.evous
>

L’invention du soutien-gorge - 12 février

Né à la suite de multiples innovations techniques, le soutien-gorge moderne doit notamment beaucoup à une femme du monde, Mary Phelps Jacob.

Le même jour en 1913, Mary Phelps Jacob déposait un brevet qui allait changer la vie de nombreuses femmes. Jusqu’alors, les femmes du monde portaient le corset, ce sous-vêtement censé modeler le buste et soutenir la poitrine, mais il s’apparentait presque à un instrument de torture tellement il était inconfortable. Dès le milieu du XIXe siècle, diverses innovations améliorèrent le concept jusqu’à ce que Mary Phelps Jacob, artiste et femme de lettres américaine, invente un modèle de soutien-gorge révolutionnaire, sans armature et séparant les deux seins. D’abord défendu par les féministes au début du siècle parce qu’il est moins contraignant que le corset, le soutien-gorge sera rejeté par les nouvelles mouvances féministes dans les années 1970 comme un objet créé pour asseoir l’oppression masculine.