eVous
Bientôt les vacances
Accueil Environnement Seniors Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 17e > Participez à la vie du site > Proposez un contenu pour le 17e

Proposez un contenu pour le 17e

Dernière mise à jour : samedi 17 octobre 2009, par Christian Frank

Messages

  • La Galerie des Arts Plastiques
    28 rue Darcet Paris 17
    organise un atelier de papier froissé avec l’artiste
    GACKO André
    N’hésitez pas à vous inscrire
    Premier atelier samedi 29 avril à 14h30
    Durée 2 heures
    inscription par mail/téléphone
    marlys1964@yahoo.fr
    33 7 60 87 86 44
    Video et nombreuses photos sur la page d’accueil
    du site de la Galerie
    https://www.lagaleriedesartsplastiques.com
    http://www.gackoart.com/?lightbox=imagewlt

  • Marit Fosse artiste multi-facettes : écrivaine, journaliste, artiste peintre...

    Expose ses tableaux à µ
    La Galerie des Arts Plastiques des Batignolles
    28 rue Darcet Paris 17
    Du 4 au 18 mai.

    Le vernissage aura lieu le vendredi 5 mai à partir de 18H30

    https://www.lagaleriedesartsplastiques.com/

    La Galerie des Arts Plastiques de Batignolles
    28rue Darcet Paris 17

  • DU 18/08/2015 AU 27/08/2015 au Ker Trez Malaouen (Baie de Douarnenez)

    Chaque année Championnet Loisirs propose un stage de chant choral aux choristes amateurs qui souhaitent prolonger le plaisir du chant pendant la trêve estivale, profiter des promenades à marée basse et de l’air du large. Ce stage est clôturé par 2 concerts en Bretagne, à Quimper et Douarnenez.

    Au programme : Mozart, avec Messe brève en Soli KV 140, Alma Dei Creatoris KV 277, Jubilate Deo…

    Sous la direction de Pierre Boudeville, et l’Ensemble Actéon en accompagnement.

    Les inscriptions sont ouvertes !

    Vous pouvez suivre le stage en extérieur (déjeuner compris) ou en pension complète.

    Les accompagnateurs sont les bienvenus sous réserve de disponibilité.

    Hébergement

    Dans le cadre de la pension complète, 2 types d’hébergement sont proposés :
    - Sur le lieu du stage, au Ker.
    - En Gîte, à 5mn à pied du Ker.

    Compte tenu du nombre limité de places, pour le gîte clôture des inscriptions le 15 Février 2015.

    Pour en savoir plus, téléchargez le dépliant et la fiche d’inscription :

    http://loisirs.championnet-asso.fr/actualites/stage-chant-choral-2015,43.html
    INFORMATIONS & INSCRIPTIONS : Secrétariat Championnet Loisirs

    Tél : 01 42 29 88 00 - @ : championnet.loisirs@gmail.com

    sur place : 14-16, rue Georgette Agutte - 75018 Paris

    SITE : championnet-asso.fr

  • Une exposition 100% food art de la photographe Christel JEANNE
    Du 30 janvier au 27 mai 2014 – Entrée libre

    Pour célébrer la nouvelle année avec goût, Bercy Village a élaboré pour ses visiteurs un menu spécial « food art », avec une exposition de la photographe Christel JEANNE intitulée Les Fruits de mon imagination, et placée sous le Haut Patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et des Forêts. Quoi de plus naturel pour un lieu dédié à la gourmandise et à l’art de vivre que de faire honneur à ce mouvement artistique très actuel et protéiforme. Succédant à l’exposition Astérix s’affiche à Bercy Village ! sur les cimaises de Bercy Village, cette nouvelle exposition aura lieu du 30 janvier au 27 mai 2014 dans les passages couverts. Par le truchement de son appareil, la photographe met en scène et sublime les fruits et légumes dans une série de photos teintée d’humour et de poésie. Une balade qui ouvrira l’appétit artistique des plus petits comme des plus grands !

    Une exposition dans laquelle jouer avec la nourriture est vivement conseillé.
    A partir de fin janvier, Bercy Village invite Christel JEANNE, la photographe qui murmurait à l’oreille des tomates… Elle l’affirme sans rougir, l’artiste aime les fruits et les légumes. Non seulement par appétit, mais aussi parce qu’ils l’inspirent. Parfum, texture, couleur, forme : tout en eux stimule son imagination et sa créativité. En arpentant les marchés, elle se laisse interpeller par ces gueules insolites, des tubercules tordus, des cucurbitacées improbables, des spécimens exotiques qu’elle convoque dans sa poésie visuelle. Après avoir déniché la perle rare chez le primeur, elle entreprend alors un travail minutieux d’habillage et de mise en scène, à la manière d’un enfant qui donnerait un visage aux nuages, et leur donne une nouvelle âme, ajoutant du vivant au vivant.
    Dans sa série "Les Fruits de mon imagination", composée ici de 30 photographies en argentique, l’artiste cultive une vision décalée et poétique qui révèle la noblesse de la nature et l’érige en œuvre d’art. A travers son œil facétieux, la fraise devient ainsi poisson rouge, le citron poussin, le poivron dragon... à chacun d’y voir la créature qu’il imagine dans ces tomates, oranges, citrons et autres douces variations de la nature. Chaque photo compose cet étrange bestiaire particulièrement attachant, que Christel JEANNE élève depuis plus de 10 ans, et qu’elle continue à enrichir goulument au fur et à mesure de ses trouvailles.

    D’Arcimboldo au food art...
    Christel JEANNE s’inscrit dans une longue tradition de détournement de la nature et de la nourriture par l’art. Qui ne connaît pas les célèbres « têtes composées » de végétaux et de minéraux du peintre Giuseppe Arcimboldo, qui faisaient fureur à la Cour au 16e siècle, et qui elles mêmes s’inspiraient des masques bachiques de l’Antiquité. Ce lien étroit entre art et nourriture n’a cessé d’exister à travers le temps et a été particulièrement vivace au 20e siècle, avec les Surréalistes mais aussi grâce au mouvement Eat Art lancé par l’artiste plasticien Daniel Spoerri dans les années 60-70 et ses fameux « tableaux-pièges ». Plus récemment, Jana Sterbak et sa fameuse « Robe de chair » ont eu une grande résonnance médiatique avec la robe en viande de Lady Gaga qui lui rendait hommage. On se souvient également de Sophie Calle et de ses repas chromatiques. Natacha Lesueur ou encore Dorothée Selz – et ses sculptures comestibles - et de nombreux autres artistes, ont été rassemblés autour de la mouvance actuelle intitulée « food art ». C’est dans cette dernière que s’inscrit Christel JEANNE, dont le travail est présenté à Bercy Village. La photographe réinvente et sublime la nature par le biais d’un jeu anthropomorphique subtil. Contrairement à Arcimboldo, elle n’utilise pas seulement ces fruits et légumes comme partie de l’œuvre mais comme sujet principal, leur insufflant ainsi une seconde vie, plus humaine.

    Avec cette nouvelle exposition qui inaugure sa saison culturelle 2014, Bercy Village, lieu unique à Paris et dédié à l’art de vivre, rassemblant shopping, gourmandise et culture, présente ainsi un univers coloré empli de fantaisie qui parlera à tous les petits et les grands gourmands.

