eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 18e > Lieux clés Paris 18e > Le Bal > Allez voir Anonymes. L’Amérique sans nom, au nouveau lieu Le Bal

Allez voir Anonymes. L’Amérique sans nom, au nouveau lieu Le Bal

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

D’abord parce que c’est un nouveau lieu consacré à la photo. Dans un quartier excentré, l’avenue de Clichy, mais à côté du Cinéma des Cinéastes. Pour consolider la tête de pont.

Ensuite parce que c’est un lieu de bon environnement, très agréable et malin, au fond d’une impasse éclairée façon Petit Poucet de pavés lumineux, ouvert latéralement sur un square de quartier.

Un personnel accueillant, enthousiaste. Ici, c’est évident, il va « se passer des choses ». Il y a de l’envie et de l’appétit.

L’exposition Anonymes. L’Amérique sans nom : photographie et cinéma, de grande tenue, rassemble un choix efficace de photographes décapants et inventifs. L’Amérique est déjà bien blessée. Ne ratez pas cette exposition qui ne dure que jusqu’au 19 décembre.

© Anthony Hernandez, Vermont ave.& Wishire blvd, 1979

Remarquables photos de Chauncey Hare, Interior America (1968-1972), qui saisit des employés dans le décor familier de leur domicile, juste pour dénoncer les conséquences physiques et psychologiques du travail, lisibles jusque dans la sphère privée. Cruel. Ces photos marquèrent à juste titre des générations de photographes.

Standish Lawder, et son Necrology, chef-d’œuvre du cinéma expérimental américain, dont il faut absolument lire l’hilarant générique. Anthony Hernandez et sa série « Waiting, sitting, fishing and some automobiles », qui se concentre sur ces moments d’attente, les moments « intermédiaires » et l’inertie du paysage urbain. Un regard d’entomologiste ou de typographe.

Le reste est aussi fort. Très belle expo et bon vent à ce nouveau lieu !

Du mercredi au samedi de 12 à 20h, dimanche de 12 à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h.

André Balbo

sources : Le Bal, visites

Adresse

Le Bal, 6 impasse de la Défense 75018 Paris