction de Claude Couffon. Hors-série Gallimard Jeunesse. Pour les enfants à partir de 9 ans / 180 pages / 190x235mm / Sorti le 28 février 2008 / 19,90 euros.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.