    Christel JEANNE, photographe aux multiples facettes

    Après un diplôme supérieur en photographie obtenu à l’Ecole Icart-Photo en 1990, Christel JEANNE commence son parcours photographique en tant que laborantine Noir et Blanc pour l’agence Keystone, où elle découvre l’univers du tirage des plaques de verre, puis à l’agence de presse Sygma où elle réalise les tirages de grands noms de la photo comme Helmut Newton, Dominique Issermann, Bettina Rheims, André Rau, Alain Nogues. Elle intègre ensuite plusieurs studios photo en tant que photographe et collabore avec de grandes marques de luxe (Louis Vuitton, Céline...). Boulimique de la photographie, elle commence dès 2002 à développer en parallèle des projets personnels tels que les séries « Le Paris des reflets », « New York reflections » et « Les Fruits de mon imagination », qui ont donné lieu à plusieurs expositions. En 2005, elle revient quelque temps au monde des agences photos pour participer au lancement du portail PixPalace regroupant aujourd’hui près de 100 agences photos.
    Aujourd’hui Christel JEANNE alterne reportages et prises de vue en studio pour la presse magazine (Le Figaro Magazine, Marianne, L’Express, La Croix, Ça m’intéresse Mieux Vivre, Télérama...) et a l’occasion de réaliser de nombreux portraits de personnalités : Lisa Lovatt-Smith, Frédéric Beigbeider, Emmanuel Pahud, la famile Taittinger ou encore la famille Pétrossian. Avide de nouvelles créations, elle poursuit son travail personnel et continue de développer notamment sa série « Les Fruits mon imagination ». En 2013, elle est remarquée par le Salon de la Photo et le magazine PHOTO avec cette série, sélectionnée dans le cadre des Zooms du salon. A travers son travail, elle aime surprendre, étonner et inviter à regarder autrement le monde qui nous entoure. Pour plus d’informations : www.christeljeanne.com

    Des ateliers culinaires à croquer !
    En parallèle de l’exposition, Bercy Village propose aux gourmets de tous les âges et artistes en herbe de tester leur propre créativité artistique et culinaire à l’occasion de deux ateliers au mois d’avril : le premier autour du food art et le second, autour de la cuisine moléculaire et du chocolat. De quoi passer en bon moment en famille autour de la cuisine et de l’art !
    Atelier Art n’food - Du lundi 14 avril au vendredi 18 avril 2014, de 14h à 17h – groupes jusqu’à 10 enfants. Durée : 30 min
    Atelier cuisine moléculaire pour Pâques – Dimanche 20 et lundi 21 avril 2014, de 13h à 18h – Durée : 30 min
    Ateliers pour enfants et démonstration/dégustation pour adultes de cuisine moléculaire autour du chocolat.
    Ces deux ateliers sont gratuits et sur inscription sur place.

    Bercy Village : bienvenue dans le temple de la gourmandise
    Pour une escapade 100% gourmande, Bercy Village est une destination parisienne incontournable. Lieu résolument atypique, il est dédié à la gourmandise et à la création sous toutes ses formes. Historiquement Bercy Village est en effet ancré dans l’art de vivre. Ancien marché vinicole, qui s’est tenu de la fin du 18e au 20e siècle, ses chais ont été restaurés et réhabilités à la fin des années 1990, pour redonner vie au lieu et constituent aujourd’hui le cœur de Bercy Village. Désormais, autour de la Cour Saint-Emilion, cette rue pavée si paisible, fleurissent des terrasses, des boutiques, des espaces de loisirs, un cinéma… 36 enseignes au total, et une programmation artistique accessible à tous et entièrement gratuite, avec pas moins de 100 journées d’animation et 365 jours d’exposition par an.
    Ce véritable temple de la gourmandise offre à tous ses visiteurs des sensations gustatives comme visuelles, chaque jour de la semaine : un déjeuner ou un dîner gourmand en terrasse (agréablement chauffée) chez Boco, Eric Kayser ou Chai 33 ; une séance spéciale shopping « delicatessen » à la Cure Gourmande et ses délicieux sablés, chez Oliviers & Co pour une huile d’olive millésimée ou encore chez les excellents Damman Frères pour trouver LE thé parfait. Et pour ceux qui veulent se mettre aux fourneaux et trouver tous les ustensiles dernier cri, direction Alice Délice. Amateurs de cadeaux atypiques, gourmets et gourmands, ou passionnés d’art contemporain et de photographie, à chacun son Bercy Village.
    Ci-dessus : Terrasse Illy© Luc Valigny / Bercy Village

    Informations pratiques Bercy Village

    LES FRUITS DE MON IMAGINATION
    Exposition gratuite et accessible 7 jours sur 7, dans les passages couverts de Bercy Village.
    Exposition placée sous le Haut Patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et des Forêts.

    Bercy Village. Cour Saint-Emilion. 75012 Paris.
    Renseignements au 0825 166 075
    https://twitter.com/#!/BercyVillage

    SE RENDRE À BERCY VILLAGE
    Métro : Ligne 14 — Cour Saint-Emilion
    BUS : Lignes 24, 109, 111 et Noctilien (arrêt Avenue des Terroirs de France) et 64 (arrêt Dijon-Lachambeaudie ou Baron Le Roy)
    VELIB : Station Rue François Truffaut et Rue des Pirogues de Bercy

    EN VOITURE :
    • de Paris : voie sur berge rive droite. Sortie Bercy Terroirs. Suivre Parking Saint-Emilion
    • du périphérique : sortie porte de Bercy. Direction Paris Centre. 1e sortie Parking Saint-Emilion
    PARKINGS :
    Saint-Emilion et Bercy Terroirs (3000 places)
    Forfait soirée (19h à 7h)- Forfait dimanche (toute la journée)

  • Du vendredi 28 février au dimanche 23 mars 2014
    Le Beffroi - Salle Nicole Ginoux -2, Place Émile Cresp - 92120 Montrouge
    Métro Ligne 4 – Station Mairie de Montrouge - Tout sur 92120.fr

    Depuis 10 ans déjà, la Ville de Montrouge accueille l’exposition internationale MINIARTEXTIL. Pour célébrer dignement cet anniversaire, elle présente cette année encore plus de soixante œuvres d’art contemporain au sein du prestigieux Beffroi, où se tient également le Salon de Montrouge. Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d’art textile, des collectionneurs et des passionnés de déco et de mode, l’exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, explore chaque année l’imagination infinie d’artistes sélectionnés dans le monde entier. Des mini-textiles de 20 cm3 aux plus spectaculaires installations, plus de soixante artistes rivalisent d’imagination, de savoir-faire, d’esprit novateur et de liberté, pour offrir le plus passionnant des panoramas de cet art du fil. Et pour la 3e année consécutive, le textile tisse sa toile également dans tout Paris via un parcours « off » étoffé, dans quelques galeries et lieux culturels partenaires, parmi lesquels la Maison de la Culture du Japon, faisant honneur aux nombreux artistes textiles japonais présents dans la sélection.

    Une 10e édition placée sous le signe de l’amour !
    Cette année, c’est le très sensuel thème d’Éros qui a été retenu : évocations du dieu de la mythologie, mais aussi de l’amour dans tous ses états, des plus passionnels aux plus dévorants, des plus tendres ou plus poétiques. Éros, puissance créatrice par excellence, ne pouvait qu’inspirer les artistes ! Mais les artistes n’ont pas oublié qu’Éros est indissociable de Thanatos, sa pulsion contraire et complémentaire et nous réservent des visions d’amour surprenantes...

    Miniartextil : un panorama de l’art textile toujours plus innovant
    Matières naturelles ou industrielles, à la croisée de l’art, du design et de la mode... toutes les matières ont rendez-vous à Montrouge, des plus techniques au plus naturelles : du coton et de la soie, du lin et de la laine, du papier plié de mille et une façons, mais aussi du métal, fer ou cuivre, des fils d’or ou d’argent, du plexiglas et - plus étonnant et sans réserve - des légumes séchés comme chez Laura Valeria Consonni, des chaussures, des plumes comme chez Laura Mangani Fasola ou Johanna Marie Schimming, des électrodes comme dans l’œuvre de Danielle Boisselier, du verre de Murano et du porphyre chez Clelia Caliari, ou encore des perles et des cocons de soie… L’amour des artistes pour les matières et les matériaux est décidément sans limite !

    De gauche à droite : Dream With Heat © Kathy Guest/Embrace © Richard Sweeney/Flowering © Arakawa Tomoko
    Dove Il Dr. Faustroll Amo’ © Tania Lorandi

    Le « Prix Montrouge » souffle sa 3e bougie !
    Pour la troisième année, un « Prix Montrouge » est décerné à un artiste de Miniartextil, dont l’œuvre est acquise par la Ville de Montrouge et rejoint les collections municipales. Il est attribué cette année à l’artiste Henryka Zaremba, pour son mini-textile « Trap », une œuvre colorée aussi réjouissante qu’inquiétante, évoquant tout à la fois Éros et Thanatos.

