eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Festivals de cinéma > Les Césars du Cinéma > Cérémonie des Césars 2020 : tous les nominés !

Cérémonie des Césars 2020 : tous les nominés !

Dernière mise à jour : mercredi 29 janvier 2020, par Morgan

Qui sera le roi du cinéma français en 2020 ? Pour rappel, la cérémonie des Césars sera présentée le 28 février 2020 par une personnalité du cinéma français. Cette année, ce sera Florence Foresti.
J’accuse de Roman Polanski, Les Misérables de Ladj Ly, Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma et Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin devraient s’attirer uyne majorité des récompenses.

Meilleur film
La Belle Époque de Nicolas Bedos
Grâce à Dieu de François Ozon
Hors normes de Eric Toledano et Olivier Nakache
J’accuse de Roman Polanski
Les Misérables de Ladj Ly
Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma
Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin

Meilleur réalisateur
Nicolas Bedos pour La Belle Époque
François Ozon pour Grâce à Dieu
Eric Toledano et Olivier Nakache pour Hors normes
Roman Polanski pour J’accuse
Ladj Ly pour Les Misérables
Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu
Arnaud Desplechin pour Roubaix, une lumière

César du public
Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron
Nous finirons ensemble de Guillaume Canet
Hors normes d’Éric Toledano et Olivier Nakache
Au nom de la terre d’Édouard Bergeon
Les Misérables de Ladj Ly

Meilleur acteur
Daniel Auteuil pour le rôle de Victor dans La Belle Époque
Damien Bonnard pour le rôle de Stéphane dans Les Misérables
Vincent Cassel pour le rôle de Bruno Haroche dans Hors normes
Jean Dujardin pour le rôle de Marie-Georges Picquart dans J’accuse
Reda Kateb pour le rôle de Malik dans Hors normes
Melvil Poupaud pour le rôle de Alexandre Guérin dans Grâce à Dieu
Roschdy Zem pour le rôle de Yacoub Daoud dans Roubaix, une lumière

Meilleure actrice
Anaïs Demoustier pour le rôle d’Alice Heimann dans Alice et le Maire
Eva Green pour le rôle de Sarah dans Proxima
Adele Haenel pour le rôle de Héloïse dans Portrait de la jeune fille en feu
Noémie Merlant pour le rôle de Marianne dans Portrait de la jeune fille en feu
Doria Tillier pour le rôle de Margot dans La Belle Époque
Karin Viard pour le rôle de Louise dans Chanson douce
Chiara Mastroianni pour le rôle de Maria dans Chambre 212

Meilleur acteur dans un second rôle
Swann Arlaud pour le rôle d’Emmanuel Thomassin dans Grâce à Dieu
Grégory Gadebois pour le rôle de Hubert Henry dans J’accuse
Louis Garrel pour le rôle d’Alfred Dreyfus dans J’accuse
Benjamin Lavernhe pour le rôle de Félix dans Mon inconnue
Denis Ménochet pour le rôle de François Debord dans Grâce à Dieu

Meilleure actrice dans un second rôle
Fanny Ardant pour le rôle de Marianne dans La Belle Époque
Josiane Balasko pour le rôle d’Irène dans Grâce à Dieu
Laure Calamy pour le rôle d’Alice Farange dans Seules les bêtes
Sara Forestier pour le rôle de Marie Carpentier dans Roubaix, une lumière
Hélène Vincent pour le rôle de Hélène dans Hors normes

Meilleur espoir masculin
Anthony Bajon pour le rôle de Thomas Jarjeau dans Au nom de la terre
Benjamin Lesieur pour le rôle de Joseph dans Hors normes
Alexis Manenti pour le rôle de Chris dans Les Misérables
Liam Pierron pour le rôle de Yanis Bensaadi dans La Vie scolaire
Djebril Zonga pour le rôle de Gwada dans Les Misérables

