evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Transports à Paris > Voitures à Paris > Enquête : moins de voitures à Paris, plus en banlieue !

Enquête : moins de voitures à Paris, plus en banlieue !

vendredi 6 octobre 2017, par Benoît

Voie rapide-23,4% de véhicules à Paris intra-muros entre 2001 et 2010 ! La statistique n’est pas exclusive puique la mairie de Paris se vante de cette diminution depuis plusieurs années. Mais l’enquête globale transport du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), qui se base sur des comptages routiers, montre très clairement que le trafic automobile s’est transformé depuis l’entrée dans le nouveau millénaire.

Moins de trafic à Paris, donc. Mais aussi moins de véhicules sur le périphérique parisien (-8,9% de 2001 à 2010) et sur les liaisons entre le périph’ et l’A86 (-6%). En revanche, la Francilienne a vu sa fréquentation augmenter de 10,7%, et l’A86 de 6,9% !

Ces évolutions s’expliquant notamment par une utilisation en baisse de la voiture comme moyen de locomotion pour se rendre au travail : -875.000 déplacements domicile-travail en Ile-de-France... pour 390.000 déplacements supplémentaires sur des liaisons domicile-lieux de loisirs. Les Parisiens et Franciliens utilisent par ailleurs beaucoup moins leurs voitures pour des liaisons Paris-Paris, mais beaucoup plus des liaisons de péiphérie à banlieue. Dernière statistique croustillante de l’étude, au chapitre voiture : +641.000 déplacements réalisés par les retraités, +113.000 par les chômeurs, -544.000 par les employés et autres actifs.

LIRE AUSSI : Le périphérique parisien à 70 km/h : qu’en pensez-vous ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.