eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Se déplacer à Paris > Voitures à Paris > Enquête : moins de voitures à Paris, plus en banlieue !

Enquête : moins de voitures à Paris, plus en banlieue !

Dernière mise à jour : vendredi 6 octobre 2017, par Benoît

Voie rapide-23,4% de véhicules à Paris intra-muros entre 2001 et 2010 ! La statistique n’est pas exclusive puique la mairie de Paris se vante de cette diminution depuis plusieurs années. Mais l’enquête globale transport du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), qui se base sur des comptages routiers, montre très clairement que le trafic automobile s’est transformé depuis l’entrée dans le nouveau millénaire.

Moins de trafic à Paris, donc. Mais aussi moins de véhicules sur le périphérique parisien (-8,9% de 2001 à 2010) et sur les liaisons entre le périph’ et l’A86 (-6%). En revanche, la Francilienne a vu sa fréquentation augmenter de 10,7%, et l’A86 de 6,9% !

Ces évolutions s’expliquant notamment par une utilisation en baisse de la voiture comme moyen de locomotion pour se rendre au travail : -875.000 déplacements domicile-travail en Ile-de-France... pour 390.000 déplacements supplémentaires sur des liaisons domicile-lieux de loisirs. Les Parisiens et Franciliens utilisent par ailleurs beaucoup moins leurs voitures pour des liaisons Paris-Paris, mais beaucoup plus des liaisons de péiphérie à banlieue. Dernière statistique croustillante de l’étude, au chapitre voiture : +641.000 déplacements réalisés par les retraités, +113.000 par les chômeurs, -544.000 par les employés et autres actifs.

LIRE AUSSI : Le périphérique parisien à 70 km/h : qu’en pensez-vous ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.