.evous
> > > >

Les vitraux de la Sainte-Chapelle

La Sainte Chapelle est surtout célèbre pour ces immenses vitraux de la chapelle haute, 600 m2, joyau de l’art du vitrail, livre d’images sur l’ancien et le nouveau testaments qui place la monarchie française dans la continuité de l’histoire biblique. Endommagée pendant la révolution comme le symbole de la monarchie et de la religion, ses reliques dispersées, elle est restaurée au XIXème siècle : sur 1134 scènes historiées, seules 720 datent du XIIIème siècle mais les visiteurs auront du mal à discerner la différence.

50 000 m2 de vitraux sont visibles en France aujourd’hui dans les églises mais aussi dans quelques édifices civils.

Le vitrail n’est pas une simple verrerie car il nous raconte une histoire. Formé de pièces de verre, blanc ou coloré, serties dans un réseau de plombs, son origine est incertaine.

Les plus anciens vitraux datent du XIIème siècle et sont visibles dans la basilique de Saint Denis.

Le XIIIème siècle est l’âge d’or du vitrail en France avec la constitution d’ateliers prestigieux comme celui de la Sainte Chapelle.

Délaissé à partir du XVIème siècle, le vitrail est redécouvert au XIXème siècle et connaît un nouvel élan au XXème siècle pendant la période art déco mais aussi grâce à certains grands peintres comme Matisse, Braque, Léger ou Chagall qui s’intéressent à cet art de la lumière et de la couleur.

Mots-clés