.evous
> > > >

Exposition Art, Islam et Europe à Institut des cultures d’Islam

Exposition Art, Islam et Europe
jusqu’au 27 novembre 2010 à l’Institut des cultures d’Islam

Cette exposition révèle les liens qui unit le monde arabo-musulman et le monde européen.

Installation In Situ de François Morellet
Un véritable « choc » : c’est ce que François Morellet raconte avoir ressenti lors de sa découverte, en 1952, de l’Alhambra. Principal représentant de l’abstraction géométrique et pionnier du minimalisme, il réaffirme, à travers les oeuvres exposées —dont une installation spécialement conçue pour l’ICI— les influences du monde musulman sur son oeuvre et plus généralement sur l’art contemporain.

-Sculptures et œuvres picturales de Mehdi Moutashar
L’oeuvre de Mehdi Moutashar, artiste français d’origine irakienne, s’articule autour du concept du carré. A travers les deux sculptures et tableaux exposés à l’ICI, ces carrés se déclinent. Décomposés et repliés, ils témoignent d’une lecture fondée à la fois sur l’héritage des avant-gardes européennes et sur sa culture d’origine, la culture arabo-musulmane.

- The Hidden Islam (L’Islam Caché) : exposition photographique de Nicolò Degiorgis, parrainée par Martin Parr
Dans sa série L’Islam caché, Nicolo Degiorgis saisit à travers son objectif ces fidèles qui prient dans les garages, les sous-sols
et les entrepôts du nord-est de l’Italie, réputé pour ses campagnes anti-immigration. Le jeune photographe italien et chercheur sur les mouvements migratoires en Italie, a enquêté sur les difficultés d’être musulman et pratiquant dans un pays qui compte une seule mosquée officielle pour plus d’un million de musulmans. Son exposition constitue un précieux témoignage sur la situation de la communauté musulmane transalpine.

- Installation de Reza Abedini
Graphiste hollandais d’origine iranienne, Reza Abedini est à l’origine du ReZar : graphisme arabe revisité. Il s’inspire de la culture artistique musulmane et en particulier safavide, période où les échanges de techniques et les influences entre le monde musulman et l’Europe de la Renaissance s’intensifient. Création graphique monumentale et spécialement pensée pour l’ICI, elle surplombe désormais de manière pérenne le jardin aménagé par la jeune architecte Blanche Rivière.

- Le Salon d’Hassan Hajjaj : un lounge version pop orientale
Audacieux clin d’oeil aux traditions islamiques et à la mondialisation, l’oeuvre Le Salon de l’artiste Hassan Hajjaj rappelle la profusion des souks tout en honorant la tradition anglaise du thé, l’une et l’autre constitutives de la personnalité de l’artiste. Baptisé Diwan orientaloccidental à l’occasion de ces Veillées, il emprunte ainsi son nom à la dernière oeuvre poétique de Goethe. Né au Maroc et ayant grandi dans le Londres cosmopolite, Hassan Hajjaj signe de sa touche pop-orientale cette toute nouvelle installation.
Son regard occidental marque son univers oriental, se joue des stéréotypes, s’amuse à confronter les codes et les usages et crée ainsi une oeuvre arabo-islamique pop.

Cette exposition est parrainée par Martin Parr :
Reconnu comme l’un des plus grands photographes contemporains, il est célèbre pour son regard à la fois acerbe et décalé. L’artiste anglais prépare, sur invitation de l’ICI, une exposition en février 2011 qui explore le quartier de la Goutte d’Or et l’Islam tel qu’il y est vécu et pratiqué.

(Source : Institut des cultures islamiques)

Mots-clés