eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 2e arrondissement de Paris > Actualités, Paris 2e > Vie de quartier, Paris 2e > Vie citoyenne, Paris 2e > Résultats des municipales dans le 2e arrondissement à Paris

Résultats des municipales dans le 2e arrondissement à Paris

Dernière mise à jour : vendredi 27 janvier 2017, par Benoît

Une exception ! Quatre listes ont passé le fameux cap des 10% au 1er tour : deux listes de gauche, EELV (celle de Jacques Boutault) et PS, deux listes de droite, une UMP, une dissidente. Mais les électeurs n’ont eu le choix qu’entre deux listes dimanche 30 mars, et celle de Jacques Boutault, fusionnée avec celle du PS, a devancé celle de Christophe Lekieffre.

Retrouvez ici les résultats du 2nd tour à Paris et dans tous les arrondissements de la ville.

RÉSULTATS CONFIRMÉS DU 2nd TOUR

Jacques Boutault - liste EELV-PS-PC-PRG : 58,2%
Christophe Lekieffre - liste UMP-UDI-Modem : 41,8%

Listes. Précision : dans le cadre l’accord PS-EELV, Véronique Levieux s’est rallié à Jacques Boutault. A droite, en revanche, Hélène Delsol n’a pas intègré pas la liste de Christophe Lekieffre mais elle a tout de même annoncé retirer sa liste et appeler ses électeurs "à soutenir NKM pour battre la gauche".

RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 1er TOUR

Un arrondissement à suivre entre les deux tours ! Comme en 2001 et 2008 (lire plus bas), les listes PS et EELV risquent de fusionner, avec Jacques Boutault en très probable tête de liste. Mais à droite ? Celle qui a été écartée de la liste UMP, début mars, Hélène Delsol, va-t-elle vouloir favoriser son ancien camp ?

Jacques Boutault - liste EELV : 32,96%
Christophe Lekieffre - liste UMP-UDI-Modem : 24,25%
Véronique Levieux - liste PS-PC-PRG : 22,82%
Hélène Delsol - liste "Renouvellement et ancrage local" : 11,01%

Pascal Berland - liste FN : 3,97%
Danièle Obono - liste Front de Gauche : 2,80%
Emmanuel Sala - liste Paris Libéré : 1,88%
Jean-Pierre Dalmas - liste LO : 0,31%

LES PRINCIPAUX CANDIDATS

En 2001 et 2008, le 2e arrondissement a toujours réservé des surprises. Certes, à chaque fois, Jacques Boutault est arrivé gagnant. Mais il n’eut jamais partie gagnée d’avance. En 2001, la divers droite Benoîte Taffin est maire sortante et donc favorite. L’écologiste Jacques Boutault ne rafle la mise qu’après un accord électoral avec le PS, suite à son bon score au 1er tour : 16,78%. Au 2nd tour, le Vert ne l’emporte que par 51,82% des suffrages exprimés.

En 2008, le score fut plus flatteur face à l’UMP Christophe Lekieffre au 2nd tour : 68,34% des voix, 12 sièges gagnés au conseil municipal contre 1 seul pour l’UMP. Mais... écologistes et socialistes n’étaient pas parvenus à s’entendre au 1er tour. La liste PS, menée par Sylvie Wieviorka dans le 2e et par Bertrand Delanoë dans le tout-Paris avait recueilli 33% des voix, la liste écologiste de Jacques Boutault flirtant elle avec les 30%. Encore une fois, il a fallu passer par un accord électoral PS-Verts pour que l’actuel maire du 2e puisse rassembler la majorité.

Et en 2014 ? Europe écologie-Les Verts est actuellement dans une démarche d’autonomie vis-à-vis du PS et d’Anne Hidalgo. Jacques Boutault fut d’ailleurs lui-même candidat à l’investiture pour mener la campagne écologiste dans le tout-Paris. Les électeurs du 2e ont encore une fois à choisir entre leur maire sortant, Jacques Boutault, et une candidate PS, Véronique Levieux, directrice de cabinet de Pierre Schapira, actuellement adjoint au maire de Paris. Le casting ressemblera à celui de 2008 avec Christophe Lekieffre, aujourd’hui seul élu d’opposition de l’arrondissement, pour l’UMP. À noter tout de même la candidature de la dissidente UMP Hélène Delsol, un temps investie tête de liste UMP mais écartée par NKM début mars suite à une décision de justice.

DÉBATS ET ENJEUX

Vie nocturne. Le 2e fait partie des arrondissements festifs de Paris, à l’image du quartier Montorgueil. Et cette vie nocturne dérange parfois les riverains, à proximité du square Jacques Bidault par exemple. En cause : des nuisances sonores, de la toxicomanie... Un véritable sujet de fond pour la future équipe municipale.

Sécurité. Le 2e apparaît comme l’un des arrondissements les plus "tranquilles" de la capitale en terme de délinquance, comme en témoignent les chiffres avancés sur notre forum consacré.

Travaux. Pas de projets d’urbanisme d’envergure dans le 2e actuellement, même si les riverains ont forcément un œil rivé vers l’immense chantier des Halles, dans le 1er arrondissement.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.