eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 13e > Actualités Paris 13e > Vie de quartier, Paris 13e > Vie citoyenne, Paris 13e > Municipales dans le 13e arrondissement de Paris : les résultats

Municipales dans le 13e arrondissement de Paris : les résultats

Dernière mise à jour : samedi 3 décembre 2016, par Benoît

Au 1er tour, Jérôme Coumet, maire PS sortant du 13e arrondissement, a rassemblé 44,5% des suffrages exprimés. Au 2nd, il dépasse les 62%. Moins bien qu’en 2008 (lire plus bas) mais il assure assez largement sa réélection.

Retrouvez ici les résultats à Paris et dans tous ses arrondissements.

RÉSULTATS CONFIRMÉS DU 2nd TOUR

Jérôme Coumet - liste PS-PC-PRG : 62,4%
Edith Gallois - liste UMP-UDI-Modem : 37,6%

RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 1er TOUR

Selon les résultats publiés sur le site Web de la mairie de Paris, la liste PS du maire sortant Jérôme Coumet est très largement en tête. Au 2nd tour, il fera face à Edith Gallois (UDI). Il a manqué quelques voix à l’écologiste Yves Contassot pour pouvoir se maintenir (10% des suffrages sont nécessaires).

Jérôme Coumet - liste PS-PC-PRG : 44,5%
Edith Gallois - liste UMP-UDI-Modem : 25%

Yves Contassot - liste EELV : 9,8%
Marie-Amélie Dutheil de la Rochère - liste FN : 7,5%
Jean-Claude Coqueret - liste Front de gauche : 5,9%
Benoît Meyruel - liste "locale, citoyenne et indépendante du 13e" : 2,5%
Aurane Reihanian - liste Paris Libéré : 1,7%
Guillaume Biojout - liste Anticapitaliste : 1,3%
Eric Martin - liste "Rassemblement citoyen et progressiste " : 1,1%
Claudette Balleydier - liste LO : 0,8%

LES CANDIDATS

Jérôme Coumet (PS) a été l’un des maires les mieux élus en 2008 à Paris. Sa liste a frôlé l’élection dès le 1er tour, avec 49,84% des suffrages. Au 2nd tour : 69,88%. Et cela n’a pas changé depuis. Aux législatives, Jean-Marie Le Guen a raflé plus de 68% des suffrages dans une circonscription englobant la majeure partie du 13e arrondissement. A la présidentielle, un score de même ampleur pour François Hollande.

Et pourtant... De 1983 à 2001, Jacques Toubon a régné sans partage sur le 13e. Mais l’indéboulonnable maire RPR-UMP est placé en 2nd sur la liste RPR en 2001 suite à sa mise en examen pour "complicité de prise illégale d’intérêts" dans une affaire vieille de 1995. Le 13e bascule à gauche avec la liste PS de Serge Blisko. Jérôme Coumet, 47 ans en 2014, était déjà le 1er adjoint de Serge Blisko en 2001. Il assure aujourd’hui la continuité de cette prise de pouvoir du PS dans le 13e.

En face ? L’UDI Edith Gallois a délogé l’UMP Anne-Sophie Souhaité de la tête de liste dans le cadre de l’accord UMP-UDI-Modem. Par ailleurs, la candidature "Paris Libéré" (avec Charles Beigbeder) de Aurane Reihanian, étudiant en droit de 21 ans, ou celle d’un cadre UDI du 13e, Benoit Meyruey, auront plutôt tendance à favoriser le maire sortant. Reste tout de même un autre candidat de poids, outre le Front de gauche Jean-Claude Coqueret : le conseiller de Paris EELV Yves Contassot, l’une des figures des écologistes parisiens. A noter : la présence sur la liste PS-Jérôme Coumet de Bruno Julliard, adjoint à la culture de Bertrand Delanoë. A priori, à part les listes UDI-Modem-UMP et celle du maire sortant, peu de listes ont une chance d’accéder au second tour.

A noter, la candidature d’Eric Martin (divers gauche) tête de liste MRC du rassemblement citoyen et progressiste.

ENJEUX ET DOSSIERS SENSIBLES

Conseillers de Paris. Ici, si la réélection de Jérôme Coumet paraît assez évidente, le score aura son importance. Le 13e envoie 13 élus au Conseil de Paris, moins que le 15e (18) mais presque autant que les 18e, 19e et 20e. Ici, le résultat du vote influera donc sur le résultat dans le tout-Paris.

Prostitution. Un réseau de prostitution a été démantelé en décembre dernier dans le 13e, comme dans le 18e quelques jours plus tôt. En réaction, Jérôme Coumet a co-signé un communiqué avec des élus du 18e, affirmant notamment : "Nous poursuivrons le travail mené dans la lutte contre le proxénétisme et la traite des êtres humains ainsi que la prise en charge des personnes prostituées."

Sécurité. Certains adorent la diversité culturelle du 13e. D’autres se plaignent de troubles ou de délinquance. Notre page débat dédiée à la sécurité dans le 13e témoigne de cette divergeance de points de vue entre habitants.

Travaux. Le 13e a longtemps été une terre de grands projets, c’est encore le cas aujourd’hui, mais plus discrètement. Paris Rive Gauche, Gare de Rungis, petite ceinture... autant de projets importants mais qui ne marquent pas aussi fortement que le réaménagement des Halles.

Messages