.evous
> > > >

Les villas-ateliers de la rue Gauguet

Moins connu que Le Corbusier, Robert Mallet-Stevens ou André Lurçat, l’architecte Marcel Zielinski a réalisé dans Paris plusieurs villas et ateliers qui se revendiquent de la Modernité en architecture.

La rue Gauguet, à proximité du parc Montsouris, conserve deux sublimes maisons-ateliers aux n° 5 et n° 7 construites par Zielinsky. Celle du n° 5 (illustration ci-contre) fut commandée par le marchand d’art américain Théodore Schempp en 1930, à une époque où le quartier Montparnasse accueille nombre d’artistes des Avant-Gardes et de l’ecole de Paris. L’immeuble se présente comme la superposition de deux grands ateliers en duplex, éclairés chacun par une grande verrière. Deux balcons horizontaux répondent à la verticalité du bâtiment. Dans les années 50, le peintre abstrait d’origine allemande Hans Hartung (1904-1989) y eut son atelier.

La villa-atelier du n°7 fut également construite par Zielinsky en 1931. Il est plus complexe : jeu de retrait dans les volumes ; grande tour sur la droite qui "trahit" sa fonction de cage d’escalier. Il fut habité par un des plus grands peintres abstraits français, Nicolas de Stael (1914-1955). De Stael a d’ailleurs peint une toile intitulée "Rue Gauguet", datée de 1949, aujourd’hui conservée au Museum of Fine Arts de Boston (illustration ci-dessous).

Ne manquez pas non plus au n° 8 de la rue Braque, l’immeuble en brique que Zielinsky contruisit pour lui-même. Avec une économie de matériaux, - la brique uniquement -, il réussit à animer agréablement la façade sur rue en jouant sur la mise en oeuvre de la brique : bandeaux verticaux, damier. De grandes ouvertures, un toit-terrasse, c’est une des rares maisons cubistes en brique que l’on peut observer à Paris.

Vous pouvez également découvrir les ateliers du quartier Montsouris avec un guide-conférencier. Pour tout savoir sur cetet visite guidée, cliquez ICI.

Franck Beaumont.

rue gauguet

Adresse

Mots-clés