evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Shopping à Paris > Paris, Capitale de la Mode > Guide pratique et bons plans > Où et comment trouver les plus belles chaussettes à Paris ?

Où et comment trouver les plus belles chaussettes à Paris ?

vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo

La chaussette est un accessoire vestimentaire fondamental et indispensable qui demande une attention et un soin de tous les instants… Nous y sommes à la fois très attachés, mais malgré cela, quand on rentre le soir, ou quand il fait très chaud l’été, on sait parfaitement aussi s’en séparer avec délice...

La chaussette est tout sauf anodine. Elle peut même être meurtrière ou du moins être à l’origine d’une phrase inexplicablement assassine. Achille, qui sortit une fois non couvert, en mourut d’une flèche dans le talon, et Pierre Bérégovoy eut à souffrir l’opprobre et le ridicule d’une méchante saillie de Pierre Joxe, qui la regretta d’ailleurs amèrement et longtemps.

Que se cache-t-il donc de si précieux dans nos chaussettes pour que l’on dise si vite, au moindre écart, quand la santé la plus insolente frappe nos têtes chenues, « à la vieillesse les chaussettes rouges » ?

Et parmi les coquetteries les moins comprises, la chaussette bien tendue sur le mollet racé d’un haut clergé un poil trop élégant est une antienne…

Autre remarque : la paire de chaussettes est un accessoire de petites dimensions et assez léger. Internet est donc assez bien adapté à la logistique de la chaussette.

Afin de vous mettre, je sens votre impatience, sur la piste des grandes chaussettes du monde et de Paris, j’aimerais que vous vous engagiez à nous livrer également en retour vos bonnes adresses… Le ferez-vous ?

***

- Mes Chaussettes rouges. 9 rue César Franck 75015 Paris, 01 76 53 96 20, http://www.meschaussettesrouges.com/fr. Ouvert du lundi au vendredi de 10 à 18h, et le samedi de 11 à 18h. Métro Ségur, Sèvres-Lecourbe, Duroc.

Vincent Metzger et Jacques Tiberghien proposent dans leur unique boutique des marques de chaussettes prestigieuses dans toutes sortes de matières : fil d’Écosse, laine, cachemire, soie, poil de chameau, yak (qui est revenu !), alpaga ou vigogne. Depuis l’été 2015, le lin est aussi disponible. Il absorbe bien l’humidité et garde le pied au frais.

Ce tailleur romain Gammarelli, par exemple, est depuis 1798 le fournisseur romain officiel du Vatican, papes et ecclésiastiques inclus, pour des chaussettes d’une qualité exceptionnelle, dans le meilleur fil d’Écosse, coton mercerisé, moins habillé mais plus doux. Ces mi-bas se déclinent remaillées à la main et proposées à la taille, dans la meilleure laine. Violet, noir, rouge (20€), ou soie noire (32€), pour aller avec des smockings par exemple.

La marque Mazarin présente les siennes dans beaucoup d’autres couleurs dont les tons aubergine, beige, bleu ciel, bleu roi, bordeaux (20€), ou cachemire gris, noir, orange, rouge, vert ou bleu roi (49€), ou dans des accouplements de couleurs unis, gais mais restant d’un grand classicisme.

Fantaisiste mais restant élégant, d’autres coloris de cette marque ont été rassemblés sous le nom Mazarin Grand Faiseur , une ligne développée en collaboration avec le très protocolaire tailleur parisien Stark & Sons, qui réalise notamment les habits d’apparat des académiciens et des préfets…

Le fait pour ce vendeur de proposer des chaussettes taille par taille dispense de mélanger les matières avec par exemple de l’élasthane. Eux seuls le proposent, car ils offrent un fonds considérable…

Une présélection est ainsi établie. Elle nous dispense de voir, comme dans les grands magasins, toutes les gammes des coloris les plus vendus, dans les couleurs de chaussettes qu’aujourd’hui l’on devrait fuir : noir et bleu marine.

Bresciani, pour lequel sont proposés une vingtaine de modèles, met en avant une paire de chaussettes hautes en cachemire bleu marine à 75€ et des chaussons à 185€, et la marque Doré-Doré ses ballerines (invisibles : 10€) et ses collants cachemire (190€) ; Gallo ses intercôtes et ses rayures.

Il était apparu dans la presse que le site Internet Mes Chaussettes rouges offrait durant 3 mois après la publication des résultats du baccalauréat de français une paire de chaussettes Vert Académie aux élèves qui auraient obtenu 20/20 à l’écrit, contre envoi des relevés de notes tout de même. Cette opération demeure valable. Jean d’Ormesson et Alain Decaux en avaient d’ailleurs été partenaires.

Quelques autres hommes politiques sont parvenus en leur temps à faire parler de leurs chaussettes : François Fillon, Édouard Balladur, Hubert Védrine, et Claude Charasse.

Idée de cadeaux : faites broder pour 6€ les initiales que vous souhaitez... Les commandes effectuées par Internet sont expédiées depuis la boutique sous 48h ouvrés. Frais d’envoi offerts à partir de 2 paires.

