evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements et expositions au Grand Palais > DERNIERS JOURS des précieuses œuvres américaines du SFMOMA et de la Collection (...)

DERNIERS JOURS des précieuses œuvres américaines du SFMOMA et de la Collection Fisher, au Grand Palais

vendredi 20 octobre 2017, par André Balbo

Du 8 avril au 22 juin 2015 au Grand Palais, le San Francisco Museum of Modern Art et la RMN-GP présentent quelques-unes des principales œuvres américaines du SFMOMA et de l’une des collections privées d’art moderne et contemporain les plus importantes du monde, la collection Fisher.

Le Grand Palais montre 49 peintures et sculptures assez emblématiques de l’Après-guerre, signées de 14 artistes américains parmi les plus fameux, prêtées des collections permanentes du SFMOMA et de celle de Doris et Donald Fisher, à l’occasion des travaux d’extension du musée californien et de sa fermeture temporaire.

Le musée d’art moderne de San Francisco, musée de la Côte Ouest strictement dédié à l’art moderne et contemporain, momentanément empêché de montrer ses œuvres d’art, les fait voyager à travers le monde depuis 2013.

C’est ainsi que la Galerie Sud-Est du Grand Palais accueille des œuvres des grands artistes américains du XXe siècle : Andy Warhol, Alexander Calder, Roy Lichtenstein, Ellsworth Kelly, Agnes Martin, Richard Diebenkorn, Chuck Close et de quelque autres.

Andy Warhol, Liz #6 [Early Colored Liz], 1963 ; silkscreen ink and acrylic on linen, 40 in. x 40 in. (101.6 cm x 101.6 cm) ; Collection SFMOMA, Fractional purchase and bequest of Phyllis Wattis © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Artists Rights Society (ARS), New York

Constituée principalement de donations effectuées par les plus grandes fortunes de la Côte Ouest, la collection du SFMOMA offre un incomparable panorama de l’art américain de l’après-guerre à nos jours.

De plus, en septembre 2009, juste avant que Donald ne décède d’un cancer, le dépôt de l’extraordinaire collection Fisher (qu’en 1993 la revue ARTnews considérait comme l’une des 10 plus importantes du monde) en a fait un fonds désormais capable de rivaliser avec les plus grands musées d’art moderne et contemporain du monde.

Commencée dans les années 1970 par les co-fondateurs de l’entreprise Gap, Doris et Donald Fisher, la collection qui porte leur nom rassemble près de 1 100 œuvres signées de quelque 185 artistes.

Elle a rassemblé des œuvres d’artistes américains et européens des mouvements Pop Art, Minimalisme, Abstraction, etc, dont Alexander Calder, Chuck Close, Ellsworth Kelly, Anselm Kiefer, Roy Lichtenstein, Agnes Martin, Gerhard Richter, Richard Serra, et Andy Warhol.

Roy Lichtenstein, Live Ammo (« Tzing !), 1962, huile sur toile, 176.53 cm x 146.05 cm x 6.35 cm, San Francisco Museum of Modern Art, The Doris and Donald Fisher collection at the San Francisco Museum of Modern Art © Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2014

Au-delà des grands noms, la qualité des œuvres exposées dans l’exposition annoncée est exceptionnelle : la « Red Liz » de Warhol, le « Tire » de Lichtenstein, les portraits de Chuck Close...

La richesse et la densité de ces chefs-d’œuvre font de "American Masters. Chefs-d’œuvre du SFMOMA et de la collection Fisher" une exposition d’art moderne et contemporain américain riche et intéressante.

Si elle donne à imaginer ce que peut être cette collection exceptionnelle, cette exposition est avant tout l’occasion d’un dialogue entre le public français et des œuvres, qui n’ont jamais été réunies ensemble à Paris.

Le MOMA de San Francisco ouvrira à nouveau ses portes en 2016 avec ses surfaces d’exposition étendues.

Andy Warhol, Silver Marlon, 1963 ; silkscreen ink, spray paint, and silver paint on linen. 69 3/4 x 79 1/2 in. (177.17 x 201.93 cm). The Doris and Donald Fisher Collection at the San Francisco Museum of Modern Art © Andy Warhol Foundation for the Visual Arts / ARS, New York

Il alignera alors quelque 30 000 œuvres d’art moderne et contemporain, peintures, sculptures, photographies, pièces de design et installations de tous médias. Il se classera alors parmi les musées offrant l’une des plus amples propositions mondiales en ce domaine et sur cette période.


Roy Lichtenstein, Américain, 1923-1997. Figures with Sunset, 1978. Huile et Magna sur toile. The Doris and Donald Fisher Collection at the SFMOMA et collection SFMOMA.

La sélection présentée au Grand Palais offre de 3 à 7 œuvres de 14 artistes s’exprimant entre abstraction et représentation. Les grandes tendances et mouvements sont généreusement représentés : pour les premiers développements de l’abstraction, avec Alexander Calder et Ellsworth, pour le pop art new-yorkais des débuts des années 1960, avec Roy Lichtenstein et Andy Warhol, pour l’art minimal et les débuts du conceptualisme, Sol LeWitt, Donald Judd, Dan Flavin et Carl André. Abstraction picturale, avec des œuvres de Richard Diebenkorn, Brice Marden, Agnes Martin et Cy Twombly. Puis quelques tableaux figuratifs de Chuck Close et Philip Guston, synthèses de pop art, d’art minimal et d’abstraction.

Les commissaires de l’exposition sont Gary Garrels, conservateur peinture et sculpture du SFMOMA, Laurent Salomé, directeur scientifique de la RMN-GP, les scénographes sont Bill Katz et Nicolas Adam.

Icônes américaines. Chefs d’œuvre du SFMOMA et de la Collection Fisher. Du 8 avril au 22 juin 2015 au Grand Palais, galeries nationales, entrée Galerie Sud-Est. Métro Champs-Élysées-Clemenceau ou Franklin-D.-Roosevelt. Tlj de 10 à 20h, le mercredi jusqu’à 22h. Fermé le mardi. 12 ou 9€ (16-25 ans, demandeurs d’emploi, famille nombreuse). Gratuit pour les moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse (sous réserve de modification). www.grandpalais.fr

***

Vous retrouverez dans l’article Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences dans : LA SEMAINE des expositions et musées : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Comme les autres années (2014, 2013, 2012), nous établissons au fur et à mesure notre sélection dans l’article Paris 2015 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

De même nous avons commencé :
Les Grandes Expositions 2016 à Paris de A à Z
Calendrier 2016 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques musées et expositions pour Bruxelles, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, RMN-GP, SFMOMA, Wikipédia

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.