☰ Menu
.evous
> > > >

Rétrospective David Lynch : Exposition à Paris

David Lynch a bouleversé la fiction cinématographique hollywoodienne en subvertissant les conventions par des audaces narratives et plastiques sans précédents. Rétrospective en sa présence.

Grande révélation du cinéma américain des trente dernières années, David Lynch a inventé un univers autonome et onirique, étrange et angoissant, teinté de surréalisme. Plus accessible que ses films, la série culte Twin Peaks en est une parfaite illustration. Homme aux multiples talents, il bouleverse la fiction cinématographique hollywoodienne en subvertissant les conventions par des audaces narratives et plastiques sans précédents…
En hommage à son œuvre, la Cinémathèque française organise une rétrospective, débutant le 13 octobre 2010. Au programme : projection de ses films, présentation de courts-métrages et rencontre avec l’artiste le 13 octobre à 17h !

David Lynch est un des maîtres de l’étrange. Son oeuvre décrit un monde angoissant, peuplé d’êtres qui renvoient une image névrotique au spectateur. Ses premiers courts-métrages, The Alphabet (1967) et The Grandmother (1969), véritables tableaux animés, à la limite des performances artistiques, jouent davantage sur l’atmosphère que sur l’intrigue. En 1976, il réalise son premier long métrage, Eraserhead. Le film résume le style du cinéaste : insolite, à la lisière du cauchemar, il multiplie les éléments surréalistes (une femme dans un radiateur, un bébé difforme dont la tête ressemble à celle d’un mouton) qui participent à une atmosphère oppressante.
Après l’expérience, un brin traumatisante, d’Eraserhead, Elephant Man revoit avec distance et empathie les récits de monstres, Blue Velvet, Sailor et Lula, Lost Highway et Mullholland Drive subvertissent les conventions en transformant la réalité en un monde ésotérique et mystérieux, séduisant et inquiétant, traversé par des forces occultes et des mouvements souterrains. Le cinéma de Lynch est un univers mental, une plongée au cœur de la psyché humaine qui n’a pas d’équivalent aujourd’hui.

David Lynch
Du 13 octobre au 1er novembre 2010
Cinémathèque française

51 rue de Bercy, 75012 Paris

Adresse

Du lundi au dimanche. Fermeture le mardi.

Horaires

Mots-clés

A découvrir

Pour recevoir les actualités de .evous