    Un parcours « off » spécial anniversaire : 10 ans d’exposition + 10 lieux partenaires
    Pour fêter les 10 ans de Miniartextil, 10 lieux partenaires ont été sélectionnés par la Ville de Montrouge pour un parcours « off » anniversaire, parmi lesquels la Galerie l’Atelier du Génie, Galerie Lisette Alibert, Galerie Yukiko Kawase, Galerie Chevalier ou encore la Galerie Talmart, qui célébreront le mariage d’amour du textile et de l’art en présentant d’autres œuvres des artistes de Miniartextil dans leurs espaces, en solo show ou en exposition collective. En outre, pour cette année exceptionnelle - et à la place du traditionnel focus sur un métier d’art - un « carré des galeries » mettra à l’honneur, au sein même de Miniartextil à Montrouge, un artiste soutenu par chacun des 10 lieux partenaires. L’occasion de découvrir de nouveaux talents et de tisser des liens encore plus étroits entre les lieux d’exposition parisiens, les artistes et le public. D’autant plus que désormais, l’exposition à Montrouge est accessible directement en métro par la ligne 4 (sortie Mairie de Montrouge, juste en face du Beffroi).
    Autre nouveauté pour 2014, Miniartextil place pour la première fois son parcours « off » sous le parrainage de la prestigieuse Maison de la Culture du Japon à Paris. Depuis les débuts de Miniartextil, les artistes japonais sont nombreux à participer, tant l’art textile est ancré dans le savoir-faire artistique nippon. La Maison de la Culture du Japon mettra à l’honneur au sein de son hall d’accueil trois installations monumentales des artistes Noriko Narahira, Takaaki Tanaka et Keichi Nagasawa, du 18 mars au 5 avril 2014. En outre, l’importance du papier dans l’art japonais et au sein de Miniartextil donnera lieu à une thématique propre, avec des ateliers autour du travail du papier.

    INFORMATIONS PRATIQUES

    MINIARTEXTIL À MONTROUGE 10e édition - du 28 février au 23 mars 2014
    Vernissage/preview presse le jeudi 27 février 2014 (sur invitation)
    Le Beffroi - 2, Place Émile Cresp - 92120 Montrouge
    Métro : Mairie de Montrouge (ligne 4)

    Entrée libre – Tous les jours de 10h à 19h/Nocturnes les jeudis jusqu’à 21h
    Visites guidées gratuites : les dimanches 2, 9, 16 et 23 mars à 15h
    Plus d’informations au 01 46 12 75 74 ou sur 92120.fr

  • Par les étudiants (Diplôme Supérieur) et professeurs de L’ECOLE NORMALE DE MUSIQUE DE PARIS ALFRED-CORTOT.
    Salle Cortot - 78 rue Cardinet (Métro Malesherbes).
    Les mardis et jeudis de 12h30 à 13h30.
    Entrée libre.

    Programme :

    Mardi 2
    Valérie JACQUET-BETMALLE, piano ; Matthieu GUARY, baryton (STRAUSS, KORNGOLD, HAHN)
    Jeudi 4
    Hiroko MAKITA, piano (BEETHOVEN, CHOPIN, RACHMANINOV, LISZT)
    Mardi 9
    Programme à déterminer
    Jeudi 11
    Yolanda FRESEDO, soprano et Daniel CAMPOS, piano (GASTALDON, BELLINI, CHOPIN, MENOTTI)
    Mardi 16
    Julien BROCAL, piano (MOZART, CHOPIN, BEETHOVEN, PROKOFIEV)
    Jeudi 18
    Eric ARTZ, piano (CHOPIN, DEBUSSY, LISZT)
    Mardi 23
    Pierre-Henri XUEREB, alto et viole d’amour – Vincent BEER-DEMANDER, mandoline – Pascal MANTIN, piano (HOFFMAN, CALACE, MORRICONE, THOMÉ, MASCAGNI, VELLA, BEETHOVEN, CASADESUS, GODART)
    Jeudi 25
    DUO CELLI Bertrand MALMASSON et Johannes LE PENNEC, violoncelles, Yuri KANG,
    piano (Création d’une oeuvre de Ivan BELLOCK, GREIF)

  • L’année 2012 marque le centenaire de la naissance de Carlos Guastavino (1912 – 2000), compositeur et pianiste argentin. AlmaViva Ensemble, formation spécialisée dans le répertoire classique latino-américain, souhaite rendre hommage à travers ce programme à ce grand musicien, mélodiste hors paire, et l’une des figures majeures du romantisme national argentin.
    Salle Cortot. 20 octobre 2012 à 20 h.
    Tarif plein : 20 €. Tarif reduit : 12 € -26 ans, chômeurs, carte pass 17

  • Exposition photographique du 4 au 27 août 2012
    Vernissage le samedi 4 août 2012, à partir de 18h + performance de l’artiste avec le public
    Galerie Wagner
    96 rue de Paris
    62520 Le Touquet
    www.derriereladune.com
    Ouvert du jeudi au lundi de 10h à 13h et de 15h à 19h et sur rendez-vous

    « Ô temps ! suspends ta voile… », tel est le titre de la photographie qui illustre l’affiche de l’exposition de la facétieuse photographe Eliz Dream et qui bien résume l’esprit dans lequel elle a abordé et conçu le projet. L’artiste nous livre une vision singulière, quasi « néo-nostalgique » de la ville du Touquet Paris-Plage, lieu de villégiature de son enfance heureuse et terrain de jeu de son travail artistique arrivé aujourd’hui à maturité. Originaire de Roubaix, Eliz Dream présente au Touquet Paris-Plage une exposition solo à la Galerie Wagner, qui lui a donné Carte Blanche, du 4 au 27 août 2012. Intitulée « Instants T », l’exposition présente une série de 24 photographies prises dans autant de lieux emblématiques, dans lesquels se jouent des scènes de vie imaginées par la photographe, mêlant projections de souvenirs d’enfance réinterprétés et clins d’œil à la mémoire collective du Touquet Paris-Plage, dont on célèbre cette année le Centenaire. Le jour du vernissage, samedi 4 août à 18h, l’artiste créera un décor devant lequel le public sera invité à poser et à se faire photographier, pour que chacun puisse immortaliser son propre « Instant T » !

    T comme… Touquet !
    Dans cette exposition photographique colorée et vivante - un paradoxe amusant quand on sait que les principaux protagonistes sont des mannequins de vitrine -, entre esthétique néo-vintage et ultra contemporanéité, la photographe Eliz Dream réinterprète de manière décalée l’emblème de la ville du Touquet Paris-Plage : un personnage portant un sac de golf. Les scènes imaginées et photographiées par l’artiste ont pour décors divers lieux emblématiques du Touquet Paris-Plage, comme la plage et ses cabines colorées, le Grand Hôtel Westminster, le Golf, la rue St Jean et ses commerces… Chaque image raconte une histoire optimiste, presque hors du temps. A sa manière, Eliz Dream rend ainsi un hommage volontairement idéalisé à une ville qui célèbre cette année son Centenaire et qu’elle connaît bien pour y avoir passé de nombreux moments de son enfance. C’est ici qu’elle a construit ses premiers châteaux de sable et contemplé ses premiers couchers de soleil. C’est ici aussi qu’elle a commencé à rêver à ses premiers clichés de photographe… qu’elle réalise finalement 20 ans plus tard !

