eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Les incontournables du 8e arrondissement de Paris > La Pinacothèque de Paris > DERNIERS JOURS de l’Âge d’or hollandais, à la Pinacothèque de Paris

DERNIERS JOURS de l’Âge d’or hollandais, à la Pinacothèque de Paris

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

L’Âge d’or hollandais fut ce XVIIe siècle fastueux, lorsque les marchands atteignirent le pouvoir politique, et que le pays restait le seul de toute l’Europe à n’être saigné ni par la guerre, l’inquisition, ni même l’intolérance religieuse. Refuge ultime, ce fut là que vinrent en foule artistes, écrivains, et philosophes, qui ne trouvaient dans nul autre havre le moyen de s’exprimer aussi librement.

Rembrandt Harmensz van Rijn dit (1606-1669) Vieil Homme en buste avec turban c.1627/1628 huile sur bois 26,5x20cm© photo : Kremer Collection/Fondation Aetas Aurea.

Ce siècle vit alors se développer un extraordinaire mouvement artistique (certains évoquent à son sujet "un caravagisme nordique", mentionnent Corot, sentent même dans certains de ces tableaux les prémices de l’impressionnisme), mais aussi, pour la première fois dans l’histoire de l’art depuis la Sérénissime Venise, à côté des aristocrates, la nouvelle catégorie des collectionneurs marchands et bourgeois…

Cette année, la Pinacothèque de Paris présente l’incroyable collection rassemblée durant près de 20 ans par Ilone et George Kremer.

Dignes de ces premiers marchands collectionneurs, ils firent tout d’abord fortune dans le commerce international (l’immobilier, au Texas).

Michael Sweerts (1618-1664) Jeune Servante c.1660 huile sur toile 61x53,5cm © photo : Kremer Collection/Fondation Aetas Aurea

Après avoir fait leurs armes auprès de Robert Noortman (l’un des fondateurs du salon de Maastricht et l’un des plus grands marchands au monde, qui leur vendit 24 tableaux en 1 an !), passionnés devenus érudits, ils se lancèrent dans l’érection de cette prodigieuse collection de maîtres hollandais, de Rembrandt à Frans Hals, en passant par Pieter de Hooch, Gerrit Dou, Jan Lievens et Gerrit van Honthorst. Une soixantaine de leurs tableaux sont ainsi exposés à Paris.

Ils y ont également accordé une place importante aux maîtres, aujourd’hui moins connus, mais qui furent tout aussi essentiels à l’époque.

La Pinacothèque de Paris, jusqu’au 25 mars 2012, Ilone et George Kremer, Héritiers de l’Âge d’or hollandais 8 rue Vignon 75008 Paris Métro Madeleine 01 42 68 02 01 Tlj de 10h30 à 18h30, nocturne les mercredi et vendredi jusqu’à 20h15, 10 ou 8€.

Vous retrouverez dans l’article « 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 déjà annoncées par leurs établissements et musées, et dans l’article « Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris », ces mêmes expositions classées par dates.

David méditant devant la tête de Goliath, d’Orazio Gentileschi, huile sur lapis-lazuli, exposition Artemisia

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et vous remercions des suggestions et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous tentons même de vous indiquer chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : "Que faire à Paris dans la semaine du..."

André Balbo

sources : Pinacothèque de Paris, Le Monde