eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Questions de société > Seniors > Retraite : Comment calculer montant et âge de départ

Retraite : Comment calculer montant et âge de départ

Dernière mise à jour : dimanche 25 janvier 2015, par Benoît, Jean

LA RÉFORME (1). Le gouvernement puis le Parlement ont validé au printemps 2012 le principe d’un retour à la retraite à 60 ans pour "ceux qui ont commencé à travailler tôt". Concrètement ? Comme le souligne sur Evous.fr David Clair, directeur juridique et de la réglementation nationale de la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse), en réponse à une question d’internaute : "Pour bénéficier de la retraite à partir de 60 ans, vous devez avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de votre 20e anniversaire." En bref, peuvent partir à 60 ans ceux qui ont commencé à travailler à 18 ou 19 ans et qui ont cotisé suffisamment longtemps par ailleurs. Il faut compter 41 annuités de cotisations. Plusieurs périodes d’inactivité peuvent être comptabilisées : 6 trimestres de congé maternité, 4 trimestres de service militaire, 4 trimestres d’arrêt maladie, 4 trimestres pour un accident du travail et 2 trimestres au titre du chômage. Cette réforme est effective.

LA RÉFORME (2). Celle-ci n’est pas encore effective puisque le projet de loi n’a été présenté en Conseil des ministres qu’au mercredi 18 septembre. Il doit être soumis à l’Assemblée nationale à compter du 7 octobre pour une mise en œuvre en 2014. En bref ? À partir du 1er janvier prochain, la cotisation vieillesse va augmenter, la maternité et le temps partiel seront mieux pris en compte, la pénibilité prise en compte à partir de 2015 et la durée de cotisation va s’allonger à 43 ans pour la génération 1973 et les suivantes. Cliquez ici pour le détail de la réforme à venir.

SIMULATEURS

SANS PRENDRE EN COMPTE LES RÉFORMES. Trop dur de faire le calcul seul(e) ? Le meilleur simulateur en ligne et gratuit pour connaître le montant de la retraite est probablement M@rel (cliquez ici pour y accéder), réalisé par une vingtaine d’organismes retraite. Mais attention : ce simulateur est basé sur les lois publiées du 21 août 2003 au 9 novembre 2010. Le montant estimé de votre retraite risque donc d’être juste mais pour l’âge de départ, si vous avez commencé à travailler tôt et que vous êtes concerné par la 1ère réforme Hollande, mieux vaut joindre un conseiller par téléphone (contacts ci-dessous)...

EN PRENANT EN COMPTE LA RÉFORME À VENIR. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a créé un espace, sur son site Web, à vocation pédagogique afin d’expliquer la réforme des retraites Ayrault qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2014. Au menu, notamment, un simulateur en ligne pour les salariés du privé. Cliquez ici pour y accéder. Il suffit d’indiquer votre date de naissance, la date à partir de laquelle vous avez exercé une activité régulière... et le simulateur vous indique à quel âge vous aurez droit de prendre votre retraite (âge légal : 62 ans) puis à partir de quel âge vous aurez droit à une retraite à taux plein, "si vous continuez à exercer une activité régulière", précise le simulateur.

LE COÛT DU RACHAT DE TRIMESTRES. Il vous manque des trimestres validés ? Vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres, ce qui permet notamment d’augmenter le taux de retraite. Ces trimestres doivent cependant correspondre à vos années d’études supérieures (validées par un diplôme) ou à vos années d’activité lors desquelles votre revenu n’était pas suffisant pour valider 4 trimestres. Il existe un simulateur pour chiffrer le montant de vos versements. À savoir : avec la réforme à venir, pourront aussi être rachetés certains trimestres lors desquels vous étiez étudiant(e).

CONTACTS UTILES

Où sont les conseillers spécialistes de la question des retraites ? Contactez l’Assurance retraite au 3960 (coût d’un appel local, du lundi au vendredi, de 8h à 17h). Vous aurez réponse à vos questions sur tout ce qui touche au régime général. À savoir, le point d’accueil de Flandre (siège social de la Cnav, 110 avenue de Flandre, Paris 19e) est désormais fermé au public. Les conseils sont uniquement donnés par téléphone.

Pour tout ce qui concerne les retraites complémentaires, contactez les Cicas (centres d’information de conseil et d’accueil des salariés) au 0.820.200.189 (0,09€ la minute depuis un fixe, de 8h30 à 18h).

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.