    T comme… Temps
    L’artiste ne cherche pas ici à représenter avec exactitude l’histoire du Touquet Paris-Plage ou à reproduire fidèlement ses souvenirs d’enfance, du temps où elle jouait encore à la poupée. Elle réinvente ces « instants T » au gré de son inspiration, superposant des références à l’histoire de la ville à des clichés issus d’un Age d’Or fantasmé par l’artiste.
    Aujourd’hui, Eliz n’a rien perdu de sa candeur originelle, mais ses poupées sont désormais grandeur nature et son bac à sable est à la dimension d’une ville. Ses mannequins se baladent librement dans le Touquet d’aujourd’hui, au gré de ses rencontres : du Chat Bleu, la célèbre confiserie-chocolaterie du Touquet, à la piscine de l’Hôtel Westminster pour une petite baignade dans un décor raffiné et dont la fresque évoque les années Folles, en passant par la plage, pour une partie de pêche à la crevette - activité pratiquée depuis très longtemps au Touquet, ici par une « sautrière » un tantinet plus poseuse ! Un peu plus loin, Eliz nous embarque au septième ciel, aux côtés d’un aviateur chevronné. En arrière-plan des sacs de golf équipés de parachutes évoquent avec un émoi feutré la guerre qui a touché la ville et détruit une majeur partie de son front de mer…
    C’est donc un aller-retour complexe qui se joue ici, entre passé(s) et présent(s), entre nostalgie d’un Age d’Or révolu et fantasme d’un passé idéalisé, où la linéarité du temps est abolie, ou plutôt revue, corrigée et mise au goût du jour. La composition-même des œuvres photographiques participe de ce va-et-vient temporel. La photographe leur applique un effet vintage coloré et contemporain, tel un film recolorisé. Cette superposition de temps est également induite par la mise en scène des mannequins de vitrine utilisés par l’artiste. Figés dans leur expression, dans l’espace et dans le temps. Une étrange impression d’arrêt-sur-image envahit immanquablement le spectateur, à la vue de ces instants de vie et de bonheur simples et fugaces qu’on aimerait voir s’éterniser.

    T comme… Tendance
    Les mannequins mis en situation par Eliz Dream évoquent les poupées de notre enfance, que la photographe, férue de mode et de décoration, s’amuse à habiller et à mettre en situation, dans ce grand studio à ciel ouvert qu’elle a su créer au Touquet Paris-Plage. Le travail artistique présenté à la Galerie Wagner fait fortement écho avec son travail habituel de studio. Faisant directement référence au monde de la mode, à ses codes et à ses « clichés », Eliz Dream introduit ici un décalage dans l’objet même de son travail. Il s’agit avant tout de raconter quelque chose d’elle-même et donc de nous, puisant dans l’intimité de son enfance et de ses rêves, nous donnant une vision critique sur ce qu’est la définition du bonheur, tel que la société de consommation et la publicité voudraient nous l’imposer : celui d’un monde lisse, sublimé, heureux, coloré, sans fausse note. Sa démarche n’est pas sans rappeler celle du photographe Bernard Faucon pour ce qui est de l’utilisation de mannequins de vitrine, ou dans un autre registre, celle des œuvres de David Lachapelle, à la fois néo-pop, ultra colorées, à la limite du kitsch et bien évidemment furieusement tendance !

    T comme… Tee ?
    Fil rouge de cette série photographique, le sac de golf, symbole de la ville du Touquet Paris-Plage, apparaît dans chaque lieu emblématique aux côtés des personnages, jouant un second rôle mais omniprésent dans toutes les scènes. Le tee de golf, petit accessoire servant à soutenir la balle de golf pour la frapper, pourrait être le déclencheur de l’appareil d’Eliz Dream, qui réalise un véritable parcours de golf photographique… à 24 trous bien sûr !
    Des illustrations (une plante, des drapeaux, des bonbons…) ont été ajoutées numériquement sur les œuvres par la photographe, donnant au sac de golf une fonction plus spécifique et une dimension plus ludique.
    A chaque étape, un instant de complicité et d’interaction entre les photographies et le spectateur se dessine, permettant de mieux (re)découvrir Le Touquet Paris-Plage dans sa diversité, à travers les lieux ainsi que les personnages représentés. La photographe a d’ailleurs tenu, avec la complicité de Florence Wagner, commissaire de l’exposition, à faire participer des boutiques de la ville, qui ont accepté de lui fournir tenues et accessoires pour ses mises en scènes décalées, dans une démarche que la photographe a voulue collective et « familiale ».

    Eliz Dream
    Eliz Dream (de son vrai nom Elise Deram) est née en 1982. Elle vit et travaille à Lille, où est installé son studio photographique. « Tombée dans l’art » dès sa plus tendre enfance (sa mère étant peintre et photographe), elle décide assez naturellement de suivre ses pas. A l’adolescence, Eliz a déjà plus d’une corde à son arc et se dirige vers des études d’arts graphiques et plastiques. Particulièrement attirée par la décoration et la photographie, elle développe un sens aigu de la mise en scène, du détail et de la couleur. Son univers s’enrichit de multiples facettes, et, après un passage chez DDB Nouveau Monde et au studio Contrejour, où elle fait ses armes principalement pour des enseignes de décoration et de mode, elle décide de se lancer en tant que photographe indépendante et ouvre son propre studio.
    Eliz travaille aujourd’hui dans la mode, la beauté et la décoration, avec nombre de créateurs et de marques qui apprécient son inventivité débordante, la fraîcheur de son style et de ses couleurs vitaminées. Elle collabore également avec la presse magazine et développe en parallèle un travail photographique personnel, ayant notamment créé toute une série mettant en scène sa grand-mère. Influencée par le pop art, le street art et les arts graphiques, ses œuvres débordent volontairement du cadre photographique : personnages et objets insolites se font acteurs de scènes résolument décalées, virant au kitsch aussi bien trash que glamour.

    Galerie Wagner
    Créée en 2004, la Galerie Wagner, dirigée par Jean-Marie Wagner, et animée sur le plan artistique par sa fille Florence, n’est pas une galerie comme les autres ; c’est un univers, un passeur d’atmosphère. Cinq mots résument parfaitement son parti pris : la découverte, la différence, l’audace, l’insolite et l’émotion. Découverte de nouveaux univers et de nouvelles esthétiques. Différence des matériaux et des démarches artistiques. Audace dans les sujets abordés. Insolite par nature. Emotion directe et indirecte provoquée par la forme, la matière, la couleur, l’expressivité et l’intimité de l’œuvre.
    Confirmés ou émergents, issus de divers courants, les artistes représentés par la galerie nous invitent à un voyage au cœur de la vie. Avec authenticité et sensibilité, ils expriment leurs interrogations, leurs joies, leur lecture du monde. Avec courage et détermination, ils soulèvent un voile de leur âme en espérant partager les valeurs de leur humanité. Avec passion et conviction, la galerie s’engage pour promouvoir leur savoir-faire, autant que leur savoir être. En tant que “passeur d’atmosphère”, elle crée des passerelles entre ces artistes et les amateurs d’art, en exposant leur travail dans un espace atypique de plus de 400m2, mais aussi hors les murs à travers divers partenariats en région ; pour que les œuvres vivent de notre regard.

    CONTACTS :

    Galerie Wagner :
    Florence Wagner
    T. 06 62 16 16 28
    contact@derriereladune.com
    http://www.derriereladune.com/

    Exposition organisée avec le concours de l’agence PopSpirit, agent et attachée de presse d’Eliz Dream : isabelle@pop-spirit.com - 01 42 93 44 56 - isabelle@pop-spirit.com

  • À l’occasion de la fête des Mères, les 1er et 2 juin, la Fnac installe de nouveau ses studios photo éphémères dans 5 villes de France et invite les photographes de la prestigieuse Agence Vu’.
    Le procédé est simple : sur inscription, le public vient en famille se faire photographier gratuitement et repart avec un portrait imprimé et signé de l’artiste. Pour cette prochaine édition spéciale « Fêtes des Mères », Bertrand Desprez, Gilles Favier, Steeve Iuncker, Paolo Verzone et Philippe Brault s’installeront respectivement dans les Fnac Studio de Paris (Fnac des Ternes), Marseille, Lyon (Bellecour), Nantes et Bordeaux.
    À travers ses Fnac Studio, la Fnac met l’art du portrait photographique à l’honneur et réitérera cette opération dans les magasins Fnac, à Paris et en région.

