eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Guide Paris 1er > Se promener, Paris 1er > Histoire de la Place Dauphine

Histoire de la Place Dauphine

Dernière mise à jour : dimanche 27 juillet 2014, par Pauline

La place Dauphine se situe à l’ouest de l’île de la Cité, dans le 1er arrondissement de Paris. Elle forme une sorte de triangle bordé de maisons, dont la pointe donne sur la statue du roi Henri IV placée sur le Pont Neuf.

Célèbre par la chanson de Jacques Dutronc Paris s’éveille, qui commence par ces jeux de mots : "Je suis l’dauphin d’la Place Dauphine et la Place Blanche a mauvaise mine", la Place Dauphine fut d’abord la deuxième place royale de Paris, après la Place des Vosges. Elle est un lieu particulièrement calme car coupé des voies de circulation par des arbres ou des maisons. On y joue aux boules, on s’y repose sur un banc, ou l’on y boit un verre à la terrasse ou dans les cafés-restaurants qui l’entourent. Célèbre, elle reste relativement peu fréquentée, ce qui en fait un lieu à l’écart pourtant en plein centre de la capitale, une place qui rappelle le Sud, par exemple.

Elle est assez présente dans l’art et la culture français, puisqu’il en est question dans Nadja, d’André Breton, dans la chanson de Dutronc bien sûr, mais aussi chez Anatole France, Gérard de Nerval et Yves Simon. Simone Signoret et Yves Montand habitèrent au n°15.

UN PEU D’HISTOIRE

En 1607, après le début des travaux de la place Royale (actuelle Place des Vosges) et l’inauguration du Pont Neuf, Henri IV lance un nouveau plan d’urbanisme pour aménager la pointe ouest de l’île de la Cité. Il cède ces terrains constitués d’un archipel d’îlots au président du Parlement de Paris à Mortier, Achille de Harlay, chargé de créer un ensemble de maisons dans l’esprit de la Place Royale.

Harlay fit alors construire 32 maisons identiques faites de pierre blanche, de brique et d’ardoise autour d’une place triangulaire et fermée. Aujourd’hui, si elle garde sa forme triangulaire, elle est ouverte du côté du Palais de Justice. A la place des maisons qui formaient alors la base du triangle, se trouvent aujourd’hui des arbres.

C’est le roi Henri IV lui-même qui baptisa la Place "Dauphine", en hommage à son fils, le dauphin, futur Louis XIII, né en 1601.

Une fois la place construite, Harlay distribua des lots privés tout en imposant des règles de construction. Les conditions étaient les suivantes : "Les acheteurs s’engagent à construire sur les lots bordant une place de change ou de Bourse notre place Dauphine". La place devint ainsi un lieu de change, où se réunissaient orfèvres, lunetiers ou graveurs. Sur les 32 maisons qui encadraient la place à l’origine, les deux seules qui restent sont celles qui débouchent sur le Pont Neuf et la statue équestre du roi Henri IV.

En images

Adresse

Place Dauphine, Paris Ier

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.