evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Immobilier à Paris > Hébergement d’urgence : à qui s’adresser à Paris ?

Hébergement d’urgence : à qui s’adresser à Paris ?

lundi 25 septembre 2017, par Benoît, Morgan

Toute l’année à Paris les associations et les dispositifs d’aide aux personnes en difficulté se mobilisent... voici le rappel du dispositif d’hébergement d’urgence à Paris.

A savoir : Depuis septembre 2017, l’Armée du Salut a ouvert un nouveau site d’hébergement d’urgence, rue Léon Jouhaux dans le 10ème arrondissement, ce jusqu’en 2019.

A Savoir : Depuis mars 2017, le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP) gère un nouveau centre d’accueil à destination des jeunes sans domicile fixe dans le 20ème arrondissement.

A Savoir : Un nouveau centre d’hébergement d’urgence a ouvert ses portes dans le 16e arrondissement fin 2016.

A savoir : La Mairie de Paris a publié un guide Solidarité à Paris qui reprend toutes les informations nécessaires pour les personnes en difficultés. A consulter sur ce lien.

LE DISPOSITIF

Depuis le début du mois de novembre, les expulsions de locataires sont interdites. Trêve hivernale oblige. Cela n’empêche évidemment pas certains de se retrouver à la rue à Paris.
Le dispositif d’hébergement d’urgence est monté doucement en puissance au cours de l’automne.

OÙ S’ADRESSER ?

Samu social. C’est le contact le plus direct. Composez gratuitement le 115 depuis n’importe quel téléphone (y compris depuis une cabine téléphonique, même sans carte). Ce numéro est géré par le Samu social de Paris et est joignable 24h/24 pendant toute l’année. Les conseillers en ligne répondent aux questions et peuvent vous réserver un lit d’hébergement pour la nuit.

Centre d’action sociale de la ville de Paris (CASVP). Cet établissement public municipal possède 230 lits. Les hommes isolés de 28 à 65 ans sont accueillis au centre d’hébergement d’urgence Baudricourt (15, rue Baudricourt, 13e), les plus jeunes au centre George Sand (26, avenue de l’Observatoire, 14e) ou au centre Stendhal (rue Stendhal, 20e), les plus de 50 ans au centre Baudemons (30, rue des Baudemons, 20e) et les familles monoparentales au centre Crimée (166, rue de Crimée, 19e). Contact du siège du CASVP (5 boulevard Diderot, 12e) : 01.44.67.16.07. L’accès aux centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), pour une plus longue durée, passe par les permanences sociales d’accueil (PSA) : PSA Chemin-Vert (70 rue du Chemin-Vert, 11e, 01.55.28.86.10), PSA Bastille (5 rue Lacuée, 12e, 01.53.46.15.00) et PSA Belleville (212 rue de Belleville, 20e, 01.40.33.31.88).

115 du particulier. A la fin de l’hiver 2012, des particuliers ont monté sur Paris une association, le 115 du particulier, mettant en contact SDF et particuliers pouvant les héberger pour une ou plusieurs nuits. Retrouvez les offres d’hébergement sur ce lien.

Association Aurore. Cette association héberge plus de 10.000 personnes chaque année. A Paris, près de 150 places à l’hôpital Saint-Vincent de Paul (14e) pour les isolés, les hommes, femmes et couples. En attente de confirmation pour cet hiver : un abri de nuit et un centre dans le 15e ainsi que 300 places réservées aux personnes sans enfants dans le 8e. En revanche, pour un accès direct, seuls sont ouverts la "maison cœur des femmes" (77 rue du Château-des-Rentiers, 13e) pour les femmes uniquement, et le lieu-dit du pôle urgence "cœur des haltes" (31 rue de la Folie-Régnault, 11e) pour les jeunes adultes en errance mais uniquement sur rendez-vous (01.43.70.17.17).
En novembre 2016, l’association Aurore a inauguré un tout nouveau centre d’hébergement d’urgence (CHU) allée des Fortifications, dans le XVIe arrondissement de Paris. Il peut accueillir 200 personnes (familles, femmes et hommes isolés) dans une structure composée de modules en bois.

Association des œuvres de la Mie de Pain. Le centre d’hébergement d’urgence (CHU) Le Refuge (16 rue Charles Fourier, 13e, 01.45.89.49.38) est la structure historique de l’association, ouverte depuis 1932. Mais attention : si la structure est assez largement connue, l’accès passe par un contact préalable, le biais le plus direct étant le 115 du Samu social (lire plus haut).

À SAVOIR : cette liste n’est pas exhaustive. Il s’agit des contacts principaux. Des associations communautaires, confessionnelles ou à l’action ciblée proposent aussi des hébergements d’urgence sur Paris, accessibles via d’autres biais que le Samu social ou le CASVP. N’hésitez pas à partager vos contacts dans l’espace commentaires ci-dessous.

Trouvez sur ce lien le centre d’hébergement d’urgence le plus proche.

VOIR AUSSI :

Solidarités : Le Plan hivernal Grand Froid à Paris
Hébergement d’urgence : à qui s’adresser à Paris ?
La liste des restaurants solidaires de Paris
Toutes les informations sur les Restos du Cœur à Paris

LIRE AUSSI : Le mal-logement à Paris : posez vos questions ! et Hébergement d’urgence à Paris : 3 centres Emmaüs, Armée du salut et Samu social ouverts toute l’année

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.