    Inscriptions (dans la limite des places disponibles) à partir du 23 mai
    Paris : studiophoto.paris@fnac.com

    http://www.fnac.com/Fnac-Studio-special-fete-des-meres/cp16473/w-4

    Fnac Paris – Ternes // 26-30, avenue des Ternes – 75017 Paris
    Vendredi 01/06 de 14H à 20H et samedi 02/06 de 10H à 20H

  • LES BOUCHONS D’AMOUR

    LA COLLECTE SE FERA A LA MAIRIE DU 17e LE VENDREDI 28 ET LE SAMEDI MATIN 29 JANVIER 2012 ?
    VENEZ NOMBREUX NOUS APPORTER VOS BOUCHONS PLASTIQUE ET LIEGE

  • La 3ème édition du Festival le plus attendu des Arcs
    Du samedi 10 au samedi 17 décembre 2011

    Le Festival de Cinéma Européen des Arcs ouvre ses portes pour la troisième année consécutive du 10 au 17 décembre 2011 aux Arcs-Bourg Saint Maurice. Pendant une semaine, il proposera une programmation riche et diversifiée de films européens ainsi que des rencontres professionnelles. Avec plus de soixante films présentés au public, 10 000 entrées et 300 participants aux événements professionnels, l’édition 2010 a été une grande réussite. Tant le public que les professionnels présents ont salué cet événement pour sa qualité artistique, son ambiance conviviale et son rôle actif dans le développement du cinéma européen.

    Le Jury du festival ainsi que la programmation, seront dévoilés courant octobre.

    Pour sa troisième édition, le Festival de Cinéma Européen des Arcs reste fidèle à son ambition de promouvoir le cinéma européen dans toute sa diversité. Au total pas moins de 60 films, sélectionnés par Frédéric Boyer, également directeur artistique et délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, seront proposés au public. Les quelques 100 projections réparties dans 7 salles sur tous les sites des Arcs sont accompagnées de rencontres avec les équipes des films. Le Jury décernera la Flèche de Cristal au meilleur film de la Compétition officielle.

    Au programme également des avant-premières de films ayant déjà acquis une renommée certaine dans leurs pays d’origine, un panorama de films inédits, des séances scolaires et des projections de courts-métrages des plus prestigieuses écoles de cinéma européennes. Cette année le festival rendra un hommage particulier au cinéma italien dans son Focus Pays, à travers une sélection de 12 films italiens, un programme de courts-métrages et des conférences sur les systèmes de financement du cinéma italien. Le Focus tend ainsi à faire découvrir ou redécouvrir le patrimoine cinématographique d’un pays, en proposant des oeuvres tant de réalisateurs reconnus que de jeunes cinéastes talentueux.

    De grands noms du spectacle et de la culture, tels Thomas Vinterberg, Virginie Efira, Philippe Djian, Déborah François, Connie Nielsen, Jean-Marc Barr ou encore Elie Semoun ont foulé les neiges arcadiennes les années précédentes. Le festival orchestre aussi des rencontres professionnelles qui réunissent chaque année tous les acteurs de l’industrie cinématographique : le Village des Coproductions, le Village des Ecoles et les Journées DIRE.

    Mais ce festival de cinéma est aussi une occasion unique de commencer la saison de ski en profitant des premières neiges ainsi que des nombreuses activités et soirées qui animeront jour et nuit la station des Arcs pendant toute la semaine. La manifestation s’ouvrira le 10 décembre avec des DJ’s sets sur les pistes de ski, suivis d’une cérémonie d’ouverture à la salle Bernard Taillefer et de soirées inoubliables dans les clubs de la station.

    En savoir + http://www.lesarcs-filmfest.com

    Packs « Premières Neiges » spécial Festival :
    Package semaine : hébergement 1 semaine + forfait de ski 6 jours+ Pass Festival (projections illimitées) :
    •240€/pers en hébergement Maeva Arc 1800**
    •249€/pers en hébergement P&V Premium Arc 1800-Le Chantel***
    •265€/pers en hébergement P&V Premium Arc 1950****

    Package court séjour : hébergement 2 nuits + forfait de ski 2 jours + Pass Festival (projections illimitées) :
    •79€/pers en hébergement Maéva Arc 1800**
    •94€ /pers en hébergement P&V Premium Arc 1800-Le Chantel***
    •99€/pers en hébergement P&V Premium Arc 1950****

    En savoir + www.lesarcs-reservation.com

    Nouveau ! La salle de presse desArcs est en ligne : www.presse.lesarcs.com

    CONTACTS PRESSE LES ARCS :

    Agence 187 COM
    Isabelle Vernhes (Lebaupain) - 01 42 93 44 56 / 06 61 32 27 08 – isabelle@187com.fr
    Elodie Lavesvre - 01 42 93 54 17 – elodie@187com.fr

    Service Presse
    Les Arcs - Bourg Saint Maurice
    Laurence Vuillemin & Charlène Thomasset
    Tel : 04 79 07 61 16
    l.vuillemin@lesarcs-bsm.com - c.thomasset@lesarcs-bsm.com

  • Le restaurant les Discrètes a changé de propriétaire il y a peu. Le lieu est très agréable, la cuisine délicieuse et le service aux petits soins ! Je le conseille vivement ! Soirée agréable garantie !
    Tout le détail de la carte est sur leur site www.les-discretes.fr

  • L’Arrache Coeur d’après Boris Vian
    Les 3,4,5 et 9 novembre à 20h au Théâtre de la Jonquière ( 88 rue de la Jonquière, 75017 Paris)
    Tarif : 11€ et 13€
    Réservation : theatreetoilebleue@free.fr

  • Il est temps de tout comprendre à la photo !!

    Stage réservé aux ados sur 4 après-midi, du 24 au 27 octobre dans différents lieux de la capitale (Trocadéro, Opéra Garnier, Invalides et Petit Palais) pour apprendre la photo numérique, avec les conseils d’un photographe professionnel.

    Description du stage :

    Ce stage d’initiation à la photographie numérique est spécialement conçu pour les adolescents de 13 à 18 ans (groupe de 8 participants maximum). Il est organisé en 4 sessions de 3h (après-midi de 15h à 18h), et aborde les 4 principales thématiques de la photo :

    Lundi 24 octobre - Mouvement et Temps de pose : comment figer ou suggérer le mouvement ? quels sont les réglages et techniques adaptées pour les sujets en mouvement ? Comment réussir un effet d’objet filé ou d’explozoom ?

    Mardi 25 octobre - Profondeur de Champ : Comment rendre un paysage net ou au contraire dégager un objet dans un arrière-plan flou ? Il s’agit ici de comprendre la notion d’ouverture de diaphragme.

    Mercredi 26 octobre - Composition : Comment donner de la force à une image en utilisant et en jouant des règles de composition ? Le cours met l’accent sur l’analyse de nombreuses photos de maîtres, pour inciter les stagiaires à imiter, pratiquer et dépasser les règles d’or de la composition.

    Jeudi 27 octobre - Lumière et exposition : pas de photo sans lumière !
    Le cours aborde les différents types de lumière et les contraintes associées à la prise de vue (sous ou sur-exposition, contraste, ombres, balance des blancs...)

    Les sessions se déroulent de 15h à 18h dans des lieux différents de la capitale, afin de changer de cadre et de pratiquer la photo dans des univers intéressants et riches : une session au Trocadéro, un autre au Petit Palais, puis aux Invalides et à l’intérieur de l’Opéra Garnier.

    Les supports et les exercices sont adaptés à un public d’adolescents, désireux de découvrir les grands principes de la photographie, de s’initier aux principaux réglages de leur appareil photo numérique et de laisser libre cours à leur créativité.

    Réservez dès à présent le stage photo "spécial ado" pendant les vacances scolaires : la prochaine session est programmée pour octobre 2011.

    N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus de renseignements, ou si vous souhaitez organiser une session ad hoc avec un groupe déjà constitué (min 4 adolescents).

  • Les activités de Championnet Loisirs reprennent à partir du 12 Septembre 2011.

    De nouvelles activités culturelles pour les enfants, les adolescents et les adultes :
    Activités musicales : Eveil musical pour les 4 - 6 ans, Chorale d’enfants pour les 7 - 12 ans, cours de chant et de piano.
    Pour ceux qui se couchent tôt : Dessin/Peinture adultes - le Jeudi de 14h à 16h,
    Théâtre, atelier adultes (tous niveaux) le Mardi de 14h30 à 16h30.