Choisir ses matières de prédilection

Après cette incursion dans cet Olympe de la Chaussette, chacun devra définir et élire les matières qui lui seront les mieux adaptées, coton, laine, matières synthétiques. Mais parfois les mélanges offrent des solutions encore plus affinées. Le mélange coton et acrylique permet par exemple, selon Tabio, que le tissu reste doux après le lavage. Le polyester aidera le coton à conserver sa forme et à ne pas rétrécir au lavage.

Le coton, quand il est avec le lin, préserve la chaussette, la maintient douce et davantage élastique. Pour ceux qui transpirent, essayez le mélange laine et acrylique qui rend le tissu chaud, doux, et solide.

Le coton rend le tissu léger et aéré. Il peut être lavé à des températures élevées. Le lin, qui est plus cher, a une résistance 2 à 3 fois supérieure au coton. Mais il est peu élastique. La soie est douce, et l’acrylique se froisse trop facilement et a tendance à boulocher… et le bambou détruit les mauvaises odeurs…

Et qu’est-ce qu’elle dit la tendance ?

Ne l’écoutez pas. Sur le sujet, on ne vous dira que des âneries. Ce qui fait la chaussette c’est l’humeur du matin. Ce sera elle qui nous fera choisir la discrétion, le jeu plutôt classique, ou la fantaisie qui prêtera à sourire et ajoutera un peu de lumière à la journée.

Nul n’est besoin d’extravagance, mais une couleur unie, ou deux couleurs bien assorties l’une à l’autre, avouez que cela peut changer une arrivée en haut d’une volée de marches.

Concernant l’intérêt des renforts, de ces deux zones sensibles que sont la pointe du pied et le talon, davantage sollicitées, les fils doivent faire plusieurs passages pour les protéger.

Et l’accord de la chaussette avec la chaussure ? Toujours de même couleur ! Certains crieraient à la faute de goût dans le cas contraire.

Sur le "relâcher", purement visuel, que peuvent prendre vos chaussettes, sachez que la pointe vous signale si la chaussette est celle de gauche ou de droite. É-cou-tez-la !

Enfin laver et cuire sont deux actions bien différentes l’une de l’autre. Ne lavez jamais vos chaussettes à plus de 40°C.

Les plus anciens se souviendront que l’on reprisait jadis les chaussettes, puis que ce fut l’accessoire le plus anti-glamour de tout le vestiaire. Il n’en est plus rien. La chaussette qu’on aime, c’est la chaussette qu’on met.

***

- Tabio est un fabricant japonais de bas, chaussettes et collants. De tradition, depuis 1968,Tabio allie originalités et qualité. Implanté au Japon, à Taïwan, à Hong Kong et en Angleterre, il tient deux magasins à Paris dans lesquels la marque propose ces produits, pour hommes et pour femmes. Depuis peu, Tabio propose des articles pour enfants.

Tabio personnalise les chaussettes. Une idée cadeau raffinée. La broderie se fait sur place, à la boutique en 3mn (à partir de 3€) propose des collants réglables qui accompagnent les femmes tout au long de leur grossesse. Vous imaginez bien que ce genre de service se paye en retour d’une fidélité à toute épreuve.

Tabio, dans le Marais, 15, rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris, 01 42 78 20 38. De 11 à 20h du lundi au samedi, et de 12 à 20h le dimanche. Peut-être est-ce ce magasin d’allure « do–it-yourself » qui fera passer Tabio pour un artisan…

Tabio, à Saint-Sulpice, 32 rue Saint-Sulpice, 75006 Paris, 01 43 26 28 12. De 10h30 à 19h, du lundi au samedi.

Sans être au niveau d’exception des prédécesseurs cités qui chausses cardinaux, ministres, et mes amis les plus douillets, Tabio est vraiment né sous une bonne étoile. Ses boutiques sont pleines à toute heure. Les chaussettes paraissent être faites artisanalement.

De couleurs gaies et vives, et les originalités rappellent cette mode japonaise de la rue, faite pour séduire au plus vite, accrocher le regard, permettre le sourire.

De l’originalité partout dans tous les modèles. La chaussette sera fendue pour permettre le passage de la courroie des sandales Birkenstock. Là, ce sera une chaussette dans laquelle chaque orteil aura droit à son fuseau… Ici des rayures, ou une sous semelle de picots antidérapants…

- Falke est une excellente marque de chaussettes, hommes, femmes, enfants, bébé éventuellement luxe ou sport aussi, que l’on trouve assez facilement dans les grands magasins. Classiques et éprouvés au quotidien, notre banc-test a pu apprécier ces produits.

Pour les femmes. Chaussettes résistantes, bas en laine tendance et élégants, collants, socquettes, bodys. Pour les hommes, chaussettes, mi-bas, plus ou moins luxueux, et pour enfants une gamme très large de coloris.