Meilleur espoir féminin
Luàna Bajrami pour le role de Sophie dans Portrait de la jeune fille en feu
Céleste Brunnquell pour le rôle de Camille Lourmel dans Les Éblouis
Lyna Khoudri pour le rôle de Nedjma ’Papicha’ dans Papicha
Nina Meurisse pour le rôle de Camille Lepage dans Camille
Mame Bineta Sané pour le rôle d’Ada dans Atlantique

Meilleur scénario original
Nicolas Bedos pour La Belle Époque
François Ozon pour Grâce à Dieu
Éric Toledano et Olivier Nakache pour Hors normes
Ladj Ly pour Les Misérables
Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure adaptation
Costa-Gavras pour Adults in the Room
Roman Polanski et Robert Harris pour J’accuse
Jérémy Clapin et Guillaume Laurant pour J’ai perdu mon corps
Arnaud Desplechin et Léa Mysius pour Roubaix, une lumière
Dominik Moll et Gilles Marchand pour Seules les bêtes

Meilleurs costumes
Emmanuelle Youchnovski pour La Belle Époque
Thierry Delettre pour Edmond
Pascaline Chavanne pour J’accuse
Alexandra Charles pour Jeanne
Dorothée Guiraud pour Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure photographie
Nicolas Bolduc pour La Belle Époque
Pawel Edelman pour J’accuse
Julien Poupard pour Les Misérables
Claire Mathon pour Portrait de la jeune fille en feu
Irina Lubtchansky pour Roubaix, une lumière

Meilleurs décors
Stéphane Rozenbaum pour La Belle Époque
Benoît Barouh pour Le Chant du loup
Franck Schwarz pour Edmond
Jean Rabasse pour J’accuse
Thomas Grézaud pour Portrait de la jeune fille en feu

Meilleur montage
Laure Gardette pour Grâce à Dieu
Hervé de Luze pour J’accuse
Flora Volpelière pour Les Misérables
Anny Danché et Florent Vassault pour La Belle Époque
Dorian Rigal-Ansou pour Hors normes

Meilleur son
Rémi Daru, Séverin Favriau, Jean-Paul Hurier pour La Belle Époque
Nicolas Cantin, Thomas Desjonquères, Raphaëll Mouterde, Olivier Goinard, Randy Thom pour Le Chant du loup
Lucien Balibar, Aymeric Devoldère, Cyril Holtz, Niels Barletta pour J’accuse
Arnaud Lavaleix, Jérôme Gonthier, Marco Casanova pour Les Misérables
Julien Sicart, Valérie de Loof, Daniel Sobrino pour Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure musique originale
Fatima Al Qadiri pour Atlantique
Alexandre Desplat pour J’accuse
Dan Levy pour J’ai perdu mon corps
Marco Casanova et Kim Chapiron pour Les Misérables
Grégoire Hetzel pour Roubaix, une lumière

Meilleur premier film
Atlantique de Mati Diop
Au nom de la terre de Édouard Bergeon
Le Chant du loup de Antonin Baudry
Les Misérables de Ladj Ly
Papicha de Mounia Meddour

Meilleur film d’animation
La Fameuse Invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti
J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin
Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec

Meilleur film documentaire
68, mon Père et les Clous de Samuel Bigiaoui
La Cordillère des songes de Patricio Guzmán
Lourdes de Thierry Demaizière et Alban Teurlai
M de Yolande Zauberman
Wonder boy Olivier Rousteing, né sous X de Anissa Bonnefont

Meilleur film étranger
Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar
Le Jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Joker de Todd Phillips
Lola vers la mer de Laurent Micheli
Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino
Parasite de Bong Joon-ho
Le Traître de Marco Bellocchio

Meilleur court métrage
Beautiful Loser de Maxime Roy
Pile Poil de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller
Le Chant d’Ahmed de Foued Mansour
Le Chien bleu de Fanny Liatard
Nefta Football Club d’Yves Piat

Meilleur court métrage d’animation
Ce magnifique gâteau ! de Marc James Roels et Emma de Swaef
Je sors acheter des cigarettes d’Osman Cerfon
La nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel
Make It Soul de Jean-Charles Mbotti Malolo