    Et toujours  : pour les enfants, ados et adolescents du Théâtre, des Arts Plastiques/Dessin/Peinture, des Echecs (avec un nouvel horaire pour les senior le Jeudi de 19h à 20h30), des Figurines & Jeux.
    Pour les adultes, une troupe de théâtre amateur (Comedia 18), le Chœur Championnet, un atelier d’ Ecriture, du Bridge.
    Championnet Loisirs propose aussi des séjours vacances pour les 8-16 ans :
    séjour ski en Haute Savoie pour les vacances de Février et mer / aventure en Bretagne en Juillet.

    INFORMATION & INSCRIPTION
    Secrétariat Loisirs : 16, rue Georgette Agutte - 75018 Paris - Tél : 01 42 29 88 00
    (Std : 01 42 29 09 27) - site : championnet.asso.fr

    Mercredi de 9h30 - 13h00 et 14h30 - 19h30 / Jeudi de 15h à 18h30 / Vendredi de 15h à 19h00 / Samedi de 10h à 12h00.

  • Le tas de vos effets inutilisés vient de s’effondrer ? Les derniers sous disparaissent avant la quatrième semaine ? Besoin d’un bon bain social ?
    Pour sortir vos biens de leur isolement vers un réemploi responsable ou pour partager un moment festif et citoyen, foncez aux BONNES AFFAIRES du Vide-Greniers Batignolles organisé le weekend du 24 et 25 septembre 2011 de 8h à 20h.
    Le bien être d’aujourd’hui, ce n’est plus les banques à profit qui faisaient briller les yeux de nos parents, mais une économie solidaire génératrice de lien social.

    Stands réservés aux habitants du 17eme
    Inscriptions en ligne et infos sur www.macaq.org
    20 euros le stand 3m linéaires + 5 euros caution propreté
    Inscriptions physiques au bar l’Echappée Bulle (20 rue des Dames 75017 Paris) le samedi 17/09/2011 de 15h à 19h. Merci de ramener le formulaire rempli avec photocopies de carte d’identité et justificatif de domicile

    1 stand pour 1 jour uniquement par riverain

  • Jeudi 7 juillet à 19h30 se tiendra une réunion d’information sur les primaires socialistes au Tim Hôtel 4, boulevard Berthier 75017 Paris. Cette réunion est ouverte à tous les sympathisants de gauche parisiens qui souhaitent avoir plus de renseignements sur le déroulement des primaires socialistes. Qui peut voter ? Ou ? Quand ? Comment ?

    Venez poser vos questions :
    Jeudi 7 juillet à 19h30
    Tim Hôtel 4, boulevard Berthier 75017 Paris
    Métro ligne 13 & Bus PC3 : Arrêt Porte de Clichy

  • BONJOUR
    LORS DE LA COLLECTE A LA MAIRIE DU 17e ,LES 24 ET 25 JUIN ?LES BOUCHONS D’AMOUR ONT COLLECTES 600 KG DE BOUCHONS PLASTIQUES ET 90 KG DE BOUCHONS DE LIEGE
    MERCI A TOUS LES COLLECTEURS ET A BIENTOT FIN JANVIER 2012
    MR LE CLEZIO ROLAND 0607835035

  • Les activités reprendront le 12 Septembre 2011 (16 rue Georgette Agutte - 75018 Paris).
    Des nouveautés dans le domaine de la musique :
    Eveil musical pour les tous petits - Chorale d’enfants - Cours de piano - Cours de chant.
    Des horaires supplémentaires :
    Théâtre adultes (tous niveaux) le Mardi de 14h30 à 16h30.
    Dessin/Arts plastiques pour les ados : Mercredi à 14h
    Dessin/Peinture pour les adultes le Mardi de 14h30 à 16h30.
    Ecole d’Echecs pour les Seniors, le Jeudi de 19h à 20h30.
    Et toujours  : Figurines & Jeux / Chorale adultes / Théâtre pour les enfants ,les adolescents et les adultes/ COMEDIA 18, troupe amateur / Ecole d’échecs pour les jeunes et les adultes / Arts plastiques pour les enfants et Dessin/Peinture pour les adultes / Atelier d’Ecriture pour les adultes / Bridge (tournois).
    INFORMATIONS & INSCRIPTIONS : 01 42 29 88 00 - Std 01 42 29 09 27
    @ : championnet-asso@wanadoo.fr

  • Pendant les deux premières semaines de juillet
    du 1 er au 7 Juillet et du 8 au 15 Juillet pour tous les habitants de Paris quelque soit leur quartier.. Nous vous proposons deux stages de Peinture dessin Aquarelle Fusain..en groupe Jeunes ou adultes.de 9h 30 à 12h 30 (Jeunes) ou de 14h 30 à 17h 30 (Adultes)
    Participation 170 Euros matériel inclus pour les Jeunes
    150 Euros pour les adultes matériel non inclus
    <VENEZ VITE VOUS INSCRIRE IL RESTE QUELQUES PLACES
    VOUS CONNAITREZ EGALEMENT NOTRE ASSOCIATION GENERALE DES FAMILLES DU 17è au 26 rue Cardinet... Il vous sera demandé pour pouvoir participer à ces ateliers de vous inscrire à l’association en réglant une cotisation annuelle de 28 Euros valable jusqu’en juin 2012..ALORS N’HESITEZ PAS....

  • 9ème édition du Festival DU RIFIFI AUX BATIGNOLLES ET AUX ÉPINETTES !!!

    Du 9 sept au 16 oct 2011 : http://durififiauxbatignolles.com/

    Le Festival « DU RIFIFI AUX BATIGNOLLES et aux Epinettes » est un événement pluridisciplinaire qui a lieu tous les ans en septembre et octobre dans le 17ème arrondissement de Paris.
    Un projet né en 2003 de la rencontre d’amoureux de leur quartier, de passionnés d’arts et de culture, de fondus de convivialité.
    Une programmation éclectique : Concerts, théâtre de rue, histoire et patrimoine, art plastique, cirque, spectacles vivants, courts métrages, repas de quartier, contes, animations, jeux, fanfare … La majorité des spectacles sont GRATUITS et accessibles à tous (ou environ 5 € pour le théâtre) !
    Participer à l’animation du quartier ; Programmer des spectacles et activités de qualité ; Sortir la culture des lieux conventionnels et la rendre accessible à tous... C’est ça le Festival DU RIFIFI AUX BATIGNOLLES !

    Du 9 sept au 16 oct 2011. Programmation bientôt disponible sur le site DU RIFIFI http://durififiauxbatignolles.com/ et sur le Facebook DU RIFIFI !

    Dates du Festival « DU RIFIFI AUX BATIGNOLLES et aux Epinettes » 2011 :
    du 9 au 11 septembre - Rififi festif, spectacles vivants et arts plastiques
    du 15 au 18 septembre - Rififi et patrimoine
    du 13 au 16 octobre - Rififi et courts métrages

  • Le mariage et l’argent font-ils bon ménage ?

