eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 11e > Actualités Paris 11e > Sorties Paris 11e > Expositions, Paris 11e > Space Invaders, ils viennent des espaces

Space Invaders, ils viennent des espaces

Dernière mise à jour : lundi 25 juillet 2016, par Denis

Des créatures en mosaïque au détour d’une rue ou en haut d’un mur, elle viennent toutes d’atterrir dans deux expositions parisiennes, mouvement street art.

Il était une fois un petit garçon qui aimait joué aux jeux vidéos. Il découvre un jour (en 1978) celui de Space Invaders, "trop bien" dit-il ! Et le voilà piqué à l’éternel, dans l’univers de ses mosaïques représentant ces fameuses petites créatures carrelées. En 1996, il pose donc sa première créature dans la capitale. Aujourd’hui il a fait beaucoup de petits, New York, Londres, Tokyo… des centaines et des centaines, l’invasion ! Bilan près de 80 villes aujourd’hui touchées.

Cela représente plus d’un million et demi de carreaux de mosaïque discrets mais visibles à travers le monde. Un concept en hommage aux jouets informatiques, caractérisé par les pixels. L’artiste a choisi la rue pour s’exprimer et un masque pour rester anonyme. Il verse non pas dans le pochoir mais l’empreinte, la trace signée d’une matière minérale qui s’associe à l’univers informatique et à la révolution du jouet et du divertissement des années 70. Des personnages issus de la technologie informatique élémentaire de l’époque, reproductibles et difficilement altérables car cimentés. Certains ont été sponsorisés.

Aujourd’hui exposés dans les galeries, ces visuels sont devenus des collectors que certains s’arrachent. Mais l’artiste expose également des oeuvres bien différentes. Entre cubisme et pointillisme, Invader n’est-il pas un héritier du courant de Piet Mondrian ? Une nouvelle analytique de la peinture au néo plasticisme jusqu’aux performances d’aujourd’hui, le débat est ouvert. Une démarche multiple avec une transposition d’un jeu vidéo dans la réalité en œuvre virale sur plusieurs années d’intervalles, où l’invasion a réellement commencé par une prolifération en 1998. Aucune de ses mosaïques n’est posée au hasard. Les lieux sont choisis en fonction de différents critères (grande fréquentation ou espace caché). Ils sont enregistrés dans une base de données cartographiée, où chaque invader a son propre style, son esthétique et sa propre histoire.

Ses interventions sur la voie publique, qui lui ont valu plus d’une arrestation, sont immortalisées par des photos qui archivent ce virus aux réplications multiples et uniques dans l’espace. Pour vous faire une opinion, nous vous conseillons deux expositions, pour ne pas dire une rétrospective, dans un espace issu de la méthode Eiffel & Cie, à la Générale. Invader est également exposé à la Galerie Franck Le Feuvre.

Après plus de six ans d’absence, l’artiste rassemble ses créations numérico-ludiques ainsi que ses « Rubick’s Cube ».
C’est un peu la consécration à travers deux expositions :

- L’une à la Générale au 14 avenue Parmentier dans le 11e à Paris (métro Voltaire), jusqu’au 2 juillet 2011 contact@lagenerale.fr. Du mardi au dimanche de 12h à 20h30. L’association La Générale Nord-Est a pour but de gérer et d’animer un laboratoire de recherches et de créations dans les domaines artistiques, culturels et sociaux. L’association s’envisage comme une coopérative de création.

- L’autre à la Galerie d’art contemporain Franck Le Feuvre, qui présente Invader 1000, les alias jusqu’au 2 juillet 2011 (coordonnées ci-dessus en haut).

Bon anniversaire à Invader, un maître du street art : le 7 juin, le millième est arrivé !

Partons à la découverte d’Invader ! Enter the game :

Et pour les passionnés du jeu vidéo, retrouvez notre rubrique games du 11e

Adresse

164 rue du Faubourg saint Honoré 75008 Paris

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h30 à 19h
Samedi de 13h30 à 19h

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.