.evous
> > > >

Sorties CD : Les albums de juillet 2021

Découvrez les principales sorties CD de ce mois de juillet 2021 ! Au programme, les nouveaux albums de Lana Del Rey, Niro, Billie Eilish, HK et même Johnny Hallyday ainsi que Prince qui sont tous deux mis à l’honneur au travers d’albums posthumes…

Lana Del Rey Blue Banisters
Les fans osent à peine y croire. Contre toute attente, Lana Del Rey a annoncé sur les réseaux sociaux la sortie d’un nouvel album intitulé Blue Banisters pour le 4 juillet. Faut-il y voir l’enthousiasme pressé d’une chanteuse dont le dernier opus, Chemtrails Over The Country Club, paru en mars 2021, a rencontré un vif succès à la fois critique et commercial ? De nombreux internautes ont en tous cas accueilli la nouvelle avec prudence, rappelant que Lana est coutumière de ce genre d’annonces précipitées : en 2019, elle avait teasé l’arrivée d’un disque baptisé White Hot Forever juste après la sortie de Norman Fucking Rockwell (2019), pour ne finalement sortir ce projet qu’un an et demi plus tard, sous le titre Chemtrails Over The Country Club

HK - Danser encore
Chanteur, écrivain, poète… et même auteur de BD, cela fait maintenant quinze ans que HK, le raconteur d’histoires, nous embarque à chacune de ses créations dans un univers de résistance musicale, poétique et dansante, rêveuse et entraînante, combative autant que fraternelle. C’est ainsi qu’à l’automne 2020, après plusieurs mois de confinement comme chacun et chacune d’entre nous, le voilà qui nous revient accompagné de ses amis de toujours, avec un nouvel EP intitulé Danser encore. Il inclut la chanson éponyme, hautement contagieuse, que des gens ont reprise partout en France et au-delà, lors de flashmobs ou de rassemblements pour défendre la culture et le lien social. Une chanson dans laquelle HK se montre fidèle à lui-même, joyeusement irrévérencieux, réfutant l’étiquette de "non essentiel" avec la verve poétique qu’on lui connait depuis toujours, défendant l’idée que la musique peut aider à soigner les cœurs et les âmes et qu’en temps d’épidémie, ce n’est pas rien.