eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Concerts & tournées > Michel Delpech : L’album de reprises

Michel Delpech : L’album de reprises

Dernière mise à jour : samedi 27 janvier 2018, par Jean

Michel Delpech devait remonter sur scène et traverser la France jusqu’au printemps 2013. Sa tournée En acoustique a finalement été annulée. Atteint d’un cancer grave, le chanteur est décédé le 2 janvier 2016.

Né le 26 janvier 1946 à Courbevoie, Jean-Michel Delpech, dit Michel Delpech, est un chanteur français. Il rencontre Roland Vincent, qui sera son compositeur, en 1964, et la même année, sort chez Vogue son premier 45 tours, Anatole. L’année suivante, il participe à la comédie musicale Copains Clopant qui reste six mois à l’affiche et rend le jeune artiste populaire, notamment pour la chanson Chez Laurette.

En 1967, Johnny Stark, l’impresario de Mireille Mathieu, le prend en main. Il obtient peu de temps après le Grand Prix du disque pour Il y a des jours où on ferait mieux de rester au lit. C’est l’époque des succès pour Delpech : Wight Is Wight, Paul chantait Yesterday, Pour un flirt... Malgré ces succès, le chanteur connaît une grande période de doute et même de dépression. On parle à l’époque de tentatives de suicide mais il démentira ces rumeurs.
En 1983, il rencontre Geneviève Garnier-Fabre qu’il épouse en 1985, année où sort l’album de son retour, Loin d’ici. En 2004, il sort son disque Comme vous. Une tournée s’ensuivra qui l’amènera aux Francofolies de la Rochelle et au Festival des Vieilles Charrues. Le 4 décembre 2006, il sort son album de duos Michel Delpech &... et l’écoule à plus de 250 000 exemplaires.

En juin 2009, Delpech sortait Sexa, un opus particulièrement personnel. "La soixantaine, pour moi, c’est l’été indien", déclarait-il, serein et apaisé. Pour l’élaboration du disque, le chanteur s’était entouré des auteurs Dominique A et Ben Ricour, du pianiste de CocoRosie, ainsi que du guitariste des Wampas.
En 2008, Michel Delpech était contraint d’annuler ses concerts en raison d’une péritonite aiguë. En 2013, une nouvelle tournée est prévue, en parallèle aux spectacles donnés dans le cadre de Age tendre et têtes de bois. Ce tour baptisé En acoustique, qui devait passer par le Palais de la Mutualité, à Paris, le 10 décembre 2012, a dû être annulé. Au printemps 2013, la femme du chanteur en donne l’explication : "Michel a un grave cancer." Combattif et serein, il est alors très entouré et soutenu notamment par ses amis artistes.

A l’automne 2014, Delpech annonce être tiré d’affaire. "Je vais mieux, je peux même dire que je suis guéri", déclare-t-il dans Le Parisien. S’il évoque des problèmes d’élocution, conséquence de son traitement, le chanteur de 69 ans admet vouloir remonter sur scène. Dans Vivre !, livre publié le 19 mars 2015, il raconte son combat contre le cancer de la langue et de la gorge et ses craintes de ne plus pouvoir exercer son métier.
Mais au mois de juin 2015, Michel Drucker déclare que son ami n’aurait plus que quelques mois à vivre. "Il s’éteint douce­ment, et si je vous en parle, c’est qu’il m’a demandé de le faire", révèle ainsi l’animateur au Pa­ri­sien... Et en effet, samedi 2 janvier 2016, la mort du chanteur est annoncée. Il avait 69 ans.

Quelques temps avant son décès, Michel Delpech se serait investi dans un album de reprises de ses propres chansons par des artistes de la nouvelle génération, dont Bénabar. Ce dernier déclarera pourtant ne pas cautionner cet "hypothétique et opportuniste album de reprises". Le projet va malgré tout lui survivre et voir le jour le 18 novembre 2016. "C’est un album de reprises des titres les plus emblématiques de la carrière de Michel, rechantés par des gens de diverses générations", explique le producteur Dominique Blanc-Francard. Comptant les participations de Louane, Vianney, Laurent Voulzy, Marc Lavoine, Les Innocents, Alain Chamfort, Amir, Slimane, Calogero, Lilian Renaud, Patrick Bruel, Pascal Obispo, ou encore Patxi, ce disque baptisé J’étais un ange succède ainsi à Michel Delpech & (2006), sur lequel l’interprète de Pour un flirt revisitait ses tubes en duo avec Alain Souchon, Francis Cabrel, ou Julien Clerc. Tout en respectant les œuvres originales, leurs nouveaux interprètes portent un éclairage différent sur des classiques comme Chez Laurette, Pour un flirt, Le Loir-et-Cher, Les Divorcés, Wight Is Wight...

A LIRE AUSSI :
Les chanteurs décédés en 2016
Les chanteurs décédés en 2015
Les chanteurs décédés en 2014
Les chanteurs décédés en 2013
Les chanteurs décédés en 2012
Les plus belles chansons sur le deuil et la mort

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.