    Le Mariage, un engagement pour la vie, autrement dit : pour le meilleur et pour le pire. Mais la loi ne l’entend pas de cette façon et à présent ce sera pour le meilleur et pour éviter le pire. L’argent ou plus précisément une consommation « manifestement excessive » de cet argent désolidarise le ménage…

    Retrouvez la suite sur le blog du comité du 17ème du Parti Radical.
    http://partiradical-paris17.over-blog.com/

  • Match sportif de politesse entre deux équipes de grands sportifs du savoir-vivre
    les Moidabord et les Toidabord
    QUI VA GAGNER ?
    Comédie tout public - entrée libre
    http://www.tdlc.biz/article-prochaines-representations-des-mariolles-73218111.html

    théâtre de la coupe

  • par LE CLEZIO ROLAND ?LES BOUCHONS D’AMOUR
    bonjour prochaine collecte :le vendredi 24 tte la journée et samedi 25 juin le matin,a la mairie du 17e grande collecte de bouchons plastique pour l’association:LES BOUCHONS D’AMOUR ET AUSSI LES BOUCHONS DE LIEGE POUR UNE AUTRE ASSOCIATION/ AIDERA ESSONNE ?ETABLISSEMENT POUR AUTISTE ROLAND 0607835035 MERCI
    en janvier ce sont environ 700kg de bouchons plastique et 55 kg de liège qui ont ainsi été récolté

  • Fête de la Diversité, le 21 mai

    Samedi 21 mai - de 14h à 20h
    Mairie du 17e - 16/20, rue des Batignolles

    Programme de la Fête de la Diversité :
    de 14 h à 17h 30 : stands des associations dans la Salle des Fêtes de la Mairie ;
    de 14 h 30 à 15 h 45 : débat dans la Salle des Mariages : « La place des femmes dans l’immigration », c’est-à-dire le rôle que jouent les femmes dans la transmission des valeurs de respect et d’éducation ;
    de 16 h à 17 h 15 : débat consacré à « L’apprentissage de la langue, clé du savoir » ;
    de 18 h à 20 h : le spectacle musical « Bougez ensemble » dans la Salle des Fêtes… Une grande fête familiale et conviviale - orchestrée par Alain Toko - associant les enfants, les jeunes et les parents.

    La Fête de la Diversité, le 21 mai
    L’expression et le partage de toutes les cultures

    La Fête de la Diversité, organisée samedi 21 mai à partir de 14 heures à la mairie du 17e, est un moment privilégié de rencontres entre les cultures et les savoirs qui enrichissent nos quartiers. C’est aussi l’expression du talent et de la générosité de tous ceux qui s’engagent dans les activités citoyennes.

    Pour Brigitte Kuster, maire du 17e arrondissement, la Fête de la Diversité, chaque année, constitue une opportunité précieuse pour rencontrer les associations qui, jour après jour, favorisent les actions d’insertion et les manifestations de solidarité. « Il règne dans cette fête une atmosphère fraternelle, un authentique sens du partage », souligne-t-elle. Francis Courcelle, adjoint au maire chargé de la Diversité, voit dans cet événement qu’il a porté, cette année, avec le soutien de Nadia Chouikhi et d’Alain Toko, l’ordonnateur du concert, l’aboutissement d’un travail patient auprès d’associations impliquées dans la vie des quartiers : « Les cultures du monde que nous apprenons à mieux connaître à l’occasion de cette journée sont des motifs d’échanges conviviaux qui contribuent à dissiper les préjugés. Le ‘vivre ensemble’, c’est comprendre l’autre, l’écouter, s’initier aux saveurs de sa civilisation et à son éthique, à ses convictions. C’est en partageant qu’on devient un citoyen responsable ». Au-delà de la découverte des goûts d’autres continents et de la fête musicale – qui se déroulera de 18 h à 20 h dans la salle des Fêtes de la Mairie -, l’après-midi s’articulera autour de deux débats complémentaires. Pour être concret et recueillir un retour d’expériences personnelles, Francis Courcelle a souhaité que ces rencontres portent sur deux thématiques associées à l’éducation. Le premier débat évoquera la place des femmes. On verra ainsi combien leur rôle est important dans l’insertion citoyenne et dans l’élaboration d’un modèle familial original, respectueux des traditions. Des personnalités de premier plan, comme Absa Lô, présidente des Saveurs du Sénégal ou Leïla Diri, conseillère régionale d’Ile-de-France, Directriceadjointe de l’Association des Avocats et Juristes franco-berbères aborderont ce sujet en compagnie des représentantes d’associations de quartier. Le deuxième débat portera sur l’apprentissage des langues, clé du savoir. Qu’il s’agisse du français ou des langues d’origine, cet apprentissage est le sésame de l’intégration. Dans le contexte de la mondialisation, le multilinguisme, on le sait, est un facteur de réussite. La réflexion des enseignants, des experts et des responsables d’associations assurant le soutien scolaire doit déboucher sur des idées pragmatiques, voire une méthodologie. « Les nations, écrivait Jean Giraudoux, meurent d’imperceptibles impolitesses ». C’est avec la politesse du coeur qu’elles veillent sur leur cohésion.

  • L’Association Championnet propose une Soirée Dégustation de Vins bio - Vins nature italiens,
    VENDRED 18 MARS 2011 à 20h.
    16, rue Georgette Agutte - 75018 Paris.
    Places limités.
    Cette dégustation sera animée par Monsieur Septime, co-auteur de La Face cachée du vin.
    Les vins seront accompagnés de plateaux de fromages et charcuteries.
    INFORMATIONS & INSCRIPTION jusqu’au Mercredi 16/03/2001 :
    Association Championnet
    Tél : 01 42 29 88 00 - mercredie 9h30/13h-14h30/19h30 - jeudi/vendredi 15h/19h - samedi 10h/12h. - @ : championnet-asso@wanadoo.fr

  • Exposition photographique du 6 avril au 2 juillet 2011

    Vernissage public le 5 avril 2011 à 19h30

    Fruit de la résidence inédite de ce célèbre artiste globe-trotter à Paris en janvier 2011, l’exposition « The Goutte d’Or ! – L’Institut des Cultures d’Islam invite Martin Parr » présentée du 6 avril au 2 juillet 2011, retrace avec finesse et humour les déambulations d’un piéton anglais à l’œil malicieux, à la découverte d’une autre réalité, dans le cœur d’un quartier où l’Islam vit. Dans cette exposition, Martin Parr nous présente une trentaine de clichés pris à la Goutte d’Or et à Barbès. Son regard unique et délicieusement décalé nous révèle d’autres dimensions, y compris les plus secrètes, d’un quartier de Paris trop souvent pointé du doigt.

    « An English man à la Goutte d’Or »

    Martin Parr n’est pas un spécialiste de l’Islam, c’est bien là tout l’intérêt cette résidence. Et c’est précisément ce qui a motivé Véronique Rieffel, directrice de l’Institut des Cultures d’Islam. Inviter Martin Parr, c’est s’autoriser à porter un regard neuf sur un quartier et une population particulièrement stigmatisés. S’il avait déjà eu l’occasion de photographier diverses communautés dans le West Midlands, réaliser un reportage à la Goutte d’Or n’était pas comparable. Car pour l’artiste, « il y a plus de différence entre un Anglais et un Français qu’entre un Français musulman et un Français catholique, juif ou sans religion » !

    De ses déambulations piétonnières à Paris, de Barbès à la Goutte d’Or, Martin Parr nous fait partager ses rencontres et ses découvertes, liées à la diversité des pratiques religieuses, à la gastronomie, aux commerçants de ce quartier-village. L’exposition « The Goutte d’Or ! – L’Institut des Cultures d’Islam invite Martin Parr » se fait ainsi l’écho de cette immersion dans un quotidien méconnu : l’artiste se fait humain, sa malice dédramatise, son art interpelle avec tendresse et autodérision.

    Un Islam quotidien, familier, presque villageois, celui de la majorité silencieuse que l’on montre rarement dans les médias… car la Goutte d’or est aussi un quartier riche de nombreux commerces, parfois nichés dans des endroits inattendus, héritier d’un patrimoine culturel : du charcutier posant devant sa tirelire-cochon aux pratiques ferventes de la foi, d’une collection de théières bariolées délicieusement kitch à l’art de la « sape » (la mode du dandysme tropical). La vie - bariolée peut-être mais surtout riche - des habitants du quartier se retrouve sublimée dans l’objectif de Martin Parr, révélant sa beauté dans le détail.

    Des clichés sans complexes

    Expérience tout à fait unique dans le parcours de l’artiste, cette résidence fût un véritable « challenge ». Le photographe, qui a rarement eu l’occasion d’exercer son art en France, exprime sa difficulté d’y travailler. C’est probablement, dit-il, « à cause d’une certaine forme de paranoïa et aussi d’un dispositif législatif de droit à l’image très contraignant, que, n’étant pas sociologue, je ne m’explique pas ». Martin Parr imprime son regard, légèrement décalé, et introduit de nouvelles possibilités d’interprétation : « La photographie n’est jamais le réel mais un point de vue, un regard sur ce qui est là. Tout est dans cet interstice, sinon, tout le monde prendrait les mêmes clichés. ».

