eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 15e > Guide, Paris 15e > Se mettre au vert, Paris 15e > Parcs, jardins, squares, Paris 15e > Une île aux Cygnes toute neuve

Une île aux Cygnes toute neuve

Dernière mise à jour : mercredi 5 décembre 2012, par Adele, Pauline

De juillet à octobre 2012, l’île aux cygnes a été en partie rénovée par la ville de Paris, ce qui n’était pas du luxe ! Des équipements sportifs ont été installés pour en faire un lieu polyvalent dédié à la pratique d’activités physiques et sportives (agrès, murs d’escalade, échelles de suspension, vélos fixes…). Des panneaux présentent des exercices simples que l’on peut effectuer seul, adaptés au niveau et à la condition physique de chacun.

On accède à cette île artificielle, créée en 1827, par le Pont de Bir-Hakeim (qui relie le 15e au 16e). Elle est si mince, toute en longueur, que c’est en réalité une allée posée sur la Seine, qui mène jusqu’au Pont de Grenelle en passant par le Pont Rouelle. Elle mesure 890 mètres de long et seulement 11 mètres de large.

Parcourue sur toute sa longueur par une allée entourée d’arbres et de bancs, qu’on appelle "Allée des Cygnes", elle est un lieu de promenade agréable, surtout aux beaux jours, lorsque les arbres sont verts et forment un abri ombragé.

En arrivant à son extrémité (il suffit de quelques minutes seulement pour la parcourir), vous trouverez... la statue de la liberté de Paris, petite réplique petite de celle de New York. Elle se trouve ici depuis 1889, date à laquelle elle fut installée dans le cadre du centenaire de la Révolution et de l’exposition universelle. Lors de son inauguration, elle était toutefois orientée de l’autre côté, pour ne pas tourner le dos à l’Élysée. C’est en 1937 seulement, lors de l’exposition universelle, qu’elle prit sa position actuelle, tournée vers les États-Unis. Ce sont les citoyens français établis aux États-Unis qui ont offert cette réplique à la France : retour à l’envoyeur, en quelque sorte, puisque c’est l’architecte français Frédéric Auguste Bartholdi qui l’avait conçue.

Retrouvez ici notre guide des plus beaux jardins de Paris.

En images

Adresse

Allée des Cygnes 75015 Paris