eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 9e > Guide Paris 9e > Se promener, Paris 9e > L’immeuble de l’ex-banque Rothschild

L’immeuble de l’ex-banque Rothschild

Dernière mise à jour : vendredi 9 décembre 2011, par Franck Beaumont

Au 21 rue Laffitte s’élève aujourd’hui un intéressant bâtiment hérité de la Modernité, construit par Pierre Dufau et Max Abramovitz en 1969. Après avoir fait raser son ancien hôtel particulier où siègait la banque Rothschild, le baron de Rothschild en confia la réalisation à ces deux architectes.

Placé perpendiculairement à la rue Laffitte, l ’immeuble est élégamment posé sur une dalle aménagée en terrasse arborée et présente sur la rue une façade de béton aveugle. Les deux façades perpendiculaires à la rue sont dotées d’ouvertures régulières, y compris aux angles, éclairant largement tout le bâtiment. Une loggia court sur tout le dernier étage, couronnée par le toit plat, fasiant écho à la terrasse du bas. Depuis, ce bâtiment a été occupé par la Barclays Bank puis par le groupe Médéric.

Photographie du salon François 1er de l’ancien hôtel Rothschild, rue Laffitte, avant sa destruction en 1969.

Historique de la famille Rothschild, branche française .

James de Rothschild (1792-1868) est un des 5 fils de Mayer Amschel Rotshchild (1744-1812), banquier prussien et fondateur de la dynastie de banquiers la plus célèbre d’Europe dans l’histoire du capitalisme. Ses autres frères s’installent à Londres, Vienne, Naples et Francfort.

C’est James qui fonde la branche française. Il épouse Betty de Rothschild, sa cousine, fille de Salomon de Rothschild (branche viennoise). En 1815, il installe sa banque dans l’hôtel de Fouché, duc d’Otrante, située rue Laffitte. Il le fait reconstruire en 1836 par Duponchel et Bellenger dans un style gothique (voir photo noir & blanc du salon François 1er). Il gère la fortune du roi Louis-Philippe et obtiendra la concession fort lucrative des chemins de fer du nord. Il est considéré comme l’homme le plus riche de France sous la Monarchie de Juillet.

Ami des arts et grand bâtisseur, James de Rothschild achèta ou fit construire plusieurs demeures remarquables :

- le château Rothschild à Boulogne-Billancourt en 1817. Ce château sera reconstruit de 1855 à 1861 dans un style Louis XVI et existe toujours, laissé totalement à l’abandon et en devenir...
- l’hôtel de Saint-Florentin en 1838, plus connu sous le nom d’hôtel de Talleyrand, magnifique demeure située à l’angle de la rue de Rivoli et de la rue Saint-Florentin, devenue consulat des Etats-Unis aujourd’hui.
- le château de Ferrières en 1829, qu’il fait transformer en 1830 par Maingot dans un style néco-classique, puis raser, avant de confier à Joseph Paxton la construction d’une des plus extraordinaires demeures du XIXe siècle : 4 façades longues de 65 m inspirées des villas de la Renaissance italienne et encadrées de 4 tours. Remis en état après la dernière guerre par le baron Edmond de Rothschild, Ferrières sera légué en 1977 à la chancellerie de l’Université de Paris avec 132 hectares de parc. l’ensemble (château et parc) se visite maintenant toute l’année.
- en 1868, il acquiert également le château Lafite (toujours dans la même famille, devenu château Lafite-Rothschild), célèbre vignoble du Bordelais.

Franck Beaumont

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.