eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 20e arrondissement de Paris > Actualités Paris 20e > Sorties, Paris 20e > Archives sorties, Paris 20e > Exposition du mouvement Cobra à l’Espace Jourdain

Exposition du mouvement Cobra à l’Espace Jourdain

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Denis

Du 24 mai au 17 juin 2012, ce courant pictural majeur de l’après-guerre est à Paris dans le 20e, événement important de l’art moderne.

Le mouvement COBRA s’est défini comme "surréaliste révolutionnaire". C’est un mouvement artistique né en 1948 et dissout en 1951. C’est un courant né en réaction à la querelle entre l’abstraction et la figuration.

Son nom est l’acronyme de « COpenhague, BRuxelles, Amsterdam » du nom des villes dont sont originaires les membres fondateurs.
Visant à établir de nouvelles bases dans la démarche artistique, il a produit une peinture pleine d’espoir, de spontanéité, de joies et de couleurs. Aujourd’hui reconnu comme l’un des mouvements majeurs de la deuxième moitié du XXe siècle, ses fondateurs sont aujourd’hui présents dans les plus grands musées du monde.

L’Espace Jourdain présente 5 grands noms de Cobra qui ont eu une production d’estampes importantes : Alechisky ; Corneille ; Appel ; Pedersen ; Doucet ainsi que quelques oeuvres de Jorn ; Bury ; Lucebert ; Ubac ; Rooskens ; Balle.

Le Mouvement Cobra, groupe important dans l’histoire de l’art moderne, n’aura donc existé que trois ans, de 1948 à 1951. Les six artistes cofondateurs et initiateurs signataires du Manifeste et texte fondateur de Cobra intitulé "La Cause était entendue", furent, Joseph Noiret ( de Belgique), Asger Jorn ( du Danemark ), Karel Appel, Constant Nieuwenhuys, dit Constant et Guillaume Corneille van Berverloo, dit Corneille, (des Pays-Bas ) et surtout Christian Dotremont poète et peintre belge.

Ce courant se réfère à l’art populaire nordique , à l’art primitif, aux dessins d’enfants, à l’expressionnisme ou à l’automatisme surréaliste. Certains de ses membres se lanceront par la suite dans le courant du situationnisme.

Voici donc une exposition de 120 oeuvres de 13 artistes du mouvement COBRA, un mouvement de figuration particulièrement colorée qui n’avait pas été présenté à Paris depuis dix ans, l’un des mouvements préfigurateurs du postmodernisme.
A découvrir à l’Espace Jourdain
jusqu’au 17 juin.

Et plus de Centres culturels et de Galeries dans le 20e

Adresse

3 rue Jean-Baptiste Dumay 75020 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.