.evous
  

Opéra du Palais Garnier : Programme de la saison 2022

Découvrez le programme 2022 du Palais Garnier, célèbre opéra de Paris. Les Noces de Figaro ainsi que plusieurs ballets y seront présentés au cours de la saison.

Dernière mise à jour : lundi 7 février 2022,    par: Jean

Les spectacles de Mats Ek à l’Opéra de Paris

Du 6 mai au 5 juin

Après avoir annoncé en 2015, à l’occasion de ses 70 ans, qu’il se retirait de la scène chorégraphique, Mats Ek est finalement revenu à la danse et a créé en 2019 Another Place et Boléro pour le Ballet de l’Opéra national de Paris. Il a également fourni au répertoire de la Compagnie sa relecture de la célèbre Carmen, dans une danse à la gestuelle ample et généreuse…

Voir aussi: Spectacles de danse à Paris : L’agenda 2022-2023

Le ballet ’Giselle’ à l’Opéra de Paris Garnier

Du 25 juin au 16 juillet

Créé en 1841 à Paris, ce ballet est considéré comme l’un des plus beaux joyaux du répertoire, le ballet romantique par excellence. L’histoire est celle d’une jeune paysanne, Giselle, amoureuse d’Albrecht, malheureusement fiancé à la princesse Bathilde... C’est dans la version de Patrice Bart et d’Eugène Polyakov, fidèle à la chorégraphie originelle de Jean Coralli et Jules Perrot, que le ballet triomphe aujourd’hui partout.

Voir aussi: Spectacles de danse à Paris : L’agenda 2022-2023

Chaque année, plus de 800 000 spectateurs viennent découvrir la programmation de l’Opéra de Paris. Une popularité qui ne se dément pas ! Et cette saison encore, plusieurs opéras de premier ordre seront à l’affiche du Palais Garnier.

L’Opéra Garnier est la plus prestigieuse salle de spectacle parisienne et la plus grande salle lyrique d’Europe, avec une capacité de plus de 2000 spectateurs. Partie intégrante de l’Opéra National de Paris, le Palais Garnier est plus spécifiquement réservé aux ballets, et depuis quelques temps à des expositions temporaires, souvent en lien avec la BnF. Pour les opéras, direction Bastille !

Accès :
- En métro : Métro Opéra (Ligne 3 - Ligne 7 - Ligne 8)
- En RER : station Auber, ligne A
- En bus : bus 20, bus 21, bus 22, bus 27, bus 29, bus 42, bus 52, bus 53, bus 66, bus 68, bus 81, bus 95

En 1858, l’empereur Napoléon III lance un concours pour un nouvel Opéra à Paris. C’est Charles Garnier, un jeune architecte encore inconnu qui est retenu. Ce gigantesque bâtiment (172 x 124 m) est le plus représentatif du style Napoléon III : son dôme vert, ses groupes sculptés et la profusion du décor intérieur en font un lieu unique. La salle sera finalement achevée sous la IIIe République et inaugurée en 1875 par le président Mac-Mahon. Ironie du sort, l’architecte Garnier, passé de mode, se voit obligé d’acheter un billet pour assister au spectacle d’ouverture dans une seconde loge.

Le Palais Garnier s’impose comme un monument particulièrement représentatif de l’art du second Empire au XIXe siècle et s’inscrit dans la continuité des transformations de Paris menées par Napoléon III et le préfet Haussmann. Il est classé au titre des monuments historiques depuis le 16 octobre 1923. Un grand gala a été organisé à l’occasion de ses 350 ans le 8 mai 2019.
Ces dernières années, l’Opéra Garnier a hébergé quelques magnifiques spectacles : l’enchanteur Hänsel et Gretel de Humperdinck, La Cenerentola de Rossini, dans une production de Jean-Pierre Ponnelle, le Capriccio de Robert Carsen, L’Enlèvement au Sérail de Mozart, Capriccio de Richard Strauss, mais aussi des ouvrages plus rares comme le Rake’s Progress de Stravinsky, ou le diptyque formé par Le Nain et L’Enfant et les sortilèges de Zemlinsky et Ravel.

1 Place de l’Opéra, 75009 Paris

Adresse

Mots-clés