    Et même quand, au cœur de la prière du vendredi, Martin Parr photographie les fidèles dans la rue - dont les images ont abondé dans les médias - il dépasse son sujet. Il franchit la porte de la mosquée du quartier et découvre « de l’intérieur une mosquée dans un pays non musulman », lui qui ne connaissait « les mosquées que comme touriste à Istanbul, où l’on ne peut visiter les lieux de cultes qu’en dehors des heures de prières ».

    « J’ai même pu photographier des femmes à l’intérieur de la mosquée en train de prier. Je n’avais jamais vu ce type d’image avant. Ca, c’est un vrai scoop » !

    Martin Parr :

    L’œuvre de Martin Parr s’étend sur de nombreux projets photographiques et se caractérise principalement par son sens inénarrable de l’ironie et du détail. L’artiste a acquis ses lettres de noblesse grâce à une approche originale du documentaire.
    Né à Epsom, ville de la banlieue sud de Londres, en 1952, Martin Parr est aujourd’hui reconnu mondialement. Ses photographies traitent de sujets tels que la société de consommation, le tourisme de masse, la mode, la publicité et son imagerie. En 1994, Martin Parr intègre Magnum Photos. Sa dernière exposition à Paris, au Jeu de Paume en 2009, confirmait l’incroyable vitalité créatrice de cet artiste au regard acéré.

    Donner une place « ICI »à ces cultures « d’ailleurs »

    Véronique Rieffel est commissaire de l’exposition et directrice de l’Institut des Cultures d’Islam (ICI). Ouvert depuis 2006 et situé au cœur de la Goutte, l’ICI a pour mission de mieux faire connaître la diversité des cultures d’Islam actuelles.

    « L’objectif premier est d’inciter le public à regarder l’Islam tel qu’il se vit avec un œil nouveau, en dépassant les clichés dont il fait continuellement l’objet. Ce que nous propose l’exposition « The Goutte d’Or ! – L’Institut des Cultures d’Islam invite Martin Parr », c’est d’ouvrir une fenêtre différente sur un quartier souvent déprécié et de l’explorer de l’intérieur. L’Institut des Cultures d’Islam réaffirme ainsi sa vocation de lieu de création contemporaine et de pacificateur des rapports entre cultures et religions d’origines différentes. Si l’art à lui ne seul règle pas tout, il lutte contre l’ignorance et l’incompréhension », - Véronique Rieffel.

    Institut des Cultures d’Islam
    19-23, rue Léon 75018 PARIS
    Informations : 01 53 09 99 80

    M° Château Rouge / Barbès Rochechouart.
    Station Velib’ au 26, rue Léon.
    ENTREE LIBRE

    www.institut-cultures-islam.org

  • par LE CLEZIO ROLAND ?LES BOUCHONS D’AMOUR
    bonjour prochaine collecte :le vendredi 24 tte la journée et samedi 25 juin le matin,a la mairie du 17e grande collecte de bouchons plastique pour l’association:LES BOUCHONS D’AMOUR ET AUSSI LES BOUCHONS DE LIEGE POUR UNE AUTRE ASSOCIATION/ AIDERA ESSONNE ?ETABLISSEMENT POUR AUTISTE ROLAND 0607835035 MERCI
    en janvier ce sont environ 700kg de bouchons plastique et 55 kg de liège qui ont ainsi été récolté

  • /Championnet Loisirs propose aux enfants de 7 à 12 ans,
    de participer à deux ateliers artistiques, pendant les vacances de Février,
    du Lundi 21 au vendredi 25 Février 2011
    de 9h30 à 12h30.
    Lieu : 14, rue Georgette Agutte - 75018 Paris

    CHANT CHORAL, (animé par Tatiana Abeilhe),
    et THEATRE, fabrication de MASQUES et création d’histoires (animé par Françoise Kovacic).
    Une petite présentation sera donnée le dernier jour du stage.

    Coût : 80€.
    Information / Inscriptions :
    Championnet, Secrétariat Loisirs
    Tél : 01 42 29 88 00 (merc.9h30/13h et 14h30/19h - Jeu.Vend. 15h00/19h - Sam. 10h/12h.
    @ : championnet-asso@wanadoo.fr

  • L’ensemble de cuivres, KABrass, sous la direction d’Elizabeth Askren, se produit en concert le samedi 12 mars à 17 heures à l’Eglise Suédoise de Paris (17ème).

    Les musiciens de KABrass et leur chef d’orchestre, Elizabeth Askren (lauréate 2010 des Jeunes Talents Chefs d’Orchestre de l’ADAMI) présentent un voyage cuivré à travers les siècles sur un thème récurrent chez les compositeurs, celui de la danse : Terpsichorean Suite (Michael Praetorius), Brahms intermezzo (Johann Brahms), Slavonic Dance (Antonin Dvorak), Ballet from « Petite Suite » (Claude Debussy), Dances in Bulgarian Rhythm (Bela Bartok), Take Five (Dave Brubeck) et Light Fantastic (Jim Parker),

    Quatre trompettes, quatre trombones, un cor et un tuba, la musique de cuivres permet de produire un répertoire musclé et une grande variété de nuances dans l’interprétation. Les origines culturelles (France, USA, Belgique, Chypre) et musicales variées des musiciens (de formation classique issus d’orchestres symphoniques ou de brass band,…) sont autant de richesses dans l’interprétation de ce « Spécial Danse ».

    Participation libre

    Eglise Suédoise – 9 Rue Médéric, 75017 Paris (métro Courcelles)
    www.kabrass.com
    info@kabrass.com

  • Les associations de commerçants du quartier des Epinettes, ACAJA-CAPAC organisent avenue de Clichy, dans le cadre de Soldes Bye Paris, une déambulation d’un groupe de Musique Celtique en grande tenue.

    Nesle District Pipes and Drums-NDPD80
    Samedi 15 janvier
    Fin de matinée et l’après-midi

    Départ en matinée : 10 h 45 rue de la Jonquière parvis de la piscine Bernard LAFAY-rue du Docteur Paul Brousse-boulevard Bessières-porte de Clichy-bas de l’avenue de Clichy.
    Départ l’après-midi : 14 h 10 carrefour avenue de Clichy rues Cardinet/Pouchet direction La Fourche retour avenue de Clichy jusqu’à la rue Paul Bodin.

    • Avec l’ACAJA-CAPAC ça bouge avenue de Clichy ;
      Shopping by Paris
      La musique celtique
      L’an dernier
      Le Nouvel An chinois
      Les commerçants récompensés par des Prix d’Honneur
      L’opération Décoration des vitrines pour les fêtes de fin d’année
      La promotion des commerçants de proximité qui participent à la dynamisation économique des commerces de proximité
      Les soirées SLAM
      ETC...............................
      Bravo à l’équipe de l’ACAJA

  • bonjour
    le vendredi 28tte la journée et samedi 29 janvier le matin,a la mairie du 17e grande collecte de bouchons plastique pour l’association:LES BOUCHONS D’AMOUR ET AUSSI LES BOUCHONS DE LIEGE POUR UNE AUTRE ASSOCIATION/ AIDERA ESSONNE ?ETABLISSEMENT POUR AUTISTE
    ROLAND 0607835035
    MERCI

  • Championnet Loisirs ouvre un ATELIER THEATRE, pour les enfants de 8-11 ans, le Samedi matin de 10h30 à 11h45.
    Jeu théâtral, improvisation, création d’histoires…

    Premier Rendez-Vous : SAMEDI 8 JANVIER.
    Possibilité de faire une séance d’essai.

    Information & Inscription :
    Championnet, Secrétariat Loisirs
    14-16, rue Georgette Agutte - 75018 Paris.
    Tél : 01 42 29 88 00 (merc.9h30/13h et 14h30/19h - Jeu.Vend. 15h00/19h - Sam. 10h/12h).
    @ : championnet-asso@wanadoo.fr