evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Enjeux divers > Culture, Paris > Paris : boom des enchères sur la BD !

Paris : boom des enchères sur la BD !

vendredi 20 octobre 2017, par André Balbo

Depuis le début des années 2000, les acheteurs de dessins originaux de bandes dessinées se disputent planches et dessins, les enchères montent, le marché, identifié, "croît et embelli", et le ton des professionnels à son sujet est aujourd’hui tout sauf désinvolte.

Lot 24. Bilal. Animalz – Rehautz. Impression numérique sur métal, rehaussée au pastel gras de couleur. Édition réalisée par Christian Desbois, signée et numérotée à 7 exemplaires. 60 x 60 cm. Épuisé. Vente Artcurial du 29/10/11.

Le 22 octobre 2011, une sculpture de Scrat, l’écureuil préhistorique hilarant et monomaniaque de la saga de L’Age de glace, pièce unique réalisée par Mike DeFeo, prenait toute sa place aux côtés de Alechinsky, César ou Warhol, dans un ensemble d’art contemporain présenté dans le cadre de la Fiac à l’hôtel Drouot. La mise à prix était à 4 000€...

En 2008, la couverture de "Tintin en Amérique" était acquise au prix de 764 218€ ! Aujourd’hui, une seule planche de Hugo Pratt, l’auteur de Corto Maltese, le romantique aventurier des mers et des guerres oubliées, ou d’André Franquin est facilement cotée entre 250 000 et 350 000€.

On se souvient qu’Artcurial avait organisé à Paris le samedi 2 avril 2011 des enchères : "Bande dessinée". Des records de prix avaient été battus, avec notamment cette dernière image de l’album "Le Sommeil du monstre", d’Enki Bilal, qui était montée toute seule au prix de 70 100€.

Lot 45. Hugo Pratt. Tango. Ensemble de 2 sérigraphies. Editions Del Grifo, 1986. Vente Artcurial du 29/10/11.

Le Monde remarquait alors que "Jamais une case tirée d’une bande dessinée n’avait atteint un tel montant".

L’illustrateur français réalise ses albums, vignette par vignette, avant de les assembler en planches.

La vente avait dispersé un total de 700 pièces, pour un total de 1,55M€, et Bilal avait été le dessinateur le plus lucratif de l’événement. A titre d’exemple, sa couverture de l’album "32 Décembre" était partie à 117 600€.

Une planche de "Spirou", d’André Franquin, montait jusqu’à 57 600€ ; une couverture du "120 rue de la Gare", de Jacques Tardi, à 39 200 ; et une illustration à l’aquarelle et encre de Chine d’Hugo Pratt, à 32 500€.

Evous, qui avait remarqué ce phénomène, avait régulièrement invité ses lecteurs aux vernissages de certaines galeries, dont la galerie Martel (Xe), spécialisées dans la vente de dessins originaux, et mettant, détail important, souvent le dessinateur en présence de son public.

La galerie Artcurial entend bien rééditer l’expérience très gratifiante du mois d’avril dès samedi prochain, le 29 octobre, en présentant à nouveau aux enchères des créations de Moebius et de Enki Bilal notamment, mais aussi Hugo Pratt, Franquin, Hergé, et pas mal d’autres petites gourmandises de bonne tenue.

Des records sont attendus...

Lot 30. Franquin. Idées noires. Sérigraphie en noir, épreuve signée et numérotée 307/350 à l’encre bleue. 70 x 50 cm. Excellent état général, papier légèrement jauni. Vente Artcurial du 29/10/11.

La vente a lieu à l’Hôtel Marcel Dassault, le 29 octobre 2011 à 10h30.

André Balbo

sources : Le Monde, Artcurial, JDD

Adresse

7 rond-point des Champs-Élysées 75008 Paris

Horaires

Les œuvres sont exposées les 26 et 27 octobre, de 11 à 19h, le 28 octobre, de 11h à 17h30, et sur rendez-vous avec l’expert.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.