eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Avoir un animal à Paris > Tout savoir sur les animaux de compagnie à Paris > Les parcs et jardins ouverts aux chiens à Paris

Les parcs et jardins ouverts aux chiens à Paris

Dernière mise à jour : jeudi 27 septembre 2018, par Morgan

Elle est dure parfois, la vie d’un chien à Paris. Entre les embouteillages, la pollution, les chats de gouttière qui vous narguent et les policiers qui vous traquent... Rien de mieux qu’une petite balade en pleine nature pour reprendre goût à la vie citadine. Sauf que là encore, tout n’est pas rose. Marre des lampadaires, envie de sympathiser avec un arbre ? Voici le guide eVous des parcs et jardins ouverts aux chiens à Paris.

Attention : Même dans les espaces verts autorisés, les chiens doivent obligatoirement être tenus en laisse.

Enfin, si vous voulez arpenter les Champs-Elysées des canidés, rendez-vous dans le 14ème arrondissement, place Denfert-Rochereau, où a été ouvert le premier parc canin de Paris. Ce parc de 845m² est entièrement dédié aux toutous qui pourront y batifoler sans attaches !

Paris 1er

Jardin des Halles : pelouses et aires de jeux interdites.
Jardin du Palais Royal
Square Place Dauphine : massifs interdits.

Paris 4e

Plates-bandes place du Bataillon Français de l’ONU en Corée
Jardin du Figuier - Fauconnier : pelouses interdites.
Parvis de Notre-Dame
Square des berges du quai de l’Hôtel de Ville

Paris 5e

Square Tino Rossi : autorisés dans les allées.

Paris 6e

Jardin du Luxembourg : autorisés en bordure, entre la rue Auguste-Comte et le boulevard Saint- Michel.

Paris 7e

Champ de Mars : autorisés sur les allées cavalières.
Promenade Quai Branly : autorisés sur les allées.
Esplanade Habib Bourguiba : autorisés sur les allées.
Promenade avenue de Breteuil : autorisés sur les allées.
Esplanade des Invalides : autorisés sur les allées.

Paris 8e

Jardins des Champs-Élysées : autorisés sur les allées. Aire de jeux d’enfants interdite.
Parc Monceau : autorisés sur l’allée Ferdousi et sur l’allée Comtesse de Ségur.

Paris 11e

Jardinet de l’OEil du Canal
Promenade Richard Lenoir : autorisés sur les parties ouvertes. Aires de jeux de boules interdites.
Square Marcel Rajman

Paris 12e

Parc de Bercy : autorisés sur la partie ouverte.
Promenade Plantée
Square du bassin de l’Arsenal : autorisés sur le quai bas.
Square Saint-Eloi : autorisés sur le chemin traversant le jardin.
Bois de Vincennes.

Paris 13e

Allée Arthur Rimbaud
Square de l’Avenue Caffiéri
Jardin de la Poterne des Peupliers : autorisés sur la partie basse.
Jardin Rosny Ainé
Jardin de la dalle d’Ivry : autorisés sur la partie ouverte.

Paris 14e

Square de l’Abbé Lemire : aire de jeux interdite.
Square aux artistes : autorisés sur les allées.
Square Auguste Renoir : autorisés sur les allées.
Jardinets avenue René Coty : autorisés sur l’allée.
Brune Vercingétorix : autorisés sur les allées.
Jardin du Cloître : autorisés sur les allées.
Jardin Henry et Achille Duchêne : aires de jeux interdites.
Square Julia Bartet : aires de jeux interdites.
Jardin place Losserand : autorisés sur les allées.
Jardin d’immeuble Maurice Noguès
Parc Montsouris : autorisés sur les allées.
Jardin rue Paturle : aire de jeux interdite.
Square Père Plumier : aires de jeux interdites.

Paris 15e

Parc Georges Brassens : autorisés sur l’allée aux chiens.
Île aux Cygnes : autorisés sur les allées.
Jardin Blanc : autorisés sur le grand plateau stabilisé.
Jardin d’immeubles square Bartholomé
Square des Périchaux : autorisés sur la desserte d’immeubles.
Talus quai d’Issy-les-Moulineaux
Promenade quai de Seine : autorisés sur les plateaux stabilisés.
Rue Modigliani : autorisés sur les surfaces minérales.
Jardin du Grand Pavois : autorisés sur l’allée principale.
Square Pablo Casals : autorisés sur l’allée centrale.
Tour Orphée : pelouses interdites.
Jardin des Mères et des Grand-mères de la Place de Mai : autorisés sur les allées.

Paris 16e

Bois de Boulogne.
Jardins du Ranelagh : autorisés sur les allées.
Jardins de la Porte de Saint-Cloud et square Coquoin : autorisés sur les allées, interdits à proximité de l’aire de jeux.
Square Sainte-Périne : autorisés en bordure du parc, entre l’accès rue Mirabeau et l’accès avenue de Versailles.
Jardins de l’avenue Foch : autorisés sur les allées.
Square Alexandre et René Parodi : autorisés sur les allées.
Jardins du Trocadéro : autorisés sur les allées.
Square Yorktown : autorisés sur les allées.

Paris 17e

Promenade Bernard Lafay îlot A4 : autorisés sur les parties asphaltées.
Promenade Bernard Lafay îlot C1 : autorisés sur les parties asphaltées. Aires de jeux interdites.

