evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 11e > Guide Paris 11e > Se promener, Paris 11e > Léon Blum dans le 11e

Léon Blum dans le 11e

vendredi 6 octobre 2017, par Denis

Un homme qui a marqué l’histoire de la politique française, une place et une statue lui sont dédiées dans le 11e arrondissement à Paris

Une statue

Sur cette place se sont succédés, suivant les régimes politiques, plusieurs monuments représentant des grands hommes. Sous le second Empire est installée la statue du Prince Eugène, oncle de Napoléon III, réalisée par le sculpteur Dumont. Puis suivent les statues de Voltaire, aujourd’hui au parc Montsouris, et celle de Ledru-Rollin par Steiner.

Depuis 1991, la statue de Léon Blum, exécutée par le sculpteur Philippe Garel, orne la place de la mairie.
A l’origine très ouvrier, le 11e arrondissement rend ainsi hommage au chef du premier gouvernement socialiste à l’origine de grandes avancées sociales. L’accession au pouvoir du Front Populaire, en 1936, avait suscité de grands espoirs de la part des ouvriers qui entamèrent alors une grève de trois semaines.
Les accords de Matignon en juin, conduisirent à l’augmentation des salaires, à la semaine de 40 heures et à la généralisation des congés payés d’une durée de deux semaines. Outre que le leader de la SFIO reçoit un hommage dans ce quartier populaire, il avait été pendant un temps député de l’arrondissement.

Une place

Au milieu du boulevard du Prince Eugène, qui prit le nom de Voltaire en 1870 et de Léon Blum en 1957 décédé sept ans plus tôt. C’est sur cette place que fut inaugurée en 1865 la mairie du 11e, bâtiment élégant dans le plus pur style de l’époque.
Ainsi au confluent du boulevard Voltaire, des avenues Parmentier et Ledru-Rollin, et des rues de la Roquette et Richard Lenoir, la place accueille la mairie de l’arrondissement.

Dessinée en 1857, cette place fut d’abord baptisée Prince Eugène en hommage à l’oncle de Napoléon III. En 1870, elle fut une première fois débaptisée, le Prince Eugène cédant la place à Voltaire.

Un homme qui marquera l’histoire politique française

Léon Blum, un écrivain et un homme politique français au parcours stupéfiant, né à Paris en 1872 qui s’éteindra en 1950. Chef du parti socialiste SFIO (section française de l’Internationale ouvrière, parti socialiste), il constitua un gouvernement dit « de Front populaire » en 1936. Livré par Laval aux allemands pour ses origines juives, il fut déporté en Allemagne (1943). Een 1946, il est chef d’un gouvernement socialiste homogène.

Chef du Gouvernement provisoire de la République française de 1946 à 1947, ses réformes auront représenté un véritable progrès social. Sa distance avec les communistes rappelle la scission entre les communistes et le Front populaire notamment à propos de la guerre en Espagne.

En images

Adresse

Place Léon Blum 75011 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.