evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Expositions dans le Marais > Événements et expositions au Centre Pompidou et à la BPI > Toutes les expositions 2017-2018 au Centre Pompidou

Toutes les expositions 2017-2018 au Centre Pompidou

mercredi 21 juin 2017, par André Balbo

Toutes les expositions 2017-2018 du Centre Pompidou, qu’elles aient commencé en 2016 ou qu’il soit prévu qu’elles débutent au cours de l’année 2017...

De A à Z

Afif (Saâdane). The Fountain Archives, au Centre Pompidou. Musée, Niveau 5. Du 1er février au 30 avril 2017.

Depuis 2008, l’artiste collectionne les publications dans lesquelles est reproduit le fameux ready-made et a ainsi donné naissance à une œuvre insolite qui n’a depuis cessé de s’enrichir.

Années 1980 (Les). L’insoutenable légèreté. Photographies, films, au Centre Pompidou, Galerie de photographies, Forum -1. Du 24 février au 23 mai 2016.

Quand la photographie devenait critique... sociale, et artistique.

Martin Parr, New Brighton, Angleterre (de la série : The Last Resort), 1984 -1986

Appel (Karel), au Centre Pompidou. Du 21 octobre 2015 au 11 janvier 2016.

Art et liberté : rupture, guerre et surréalisme en Égypte (1938-1948), au Centre Pompidou. Galerie du musée, Niveau 4. Du 19 octobre 2016 au 16 janvier 2017.

Première exposition consacrée au groupe Art et Liberté (jama’at al-fann wa al-hurriyyah), qui a rassemblé autour de Georges Henein une constellation d’artistes, d’intellectuels et d’activistes résidant au Caire dans les années 1930 et 1940. Cette plate-forme hétérogène allait se révéler propice à de nombreuses réformes culturelles et politiques, et jouer un rôle actif au sein d’un réseau international dynamique d’intellectuels et d’artistes liés à la mouvance surréaliste.

À l’aube de la Seconde Guerre mondiale et dans une Égypte sous domination coloniale britannique, le groupe Art et Liberté s’inscrivait dans un projet culturel et politique international défiant fascisme, nationalisme et colonialisme.

Art pauvre (titre provisoire), au Centre Pompidou. Du 8 juin au 29 août 2016.

Les différentes pratiques artistiques à travers lesquelles s’est cristallisée la question du « pauvre » à partir des années 1960 : arts plastiques, avec l’Arte Povera, mais également musique, architecture, théâtre ou cinéma expérimental.

Beat Generation, au Centre Pompidou. Du 22 juin au 3 octobre 2016.

Un vent de liberté et de désordre nous venait d’Amérique...

Brassaï Graffiti, au Centre Pompidou. Galerie de photographies, Forum -1. Du 9 novembre 2016 au 30 janvier 2017.

Brassaï (1899–1984) est l’un des premiers, dans l’histoire de la photographie moderne, a concentré son regard sur des dessins, signes et gribouillages des murs de la ville. Il établit un protocole, et, au fil des années, constitue un imagier des traces laissées sur les murs. Une centaine de tirages d’époque et de documents.

César, la rétrospective, au Centre Pompidou. Galerie 1, Niveau6. Du 13 décembre 2017 au 23 mars 2018.

Le Poing

Cette rétrospective de cette figure majeure du Nouveau Réalisme, 20 ans après sa mort, réunit une centaine de ses œuvres venues du monde entier.

Certains cycles méconnus, comme ceux des premières Venus, des sculptures de Plexiglas "enrubannées", des Championnes, à partir de carcasses automobiles, réalisées en 1986, de la Suite milanaise de 1998 constituent des ensembles qui ne furent encore jamais réunis.

CHER(E)S AMI(E)S. Nouvelle présentation des collections contemporaines, dons et donations, au Centre Pompidou. Du 23 mars au 15 juillet 2016.

Collections contemporaines de 1960 à nos jours. Nouvelle présentation, au Centre Pompidou. Niveau 5. À partir de juin 2017.

Un panorama des pratiques qui affirment à partir des années 1960 une dimension corporelle (l’esprit Fluxus, l’actionnisme viennois ou l’art corporel,), langagière (art conceptuel américain et conceptualisme international) ou objectale (minimalisme, arte povera).

