Paris eVous
Accueil Nuit Blanche Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Se déplacer à Paris > Voitures à Paris > Permis de conduire à Paris et en Ile-de-France > Choisir son auto-école à Paris. Conseils et partage de suggestions.

Choisir son auto-école à Paris. Conseils et partage de suggestions.

Dernière mise à jour : vendredi 27 janvier 2017, par Expositions

Le permis de conduire est certainement le premier examen de France, en nombre de candidats. Chaque année, nous sommes plus de 1,5 million à le passer… mais seulement quelque 920 000 à le réussir.

745 748 permis voiture (permis B, le plus répandu) ont été délivrés en 2009, dernier chiffre connu avec précision, et il y avait près de 40 millions de titulaires en France cette année-là.

Le permis de conduire est cher. À Paris, mais aussi en banlieue et en province. Et choisir son auto-école n’est pas une mince affaire. Ce document est essentiel à la pratique de bien des métiers, et de bon nombre de loisirs... La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), dans son enquête de 2008 sur les auto-écoles, révélait que seules 55% des 1 155 sociétés visitées se conformaient pleinement au code de la consommation…Les anomalies constatées portaient principalement sur l’information du consommateur (notamment en matière d’affichage des tarifs), le non respect de l’obligation de passer un contrat écrit avec les clients, les problèmes occasionnés lors de la restitution du dossier en cas de changement d’auto-école.

Une auto-école doit avoir obtenu pour exercer une autorisation administrative qui figurera sur tous les documents remis au public.

Nous vous donnons ici quelques conseils pour éviter certaines embûches dans votre choix et espérons aussi que vous nous transmettiez vos expériences personnelles, comme vos bonnes adresses, en termes de prix, mais aussi de qualité de prestations, et pourquoi pas… de taux de réussite des écoles de conduite parisiennes.

Une auto-école est tenue d’afficher, de façon visible, à l’extérieur de l’établissement :
- dénomination, durée et prix TTC par unité des leçons théoriques et pratiques, des tests de contrôle, et des présentations à l’examen ;
- également dénomination, durée et prix TTC global des prestations composant le forfait le plus couramment pratiqué par la société.
Cet affichage doit aussi être présent à l’intérieur de l’établissement, et faire en plus l’objet d’une documentation écrite qui pourra être remise aux personnes qui la demanderont. Ces affichages ne figurent pas ? Ne vous attardez pas.

L’auto-école est encore tenue de présenter au candidat un contrat qui précisera le nombre d’heures de formation prévues, le programme et le déroulement prévus, les démarches que l’établissement entreprendra éventuellement à la place du candidat, le tarif des prestations et les modalités de paiement (Art. R. 213-3 du Code de la route). Attention, certaines clauses peuvent être abusives, comme celles qui prévoient que toute leçon non décommandée par l’élève dans le délai contractuel est considérée comme prise ou perdue, sans qu’il y ait pour celui qui peut justifier d’un motif légitime, d’obtenir un report en cas de forfait.

Comme le permis est cher, il conviendra de se méfier des forfaits trop bon marché. Recherchez un forfait d’une trentaine d’heures de conduite (scientifiquement, la moyenne s’établit à 27 !)…Ce qui devrait suffire si vous vous préparez sérieusement. A contrario, un contrat de 20 heures sera insuffisant.

Concernant le mode de paiement, évitez celles qui exigent l’intégralité du paiement d’avance, leçons de code comme de conduite. En revanche, il ne serait pas compris que vous refusiez de payer d’avance frais d’inscription et d’examen. Les leçons doivent être réglées à leur rythme.

Vous pouvez aussi bien sûr changer d’auto-école en cours de formation. La nouvelle que vous aurez sélectionnée devra tenir compte des heures de formation qui auront été déjà données dans l’auto-école précédente. Sachez enfin que le livret d’apprentissage et le dossier d’un candidat sont sa propriété.

Sachez encore que le taux moyen de réussite des autos-écoles au premier examen de leurs candidats est de 55%. N’hésitez donc pas à demander le taux de l’auto-école que vous visitez, et en cas de refus, sachez que la préfecture de Paris (service des auto-écoles) se doit de les fournir (loi du 17/7/1978 sur l’accès aux documents administratifs).

Mais les choses pourraient être plus simples. Pour obtenir les résultats des auto-écoles en formation au permis de la catégorie "B" traditionnel ou AAC, vous pouvez demander à la préfecture et consulter sur place le listing des résultats des auto-écoles, ou adresser une demande écrite à la préfecture (bureau de la circulation - service des auto-écoles). Toutefois au préalable, il vous faut le numéro d’agrément des auto-écoles qui vous intéressent, compte tenu de leur implantation géographique (ce numéro d’agrément doit être affiché en vitrine), car ces listings ne comportent pas les noms des auto-écoles, mais simplement leur numéro d’agrément : préfecture, bureau de la circulation, service des auto-écoles.

Sachez encore que certaines autos-écoles s’engagent sur des prestations de qualité, comme celles disposant du logo « Qualicert »... mais il n’y en a aucune à ce jour en Ile-de-France.

Enfin :
- Pour éviter le risque de faillite, demandez si l’établissement dispose d’une garantie financière.
- Choisissez la plus proche de chez vous ou de votre bureau si les précautions mentionnées plus haut sont respectées, mais assurez-vous de l’horaire des leçons (vous seront-ils compatibles ?), et du nombre d’élèves prévus…

Un site (http://paris.quelle-auto-ecole.com/) vous communique assez rapidement les auto-écoles les plus proches de l’endroit que vous indiquerez. Il vous faudra ensuite les visiter avec les exigences et les précautions nécessaires que nous vous avons indiquées.

Et n’oubliez pas de nous faire remonter vos expériences et critères personnels.

André Balbo

sources : Préfecture de police de Paris, Prat, Nessim