EN 2019

Meilleur film
La Douleur de Emmanuel Finkiel, produit par Julien Deris, Marc Dujardin, Etienne Mallet, David Gauquié, Yael Fogiel et Laetitia Gonzalez
En liberté ! de Pierre Salvadori, produit par Philippe Martin et David Thion
Les Frères Sisters de Jacques Audiard, produit par Pascal Caucheteux, Michel Merkt, Michael De Luca, Allison Dickey et John C. Reilly
Le Grand Bain de Gilles Lellouche, produit par Alain Attal et Hugo Sélignac
Guy d’Alex Lutz, produit par Oury Milshtein, Marine Bertrand, Estelle Cotte
Jusqu’à la garde de Xavier Legrand, produit par Alexandre Gavras
Pupille de Jeanne Herry, produit par Alain Attal et Hugo Sélignac

Meilleur réalisateur
Emmanuel Finkiel pour La Douleur
Pierre Salvadori pour En liberté !
Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
Gilles Lellouche pour Le Grand Bain
Alex Lutz pour Guy
Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde
Jeanne Herry pour Pupille

Meilleur acteur
Édouard Baer pour le rôle du marquis des Arcis dans Mademoiselle de Joncquières
Romain Duris pour le rôle d’Olivier dans Nos batailles
Vincent Lacoste pour le rôle de David dans Amanda
Gilles Lellouche pour le rôle de Jean dans Pupille
Alex Lutz pour le rôle de Guy Jamet dans Guy
Pio Marmaï pour le rôle d’Antoine Parent dans En liberté !
Denis Ménochet pour le rôle d’Antoine Besson dans Jusqu’à la garde

Meilleure actrice
Élodie Bouchez pour le rôle d’Alice Langlois dans Pupille
Cécile de France pour le rôle de Madame de La Pommeraye dans Mademoiselle de Joncquières
Léa Drucker pour le rôle de Miriam Besson dans Jusqu’à la garde
Virginie Efira pour le rôle de Rachel Steiner dans Un amour impossible
Adèle Haenel pour le rôle d’Yvonne Santi dans En liberté !
Sandrine Kiberlain pour le rôle de Karine dans Pupille
Mélanie Thierry pour le rôle de Marguerite Duras dans La Douleur

Meilleur acteur dans un second rôle
Jean-Hugues Anglade pour le rôle de Simon dans Le Grand Bain
Damien Bonnard pour le rôle de Louis dans En liberté !
Clovis Cornillac pour le rôle de Fabrice Le Nadant dans Les Chatouilles
Philippe Katerine pour le rôle de Thierry dans Le Grand Bain
Denis Podalydès pour le rôle de Mathieu dans Plaire, aimer et courir vite

Meilleure actrice dans un second rôle
Isabelle Adjani pour le rôle de Danny dans Le Monde est à toi
Leïla Bekhti pour le rôle de Amanda dans Le Grand Bain
Virginie Efira pour le rôle de Delphine dans Le Grand Bain
Audrey Tautou pour le rôle d’Agnès Parent dans En liberté !
Karin Viard pour le rôle de Mado Le Nadant dans Les Chatouilles

Meilleur espoir masculin
Anthony Bajon pour le rôle de Thomas dans La Prière
Thomas Gioria pour le rôle de Julien Besson dans Jusqu’à la garde
William Lebghil pour le rôle de Benjamin Sitbon dans Première Année
Karim Leklou pour le rôle de François dans Le Monde est à toi
Dylan Robert pour le rôle de Zachary dans Shéhérazade

Meilleur espoir féminin
Ophélie Bau pour le rôle d’Ophélie dans Mektoub, my love : canto uno
Galatéa Bellugi pour le rôle d’Anna dans L’Apparition
Jehnny Beth pour le rôle de Chantal (adulte) dans Un amour impossible
Lily-Rose Depp pour le rôle d’Ève dans L’Homme fidèle
Kenza Fortas pour le rôle de Shéhérazade dans Shéhérazade