Les années 1970 et 1980 sont dépeintes à travers des installations, à l’instar de Dream Passage with Four Corridors (1984) de Bruce Nauman ou Das Figur-Grund Problem in der Architektur des Barock (1985) de Reinhard Mucha. Pour les années 1990 et 2000, le parcours présente les nouvelles pratiques, comme celles de l’"esthétique relationnelle".

De grandes œuvres-repères du musée : le Magasin (1958-1973) de Ben, la Salle Blanche (1975) de Marcel Broodthaers, Réserve (1990) de Christian Boltanski ou Precious Liquids de Louise Bourgeois (1992).

Collections modernes et contemporaines. Nouvelle présentation, au Centre Pompidou. Niveau 5. À partir du 18 octobre 2017.

Cosmopolis #1. Collective intelligence, au Centre Pompidou. Du 18 octobre 2017 au 8 janvier 2018.

André Derain. L’Estaque route tournante, 1906. Huile sur toile, 129,5 × 195 cm, Museum of Fine Arts, Houston.

Derain (André), 1904-1914, la décennie radicale, au Centre Pompidou, Galerie 2, Niveau 6. Du 4 octobre 2017 au 29 janvier 2018.

Souvent moteur, théoricien et intellectuel dans l’éclosion du fauvisme, du cubisme et d’un retour précoce au réalisme, l’œuvre d’avant-guerre d’André Derain fascine par sa très grande inventivité, sa richesse, sa radicalité et son audace.

Evans (Walker), un style vernaculaire, au Centre Pompidou. Galerie 2, Niveau 6. Du 26 avril au 14 août 2017.

La rétrospective retrace, de ses premières photographies de la fin des années 1920 jusqu’aux polaroids des années 1970, la totalité de sa carrière à travers plus de 300 tirages vintages provenant des plus grandes collections internationales.

Fischer (Hervé), au Centre Pompidou. Galerie du musée, Niveau 4. Du 14 juin au 11 septembre 2017.

Forest (Fred), au Centre Pompidou. Forum, Niveau -1. Du 12 juillet au 28 août 2017.

Fromanger (Gérard), au Centre Pompidou. Du 17 février au 16 mai 2016.

Gérard Fromanger. En Chine, à Hu-Xian, de la série « Le désir est partout », août 1974 Centre Pompidou, mnam-cci/ Dist. RMN-GP, P. Migeat © Gérard Fromanger Achat à l’artiste en 1975. Attribution au musée national d’art moderne/centre de création industrielle, le 2 juin1977 L’inscription en chinois sur tableau veut dire : « servir le peuple »

Gaston : au-delà de Lagaffe, à la Bibliothèque publique d’information / Centre Pompidou, Espace presse, Niveau 2. Du 7 décembre 2016 au 10 avril 2017.

Gaston Lagaffe fêtera ses 60 ans le 8 février 2017, date de sa première parution dans le journal de Spirou. "Héros sans emploi" créé par Franquin pour animer le journal, il devient très vite l’un des personnages majeurs de l’épopée Spirou et, sur plus de 900 planches, un grand classique de la BD.

Gonzalez-Foerster (Dominique), au Centre Pompidou. Du 23 septembre 2015 au 1er février 2016.

Sans Titre (mm), photographie préparatoire (Détail), 2015 © Giasco Bertoli et DGF

Une des plus grandes artistes françaises de la scène contemporaine internationale.

Haegue Yang. Lingering Nous, au Centre Pompidou. Forum. Du 6 juillet au 5 septembre 2016.

Présentation d’une production monumentale d’une des artistes coréennes les plus influentes de sa génération. Traversant plusieurs médiums, du collage à la performance, elle interroge les qualités plastiques et sensorielles des objets du quotidien, qu’elle dissocie de leurs contextes d’origine pour les réarranger en des compositions abstraites.

Hockney (David), au Centre Pompidou. Du 21 juin au 23 octobre 2017.

Généreuse rétrospective des 60 premières années de la carrière de ce célèbre artiste anglo-californien touche-à-tout et hédoniste.

Kiefer (Anselm), au Centre Pompidou, Du 16 décembre 2015 au 18 avril 2016.

Rétrospective, des premières œuvres aux installations monumentales, et des toiles et aquarelles de ses débuts jusqu’aux sculptures.

Klee (Paul), l’ironie à l’œuvre au Centre Pompidou. - Du 6 avril au 1er août 2016.


Paul Klee, Insula dulcamara, 1938 Huile et couleur à la colle sur papier sur toile de jute 88 x 176 cm Berne, Zentrum Paul Klee © domaine public

Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie (1950-2000), au Centre Pompidou, musée, Niveau 4. Du 14 septembre 2016 au 27 mars 2017.

