eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 13e > Actualités Paris 13e > Vie de quartier, Paris 13e > Faits divers, Paris 13e > Mort du nourrisson dans la pouponnière Michelet : Une mise en (...)

Mort du nourrisson dans la pouponnière Michelet : Une mise en examen

Dernière mise à jour : mercredi 1er mai 2013, par Morgan

Une ancienne auxiliaire en puériculture a été mise en examen pour "homicide involontaire" cette semaine du 30 avril dans le cadre de l’enquête sur la mort du nourrisson dans une pouponnière à Paris l’automne dernier.

Au moment des faits, la femme mise en examen avait la garde du nourrisson. Elle avait été limogée peu après le drame.

Le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire au sujet du décès d’un nourrisson dans une pouponnière de la capitale à la mi-septembre. Le chef d’accusation était celui d’« homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité ».

Un nourrisson âgé d’un mois avait trouvé la mort le dimanche 16 septembre à Paris. Il avait été confié à une pouponnière du 13e arrondissement gérée par la ville. Le personnel de l’établissement impliqué dans l’accident a été suspendu.

D’après les premiers éléments de l’enquête initiée le jour même, la petite victime a été retrouvé inconsciente vers 8h du matin peu avant de perdre la vie. Un garçon de trois ans était proche du nourrisson au moment où celui-ci a été pris en charge pour les premiers secours, et l’hypothèse selon laquelle il aurait pu le jeter au sol était étudiée par les enquêteurs. Ces derniers ont par ailleurs pu constater la présence de traces de morsures sur la victime et d’un traumatisme crânien.

Le jour même, Bertrand Delanoë publiait un communiqué exprimant sa « désolation après le décès dramatique d’un enfant âgé d’un mois ce matin à la pouponnière Michelet dans le 13ème arrondissement de Paris ». Plus loin, il apportait son « soutien au personnel de la pouponnière Michelet, qu [’il] sai[t] particulièrement touché par ce terrible événement, et qui, malgré sa gravité exceptionnelle, doit pouvoir continuer sa mission dans la plus grande sérénité possible dans l’intérêt supérieur des enfants et des familles ».

Géré par la direction de l’action sociale, de l’enfance et de santé de la Ville de Paris, cet établissement prend en charge les enfants de moins de 3 ans placés soit par leur famille ou par mesure judiciaire.

Messages