Meilleur scénario original
Pierre Salvadori, Benoît Graffin et Benjamin Charbit pour En liberté !
Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi et Julien Lambroschini pour Le Grand Bain
Alex Lutz, Anaïs Deban et Thibault Segouin pour Guy
Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde
Jeanne Herry pour Pupille

Meilleure adaptation
Andréa Bescond et Éric Métayer pour Les Chatouilles, d’après les pièces de théâtre Les Chatouilles et La Danse de la colère
Emmanuel Finkiel pour La Douleur, d’après le roman La Douleur de Marguerite Duras
Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour Les Frères Sisters, d’après le roman Les Frères Sisters (en) de Patrick deWitt
Emmanuel Mouret pour Mademoiselle de Joncquières, d’après le roman Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot
Catherine Corsini et Laurette Polmanss pour Un amour impossible, d’après le roman Un amour impossible de Christine Angot

Meilleurs décors
Pascal Le Guellec pour La Douleur
Emile Ghigo pour L’Empereur de Paris
Michel Barthélémy pour Les Frères Sisters
David Faivre pour Mademoiselle de Joncquières
Thierry François pour Un peuple et son roi

Meilleurs costumes
Anaïs Romand et Sergio Ballo pour La Douleur
Pierre-Yves Gayraud pour L’Empereur de Paris
Milena Canonero pour Les Frères Sisters
Pierre-Jean Larroque pour Mademoiselle de Joncquières
Anaïs Romand pour Un peuple et son roi

Meilleure photographie
Alexis Kavyrchine pour La Douleur
Benoît Debie pour Les Frères Sisters
Laurent Tangy pour Le Grand Bain
Nathalie Durand pour Jusqu’à la garde
Laurent Desmet pour Mademoiselle de Joncquières

Meilleur montage
Valérie Deseine pour Les Chatouilles
Isabelle Devinck pour En liberté !
Juliette Welfling pour Les Frères Sisters
Simon Jacquet pour Le Grand Bain
Yorgos Lamprinos pour Jusqu’à la garde

Meilleur son
Antoine-Basile Mercier, David Vranken et Aline Gavroy pour La Douleur
Brigitte Taillandier, Valérie de Loof et Cyril Holtz pour Les Frères Sisters
Cédric Deloche, Gwennolé Le Borgne et Marc Doisne pour Le Grand Bain
Yves-Marie Omnès, Antoine Baudouin et Stéphane Thiébaut pour Guy
Julien Sicart, Julien Roig et Vincent Verdoux pour Jusqu’à la garde

Meilleure musique originale
Anton Sanko pour Amanda
Camille Bazbaz pour En liberté !
Alexandre Desplat pour Les Frères Sisters
Vincent Blanchard et Romain Greffe pour Guy
Pascal Sangla pour Pupille
Grégoire Hetzel pour Un amour impossible

Meilleur premier film
L’Amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot
Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Éric Métayer
Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
Sauvage de Camille Vidal-Naquet
Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

Meilleur film d’animation
Astérix : Le Secret de la potion magique d’Alexandre Astier et Louis Clichy
Dilili à Paris de Michel Ocelot
Pachamama de Juan Antin

Meilleur film documentaire
America de Claus Drexel
De chaque instant de Nicolas Philibert
Le Grand Bal de Laetitia Carton
Ni juge, ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant
Le Procès contre Mandela et les autres de Nicolas Champeaux et Gilles Porte

Meilleur film étranger
Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh
Capharnaüm de Nadine Labaki
Cold War de Paweł Pawlikowski
Girl de Lukas Dhont
Hannah de Andrea Pallaoro
Nos batailles de Guillaume Senez
Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda

Meilleur court métrage
Braguino de Clément Cogitore
Les Indes galantes de Clément Cogitore
Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez
Laissez-moi danser de Valérie Leroy
Les Petites Mains de Rémi Allier

Meilleur court métrage d’animation
Au cœur des ombres de Mónica Santos et Alice Guimarães
La Mort, père et fils de Denis Walgenwitz et Winshluss
Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van den Boom
Vilaine Fille d’Ayce Kartal

Voir aussi : le palmarès des Césars


Messages