Paris 18e

Jardins d’Éole : autorisés sur l’esplanade ouverte.

Paris 19e

Square boulevard d’Algérie : autorisés sur les allées.
Jardin de l’îlot Riquet : autorisés sur les allées asphaltées.
Parc des Buttes Chaumont : autorisés sur les allées périphériques seulement.
Square Rebeval - Place Marcel Achard : autorisés sur les surfaces minérales. Aires de jeux interdites.
Jardin d’immeubles rue Grenade et Marseillaise : autorisés sur les surfaces minérales.
Square Notre-Dame de Fatima : autorisés sur les surfaces minérales.
Square Porte de la Villette : autorisés sur les surfaces minérales.
Parc de la Villette : autorisés sur les surfaces minérales et sur la voirie.
Mail Émile Bollaert : autorisés sur les surfaces minérales.

Paris 20e

Square Élisa Borey
Jardin d’immeubles Porte de Bagnolet : aire de jeux interdite.
Jardin d’immeubles Porte de Vincennes : aire de jeux interdite.

source : Mairie de Paris


Voir Aussi

La sélection des salons de toilettage à Paris

Hôtel ou pension, pet sitting : pendant les vacances où confier votre animal de compagnie à Paris

Que faire à Paris quand il fait beau et chaud ?

Où sortir avec votre animal à Paris : Parcs, cafés, spa... Des idées et bons plans !

Comment et où adopter un animal de compagnie à Paris

Les parcs et jardins ouverts aux chiens à Paris

Voir, toucher, adopter des animaux à Paris : le calendrier

Messages

  • Bonjour à tous,

    Les nombreuses interdictions des présences de chiens (même tenus en laisse) sont triste à voir, spécialement à Paris. Les chiens ont un réel besoin de sentir la terre, c’est dans leurs gènes, comme pour la plus part des mammifères, pareil comme un chien est un animal de meute et la solitude est une très grande souffrance.

    Les chiens se sont approchés des hommes depuis la nuit des temps : l’homo sapiens a su de s’en faire une rencontre très profitable qui a énormément aidé l’homme dans son développement, car il était mieux protégé et il servait à la chasse. Depuis longtemps l’homme a su dresser les chiens pour aider les aveugles et maintenant de sauver des vies humaines, trouver des traces de drogues et bientôt même des trace de maladies mortelles (tissus cancéreux).

    J’aimerais bien qu’on enseigne tout cela dans les écoles. Il est également très important d’informer les enfants dès jeune age sur la nature des chiens. Il est temps de montrer aux enfants comment toucher un chien et comment jamais le toucher. Le but est de faire gagner de confiance et faire diminuer la peur des chiens, qui peut se retourner vers eux toute leurs vie. Car un chien qui sent l’odeur de cette peur chez l’humain, se sent en danger à son tour et peut mordre pour son auto-défense instinctive.

    Alors qu’est-ce qu’on attend ? Ce n’est certainement pas par une augmentation des interdictions créant un plus grand écart entre l’homme et le chien qui peut nous avancer. Je me demande souvent dans quelle peur sont ces gens soucieux pour voter et décider toutes ces lois absurdes, trop souvent à cause de leurs propre peur des chiens et manque d’une connaissance sur la nature en générale (les oiseaux, les abeilles, etc...)

    D’autre part je crois que trop de gens dans les villes possèdent un chien sans en avoir un réel besoin et surtout un manque de sens de responsabilité. Après les joies des premiers semaines, ils s’en occupe pas bien de leurs chiens, ou même ils les abandonnent quand ces animaux deviennent encombrants à leurs yeux. Mais un chien dans une ville, qui fini de se trouver enfermé dans un appartement toute la journée, devient un victime si leur maitre ou un remplaçant les font sortir seulement pour les besoins d’urgence : maxi 2-3 fois par jour pour peu de minutes. La solitude est le pire pour un chien, et l’appartement (ou autre espace fermé) devient une prison à vie.

    D’autre part : Un "chien dangereux" est quasi toujours la faute des propriétaires. Depuis sa naissance et l’enfance le chien considère l’homme comme son supérieur, à qui par son instinct de vie dans une meute, dois instinctivement se soumettre. L’idée du "chien dangereux par sa nature" est largement répondu, mais la cause n’est pas accepté les gens, même pas par la plupart des victimes d’accidents de ce genre, faute de notre culture et en conséquence le manque d’éducation sur la nature. On ne peut pas toujours compter sur les parents, qui eux-mêmes sont souvent même pas intéressés à ces sujets. Mais nous devons nous montrer plus responsable et efficace, qui sera possible à l’aide d’une éducation aux seins des écoles. Cette éducation sur le respect de la nature devient une urgence comme autres sujets concernant l’écologie.

    Avec un peu d’humour, ou peut-être même avec un peu de bon sens j’ose dire : "Les crottes des chiens ne présentent aucune pollution pour la planète, c’est plutôt le nombre des humains et leurs déchets" : )

    Bien cordialement,

    Barbara Mayer
    Email : bmay06@gmail.com

    Paris, 28 octobre 2017

  • est ce que l’on peut visiter le zoo de Vincennes accompagnés de notre chien ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.