Gourianov Gueorgui 60 x 40 Mir (détail) 1985. Huile sur toile.

Plus de 250 œuvres soviétiques et russes contemporaines de 1950 à 2000 réunies par le Centre grâce au soutien exceptionnel et à la générosité de la Vladimir Potanin Foundation.

Koudelka (Josef), la fabrique d’exil, au Centre Pompidou, Galerie de photographies, Forum - 1. Du 22 février au 22 mai 2017.

Josef Koudelka, Invasion, Prague, 1968. Collection Centre Pompidou, Paris © Josef Koudelka / Magnum Photos © Centre Pompidou / Dist. RMN-GP

Lam (Wifredo), au Centre Pompidou, Galerie 2, Niveau 6. Du 30 septembre 2015 au 15 février 2016.

Une rétrospective inédite pour replacer l’œuvre de cet artiste cubain dans une histoire internationale de l’art moderne.

Toutes les périodes, de ses premières années cubaines, et du séjour espagnol, aux gravures des années 1960-1970, pour mieux retracer le parcours original de Wilfredo Lam.

Prêt exceptionnel de La Jungle, œuvre phare, conservée au MoMa de New York.

Liu Bolin. Acte 2, au Centre Pompidou. Galerie Party. Du 9 septembre 2017 au 8 janvier 2018.

Lovegrove (Ross), au Centre Pompidou. Galerie 3. Du 10 mai au 28 août 2017.

Créateur de la coque de l’iMac et des baladeurs du Walkman de Sony : le designer gallois Lovegrove, fondateur, en 1986 à Londres, du studio Lovegrove et Brown, puis du Studio X.

Magritte. La trahison des images, au Centre Pompidou. Galerie 2, Niveau 6. Du 21 septembre 2016 au 23 janvier 2017.

René Magritte : Le double secret, 1927 © Centre Pompidou, mnam-cci / Dist. RMN-GP, Photo : G. Meguerditchian © Adagp, Paris 2015

Malani (Nalini), au Centre Pompidou, Galerie du Musée et Galerie d’art graphique, Niveau 4. Du 18 octobre 2017 au 8 janvier 2018.

Pionnière de l’art vidéo et de la performance dans le monde indien, Nalini Malani est une figure de transition entre l’art moderne et l’art contemporain de son pays. Critique de la situation politique, son travail est nourri d’une iconographie propre à la culture du sous-continent mais s’appuie également sur une tradition artistique et littéraire occidentale.

Modernes (Nouvelle présentation des collections), au Centre Pompidou. Du 27 mai 2015 au 27 mai 2016.

Dans un Musée nouvellement réaménagé, une nouvelle suggestion de circuit qui conduit des maîtres et mouvements fondateurs de l’art moderne aux œuvres et thèmes phares, jusqu’aux figures de l’art contemporain.

De la fin des années 1960 à aujourd’hui, le nouvel accrochage des collections contemporaines de la fin des années 1960 à aujourd’hui offre sur le parcours de grandes installations, du Jardin d’hiver, de Dubuffet (1969-1970) au Magasin, de Ben (1958-1973), du Salon d’Agam (1972-1974) à Precious Liquids (1992) de Louise Bourgeois.

Des salles monographiques et thématiques se concentrent sur les moments-clés de la création des 40 dernières années.

Modernités indiennes, au Centre Pompidou. Du 18 octobre 2017 au au 19 mars 2018.

Moulène (Jean-Luc), au Centre Pompidou, Galerie Sud, Niveau 1. Du 19 octobre 2016 au 20 février 2017.

Paulin (Pierre), au Centre Pompidou, Galerie Sud, Niveau 1. Du 11 mai au 22 août 2016.

Une rétrospective et une ample monographie du designer et décorateur français.

Photographisme : Ifert, Klein, Zamecznik, au Centre Pompidou, Du 8 novembre 2017 au 29 janvier 2018.

Le dialogue entre photographie et arts graphiques, amorcé au début du XXe siècle, a été particulièrement fécond pendant les deux décennies qui suivirent la fin de la Seconde Guerre mondiale (1945-1969).

Souvent méconnues, ces œuvres éclairent un pan important de l’histoire des relations durant ces années-là entre photographie et arts graphiques dans les années d’après.

Piano (Renzo) et Richard Rogers, au Centre Pompidou, Du 13 décembre 2017 au 12 février 2018.

