eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Vincent Niclo : Son nouvel album 2018

Vincent Niclo : Son nouvel album 2018

Dernière mise à jour : mardi 21 août 2018, par Jean

Deux ans après 5.O, Vincent Niclo est de retour en septembre 2018 avec un nouvel album intitulé Tango. Le chanteur s’y illustre dans un registre dansant et "caliente"...

Depuis le succès d’Opéra Rouge en 2012, Vincent Niclo n’est jamais vraiment sorti des écrans radars. Le chanteur a proposé plusieurs opus (Luis, Ce que je suis, 5.O) et s’est offert une jolie couverture médiatique en participant à l’émission Danse avec les Stars en 2015.

Début 2018, il annonce son retour en studio au travers d’une photo postée sur sa page Facebook officielle. Plusieurs hashtags nous apprennent alors qu’un nouvel album intitulé Tango est enregistré du côté de Buenos Aires. "Quel bonheur !!! Hâte de vous le faire découvrir", écrit-il.

Cet album concept produit par le duo électro Skydancers et à découvrir le 21 septembre 2018 fait la part belle à l’esthétisme et à la puissance vocale du chanteur. Inspiré des sonorités sud-américaines et principalement argentines, Vincent y célèbre le Tango, cette indémodable danse d’Amérique du Sud, en reprenant quelques grands standards internationaux. "C’est un album sur le tango, avec un son résolument moderne. Sans dénaturer, on reste dans les classiques du tango, avec aussi quelques inédits", assure-t-il.
Premier extrait : Mi Amor (Libertango), adaptation de la célèbre musique d’Astor Piazzolla. Loin des chants lyriques qui ont fait sa renommée, Vincent Niclo est de retour dans un style à mi-chemin entre gipsy et sonorités latines. Pour ce titre estival, il se lance même dans la langue de Cervantes, avec des paroles aussi solaires que mélancoliques...

Pour découvrir les albums les plus attendus de 2018, cliquez ici ! Pour voir quels sont les albums les plus vendus en 2017, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !


DISCOGRAPHIE DE VINCENT NICLO

5.O (2016)
"Ces dernières années ont été inoubliables. Je n’imaginais pas vivre de moments aussi intenses. Puis, il a fallu revenir au point de départ, trouver l’inspiration, ne pas décevoir" C’est par ces mots que débute la "lyrics vidéo" du nouveau single de Vincent Niclo, Je ne sais pas. "Pour mon cinquième album, je me devais de vous surprendre, essayer d’aller toujours plus haut, aller là où on ne m’attend pas... comme j’ai toujours aimé le faire. C’est une rencontre qui m’a donné cette force. Une rencontre incroyable avec Pascal Obispo. Les mots de Lionel Florence me collent à la peau et je suis heureux de pouvoir enfin vous les faire découvrir..."

Après Opéra Rouge (2012), Luis (2013) et Ce que je suis (2014), le chanteur annonce ainsi le parution le 23 septembre 2016 de son prochain opus 5.O (à prononcer "Cinq point Ô"). Un disque né donc d’un véritable coup de foudre artistique avec Pascal Obispo qui a vu en Vincent un interprète à la hauteur de ses mélodies. Si la facture très classique du premier extrait peut laisser dubitatif quant à l’ambition déclarée de surprendre le public, une bonne partie des fans appréciera sans doute ce nouveau projet résolument "variété française". "Vincent est un chanteur charmant et élégant, déclare Pascal Obispo. Une voix douce, chaleureuse et puissante à la fois. Une aventure riche, conviviale et des plus agréables. Un moment à part avec un homme à part."

