.evous
> > > >

Obélisque de Louxor

C’était une démonstration un peu particulière qui attendait les Parisiens, le 25 octobre 1836, sur la place de la Concorde. En présence du souverain Louis-Philippe et d’une foule très nombreuse (près de 200 000 spectateurs), on fit installer sur la place un obélisque long de 23 mètres et pesant 227 tonnes, non sans que cela pose de sérieux problèmes logistiques.

Ce monument avait été offert dès 1830 à la France par Mohammed Ali, pacha d’Égypte, et il avait été prélevé sur les ruines d’un temple à Thèbes. La surface de l’obélisque, faite de granit rose, est entièrement gravée d’hiéroglyphes, et sur son sommet apparaît une petite pyramide dorée (réalisée en 1998). L’élévation de l’obélisque, à cette époque, possédait une forte teneur symbolique. En effet, un échafaud avait été monté sur cet emplacement au moment de la Révolution. Plus de mille personnes y trouvèrent la mort, dont le roi Louis XVI qui fut guillotiné le 21 janvier 1793.

L’obélisque de Louxor a été offert par l’Égypte en reconnaissance du rôle du Français Champollion qui a été le premier à traduire les hiéroglyphes.
Les hiéroglyphes qui le recouvrent célèbrent la gloire du pharaon Ramsès II.

A l’occasion de l’année de l’Egypte à Paris en 1998, le sommet de cet obélisque est surmonté d’un pyramidion de plus de 3,50 m, fait de bronze et de feuilles d’or.

L’obélisque est aussi un cadran solaire, grâce à des lignes tracées au sol.

Place de la Concorde 75008 Paris

Adresse

Mots-clés