eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 15e > Actualités, Paris 15e > Vie de quartier, Paris 15e > Vie citoyenne, Paris 15e > Municipales dans le 15e arrondissement à Paris : les résultats

Municipales dans le 15e arrondissement à Paris : les résultats

Dernière mise à jour : samedi 3 décembre 2016, par Benoît

Au 1er tour, Anne Hidalgo (PS) était largement devancée par Philippe Goujon (UMP). Ce dernier frôlait même l’élection dès le 1er tour. Au 2nd tour, la liste de gauche progresse très légèrement mais reste bien loin de celle de Philippe Goujon, très largement réélu maire du 15e.

Retrouvez ici les résultats à Paris et dans tous ses arrondissements.

RÉSULTATS CONFIRMÉS DU 2nd TOUR

Philippe Goujon - liste UMP-UDI-Modem : 63,4%
Anne Hidalgo - liste PS-PC-PRG : 36,6%

RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 1er TOUR

Anne Hidalgo n’est pas passée loin d’un camouflet ! Philippe Goujon (UMP) est passé tout proche de la réélection dès le 1er tour avec 48,6% des suffrages exprimés, contre 29,1% pour la candidate PS à la mairie de Paris. Le candidat FN Wallerand de Saint-Just est, lui, bien loin de la barre nécessaire pour se maintenir au 2nd tour (10%), avec 6,2% des voix. Idem pour la dissidente UMP Géraldine Poirault-Gauvin (4,6%).

Philippe Goujon - liste UMP-UDI-Modem : 48,6%
Anne Hidalgo - liste PS-PC-PRG : 29,1%

Wallerand de Saint-Just - liste FN : 6,3%
Géraldine Poirault-Gauvin - liste Paris Libéré (dissidente UMP) : 4,6%
Jean-Luc Dumesnil - liste EELV : 4,5%
Françoise Giboteau - liste Front de gauche : 2,7%
Bertrand Vialle - liste "Paris 15, c’est nous" : 2,7%
Julien Rippert - liste "100% indépendante ! Redynamisons notre 15" : 1,5%

LES PRINCIPAUX CANDIDATS

À gauche : Anne Hidalgo, première adjointe de Paris et candidate du PS à l’Hôtel de Ville. À droite : Philippe Goujon, maire du 15e, député de Paris et président de la fédération UMP de la capitale. Le match a déjà été joué en 2008. Résultat : 47,35% au 2nd tour pour la liste portée par Anne Hidalgo, 52,65% pour Philippe Goujon. Au 1er tour, la liste PS était cependant arrivée en tête (près de 36% contre environ 34%).

En 2001, Édouard Balladur et René Galy-Dejean menaient encore la liste de droite, Philippe Goujon étant alors élu 1er adjoint au maire du 15e. La différence était cependant plus importante qu’en 2008 : 58,88% pour la liste Balladur, 41,12% pour la liste Hidalgo au second tour. L’évolution est donc plutôt favorable au PS, ce qui permet à la première adjointe de pouvoir rêver à un basculement de cet arrondissement stratégique, car ancré à droite et très peuplé. Un bémol : lors des législatives, dans la circonscription comprenant une majeure partie du 15e, Jean-François Lamour a été élu avec 54,6% des suffrages exprimés au 2nd tour face au radical de gauche Gilles Alayrac.

Les outsiders ? La dissidente UMP Géraldine Poirault-Gauvin, bien implantée dans l’arrondissement, a rejoint les listes Paris Libéré de Charles Beigdeber. Et le FN présente ici son leader parisien, Wallerand de Saint-Just.

LES DOSSIERS SENSIBLES ET PROJETS EN COURS

Tour Triangle. Ce projet de tour de 180 mètres, aussi appellée Tour Pyramide, est symbolique dans cette élection 2014 puisque Anne Hidalgo en est l’une des plus ferventes instigatrices. Quid de Philippe Goujon ? Comme l’UMP, il est favorable à cette construction même s’il a émis des réserves sur des détails du projet. L’opposition à la Tour Triangle est plutôt portée par les élus écologistes d’EELV, le Parti de gauche et le Modem au Conseil de Paris.

Balardgone. Le ministère de la Défense s’implante à Balard. Ce "Pentagone français" représente une opération immobilière de grande envergure puisqu’elle s’étend sur 467.000 m². Les travaux ont déjà commencé, une forêt de grues étant visible du périphérique ou depuis le tramway. Si les délais sont respectés, les travaux devraient prendre fin en 2014, les opérations de transfert du personnel devant s’échelonner de 2014 à 2016.

Rénovation à Balard. D’importants travaux ont été lancés pour aménager la station de métro Balard. L’accès sud de la station devrait être ouvert au public dès la fin 2014 mais les travaux vont se poursuivre jusqu’en 2016.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.