Un site pour se référer à l’ensemble des gammes… http://www.falke.com/fr

- Le Chaussetier. Boutique The Nines, 162 rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris. 01 42 56 37 42, du lundi au samedi de 10h30 à 19h30. www.lechaussetier.fr.

Vend des chaussettes de prestige de la marque anglaise Pantherella, réputée pour avoir portée la chaussette au rang d’accessoire de modes. Ces chaussettes ont séduit quelques stars masculines dont Gary Grant et Hugues Grant…

Pratique l’art du semainier : une boîte renfermant 5 paires de chaussettes aux couleurs très franchement différentes les unes des autres. Semainier fil d’Écosse 35h mi-bas fil… 40€ ; semainier laine vierge (55€)…

D’autres adresses ?

- Arty Dandy, 1, rue de Furstemberg, 75006 Paris, 01 43 54 00 36. Vendent des chaussettes fabriquées en France dont des Royalties, marque créée par des transfuges de chez Christian Lacroix : Emmanuelle Plescoff et Timothée Pic, et dont le fabricant est la fabrique de la famille Broussaud, basée dans un petit village du Limousin.

Classicisme et individualité. Marque cultivant une forme de confidentialité… appréciée de ses clients ! Livraison entre 24 et 72h.

Une autre marque, Cornaërt, d’une jeune créatrice, mérite toute votre attention...

- Tiger Sushi, 27, rue de Saintonge 75003 Paris.

-  Archiduchesse. http://www.archiduchesse.com. Cette petite marque française est née en 2006 à Saint-Étienne avec l’ambition d’offrir des chaussettes unies dans au moins une trentaine de coloris. Tout, de la fabrication, à la teinture du fil de coton, jusqu’au tricotage est intégralement réalisé en France. Une chaussette version Montebourg en quelque sorte !

- Paul Smith. 32, rue de Grenelle, 75007 Paris 01 44 39 00 40. www.paulsmith.co.uk/eu-fr/shop/mens/accessories/socks. Pour l’inventivité du créateur anglais, pour ses rayures et ses motifs, dans sa nouvelle boutique ou sur son site.

- Happy Socks. Chaussettes suédoises flashy pour hommes, femmes et enfants : http://www.happysocks.com/fr

- Burlington. Anglaises très très classiques jusqu’aux losanges. http://www.burlingtoncoatfactory.com

- Blacksocks http://www.blacksocks.com/fr-fr On me l’aurait raconté, je ne l’aurais pas forcément cru : Blacksocks est l’inventeur et le leader de la vente de chaussettes par abonnement depuis 1999. Quand je vous disais que ce produit était merveilleusement adapté à la logistique Internet ! Abonnez-vous et vous recevrez 3 fois par an… 3 paires de chaussettes de qualité. Désinscription en un clic !

- www.royalties-paris.com/fr

Enfin tout cela étant posé, et maintenant que nous connaissons mieux, il nous faut tout de même convenir que le plus épais des mystères règne sur les raisons qui font que certaines machines à laver ne parviennent plus à conserver ensemble les deux chaussettes d’une même paire…

Voir aussi les articles Où trouver un beau chapeau à Paris ? et Où acheter un beau parapluie à Paris ?

Messages

  • Vous êtes payé en... chaussettes pour cet article dithyrambique sur cet accessoire ?! Je l’espère pour vous car vu les prix mentionnés, j’hallucine !
    Cela se veut drôle - et ça l’est - mais en fait c’est... choquant si l’on pense au salaire moyen. Quelle époque de m... qui exige de tout un chacun d’être "chausseté" comme un prince...!

  • Les belles choses ont un prix.
    Si vous êtes sceptiques ce que je comprends tout à fait, c’est essayer une fois une bonne paire de chaussettes, après on comprend la différence.
    Pour ma part j’aime bien acheter Français, je conseillerai donc comme marque non citée Labonal pour les classqiues, Collégien c’est rigolo pour les chaussons, et pour ma pat j’ai un petit faible pour Berhe aux grands Pieds...
    Je suis un peu triste de ne pas avoir vu cité mon magasin qui vaut tout de même le détour au 102 rue de charonne
    www.boutique-caprices.com

    @voir

    Labona

  • J’ai trouvé sur ASOS de jolies socquettes blanches crochetées en coton, très confortables et comme je les porte dans les sandales, je voulais quelque chose de chouette. La qualité est bonne j’en mets souvent donc je les lave bien sûr à chaque fois et elles résistent bien.
    j’en ai aussi des simples avec un joli petit revers en dentelle que j’adore. Eh oui, ça n’est plus réservé aux fillettes même ma fille de 16 ans me les pique lol.

  • Alors pour les fans de chaussettes funky, à pois, rayures, à motifs, fluo... la collection à ne pas rater se trouve chez Thomas PINK, il y a un magasin à Paris sur le 8ème ou bien sur leur site internet, c’est juste un pur plaisir aux yeux et à porter. Seul petit hic... le prix... 25 euros la paire. Mais ça peut faire une idée cadeau. Allez vite voir de quoi il retourne.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.