CE QUE JE SUIS (2014)
Malgré des débuts hésitants en solo, Vincent Niclo a fini par trouver son public. Loin des standards pop ou des tubes électro du moment, le chanteur a préféré miser sur un répertoire plus classique, oscillant entre variété française et airs d’opéra. Une orientation "au bon goût d’antan" matérialisée par deux albums successifs se composant exclusivement de reprises.
Mais, si le succès commercial a été au rendez-vous (plus de 200 000 exemplaires vendus de chaque opus), l’interprète de 39 ans a sans doute d’autres ambitions artistiques que d’être assimilé à un chanteur de karaoké, aussi bon soit-il. Ses prochaines chansons sont donc des compositions originales. Ce nouvel album intitulé Ce que je suis et paru le 8 décembre 2014 a été introduit par le single Jusqu’à l’ivresse, écrit par Serge Lama et composé par Davide Esposito. "Il faut choisir son chemin, suivre son destin… jusqu’à l’ivresse." De "nombreuses collaborations" sont également annoncées, avec Serge Lama, Pascal Obispo, ou Lionel Florence.

Après Opéra Rouge (2012) et Luis (2013), il s’agit pour Vincent Niclo du troisième disque en trois ans. Un rythme effréné qui inquiéterait presque certains fans. "Cher Vincent, je n’arrive plus à te suivre tant tu as de belles choses à nous dire ! Tu es infatigable ! Prends-tu le temps de te reposer un peu ?", s’enquiert ainsi une internaute sur la page Facebook du Parisien.
Depuis deux ans, le chanteur n’a pas chômé, en effet. Première partie des concerts de Céline Dion à Bercy, participation aux compilations Forever Gentlemen, à la comédie musicale La Belle et la Bête, au nouvel album du groupe Il Divo, nombreuses prestations TV... sans parler de sa tournée qui se poursuit et vient de s’enrichir d’un nouveau concert à l’Olympia le 8 février 2015, celui du 9 novembre 2014 affichant complet !

LUIS (2013)
Reprendre de grands airs du classique avec une chorale composée de militaires russes. Sur le papier, le concept d’Opéra rouge, l’album de Vincent Niclo, n’était pas forcément très vendeur. Mais c’était sans compter sur l’attachement du grand public français pour les belles voix et les mélodies lyriques. En un an, ce sont ainsi 200 000 exemplaires de l’opus qui ont été écoulés. Une performance saluée par un triple disque de platine.

Visiblement attentif aux modes actuelles et sans doute conscient de la difficulté à imposer un répertoire original, le ténor français ambitionne de capitaliser sur son premier succès avec un nouveau disque de reprises. Il sort ainsi le 23 septembre 2013 l’album Luis, en hommage à Luis Mariano. Car, à en croire Vincent Niclo, celui qui aurait eu 100 ans en 2014 n’est pas reconnu à sa juste valeur. Prince de l’opérette, il a ouvert la voie en France à d’autres grands ténors et a été le premier à mêler le chant classique à de grands standards de variétés. "C’est une des plus grandes voix de son siècle, un artiste exceptionnel", déclare-t-il.
Réalisé par Florent Bidoyen, Luis tentera de rendre compte de toute la richesse du répertoire du monstre sacré espagnol. Les chansons cultes Mexico et La Belle de Cadix, les classiques Besame mucho, Volare et O solé mio (qu’il a été le premier à importer en France), ou encore Ave Maria y seront revisités avec un objectif déclaré : moderniser sans dénaturer. Cerise sur le gâteau, l’album contiendra un duo avec la truculente actrice espagnole Rossy de Palma, Amor amor, ainsi que l’inédit Luis.

Une nouvelle tournée sera-t-elle organisée pour promouvoir ce projet ? Tout porte à le croire. Un rendez-vous live est déjà donné au public : après s’être produit au Kremlin, puis au Palais des Congrès de Paris, Vincent Niclo chantera en première partie des concerts de Céline Dion, à Bercy en novembre et décembre 2013 !
Au printemps 2013, la tournée de Vincent et des Chœurs de l’Armée Rouge avait fait halte dans quelques 20 zéniths et réunit 80 000 personnes.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.