eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Pour les enfants > Cinéma pour enfants > Films pour enfants > Les aventures du Prince Ahmed, de Lotte Reiniger

Les aventures du Prince Ahmed, de Lotte Reiniger

Dernière mise à jour : lundi 18 février 2019, par Pauline

Ressorti en 2007 dans une version restaurée, ce film d’animation réalisé entre 1923 et 1926, est le plus ancien long métrage d’animation conservé. Il raconte les aventures du Prince Ahmed en ombres découpées. Ce chef d’œuvre a inspiré plusieurs réalisateurs contemporains.

La cinéaste allemande Lotte Reiniger (1899–1981) a réalisé de très nombreux films d’animations à partir de silhouettes découpées, à la manière du "théâtre d’ombres". Les Aventures du Prince Ahmed comporte plus de 300 000 images. Trois ans de travail ont été nécessaires à Lotte Reiniger et son équipe pour mener à bien le projet. Filmées en noir et blanc, les images en papier ciselé comme de la dentelle ont été teintes dans un bain de couleur dans une seconde étape de la réalisation.

La première projection du film a eu lieu le 2 mai 1926, à Berlin, devant deux mille invités charmés par la virtuosité technique et la poésie du film. En juillet de la même année, le film est projeté à Paris devant Louis Jouvet et Jean Renoir, amis intimes et admirateurs de Lotte Reiniger. C’est une restauration menée en 1999 qui permet aux nouvelles générations de découvrir une version neuve du film, recoloré et re-sonorisé. ll est désormais programmé fréquemment, notamment dans les festivals destinés au jeune public. Pendant les deux guerres mondiales, plusieurs bobines des films de Lotte Reiniger ont disparu et ses films sont aujourd’hui difficiles à voir : c’est une chance de pouvoir découvrir aujourd’hui Les Aventures du prince Ahmed.

L’histoire est inspirée de contes des Mille et unes nuits, notamment du Cheval volant et d’ Aladdin et la lampe merveilleuse. La première scène montre un mage africain inventant un cheval volant. Il l’offre au calife le jour de son anniversaire et obtient en échange de repartir avec la fille du calife, la princesse Dinarsade. Le fils du calife, le Prince Ahmed, monte sur le cheval volant pour l’essayer, mais il ne sait plus comment en descendre. Ici commencent ses aventures merveilleuses qui l’amèneront à rencontrer Aladin, une sorcière rusée prête à tout pour en finir avec le méchant mage et une foule de personnages fantastiques.

Une des scènes les plus époustouflantes du film est celle du combat entre le méchant mage en possession de la lampe merveilleuse et la sorcière. Les deux ennemis ne cessent de se métamorphoser dans une chorégraphie parfaite et enchanteresse qui fait défiler un serpent, un rapace ou un des créatures marines. C’est cette scène qui inspira à Walt Disney celle qui oppose Merlin à l’effroyable Madame Mime dans Merlin l’enchanteur.

Plus récemment, en 1998, le réalisateur français de films d’animation, Michel Ocelot, a utilisé la technique du théâtre d’ombre pour réaliser les contes animés de Princes et Princesses.

Dans le film de Reiniger, l’univers des Mille et un nuits est parfaitement exprimé par la finesse des dessins qui évoque la calligraphie arabe ( parfois présente à l’écran ) et la force du contraste entre les figures noires et les fonds colorés. C’est Hannah Schygulla, actrice fétiche de Fassbinder, qui prête sa voix à la narratrice.

Ce chef d’œuvre du cinéma est à voir et à revoir par tous les cinéphiles, petits ou grands.