Pippin (Steven), au Centre Pompidou, Galerie de photographies, Niveau -1. Du 14 juin au 11 septembre 2017.

Politiques de l’Art (dans les collections d’art moderne - 1905-1960), au Centre Pompidou. À partir du 29 septembre 2016.

Nouvelle présentation semestrielle d’expositions-dossiers proposant d’autres perspectives de lecture sur l’histoire de l’art du XXe siècle. Occasion aussi d’un hommage à André Breton au 50e anniversaire de sa mort.

Prévieux (Julien), Prix Marcel Duchamp 2014, au Centre Pompidou. Du 23 septembre 2015 au 1er février 2016.

Stettner (Louis), au Centre Pompidou. Du 15 juin au 12 septembre 2016.


Cy Twombly : Blooming, 2001 - 2008 Courtesy Archives Fondazione Nicola Del Roscio Photo : Studio Silvano, Gaeta © Cy Twombly Foundation

Twombly (Cy), au Centre Pompidou, Galerie 1, Niveau 6. Du 30 novembre 2016 au 24 avril 2017.

Varda / Cuba, au Centre Pompidou. Du 11 novembre 2015 au 1er février 2016. Deux mois après la crise des missiles, la rencontre "du socialisme et du cha-cha-cha". Photos faites pour le film "Salut les Cubains".

Wagner (La collection Thea Westreich Wagner et Ethan Wagner), au Centre Pompidou. - Du 10 juin 2016 au 6 février 2017. Musée, Niveau 4.

Thea et Ethan ont promis à la Centre Pompidou Fondation 350 œuvres, représentatives de leur vision du mécénat et de leur manière de collectionner, en lien constant avec les artistes. 150 de ces œuvres d’une cinquantaine d’artistes sont présentées. Parmi eux, de grandes figures reconnues de la scène contemporaine (Eija-Liisa Ahtila, Martin Barré, Jeff Koons, Philippe Parreno, Christopher Wool, Heimo Zobernig) ainsi que d’autres dont la pratique s’est plus récemment affirmée (Claire Fontaine, Sam Lewitt, Paulina Olowska, Laura Owens, Josephine Pryde, Danh Vo…).

Des œuvres viennent compléter des ensembles existants d’artistes, tels que Ryan Gander et Keith Tyson, d’autres font leur entrée dans les collections du Centre, à l’image de Michael Krebber, Lucy McKenzie et Simon Starling.

Lire aussi l’article musée Pompidou Metz


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

Messages

  • Les Expositions d’art contemporain, d’abord à Paris, puis au cours de mes balades ds q q villes de province : Bordeaux - Toulouse, côté Pays Basque : Bilbao
    Je suis ravie, lors de mon déplacement parisien, je pourrai voir 3 expos qui me tiennent à coeur : "BRASSAI" - "GASTON LAGAFFE" - "MAGRITTE"
    Par contre je n’ai pas reçu le catalogue m’informant des expos au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, ni celle du Palais de Tokyo
    Qd, mes finances me le permettront, les expos de Bâle, sont souvent très actuelles et bien orientées, celles de cette année, j’en ai eu la lecture via le canal d’un quotidien helvétique : "LE TEMPS"
    Merci de bien vouloir m’informer
    Marie-José BERNADAC

    • Bonjour,

      Le Palais de Tokyo communique assez tardivement son programme d’expositions, en revanche le MAMVP signale ses expositions relativement tôt.

      Quand elles sont indiquées par l’établissement, vous les trouverez également dans les articles génériques par établissement, comme dans notre Aà Z par année (2016 ET 2017), et dans nos calendriers (2016 ET 2017).

      Merci de votre fidélité,

      André Balbo

  • bonjour,
    je suis enseignante dans une petite école maternelle en Isère, en avril je me suis rendue à l’exposition G.Fromanger à titre individuel et j’ai beaucoup aimé son oeuvre, l’exposition. Depuis un mois ,je travaille avec ma classe sur une de ses oeuvres et j’aurai souhaité faire part à Monsieur Fromanger de notre travail et lui envoyer des photos . Vous est -il possible d’établir le contact entre nous ?
    Cela serait formidable pour les enfants ainsi que pour moi .Merci d’avance.
    Cordialement
    Anne Delafraye
    Enseignante grande section et directrice de l’école le petit prince .38200 Jardin
    mail : ce.0382924x@ac-grenoble.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.