evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Le Louvre > DERNIERS JOURS de l’exposition sur le Grand Maroc médiéval, au musée du (...)

DERNIERS JOURS de l’exposition sur le Grand Maroc médiéval, au musée du Louvre

mardi 14 novembre 2017, par André Balbo

Du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015, au musée du Louvre, Hall Napoléon, sous la pyramide... quand le Maroc comprenait, entre autres régions, l’Andalousie ! Un Empire de l’Afrique à l’Espagne.

Du XIe au XVe siècle, des dynasties successives, les Almoravides, les Almohades et les Mérinides, ont unifié un espace politique et civilisationnel centré sur le Maroc, mais qui s’étendait jusqu’à l’Andalousie.

Leurs conquêtes les ont menées du Sud du désert du Sahara (frange Nord de la Mauritanie) au Nord de l’Algérie et de la Tunisie. L’influence de ces empires, unissant pour la première fois les confins de l’Occident islamique, a rayonné jusqu’en Orient.

Indications des bonnes œuvres et brillantes lumières traitant de la prière en l’honneur du Prophète choisi. Auteur : Al-Djazuli. Lieu de production : Maghreb. 17 février 1705 (17 Shawwal 1116 H.). Ancienne collection du maréchazl Lyautey. Papier occidental filigrané, encres. Dép. des Manuscrits, BnF, Paris. Inv. Arabe 6983.

Cette exposition, assez érudite, et qui exige une visite attentive et tranquille, donne quelques points de repères essentiels sur cette longue et riche histoire, clef de compréhension du Maroc contemporain.

Près de 300 pièces, dont deux lustres monumentaux qui, l’un après l’autre, surprennent les visiteurs à l’entrée du Hall.

Le premier, millénaire, restauré pour l’événement, illumine habituellement de ses 520 godets étagés sur 9 cercles la mosquée de la Qarawiyyin à Fès, vénérable lieu de culte de l’Occident islamique et... historiquement la plus ancienne université du monde, avant même celles de Paris et de Montpellier.


Grand lustre almohade. Lieu de production Fès (Maroc). Entre 1202 et 1213. Mosquée al-Qarawiyyin. Alliage de cuivre coulé, moulé et ciselé. H. lustre 2,35 ; D. max. lustre 2,10 ; H. hampe 2,38 m. Inscription, hexagone sur la hampe : « Voici ce qu’a ordonné le calife, l’imam, le prince des croyants, Abu ‘Abd Allah, fils du calife, l’imam, al-Mansur, le prince des croyants, Abu Yusuf, fils des Califes bien dirigés. Que Dieu leur accorde pour l’éternité Son aide et son secours ».

L’autre lustre, dont le cœur fut une cloche d’église, constitua pour le sultan Abu al-Hasan une formidable prise de guerre lors de la bataille de Gibraltar en 1333.

Lustre de la mosquée al-Qarawiyyin de Fès, Maroc © Fondation nationale des musées marocains

Vous y verrez encore d’antiques minbars, ces chaires de la grande prière du vendredi, ainsi que des pyxides d’ivoire, de superbes soieries, ou du moins ce qu’il en reste, de très rares manuscrits aux calligraphies enluminées, des embellissements d’architecture, de vénérables éléments de mobilier, et d’autres prises de guerre dont une reproduction de ce griffon qui domina un temps la cathédrale de Pise, tel qu’une illustration le resitue, et qui, devenu butin, était sensé protéger son nouveau possesseur de tous maux et apportait l’assouvissement de tous ses désirs.

Madrasa El Attarine, Fès, Maroc. © La Fondation Nationale des Musées, Maroc. Fès, Maroc.

Certaines de ces pièces quittent le Maroc pour la première fois comme ces quelques stèles de marbre des tombeaux de Chellah, à Rabat.

L’exposition incite à relire cette période d’apogée de l’Occident islamique, tant du point de vue historique qu’artistique.

Elle présente ses plus belles réalisations dans les domaines du décor architectural, du textile, de l’ivoire, de l’albâtre, du sel gemme ou de la calligraphie, et replace cette puissante entité au centre des réseaux diplomatiques et commerciaux qui furent les siens.

« Le Maroc médiéval » invite à un voyage dans l’espace marocain et andalou, suivant un fil chronologique. Chacune des périodes historiques est ponctuée d’éclairages sur les lieux de pouvoir et les capitales historiques, cités d’or et de lumière.

Les commissaires de cette exposition sont Yannick Lintz, directrice du département des Arts de l’Islam, musée du Louvre, et Bahija Simou, directrice des Archives royales, Rabat, Maroc. Les commissaires scientifiques sont Claire Delery et Bulle Tuil-Leonetti, du musée du Louvre.

L’exposition est organisée par le musée du Louvre et la Fondation nationale des musées du Maroc.

Le Maroc médiéval, du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015, au musée du Louvre, Hall Napoléon, sous la pyramide, 75001 Paris 01 40 20 53 17. www.louvre.fr. Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 à 18h. Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45. Billet pour l’exposition 13€. Billet jumelé (collections permanentes et exposition) 16€. Gratuit pour les moins de 18 ans, les moins de 26 ans résidents de l’UE, les enseignants titulaires du pass éducation, les demandeurs d’emploi, les adhérents des cartes Louvre familles, jeunes, professionnels et Amis du Louvre, ainsi que le premier dimanche du mois pour tous.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établissons notre sélection, avec Paris 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Celui de cette exposition en fait partie.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle, Amsterdam...

André Balbo

sources : Visite, musée du Louvre

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.