.evous
> > >

Echantillons, exposition de Thom Thom, à la galerie Mathgoth

À la galerie Mathgoth, nous jouerons du 23 au 29 mai 2011 dans la catégorie graffiti et art urbain.

Avec la première exposition de Thomas Louis Jacques Schmitt. Thom Thom, né en 1973 à Tarbes (65), découpe des affiches publicitaires, conscient des influences d’ailleurs revendiquées de Jacques Villeglé et de l’esthétique lettristo-situationniste, de Mimmo Rotella ou de Raymond Hains.

Thom Thom coupe, sculpte, détourne, dissèque, cisèle, cisaille, taille, incise, tranche, écorche toujours le même sujet : l’affiche publicitaire ou plutôt les affiches publicitaires, les 4 x 3.

Ces panneaux géants qui se superposent méritent sa révolte contre cette agression publicitaire subie si monstrueuse. Thom Thom commence ses interventions à Paris, à l’intersection des rues Oberkampf et Saint Maur dès mai 2000. Ses re-découpes d’affiches superposées recomposent le sujet par suprapositions : une couche, deux, dix, tout dépendra de l’affiche initiale, des couleurs, de l’inspiration, du mouvement.

Détournements, brouillages, les œuvres de Thom Thom jouent sur l’épaisseur, la chair du papier, profondeur des couleurs ou des sujets, joue contre joue. Ses œuvres sont encore plus éphémères que celles du Street Art, puisque soumises aux implacables pulsations des contrats publicitaires qui colleront, décolleront, puis recolleront l’image du produit exhibé.

10 ans de ce minutieux travail diurne, sous l’œil des passants, 10 ans jugés par Thom Thom nécessaires à la maîtrise d’une technique perpétuellement réinventée, d’installation d’un éphémère.

Encouragé par les regards qui passaient, Thom Thom ose l’exposition : « J’ai attendu de connaître des collectionneurs susceptibles d’acquérir mon travail pour produire des œuvres pérennes (…) de les rencontrer, d’écouter leurs critiques et leurs sensibilités. »

Galerie Mathgoth. L’exposition « Échantillons » sera ouverte au public du 23 au 29 mai 2011, à l’espace « In My Room », 32, rue Rodier, 75009 Paris tous les jours de 14 à 20h, et le vernissage, en présence de l’artiste, aura lieu le mardi 24 mai à partir de 18h

André Balbo

sources : JDD, fenetreeurope.com, LePost

Mots-clés