eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Grand Palais > DERNIERS JOURS de l’exposition sur la création en Haïti du XIXe siècle à nos (...)

DERNIERS JOURS de l’exposition sur la création en Haïti du XIXe siècle à nos jours...

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Du 19 novembre 2014 au 15 février 2015, au-delà des clichés, et sous toutes ses formes.

Voir les horaires durant les Fêtes de fin d’année...

L’exposition proposée embrasse, dans une approche historique, culturelle et sociétale, la création artistique d’Haïti du XIXe siècle à nos jours, nous transportant au-delà de la peinture primitive et naïve comme des visions exotiques, magiques et religieuses associées en général à cet art.

Il ne s’agit pas non plus de nier les influences et la part prise par les symboliques populaires et spirituelles, chrétiennes, maçonniques et vaudoues, puisque dans ces expressions artistiques tout est métamorphose.


Jean-Michel Basquiat (New York, 1960-1988) She Installs Confidence and Picks Up His Brain Like a Salad.1988 / Huile et acrylique sur bois. Paris, Centre national des Arts plastique - ministère de la Culture et de la Communication. Don de M. Yves Lambert / En dépôt de la Collection Lambert en Avignon.

Au début du XIXe siècle, des académies de peinture sont créées dans cette première République noire du monde, dont celle par le Roi Christophe en 1804, puis Pétion en ouvre une autre à Port-au-Prince en 1816, animées pour la plupart par des peintres européens. Elles donnent naissance à l’art du portrait (Colbert Lochard, Séjour Legros, Edouard Goldman), consacré essentiellement aux hommes et femmes de pouvoir confrontés à la nécessité de se construire une identité historique, et de 1830 à 1860 les sujets pouvaient être liés à l’esclavage et au culte vaudou.

Pierrot Barra, Sans titre (détail), 2009, poupées, tissu, guirlandes, nacre, environ 100 x 60 x 50 cm © DR

En 1944, la création du Centre d’Art par le peintre et professeur américain Dewitt Peters favorise l’émergence d’artistes populaires qui forcent la reconnaissance des sensibilités du monde rural (Hector Hyppolite, Philomé Obin, Préfète Duffaut, Rigaud Benoit, Wilson Bigaud, Robert Saint-Brice).

André Breton, le pape du Surréalisme, se rendra en Haïti, en 1943 et en 1945, et attirera l’attention sur cet art haïtien, qu’il associe à la démarche surréaliste. Il publiera un texte sur Hector Hyppolite et la peinture haïtienne. Le travail de Robert Saint-Brice sera lui salué par André Malraux.

Avec l’ouverture du Foyer des arts plastiques, puis de la galerie Brochette, un nouvel élan créatif voit le jour. Apparaissent alors les courants artistiques basés sur la déclinaison du surréalisme, l’exploration des voies de l’abstraction et de la figuration, la quête de nouveaux paradigmes.

Depuis la fin du XXe siècle, la concentration urbaine à Port-au-Prince et dans ses alentours, et l’effervescence qui parcourt la société haïtienne, produisent une esthétique contemporaine révélée par le biais de l’installation, de la vidéo, de la photographie, de la sculpture d’objets recyclés et du Street Art...

Pascale Monnin. Port-au-Prince, 1974. Vit et travaille à Pétion-Ville. Eustache ou l’Éloge de la complexité. 2013-2014 Installation mobile (3 éléments), tête de cerf, tête de cabri, miroir, tissu, métal, perle, céramique, lumière, moteur. Collection Monnin

La création contemporaine se voit accordée un large espace, centré autour d’œuvres réalisées spécialement pour cette exposition par des artistes de toutes générations vivant en Haïti (Mario Benjamin, Sébastien Jean, André Eugène, Frantz Jacques, dit Guyodo, Jean-Hérard Céleur, Dubreus Lhérisson), en France (Hervé Télémaque, Élodie Barthélémy), aux États-Unis (Édouard Duval Carrié, Vladimir Cybil Charrier), au Canada (Marie-Hélène Cauvin, Manuel Mathieu), en Allemagne (Jean-Ulrick Désert), en Finlande (Sasha Huber).

Avec près de 150 œuvres présentées, l’exposition "Re-Voir Haïti" présente une création artistique mêlant sans difficulté poésie, magie, religion et engagement politique, à travers les formes les plus diverses, dans un foisonnement où l’on ne distingue plus de limite entre le tableau et la rue, entre l’univers des formes et la vie quotidienne.

Les commissaires de l’exposition sont Régine Cuzin, commissaire indépendante, fondatrice de l’association OCEA (Paris), et Mireille Pérodin Jérôme, directrice des Ateliers Jérôme (Port-au-Prince).

Re-Voir Haïti. Du 19 novembre 2014 au 15 février 2015 au Grand Palais, galerie Sud-Est. Métro Champs-Élysées-Clemenceau ou Franklin-D.-Roosevelt. Tlj sauf le mardi de 10 à 22h. Fermeture à 20h les dimanche et lundi. 13 ou 9€ (16-25 ans, demandeurs d’emploi, famille nombreuse). Gratuit pour les moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse. Attention : 10 jours de fermeture entre le 20 novembre et le 1er décembre 2014.

Voir les horaires durant les Fêtes de fin d’année (du 20 décembre 2014 au 3 janvier 2015) : Tous les jours de 10 à 20h. Fermeture hebdomadaire le mardi. Fermeture à 18h les mercredis 24 et 31 décembre 2014. Fermeture le jeudi 25 décembre 2014.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établissons notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :
Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

De même nous avons commencé :
Les Grandes Expositions 2016 à Paris de A à Z
Calendrier 2016 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques musées et expositions pour Bruxelles, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, RMN-GP

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.