.evous
> > > >

Eglise Saint-Ferdinand des Ternes

Un parcours de bohème pour un avenir prometteur :

Durant la Révolution, les habitants du hameau des Ternes sont rattachés à la paroisse de Neuilly, la paroisse de Villiers étant supprimée.

En 1828, un premier essai d’implantation d’une chapelle dans la propriété de Monsieur de Verzy, située à la villa des Ternes remplit son office quelque temps avant de disparaître à son tour sous la pression démographique du quartier.
Il n’en reste aujourd’hui qu’un nom donné à une petite impasse.

C’est ainsi qu’en 1842 il est prévu la construction d’une nouvelle église, toujours à l’instigation de la municipalité de Neuilly duquel dépend le quartier des Ternes.
Le Comte d’Armaille cède alors un terrain pour 20 0000 francs de l’époque et la construction commence.
Le 25 mars 1847, Monseigneur AFFRE bénit et inaugure l’église Saint Ferdinand-des-Ternes.

"Jamais deux sans trois" dit le proverbe, et c’est ainsi qu’à peine 10 ans plus tard, l’église s’avère encore trop petite pour le nombre de fidèles.
Le Comte d’Armaille accepte cette fois encore de céder une autre parcelle de terrain, "un grand terrain situé aux Ternes ayant une contenance superficielle de 2 249 m² 7 cm, moyennant un prix principal de 53 000 Fr.".
Pas besoin de changer d’Eglise, mais un agrandissement s’impose donc.
23 Juillet 1857 : bénédiction de quatre cloches par Monseigneur Morlot, archevêque de Paris.
Durant avril et mai 1871, la Commune sévit sévèrement dans le quartier, les destructions d’immeubles vont bon train, les travaux d’agrandissement ne commenceront qu’un an plus tard ; ils sont confiés aux architectes Brey et Vandremer.
C’est en 1878 que Son Eminence le Cardinal Guibert, archevêque de Paris inaugure et bénit le site achevé.


Horaires des Messes :
samedi : 18h30 à l’église

dimanche :
- 9h à l’église
- 10h à la crypte (familles)
- 11h à l’église
- 12h à la crypte
- 18h30 à l’église (jeunes)

27, rue d'Armaillé 75017 Paris

Adresse

Mots-clés